7 September, 2021

Vu de New-York.

Après un long silence, Covid et autres, je retrouve avec joie les colonnes de l’Institut des Libertés.

Pour beaucoup d’entre nous, cette pandémie a conduit à un changement de mode de vie, pour ma famille proche, tout en gardant nos bases New York et le Luberon, nous avons opté pour un centre de gravité à East Hampton, à l’Est de Long Island, au Sud de La Fourchette, “ the Fork”. A quelques dizaines de mètres d’une plage de galets, pratiquement vide…

Même au plein cœur de l’été.

Aujourd’hui est ici une fête importante, celle du travail, dite Labor Day.

Si son origine est bien dans les mouvements sociaux du XIXème siècle à New York, sa réalité contemporaine est tout simplement d’officialiser la période des locations d’été, Memorial Day to Labor Day, fin Mai début Juin, jusqu’au premier lundi de Septembre.

Alors, barbecue, bière, et le dernier jour acceptable pour une “tenue blanche” { aucun rapport avec les frères maçons}.

Lors de son entrée en fonction, en Janvier 2021, Biden avait promis que grâce à la vaccination massive, l’Amérique serait “Covid free” pour Labor Day, or nous avons maintenant 4 fois plus de cas, deux fois plus d’hospitalisations, et une mortalité en hausse de 80% par rapport à la même période de 2020.

Alors que 53% de la population de plus de 12 ans est vaccinée complètement, 62% avec au moins une injection.

Le coupable, le variant Delta, et …les gouverneurs républicains, qui interdisent le passeport vaccinal, relâchent les contraintes de distanciation et masques, et rouvrent école et lieux de culte.

C’est toutefois ce que dit l’administration, par le truchement de Dr Anthony  Fauci, l’autorité dans les media, après avoir servi sous d’autres Présidents.

La réalité, il faudra vivre avec cette pandémie, vacciner, et aussi inventer des remèdes …

Et se comporter civilement, sans contraintes policières, mais avec transparence de la part des initiés.

 

Le consensus est établi que Trump a perdu le collège électoral en Novembre 2020 du fait d’une communication maladroite sur la pandémie, sans avoir suffisamment exploité les bénéfices de l’opération Warp Speed, qui par usage de fonds fédéraux, autorisés en Mars 2020, sous son administration, a permis le développement de deux vaccins dits de type RNA en moins de 9 mois.

Premier échec de l’équipe Biden, le Covid, mais il y en a bien d’autres.

En politique internationale, soi-disant le “forte” de cet ancien président de la Commission des affaires étrangères du Sénat, en dépit de beaucoup d’effets d’annonce :

  • Aucun progrès sur l’Iran qui vient d’élire comme président un “mass modérer”
  • La Corée du Nord a réactivé un réacteur produisant du plutonium.
  • La Russie provoque ouvertement et Biden a levé l’embargo et les sanctions sur le gaseoduc North Stream, augmentant la dépendance de l’Europe Occidentale vis à vis de ces importations..
  • La relation avec la Chine continue à se détériorer, sans que l’administration américaine ne réussisse à fédérer les initiatives des alliés en Asie et Europe. Trump avait correctement identifié la Chine comme l’adversaire de l’Occident, comment gérer cette relation alors qu’elle est aussi un de nos principaux fournisseurs stratégiques ?
  • Enfin, la débâcle en Afghanistan du fait d’une sortie hâtive, non préparée, qui livre les populations à la barbarie islamiste des Talibans, abandonne nos alliés et livre des fournitures massives d’armes de guerre et équipements sophistiqués à un ennemi combattant et aux groupes terroristes qu’il héberge. Sans aucune concertation avec nos alliés de la coalition.

Il y bien d’autres sujets de préoccupation, allons à l’essentiel :

