https://institutdeslibertes.org/pile-je-gagne-face-je-ne-perds-pas/
Charles Gave

Pile je gagne, face je ne perds pas

Depuis toujours la zone Asiatique est une zone “dollar”. Si la Thaïlande commerce avec la Chine ou la Corée, les factures sont en dollars et les règlements aussi. Si les Etats-Unis “produisent” trop de dollars, une partie de ces dollars se retrouve en Asie, qui se retrouve dans un boom et si les USA n’en produisent pas assez, l’Asie se retrouve en récession, comme on le vit fort bien au moment de la faillite des Lehmann Brothers. Du coup, les marchés financiers asiatiques (à l’exception du Japon) depuis toujours ne sont ni plus ni moins que des “warrants” sur la liquidité dollar, ce qui est très agaçant.

C’est cette dépendance exclusive vis à vis du Dollar qui va peut être disparaitre ou à tout le moins   s’atténuer dans les années qui viennent. La Chine par l’intermédiaire de sa banque centrale est en effet en train d’essayer de créer une “Zone de Liquidités” purement Asiatique. La méthode est toute simple: La chine offre des crédits en renminbi à tous ceux qui veulent acheter biens d’équipement ou biens de consommation chez elle (plus besoin de payer en dollars) et offre des accords de “swap”, mettons a la Thaïlande et à  la Corée du Sud pour les aider à régler leurs transactions bilatérales. En ce qui concerne la Thaïlande par exemple, la Chine prendra en gage des Bath émis par la banque centrale Thaïlandaise et en donne à cette dernière la contrevaleur en Renminbi . La BOC (Bank of China) fait en même temps la même opération avec la banque centrale de Corée du Sud. Quand la Thaïlande et la Corée vont vouloir régler leurs soldes respectifs, elles n’auront plus besoin de dollars mais pourront utiliser leurs renminbis.

Voila qui peut totalement transformer le monde économique et financier en Asie en particulier. En effet, la plus grande partie de la VOLATILITE des économies et des marchés financiers en Asie provenait de cette domination du dollar US sur le commerce inter-asiatique. Et à  cause de cette relation, les marchés en Asie  ne sont pas décorrelés des autres marchés mondiaux. Quand  il y a trop de dollars, ils montent, quand Il n’y en a pas assez, ils baissent. Si la Chine réussit son coup (et je ne vois pas pourquoi elle devrait échouer) deux choses vont se produire:

  1. La corrélation entre les marchés asiatiques et les autres marchés va baisser très fortement, ce qui veut dire qu’avoir une partie de son portefeuille en Asie deviendra très utile.
  2. La volatilité baissant, les multiples cours bénéfices qui ne sont souvent que l’inverse de la volatilité vont monter très fortement, ce qui veut dire que nous allons rentrer dans une hausse structurelle des bourses un peu partout en Asie.

Récapitulons

Si les pays asiatiques réussissent à créer une zone autonome de liquidités, indépendante du dollar US,  centrée autour du Renminbi et qui sera géré un peu comme l’était autrefois la zone Européenne avec le DM, ce qui me semble bien parti, qu’allons nous trouver en Asie?

1.       Une croissance économique assurée, ce qui n’est pas le cas ailleurs.

2.       Des valorisations attrayantes sur un grand nombre d’actions, ce qui n’est  toujours pas le cas  ailleurs…

3.       Une liquidité contrôlée et adaptée à la région, ce qui sera une grande novation. Et cela passera par l’émergence d’une nouvelle grande monnaie, dont on peut espérer qu’elle sera gérée un peu plus sérieusement que les nôtres.

En termes simples, cela veut dire qu’il faut surpondérer l’Asie dans les portefeuilles soit en y étant directement soit en achetant des valeurs quotées chez nous et qui y sont établies depuis longtemps

Deux thèmes doivent donc dominer la réflexion des investisseurs pour les mois ou les années à venir.

  • L’internationalisation du Renminbi et ses effets sur le système financier mondial. Cette émergence de la Chine dans la sphère financière risque de transformer le monde de la  finance comme le monde de l’Industrie l’a été  depuis 12 ans, après la signature des accords entre la Chine et le WTO.
  • Le fait que  taux d’intérêts et taux de change Chinois seront de plus en plus déterminés par le marché (voir les résultats du dernier Comité Central du PCC) et que donc la Chine est en train d’abandonner son modèle mercantiliste, ce qui est une très bonne nouvelle.

Personne ne veut acheter les marchés Asiatiques tant tout le monde est tétanisé par la fin de la politique monétaire laxiste aux US (tapering). Moins de dollar = baisse des marchés Asiatiques , de cela tout le monde est sur. Mais les marchés ont comme rôle d’anticiper…et peut être ont ils  déjà faits leur travail? C’est en tout cas ce que je pense. L’Asie est un peu dans une situation pile je gagne , face je ne perds pas.

 

 

Charles Gave