20 March, 2020

VIDÉO: Prisons, nous sommes en danger

Pour la première de ce nouveau format, Charles Gave a reçu le secrétaire général adjoint du SPS (Syndicat Pénitentiaire des Surveillants).

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

37 Commentaires

Leave a Reply to Nox

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Pierre

    8 April 2020

    Le surveillant interviewé a sa façon de voir les choses qui est un peu agaçante. Je suis un ancien prisonnier (4 mois de détention en 2019 pour une histoire aussi parfaitement imprévisible qu’un éclair dans le ciel bleu). A la prison de Metz Queuleu où j’étais, les conditions étaient DURES. Et je ne suis pas une mauviette. S’il y a du relâchement dans certains établissements, ce n’est pas partout. D’une façon générale, la privation de liberté reste une punition TRES IMPORTANTE et tout ce qui peut l’adoucir doit être favorisé. J’ai 71 ans.
    Je n’ai pas du tout apprécié son regret de constater qu’un condamné à 20 ans puisse sortir après 10 ans s’il s’est bien comporté. Et je n’ai rien d’un gauchiste ni d’un beni-oui-oui écolo.
    De plus il a donné le cas d’un pédophile, ce qui est exactement ce qu’il ne fallait pas dire (à mon humble avis). En effet, sauf pour les proxénètes qui sont en général très bien vus, l’incarcération de toute personne ayant le mot sexe sur son dossier est un ENFER (littéralement). Il ne faut pas plus de 2 mois pour que tout le monde soit au courant (alors que les dossiers judiciaires sont réputés secrets et que les surveillants ne sont pas autorisés à les divulguer, bien qu’ils y aient accès).
    Dès la divulgation, le détenu concerné est GRILLE partout en quelques heures. Il ne pourra plus JAMAIS sortir tranquille de sa cellule, ne serait-ce que pour aller à la douche (dans le couloir). La promenade n’est plus qu’un souvenir heureux pour lui. Ceci est vrai quels que soient les faits, aussi bénins, ou faux soient-ils. Le détenu qui était chef d’atelier de Queuleu, un grand costaud sympa, s’est suicidé en 2019, après plusieurs agressions violentes en promenade. Il avait commis le CRIME épouvantable d’oser avoir une relation sexuelle avec sa belle-fille consentante de 13 ans. Il a été dénoncé par sa femme. Finalement, malgré sa carrure il a désespéré… In memoriam…
    A Queuleu, environ 75 prisonniers sur 600 n’osaient pas sortir en promenade ni à la douche pour des histoires sexuelles, souvent plutôt anodines. 9 M2 et la télé pendant des mois, peuvent tuer la santé, la raison et la vie.

    Your comment is awaiting moderation.

    Répondre
  • LKS

    24 March 2020

    La vidéo est aujourd’hui incontournable même si c’est un retour à l’oralité . Et d’autre part, on peut l’écouter comme une émission radio ce qui peut nous éviter de perdre du temps ce qui est très relatif quand il s’agit d’apprendre. Merci encore !

    Répondre
  • Ockham

    23 March 2020

    Votre méthode est parfaite. Pour démonstration il y a ce fait rapporté par M. Kuhn parmi de nombreux autres. Il concerne la mention d’un cours d’alphabétisation des recrues APRÈS concours de recrutement des surveillants …C’est fantastique. Ainsi la France recrute sur concours les as du “par cœur” d’auteurs du type Rousseau, Marat, Jaurès, Merleau-Ponty, Sartre…surtout pas Ellul, son élite de la haute fonction publique qui est payée à vie pour quitter la fonction publique et faire de la politique …en fait de la casuistique. Pendant ce temps, de l’autre coté en bas, l’administration apprend à lire et à écrire au fonctionnaire de base de la pénitentiaire. C’est passionnant. Vive les droits de l’homme de 1789 : pas ceux de la femme ni de l’écrasante majorité sans instruction publique donc incapable de lire leurs droits pendant un siècle ! Pour mémoire l’instruction publique générale de base fut décrétée en Prusse le 25/09/1717 et le mass-schooling décrété aux Etats-Unis en 1788. Il n’y a pas que les masques qui manquent.