  • Un Cabinet, une équipe constituée exclusivement sans aucun critère de compétence et expérience, uniquement sur des quotas de race, sexe, orientation sexuelle. L’effort a été couronné de succès, on a finalement trouvé la pièce manquante, un “transsexuel ». Toutes les cases sont cochées.
  • Un a priori idéologique, inspire par l’aile dite progressive du parti démocrate. Oui, le parti a choisi Biden plutôt que Sanders ou Warren, mais l’agenda est bien celui de la gauche extrême. Le plus progressiste dans l’histoire du parti, selon Obama, inspire par “American Marxism”, selon le récent ouvrage de l’essayiste Mark L Levin.
  • Un “Green New Deal”, rétrograde, destructeur d’emplois, qui conduit au retour dans l’Accord de Paris sur le climat, et à un budget dit d’infrastructures de $3,5 trilliards devant le Congrès.
  • Une politique de frontières ouvertes pour accueillir une immigration non contrôlée qui devrait pérenniser le contrôle démocrate sur les institutions locales et fédérales.
  • La prise de contrôle d’un processus electoral au niveau fédéral, avec multiplication du vote par correspondance, la collecte des bulletins de vote, et l’insuffisance de contrôle sur l’identité des électeurs…
  • Une débauche de dépenses sans justification sociales ou économiques, et sans financement autre que des hausses massives d’impôts, non pas uniquement sur les plus aisés, mais bien sur les classes moyennes.

En bref, nous savions bien qu’une administration Biden serait un désastre, nous étions en dessous de la réalité.

Un seul espoir, les élections de mi-mandat pour bloquer au Congrès le programme délirant de cette équipe incompétente, dirigée par un sénile déclinant, qui se prend pour Woodrow Wilson et FDR combinés, et qui ne fut jamais qu’un politicien médiocre.

Pour citer à nouveau Obama, qui le connait bien “ ne jamais sous-estimer la capacité de Biden à foirer”.

Un mot maintenant sur La France, ou j’étais pour un mois cet été après une longue absence.

La droite va à la présidentielle en ordre dispersé, la gauche éclatée.

Un polémiste dans la course qui grappillerait chez LR et au RN ?

 

Échapperons nous à la répétition de 2017 ?

J’y crois de moins en moins.

Mais c’est un sujet pour un prochain papier.

Bonne rentrée.

 

Auteur: Jean-Claude Gruffat

Jean Claude Gruffat est depuis Avril 2020 Managing Director chez Weild and Co, banque d’affaires indépendante présente dans plus de 20 États aux États Unis. Après une carrière dans la banque internationale chez Indosuez, puis Citigroup. Jean Claude Gruffat est le Chairman de Competitive Enterprise Institute, et un board member de Atlas Network, toutes deux think thanks libertariennes domiciliées à Washington DC. Il est également gouverneur de L’American Hospital de Paris. Titulaire d’un doctorat en droit public, et d’une maîtrise de science politique de l’Universite de Lyon, ainsi que ancien participant au Stanford Executive Program, GSB, Stanford University, CA.

58 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • LM-TP

    14 September 2021

    Article indigent loin des standards habituels de l’IDL.

    Répondre
  • Dominique

    10 September 2021

    Vous pensez et vous parlez comme un membre de l’organisation du Nouvel ordre mondial. Et c’est normal puisque vous êtes membre d’une entreprise financière qui participe à ce système et le construit chaque jour un peu plus, pour le malheur de nos libertés. Vous faites partie de cette organisation cachée, oui cachée, qui met le monde dit libre sous la coupe réglée des grands banquiers, avec leur dictature néo-communiste.
    .
    L’ex sénateur et candidat à la Maison-Blanche Ron Paul est un véritable libertarien et ses billets télévisés via son site internet quasi quotidiens ont une colonne vertébrale libertarienne. Alors que votre analyse n’est pas une analyse, aucunement. Je doute que vous réfléchissiez là-dessus car vous êtes trop impliqué dans le Nouvel ordre mondial. Or il est l’ennemi de la liberté. Soit vous êtes conscient de cela et vous êtes alors un ennemi de la liberté et c’est sans scrupule que vous participez à une société neo-communiste, soit vous êtes inconscient et donc incapable de réfléchir ; ainsi vous êtes incapable d’analyser la situation de la Russie, ce grand pays chrétien qui résiste au N.O.M. et vous répétez sans savoir alors pourquoi les propos belliqueux du secrétaire de l’OTAN. De même vous voulez nous faire croire que les produits pharma issus de Warpspeed sont des vaccins, ce qu’ils ne sont pas ( il s’agit de répliquer une protéine Spike … ce qui est très dangereux ) et qu’il faudra trouver des remèdes alors qu’il en existe deja !!! Pourtant aux USA tout cela se sait fort bien : ne lisez vous donc pas la presse non mainstream ?
    .
    Un des think tank dont vous êtes membre milite pour plus de “diversité et d’inclusion”, on sait ce que cela veut dire : la destruction de nos racines grecques et chrétiennes, Vous ne nous tromperez pas, car nous ne sommes pas, nous, au service des grands banquiers Anglo-américains, donc du N.O.M. et nous savons décrypter vos propos.

    Répondre
    • Jean-Claude

      10 September 2021

      Haha, la conspiration mondiale de la finance juive

    • Jean-Claude

      10 September 2021

      Ron Paul n’ a jamais été sénateur, mais membre de la Chambre des Représentants.
      Son fils, Rand, est sénateur républicain du Kentucky depuis 2010 et je le soutiens depuis 2015 quand il fut candidat à la primaire présidentielle.
      Revoyez vos fiches

    • Jean-Claude

      11 September 2021

      Quel charabias directement inspiré des sites conspirateurs!
      Je connais vos sources, elles n’ont plus aucune crédibilité même dans les franges les plus extrêmes des mil lieux conservateurs.
      Elles apportent de l’eau au moulin de la gauche démocrate …
      Je crains fort que vous n’ayez pas très bien traduit ce que préconise le site d’Atlas Network.
      À bon entendeur salut

    • HR

      11 September 2021

      Je ne sais toujours pas ce que signifie un nouvel ordre mondial. Et encore moins l’implication des banquiers dans une présumée dictature néo-communiste. Curieusement, une telle explication de texte relève de la philosophie politique trotskiste. Toutefois, c’est fort bien de raisonner, sans que l’on soit forcément obligé de discréditer les valeurs de l’autre. Dans la même veine qui rapproche un exposé critique de style trotskiste et une théorie de fictions de style néo-communiste, il convient de ne pas laisser se distraire par une argumentation purement aléatoire

    • Jean-Claude

      11 September 2021

      Chere Dominique,
      Je sens un parfum de QAnon dans vos propos et vos amalgames..

    • Jean-Claude

      9 September 2021

      Merci beaucoup 😊

  • Jean-Claude

    9 September 2021

    A Matthieu
    Il y a un bon papier dans le Wall Street Journal de ce jour.
    Je ne crois pas que Trump se présentera en 2024.
    Mais il sera un facteur déterminant dans le choix du candidate republicain, qui devra être “ Trump compatible”.
    Capable de combiner certains thèmes dits populistes, immigration contrôlée notamment, avec la réduction des contraintes réglementaires et une fiscalité non confiscatoire.
    Trump a apporte un électorat de classes moyennes au parti républicain, ainsi qu’augmente le vote noir et latino traditionnellement démocrate.
    Il à en revanche perdu des suffrages chez les femmes dites éduquées..

    Répondre
    • Dominique

      10 September 2021

      Lisez OANN.com. TheNewAmerican.com. Thegatewaypundit et Infowars
      Vous en apprendrez plus et mieux.

  • Jean-Claude

    9 September 2021

    Je voudrais revenir sur le Covid.
    La vaccination a incontestablement réduit l’hospitalisation et la mortalité chez les personnes dites âgées ou atteintes de certaines maladies.
    Elle a permis d’alléger la charge de patients atteints d’autres maladies graves sur les services hospitaliers.
    Personne n’a de visibilité sur les effets indirects éventuels du Covid et de la vaccination.
    Je ne préconise pas la vaccination obligatoire, sauf pour les professions de santé.
    Les statistiques sont trompeuses, et la vaccination n’est jamais une protection totale, mais j’ai pu constater dans ma famille proche sur des tranches d’age différentes que le Covid, variant Delta, après vaccination est une petite grippe de quelques jours, soignée à domicile.
    Donc acceptez le vaccin, et prenez des précautions élémentaires.
    Enfin, il n’y a pas encore de traitement contrairement à certaines de vos affirmations, même si certaines recherches sont prometteuses.

    Répondre
    • Dominique

      10 September 2021

      Tout est faux dans ces propos sur les bienfaits de la ( fausse ) vaccination. Vous inversez mes réalités : les injections ARN ne protègent pas et elles sont hyper dangereuses. Et des traitements existent : des Américains les utilisent.
      Du vrai bourrage de crâne à la Véran, à la façon de Mac Kinsey qui conseille l’Élysée..

    • Charles HEYD

      12 September 2021

      Je connais plein de personnes pour qui le covid-19, et pour des variants antérieurs au variant D, n’a été qu’une “petite” grippe, une grippette même comme disait le Pr Raoult au tout début!
      Mais le même Pr Raoult dit aussi que d’une part, il y a des médicaments efficaces et que d’autre part, comme le variant D, qui est peut-être plus transmissible, mais aussi moins dangereux que des variants précédents, et donc c’est tout à fait normal qu’il y ait moins de gens à l’hôpital;
      Je pense que des gens comme vous ont pu aider à développer un soi-disant vaccin en 6 mois (au bénéfice de qui au fait?) mais que dans 10 ans il n’y aura toujours pas de traitements malgré des “recherches prometteuses”!