    En ce qui concerne le support du podcast je rejoins les remarques sur la nécessité de ne pas faire trop long. Il reste aussi qu’un texte est un bon moyen pour distancier et nourrir une réflexion.

    Répondre
  • Hardy

    23 March 2020

    Mr Gave , l’interview est intéressante mais un peu longue , vous avez de plus un don incommensurable : celui de rendre facile à la compréhension des gens des concepts compliqués grace à vos reflexions mais surtout à votre plume . Ce n’est pas donné à tout le monde . Même si cette nouvelle approche est dans aucun doute celle vers laquelle il faut aller , par pitié ne perdez pas ce dans quoi vous excellez .
    C’est l’ordre social qui est en jeu , et l’ordre social c’est un livre de jacques Rueff

    Répondre
  • Nox

    23 March 2020

    Je suis en désaccord avec l’invité sur sa réticence vis à vis du confort des prisons récentes. Les détenus sont condamnés à la privation de liberté, et c’est déjà bien assez ! Il n’est pas prévu par la loi de les condamner en plus à la promiscuité, à l’insalubrité et à la misère. Donc oui aux prisons modernes qui respectent la dignité humaine.

    Répondre
    • verlisier

      4 April 2020

      Les détenus sont condamnés à la privation de liberté, et c’est déjà bien assez ! Oui c’est vrai ! ils ont déjà les salles de sport, la télé en cellule, les portables, le téléphone fixe dans les couloirs, la clé de la cellule, la possibilité de voir l’épouse, un studio pour un petit coup vite fait bien fait avec maman etc…Alors moi aussi je suis en prison puisque par le confinement je suis interdit de sortir donc privé de liberté ?
      Pour moi il faut les prisons à l’américaine. Celui qui n’est pas content fait tout pour ne pas rentrer en prison. Simple non ?

  • jemapelalbert

    22 March 2020

    Pour le format je trouve bien, il faut prendre le temps d’écouter pour bien comprendre et essayer de ressentir la réalité au travers des témoignages des personnes auyquelles nous ne ne donnons pas la parole. Faire un format rapide comme le suggère Jean Michel est , pour moi , entrer dans la consommation de l’information sans avoir le temps de la “digérer”. Je dirais même que si nous n’avons pas bien saisi les tenants et les aboutissants,il est aisé de la repasser. Trop longue ? non juste au poil, Merci Monsieur gave et 360

    Répondre
  • Bernard

    22 March 2020

    Et dire que Elise Lucet nous coute 25 000 euros par mois, il y a 10 ans elle accusait la ministre Bacelot d’ avoir acheté trop de masques et de vaccins…….https://www.valeursactuelles.com/po

    Répondre
    • verlisier

      4 April 2020

      Bonjour Bernard, votre lien n’existe pas. Enfin, Firefox ne l’a pas trouvé. Par contre le sujet se trouve sur YT oui. Cdlt

  • Jean-Michel

    22 March 2020

    C’est trop long pour des visites informatives de blog. Une interview témoignage ne devrait pas dépasser dix minutes, un quart d’heure grand maximum. C’est-à-dire que le témoignage devrait être “compacté” dans un format donné de dix minutes par exemple. Quitte a donner le lien vers la vidéo complète pour qui voudrait la voir en entier. Un résumé texte serait le bienvenu ! C’est beaucoup de travail probablement, mais je crains que peu de personnes ont le temps à suffisant (ou l’envie) à consacrer à l’actuel format proposé. J’ai interrompu le visionnage trois fois pour faire autre chose. J’ai été au bout car c’est le début de cette initiative sur ce blog que j’apprécie tant ! J’en suis d’ailleurs très reconnaissant à Charles Gave qui est une de mes sources indispensables et qui est pour moi une référence incontournable dans mes propres relations ! Merci Monsieur pour vos contributions.