    • jemapelalbert

      12 September 2021

      Cher Monsieur, vous touchez à mon avis, dans le problème du vaccin un sujet clivant. Je me permet de vous faire part le plus court possible de mon expérience et de celle de ma sœur, nous sommes tous deux soignants.
      1) rappelez-vous quand vous étiez plus jeune si on vous vaccinais pendant une pandémie ou avant, en prévention. et pourquoi ?
      2) des amis , médecins, infirmières, urgentistes qui se sont fait vacciné et dans la fleur de l’âge ont développés des myocardites, péricardites, syndrome de Gillain-Barré et sclérose en plaques
      3) des amis soignants me disent que les plateformes qui permettent de déclarer les cas de maladies dues aux vaccins ne fonctionnent pas et que les stocks d’ivermectine n’existent pas. ce traitement qui est autorisé maintenant par l’UE.
      4) des médecins ont été radié et pratiquent la nuit , des listes de médecins résistants circulent et les gens les consultent la nuit.
      4) A partir de 16 ans , les enfants peuvent se faire vacciner sans autorisation parentale
      5) mon beau frère qui est enseignant à reçu un prototype de plaque d’instruction destinée au enfants dès 11 ans digne des jeunesses hitlériennes et communistes. Il est clairement expliqué aux enfants que ce que dit l’État et les médias autorisés (liste fournie aux enfants) c’est bien et dire ou faire le contraire est mal et punissable.
      Ma question : ou pensez-vous que nous allions ? Soutenir simplement la vaccination sans l’inclure dans un schéma de prévention, dépistage et soins dignes de ce nom est tout simplement réducteur, insuffisant et dangereux.

  • Le Rabouilleur

    9 September 2021

    J’ai vu un article de M. Netter apparaitre, puis disparaitre.
    Il se passe des choses étranges sur le site de l’IDL.
    C’est louche.
    Aussi louche qu’un banquier immoral de Wall Street. Et ils sont légions.

    Répondre
    • Jean-Claude

      9 September 2021

      Un banquier immoral est un pleonasme..
      Ajouter de Wall Street est une redondance…

    • Le Rabouilleur

      9 September 2021

      Les chiens aboient et la caravane passe.
      Proverbe bédouin

    • Charles HEYD

      12 September 2021

      Je réponds en fait à #Jean-Claude; il y a quelques temps je travaillais dans une société dans les différents comptables-trésoriers se faisaient régulièrement la malle avec la caisse; ces comptables étaient des Libanais; aussi, un ami qui entend un jour quelqu’un dire: “c’était un Libanais voleur!”, réponds :”mais un Libanais voleur, c’est un pléonasme!”. Je précise qu’un de ces comptables libanais ne s’est pas tiré avec la caisse.
      Pour ce qui est des banquiers, je pense qu’on n’a effectivement pas besoin d’ajouter Wall Street!

  • Romain

    8 September 2021

    Assez étonnant comme article .
    Pour le Covid , vous donnez les chiffres pour tous les usa ? Mais ensuite ce serait la faute des états républicains… mais quelles sont les statistiques justement dans les états républicains qui ont arrêté le confinement ? Il me semblait justement que les chiffres étaient meilleurs dans les étais républicains qui ont pris ces mesures moins liberticides.

    Pensez vous vraiment que Trump a perdu à cause de sa communication que le Covid ou bien à cause : de la fraude électoral, des médias qui ont fait de la désinformation de masse et qui se sont permis de censurer un président en activité ?

    Bref de gros amalgames dans votre article il me semble .Mais bon c’est la rentrée , il faut bien se remettre en route 😉

    Répondre
    • Jean-Claude

      9 September 2021

      Je ne souscris pas à la soit disant différence entre les États en fonction de l’appartenance politique du gouverneur.
      New York a été un des plus affectés par le Covid en dépit de confinement et restrictions, du fait du scandale des maisons de retraite, et de la promiscuité dans les transports en commun.
      Les démocrates s’en prennent au Texas et à la Floride, qui sont dans la moyenne nationale…
      Quant à la défaite de Trump, elle ne s’explique pas par une fraude massive, jamais établie, mais bien par ses erreurs de communication sur le Covid, et par l’hostilité des media.