    Répondre
  • Boblin

    21 March 2020

    Bonjour, Mr Gave devrait être prendre La place de ministre de l’économie, et il serait intéressant qu’il debate avec François Asselineau.

    Répondre
    • idlibertes

      22 March 2020

      Fait; Refait et super fait

    • bibi

      23 March 2020

      Débattre d’économie avec un énarque inspecteur des finances, qui n’a jamais connu que la fonction publique, est une perte de temps.

      Ca fait 45 ans que cette caste dans la caste a pris en main la direction de la France pour en faire ce qu’elle est aujourd’hui, et il y en a encore qui crois que les solutions aux problèmes de la France pourraient émaner d’un énarque inspecteur des finances.

      “On ne peut pas résoudre un problème avec le même mode de pensée que celui qui a généré le problème. ”
      Albert Einstein.

  • marc durand

    21 March 2020

    Excellent, M Gave, informations très inintéressantes, mais il nous manque quelques chiffres: combien de détenus en France, et combien nous coûte cette mascarade ?
    Merci

    Répondre
    • marc durand

      22 March 2020

      @Goufio
      Je suis en Chine, j’ai pas accès a google, le peu que j’ai par acces VPN je le garde pour voir uniquement Charles Gave.
      De plus Google est l’establishment, ils sont prêt a revenir en Chine, en censurant leur moteur de recherche et dire que Tienanmen et Winnie l’ourson n’existe pas, comment peut faire confiance a ce genre de société ? (ils veulent juste 1,4 milliard de chinois qui cliquent sur des pub). google ne fait plus parties des sociétés a laquelle je donne ma confiance. (Charles Gave, lui n’a rien a vendre, j’ai donc plus confiance en lui).

  • Hasan

    20 March 2020

    Même les hôpitaux sont délaissés, je n’imagine même pas l’état des prisons…Par ailleur, ce nouveau format est une excellente idée Mr Gave.

    Répondre
  • paul de choulot

    20 March 2020

    pour GRANDGA le texte c’est bien mais rien ne remplacera la VOIX
    qui met en valeur : le désespoir , la lassitude , le sentiment d’abandon, la ténacité et l’amour du métier malgré tout dans ce témoignage de ce gardien de prison
    et Pour moi Charles Gave : respect

    Répondre
  • paul de choulot

    20 March 2020

    stupéfaction devant le désastre gestionnaire de de l’état
    la faillite financière y est pour beaucoup

    Répondre
  • Chiecchio Michel

    20 March 2020

    Presque President, c’est une bonne formule oui.

    Répondre
  • Darlon

    20 March 2020

    Ç EST DÉSESPÉRANT, UN GRAND BRAVO À CE GARDIEN DE PRISON, TRES COURAGEUX

    Répondre
  • Blablabla

    20 March 2020

    ENFIN! Les vidéos que vous faites sont reportées sur le site de l’IDL. Grand progrès. Merci.

    Cela étant dit, l’entretien est très très intéressant – néanmoins non surprénant, hélas. Merci pour cette excellente vidéo.

    Répondre
  • De Vardo

    20 March 2020

    Excellente vidéo informarive et inquiétante squant à la sécurité de nos prisons et de notre pays
    Pauvre France

    Répondre
  • Titus

    20 March 2020

    Pourquoi ne pas faire la prestation pénitentiaire au pays d’Asie tel la Thaïlande qui revient bien moins cher qu’en France et très loin des standards évoqués ?

    Répondre
  • Alexandre

    20 March 2020

    Je vais vous en dire une bonne en matière de prisons.

    J’avais monté un dossier pour créer une société d’emploi du travail des prisonniers, j’avais les fournisseurs, les metrics, la rentabilité était difficilement trouvée mais sur le business plan elle existait et j’avais les investisseurs.