  • Jean-Claude

    8 September 2021

    Je vois que mon papier a provoqué la ire de certains lecteurs.
    Je m’en réjouis même si les arguments sont absents .
    Je suis navré pour les typos…
    Je constate en particulier que mes commentaires sur la Russie adversaire, comme la Chine, ne passent pas bien.
    Je sais qu’il est de bon ton de soutenir Poutine dans certains milieux conservateurs.
    Je pense pour ma part que l’indépendance énergétique est un des composants de la souveraineté nationale.
    Pour le reste, je suis prêt à concéder que le KGB est une meilleure formation que l’ENA ou Harvard pour certains types de fonctions.
    Je crois au libre échange, pas au mondialisme dont je ne connais pas la définition.
    Je n’appartiens à aucune chapelle, mais je suis dans la mouvance libertarienne, inconnue en France, qui se caractérise par des positions libérales sur les sujets économiques, et progressistes sur les sujets de société.
    Ce qui nous rend insupportables aux familles politiques traditionnelles.
    Je salue l’ouverture d’esprit de l’IDL .
    Mon propos etait d’exprimer ma frustration avec l’administration Biden, que les media ont salue lors de son élection,pour découvrir sa médiocrité et son extrémisme ainsi que sa dévotion à tous les poncifs de la pensée gaucho marxiste.
    J’ai voté pour Trump, sans enthousiasme, comme beaucoup ont voté Biden .
    J’ai éliminé le pire des deux, je n’aurais jamais pense que nous aurions une telle déception, et ce n’est pas fini.

    Répondre
    • Vaik

      9 September 2021

      Je vous soutient Jean-Claude.
      Je ne comprend pas un tel cabrement de la part des lecteurs. Vos positions ne sont si divergentes que cela de Charles G. par exemple.
      Vous tenez simplement des positions pragmatiques sur les questions de politique internationale sans pour autant prendre réellement partie pour un pays ou l’autre.
      J’ai personnellement trouvé votre billet intéressant.
      Et si les critiqueurs ne supportent pas votre position sur la Russie, j’aimerais bien qu’ils écoutent ce que dit Charles sur Poutine, et dans ce cas je me demande ce qu’ils font sur ce site.
      Ensuite, que des lecteurs qui se disent libéraux économiquement soutiennent farouchement Trump qui a été le plus grand démagogue de tout les états-unis en ayant endetté l’état fédéral de 3 000 Md$ et en ayant poussé Powell à imprimer 3 000 Md$ de son coté, résultant en une masse monétaire passant de 14 000 à 19 200 en un an, ça aussi ça m’estomaque. Et dire que ces esprits se disent indépendant…

      J’appréciais souvent la droite dans son pluralisme mais là, force est d’avouer qu’il n’est pas à son plus fort.

      Bonne journée à vous et merci pour votre bon billet, qui moi ne m’a en rien surpris ni outré.

    • L'autre Jean Claude

      9 September 2021

      Compte tenu du bouillon médiatique hystériquement russophobe et sinophobe dans lequel baigne le téléspectateur américain moyen, je trouve vos positions sur les politiques extérieures US plutôt modérées, même si je ne les partage pas.
      Votre article m’intéresse d’autant plus qu’il me donne un aperçu de l’ambiance qui règne aux USA chez les électeurs libéraux frustrés et horrifiés par les séismes idéologiques en cours.
      Les states sont notre canari dans la mine : quand ça pètera chez vous, nous n’aurons au mieux que quelques semaines, au pire quelques heures pour nous préparer avant que ça pète chez nous.
      Continuez donc à observer le baromètre et tenez nous au courant,
      Bonne continuation…

    • Jacques Ady

      9 September 2021

      Je ne suis pas libertarien (plutôt libéral-conservateur, s’il faut se donner une étiquette), mais je suis quelque peu attristé par la virulence de nombreux commentaires, que je ne partage pas. Non, ce n’est pas du fayotage, c’est juste l’étonnement d’un lecteur de l’IDL qui était habitué à une civilité certain des commentateurs.
      Certes en France nous étouffons sous le politiquement correct, spécialement en ces temps d’hystérie covidiste, et cela peut expliquer un certain échauffement des esprits…

    • Matthieu Cubeta

      9 September 2021

      Bonjour et merci pour votre article :J’ai 2 questions un peu hors sujet mais pas tant que ça finalement :pensez-vous puisse revenir en 2024 ?et qu’en est-il de NY aujourd’hui, est-ce qu’elle pourra retrouver son dynamisme d’avant covid ou bien est-elle défigurée ? Merci d’avance

    • Matthieu Cubeta

      9 September 2021

      Trump* en 2024

    • Marble Dominance

      9 September 2021

      C’est sûr que niveau dégringolade c’est pas fini, tant pour les USA que pour l’UE. Mais bon, finalement on ne récolte que ce que l’on sème. Quant aux présidents américains, ne blâmons ni Trump ni Biden car l’échec actuel (bien qu’il vienne d’un démocrate et d’un républicain) peut être imputé à deux autres énergumènes, Bill Clinton et George W. Bush. La bêtise du 1er fut le maintien des troupes US en Europe à la chute du mur, le maintien de l’OTAN, l’extraterritorialité du droit américain et l’absence d’instauration d’un vrai deal de développement avec les pays sud-américains (permettant les flux migratoires actuels que ni un mur ni une politique d’accueil complaisante ne semblent pouvoir résoudre). Le second imbécile en chef eu l’idée géniale de détruire les Etats-nations du Proche-Orient sous prétexte de lutte antiterroriste contre un ennemi qu’ils avaient eux-mêmes financé et armé. Mais certaines grosses bêtises mettent du temps à mûrir et ce sont les derniers présidents qui ont l’honneur de récolter les fruits.

  • Aura

    8 September 2021

    Un petit commentaire:

    Votre article est plein de fautes d’ortographe.

    Je suis surpris que personne n’ai relu votre article avant sa publication.

    Je mentionne ce point car il y a tellement de fautes qu’au bout d’un moment cela rends l’article illisible et invalide les arguments.

    SVP relisez vous avant d’appuyer sur la touche “Send”

    Exemple : Aucun progrès sur l’Iran qui vient délire comme président un ‘mass modérer”
    !!!!!!!!!!

    Répondre
    • Le Rabouilleur

      8 September 2021

      Article conforme à la doxa, rédigé par un stagiaire, d’où les fautes.
      J’en déduis que M. Gave a des soucis avec l’Inquisition comme tout bon hérétique.

    • Aura

      8 September 2021

      Je n’avais pas pensé à un stagiaire.

      Si c’est le cas c’est encore pire car cela voudrait dire que Mr Gruffat laisse des papiers avec sa signature etre publié sans les avoir lus!!. et IDL les laisse passer

      Cela m’étonne de la part d’IDL

    • Jean Claude

      8 September 2021

      Bonsoir Aura,
      On n’écrit pas “que personne n’ai relu” mais “que personne n’ait relu”.
      Cet article est certes vu de New-York, peut-être même de Wall-Street : plus vu de New-York que ça, tu meurs…
      Mais quand cet auteur a le courage de se faire l’avocat du diable auprès d’un lectorat français plutôt farouchement anti-américain, je lui dis bravo !

    • James Fitzroy Yellowplush

      8 September 2021

      C ‘est vrai mais il y a trois fautes dans votre propre commentaire ; ça la fiche mal…

  • Maryse Mazeres

    8 September 2021

    Parcouru l’article, mais sans aucun intérètt, autant écouter la presse main stream, tout est faux, la Russie en méchant, Trump en incapable, les capables sont les mondialistes, bien sur! mais sourire, vous allez voir, bientot, la réalité! je vois que je ne suis pas seule à penser que ce monsieur et ses idées sans aucune originalité n’a rien à faire ici, là ou l’intelligence est au service de la vérité, de la créativité du courage de penser par soi meme. D’ailleurs, il me semblait que l’institut des libertés parlait de souveraineté, pour tous les pays, loin de la finance internationnale au service de la destruction des pays, des économies, du mondialisme.

    Répondre
    • Jean-Claude

      9 September 2021

      Madame, j’ai peine à suivre votre argumentation, sortez un peu de la Russie et retrouvez le monde et sa diversité.
      Ce qui me frappe lors de mes visites en Russie, c’est l’alcoolisme et l’absence de diversité raciale.
      À Moscou tout le monde est blanc, et la vodka remplit au moins le tiers des rayons dans les supermarchés.
      Vodka opium du peuple

    • Dominique

      20 September 2021

      Maryse Mazeres
      L’argument qui vous est opposé est nul : traiter les Russes de ” blancs alcooliques ” est indigne des tribunes de IDL. C’est en plus russophobe.