    Il s’agissait de monter une chaîne alimentaire de production de pizzas, une chaîne de mécanique automobile sur pièce détachées d’occasion et une chaîne de travail à façon en mécanique de précision, le tout dans les locaux de la prison de Poissy où globalement par ce nouveau modèle de micro-productions nous aurrions été en capacité de faire travailler au moins 1/3 des prisonniers de la prison de Poissy, guère plus eu égard au fait qu’un salaire minimum ayant été institué pour les prisonniers, la rentabilité ne peut être trouvée que pour une minorité des détenus les plus aptes au travail.

    Figurez-vous que le sous directeur de la prison de Poissy m’accusait d’esclavagisme, considérant que c’est une honte de vouloir s’intéresser au projet rééducatif des prisonniers par le travail et qu’il était heureux que ces derniers vivent parmi les rats dans l’oisiveté à se faire payer même pour faire le ménage dans leurs propres cellules.

    J’avais ainsi balancé le dossier à la poubelle étant demeuré quelques mois sous le choc de cette accusation, considérant que nous étions bien gouvernés par des fous.

    Avec une vision interdisciplinaire d’entrepreneur, de psychiatre, de psychanaliste, de théologien et d’ethnologue, nous pourrions faire énormément pour les prisons, car il y a encore dans ce domaine comme dans bien d’autres, tout à inventer.

    Répondre
    • Alexandre

      20 March 2020

      Une remarque additionnelle :

      Il manque 15 à 80000 places de prison en France alors qu’il y a dans les pays de l’Est de l’Europe une très nette sur-capacité carcérale.

      C’est ce qui est depuis maintenant bien longtemps dit par les criminologues (Xavier Raufer etc.), mais aussi dans les loges ou les salons..

      Plutôt que d’investir dans la construction de nouvelles prisons, la solution ne serait-elle donc pas de louer des places dans les prisons des pays de l’Est où de surcroît les islamo-fondamentalistes y seraient beaucoup mieux traités que chez nous ?

      Par ailleurs en délocalisant ainsi de tels détenus on couperait plus facilement les réseaux locaux et nationaux du banditisme.

    • Hasan

      20 March 2020

      J’aime beaucoup votre manière de penser et de résoudre le problème des prisons. Dommage que l’on ait empêché votre projet d’arriver au bout. Mais persister dans vos idées je pense que c’est une superbe solution de former et faire travailler les prisonniers a l’aide d’une équipe pluridisplinaire.

    • Czerny

      21 March 2020

      “Il manque 15 à 80000 places de prison en France alors qu’il y a dans les pays de l’Est de l’Europe une très nette sur-capacité carcérale”. Non merci .Gardez vos déchets chez vous . Les scandinaves aussi sont en sur-capacite , voyez avec eux .

    • Pierre

      7 April 2020

      Je suis un ancien prisonnier (4 mois de détention en 2019 pour une histoire parfaitement imprévisible). Je suis les billets de Charles Gave depuis des années avec beaucoup d’admiration pour son efficacité pratique dans tout ce qu’il fait et pour sa sincérité évidente. J’ai moi-même plusieurs qualifications scientifiques (grandes écoles) et universitaires (licence Sciences eco et un des meilleurs MBA’s au monde). Charles Gave n’en a peut-être pas autant mais il est à mon avis un semi-autodidacte qui a acquis un niveau académique et pratique très rare.
      Votre mésaventure ne m’étonne pas du tout. Le contraire aurait même été surprenant. En effet, il faut bien vous rendre compte de plusieurs choses:
      La direction de toute prison est constituée de FONCTIONNAIRES qui sont très rarement des courageux, et qui n’ont jamais de qualification haut de gamme. Ils masquent tout ça par une sévérité à géométrie variable envers les prisonniers et une formidable aptitude à ouvrir préventivement leur parapluie quand ils sont confrontés à toute décision légèrement hors-norme qui nécessiterait un engagement personnel de leur part (ne serait-ce que dans la responsabilité d’autoriser).
      La SEULE chose qui les intéresse, c’est de continuer à recevoir leur paie et de pouvoir avoir les avancements plus ou moins automatiques prévus à leur plan de carrière, sans AUCUN accroc.
      Il est bien EVIDENT que votre projet avait 100% de chances de créer des occasions de tension, ou de micro ou mini (voire méga) dérapages dans la vie de la prison.
      Ces fonctionnaires ont autant besoin d’initiatives comme la vôtre qu’un crocodile a besoin d’un sac Vuitton. Ils trouveront donc autant d’excuses pour NE PAS l’adopter que de grains de sables sur une plage landaise.
      L’un des problèmes est que la demande de travail parmi les prisonniers est presque générale et donc qu’il faudra faire un tri forcément partial de qui pourra travailler ou non.
      Il est déjà difficile de faire fonctionner une entreprise dans un milieu normal. En milieu carcéral, c’est vraiment nettement plus compliqué. Les détenus ont à peu près toutes les ruses possibles pour ne pas faire, dans TOUTES les situations, ce qu’on attend NORMALEMENT d’un ouvrier en bonne santé mentale et non-privé de liberté.