  • woiliwoilou

    8 September 2021

    pffff… il porte le costume des personnes qu’on ne veut plus voir nous embrigader…
    ps : pas la peine de rédiger un article sur la politique française., en étant mondialisé et vivant à NY vous n’avez pas voix au chapitre

    Répondre
    • Oblabla

      8 September 2021

      Figurez-vous qu’il m’arrive de m’abstenir de « prouver que j’existe » en soumettant des contributions indigentes. Puissiez-vous vous en inspirer…

    • woiliwoilou

      8 September 2021

      on dirait que l’on a énervé quelqu’un en osant commenter ses écrits…
      mon fils de 5 ans dirait à sa soeur “il n’y a que la vérité qui blesse…”
      nous autres les sans dents, les non cultivés, les mains du pays, la populace quoi… nous n’avons pas le verbe facile, mais on sait encore réfléchir et faire la part des choses.

    • Jean-Claude

      11 September 2021

      Cher Monsieur,
      Vous êtes sur un site libéral au sens français du terme.
      Toutes les opinions respectueuses de celles d’autrui sont les bienvenues.

  • Thierry

    8 September 2021

    À part ça, tout va bien ?

    Répondre
  • Cassiau

    8 September 2021

    Commentaire d’une soi-disante intelligence rare, qui enfonce des portes ouvertes, bref une dite élite qui veut éduquer des « pauvres prolos » dont je suis et qui pour beaucoup, les patriotes , RN en particulier, ont tout compris depuis longtemps.

    Répondre
  • James Fitzroy Yellowplush

    8 September 2021

    En quel honneur les Etats-Unis doivent-ils s’occuper de ce qui se passe en Iran, en Russie, en Corée du Nord ? On craint que l’auteur de cet article naïf et maladroit ne soit pas même capable d’imaginer que les peuples ont droit à une certaine souveraineté et que la civilisation sans doute la plus dégénérée et la plus vulgaire du monde n’a pas à imposer ses vues aux autres…

    Répondre
    • Jacques Ady

      9 September 2021

      la civilisation sans doute la plus dégénérée et la plus vulgaire du monde

      Vous parlez du pays qui bon an mal an attire le plus d’étrangers au monde ? en particulier ceux fuyant des dictatures avérées…
      Vous parlez du pays où l’économie est tellement libre et dynamique qu’il est devenu en à peine 150 ans d’existence le pays le plus puissant du monde ?

      Les USA ne sont évidemment pas parfaits, mais un tel antiaméricanisme primaire, excusez-moi…

      Quant à l’interventionnisme extérieur des USA, il faut être fichtrement naïf (pour reprendre vos propres termes), ou de mauvaise foi pour ne pas rappeler que beaucoup de pays dans le monde font de l’interventionnisme, à commencer par l’Iran, la Russie ou la Chine communiste… et même la France, qui l’eût cru ? Ce monde est l’objet incessant d’interventionnismes divers et variés, certains moins voyants que d’autres mais non moins réels. Donc à un moment la question est de savoir, pour les soi-disant anti-interventionnistes qui ne dénoncent jamais que celui des USA en oubliant les autres, de quel interventionnisme vous voulez dépendre. Vous choisissez de facto celui de l’Iran et consorts, c’est votre choix. Permettez que ce ne soit pas celui de tout le monde.

  • philippe lefevre

    8 September 2021

    c’est un plalsir de lire un esprit libre
    je partage en plus vos opinions et votre connaissance de l’amérique me conforte donc dans ce que je pensais;merci de prendre le temps de partager vos expériences

    Répondre
  • Le Rabouilleur

    8 September 2021

    Article plus que médiocre.
    Les malheurs et déboires prévisibles de la nouvelle Babylone présentent peu d’intérêt pour le pauvre Français moyen et provincial que je suis.

    Répondre
    • r.espic

      8 September 2021

      Tout a fait d´accord.

    • Oblabla

      8 September 2021

      “le pauvre Français moyen et provincial que je suis”. Oui et vous illustrez remarquablement la citation du marquis de Sade : « L’univers est plein de statues organisées, qui vont, qui viennent, qui agissent, qui mangent, qui digèrent, sans jamais se rendre compte de rien. »

  • Nico

    8 September 2021

    Wahou.. depuis plusieurs années je suis les intervenants de ce site internet et je n’ai jamais laissé de commentaire. Mais là je dois dire que je suis scotché par ce billet. J’aime ce site pour la qualité de ces analyses. Mais ici tant le point de vue exprimé sur la situation internationale et notamment la politique étrangère US me semble sclérosé et resté bloqué dans un cadre analytique d’après effondrement du bloc soviétique que j’ai d’abord cherché l’ironie ou le second degré, apparemment sans objet. Bref très surprenant de la part de l’Institut des Libertés car dans l’intervalle il s’est passé quelques “petites choses” dans le monde.

    Répondre
    • Pierre Couëdelo

      8 September 2021

      Je ne peux partager votre opinion sur les remèdes au Covid 19.

      Comme le disait un autre de vos lecteurs, des remèdes existent et fonctionnement visiblement convenablement. Etrangement on fait tout pour qu’il ne soit pas utilisés. Sur les injections (vaccins et traitements géniques), ils ne baissent pas la charge virale (dixit M. Fauci) donc ne constituent pas une solution pour juguler la maladie, sont inefficaces sur une maladie qui ne produit pas une immunité sur le long terme, sont dangereux à court terme très surement (plus que la maladie pour les populations les plus jeunes) comme l’a montré un excellent article du fils de Charles Gave et les données de pharmacovigilance et peut être à long terme faute de tests suffisants.

      La bonne question est celle du pourquoi d’une telle situation.

      La réponse est peut être celle d’une concentration toujours plus grande du capital et de la richesse et donc du pouvoir (je précise que je ne suis pas mélanchoniste très loin de là) Le corolaire étant bien sur une baisse des revenus des classes moyennes et de nos libertés (faut bien nous tenir sous le joug).

      On pourra aussi s’inquiéter de la consanguinité des idées liée à cette petite communauté qui sans contrepouvoir peut déboucher sur les pires dérives. Peut être y sommes nous déjà ?

    • Gurval Couëdelo

      9 September 2021

      Bonjour Pierre.
      J’admets qu’il n’est pas courant de rencontrer ce nom de famille!
      J’aimerais bien savoir savoir ce que vous faites ici, et à vrai dire vous pourriez me retourner la question!

      Y-a-t-il un moyen de se contacter?
      Si cela vous intéresse, je vous laisse mon adresse mail secondaire: vaic@laposte.net

      Bonne journée à vous.

  • Gildas LECOQ

    7 September 2021

    “La Russie provoque ouvertement”
    Elle vit sa vie, c’est visiblement insupportable.

    Répondre
    • Jean-Claude

      7 September 2021

      La souveraineté présuppose l’indépendance énergétique, voulons être tributaire de deux fournisseurs exclusifs, Russie et Algérie?

    • Maryse Mazeres

      8 September 2021

      merci de le préciser, à ceux qui veulent un regard sur la russie, en Français, Russie politics, une bouffée d’air frais tous les matins, sur ma boite mail, et un beau site, d’une intellectuelle française, vivant à Moscou, et stratpol, de meme, plus orienté défense, , les deux se complètent et m’apportent une parole logique, eclairante par rapport à la désinformation mondialiste. La russie, enfin, son gouvernement refuse le mondialisme, le mondialiste s’inscinue autant qu’il le peut en Russie, comme dans tous les pays, mais nedirige pas , elle , refuse de marcher au pas, alors, bètement, les mondialistes dénigrent en inventant bien souvent de ridicules mensonges, Navalny etc.

    • Jean-Claude

      9 September 2021

      La Russie est passée sans transition du tsarisme au communisme, pour aboutir à un régime autoritaire et nationaliste.
      Poutine cultive cette idéologie pour assurer son pouvoir et affaiblir l’Occident, c’est compréhensible mais vous ne sommes pas obligés d’y consentir.
      Ni d’accepter son interférence dans nos processus électoraux..

    • Charles HEYD

      12 September 2021

      Et en plus, selon #Jean-Claude, il n’y a que des blancs à Moscou! Ah là là docteur, c’est grave?

    • jemapelalbert

      12 September 2021

      Bonjour, je vous apporte la aussi mon expérience et vécu , vu que j’ai de la famille en Russie. Pour la majorité des Russes , avec Poutine il y a eu un vrai changement dans leurs vies et ils ont retrouvé leur fierté Nationale. Cependant il n’est pas pour autant aimé de tous les Russes . En ce qui concerne la dépendance énergétique il est évident que c’est ce que recherche Poutine. Si nous avons des pieds nickelés à Bruxelles c’est notre problème, Poutine n’en est pas responsable à moins que nos dirigeants aient été mis en place par la Russie ?

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!