      Mais la contrainte de rendement est nécessaire à tout travail. Il était donc un jeu d’enfant de tuer votre projet avec un seul mot: “esclavagiste”.
      A Metz Queuleu où j’étais (en 2019), il y avait possibilité de travailler. J’ai toujours postulé mais sans succès, les places étant réservées à quelques “chouchous” choisis sur des critères TRES opaques.
      Le sous-directeur de Poissy qui vous a fait perdre votre temps est un authentique crétin et aussi un salaud (n’ayons pas peur des mots) car le travail aide beaucoup les prisonniers, et ils le savent (pour la plupart). Même avec des salaires minables, c’est une très grande satisfaction pour eux d’avoir quelque chose à faire et un peu d’argent à dépenser pour cantiner, pour fumer, etc..
      La légende “prison 3 étoiles”, n’est pas du tout vérifiée, et certainement pas à Poissy (j’ai des témoignages d’anciens, qui ont été de passage à Metz-Queuleu, (laquelle est aussi une prison dure). Le chef d’atelier de Queuleu, un grand costaud sympa, s’est suicidé en 2019. In memoriam…

  • Grandga

    20 March 2020

    Moi ça me gonfle ces podcasts !

    Le temps qu’ils arrivent au sujet, j’aurais pu lire 3 fois le texte écrit.
    J’ai arrêté au bout de 3 minutes, ce qui est un record, moi qui ne les regarde jamais !
    Mais j’imaginais que Mr Gave méritait un essai…

    Répondre
    • Alexandre

      20 March 2020

      Ce n’est pas faux.
      Le mieux serait d’avoir les deux, le texte pour ceux qui veulent aller à l’essentiel et la vidéo pour ceux qui veulent approfondir les détails du sujet.

    • Aljosha

      20 March 2020

      Je les écoutes pendant la sieste, ça détent.

    • Gauthier

      20 March 2020

      Moi maintenant je regarde toutes ces vidéos en multipliant la vitesse de lecture par 1, ou 2. Il y a une fonctionnalité qui le permet sur youtube.

    • calal

      20 March 2020

      les podcasts sont fait pour etre ecoute ou vu en meme temps que vous faites du rameur,du velo d’appartement ou dans les embouteillages.Il faut effectivement que M.Gave double ses podcasts en version texte parce que son ancien auditoire sait lire et que son public a developper lit difficilement.Il y a des logiciels qui font ca automatiquement (speech to text) assez bien.

    • Laurent

      21 March 2020

      Plutôt d’accord. J’ai l’impression de perdre du temps. Ça va nettement plus vite à l’écrit. C’était mieux avant :,-)

    • goufio

      22 March 2020

      Moi aussi ça me “gave”, les vidéos ne laissent pas de trace. Je préfère l’écrit, je peux faire des fichiers ou des copiés/collés avec copyright bien entendu (responsabilité) c’est mon choix car je n’écoute pas les vidéos.
      bon confinement

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!