6 June, 2016

L’étalon or

Les facéties des banquiers centraux sont telles en ce moment que beaucoup de gens s’intéressent à nouveau à l’étalon or qui a existé grosso modo pendant un siècle de 1815 à 1914 sous une forme très édulcorée. Et donc je reçois beaucoup de questions sur ce sujet qui semble exciter beaucoup les imaginations.

La principale raison que les tenants de l’étalon or donnent pour son retour est que cela enlèverait le contrôle de la monnaie aux politiciens locaux et que donc cela nous amènerait enfin au libéralisme et à la réforme.

Rien n’est moins certain.

 

En fait, l’étalon or a amené souvent à des guerres (coloniales d’abord pour s’accaparer les gisements, voir la guerre des Boers par exemple), mondiales ensuite en raison du mercantilisme qu’il porte en lui et enfin à la montée de personnage fort douteux en particulier chez ceux qui ont perdu les guerres.

Je vais donc essayer d’expliquer à quoi amène l’étalon or, aussi calmement que possible, tout en sachant fort bien que tout le monde va me tomber dessus en expliquant que je n’ai rien compris.

 

Ce point étant acquis, je peux commencer et ceux qui ne doutent pas de mon ignorance ou de mon parti pris dans ce domaine peuvent s’arrêter de lire immédiatement.

 

Dans le bon vieux temps de la marine à voile et des lampes à pétrole, l’or servait à solder les transactions extérieures avec les autres pays. Si nous avions un déficit extérieur avec l’Allemagne par exemple, la contre valeur de ce déficit était payée par la France en or, et donc le stock d’or baissait d’autant et montait de la même somme en Allemagne.

 

Et dans un régime d’étalon or « parfait », qui n’a  d’ailleurs JAMAIS existé, la masse monétaire du pays en déficit, appelons la « M » était simplement la contrepartie du stock d’or. Et donc un déficit extérieur entrainait ipso facto une BAISSE de la masse monétaire dans le pays qui avait un déficit extérieur. Le déficit du commerce extérieur amenait toujours à une politique monétaire restrictive et à une hausse des taux d’intérêts.

 

Et comme nous le savons tous depuis Irving Fischer, MV=PQ, c’est-à-dire la masse monétaire multipliée par la vitesse de circulation de la monnaie est égale à PQ, c’est-à-dire au PIB nominal (valeur de la production dans un pays).

Donc, si M se mettait à baisser, nous allions automatiquement avoir une récession ou une dépression puisque V ne va certainement monter dans une récession, et donc le PIB va baisser. Et comme tout cela va être accompagné par une baisse des prix, tous les entrepreneurs qui se sont endettés vont faire faillite et les banques avec eux.

Fort bien va me dire le lecteur « Darwinien » qui m’a suivi jusqu’ici, voila qui va permettre à l’économie de redevenir compétitive et dés que nous passerons en excédent extérieur, la croissance reviendra et tout sera pour le mieux dans le meilleur des mondes possible. Rien n’est moins sûr.

 

Imaginons que le pays qui a des excédents (l’Allemagne dans notre exemple) refuse de faire monter sa masse monétaire à due concurrence de ses importations d’or. Eh bien, ce pays ne connaitra aucune augmentation sensible de sa demande intérieure et les autres pays ne lui vendront rien de plus. Et probablement, comme leurs appareils de production ont été endommagés par la récession ou  la dépression, l’Allemagne dans notre exemple,  se retrouvera encore plus compétitive aprés les livraisons d’or qu’avant.

 

L’immense inconvénient de l’étalon or est donc le suivant : Si UN pays refuse la règle de l’adéquation automatique entre le stock d’or et la masse monétaire en suivant une politique mercantiliste d’accumulation de plus en plus d’or sans contreparties monétaires internes, alors il force tous les autres pays qui perdent leur or à suivre des politiques de déflation interne, et le monde entier rentre en dépression.

 

Que le lecteur n’imagine pas une seconde que c’est là une vue de l’esprit car c’est très exactement ce que la France (après la deuxième dévaluation Poincaré) et les USA (après la dévaluation Roosevelt) firent au début des années 30, accumulant  à eux deux la moitie des réserves d’or de la planète sans création de contreparties monétaires, acculant de ce fait l’Angleterre à une dévaluation qui laissa notre industrie exsangue tandis que  l’Allemagne et l’Italie faisaient face à des déflations/dépressions monstrueuse qui à terme amèneront Hitler au pouvoir.

 

Donc si UN et un seul pays excédentaire refuse de jouer le jeu en thésaurisant l’or (ce qui se passe TOUJOURS), il accule automatiquement les autres à la faillite.

Et c’est très exactement ce que l’Allemagne est en train de nous faire, nous rendant la monnaie de notre pièce des années trente, non pas à cause de l’or mais cause de cette imbécilité suprême qu’est l’euro. L’euro n’est en fait rien d’autre qu’un étalon DM tout à fait semblable dans son fonctionnement à l’étalon or. Les excédents Allemands ne se transforment pas en un accroissement de la demande interne Allemande mais en une hausse de l’endettement Français vis-à-vis de l’Allemagne et donc par un écroulement lent mais certain de l’économie Française.

Que le lecteur ne s’imagine pas une seconde qu’il en serait autrement avec l’étalon or.Les génies qui nous gouvernent nous expliquaient il y a 20 ans que l’euro nous forcerait à reformer notre système politique. Ceux d’aujourd’hui nous expliquent que si on remplaçait le DM par l’or, tout irait beaucoup mieux.

Je ne vois pas pourquoi. La logique est la même.

Ou alors, il nous faudrait dévaluer tous les cinq ans, comme nous l’avons fait pendant toute l’entre deux guerres et on ne voit pas bien ce que l’étalon or nous a apporté pendant cette période si ce n’est l’arrivée d’Hitler.

Rétablir l’étalon or, c’est favoriser le serviteur qui enterre son talent au détriment des deux autres qui prennent des risques. C’est donc favoriser les rentiers au détriment des entrepreneurs.

On n’imagine rien de plus destructeur.

Et cela est très compréhensible : si vous dites à des hommes politiques que la qualité de leur gestion se mesurera au stock d’or que le pays possède à la banque centrale, alors ils prendront des mesures pour empêcher l’or de sortir à tout prix, du type protectionnisme, interdiction des importations « non stratégiques », champions nationaux, subventions étatiques et que sais je encore.

Et ce sera bien sur le moyen qu’ils trouveront pour continuer à contrôler la monnaie.

L’étape suivante, aux USA par exemple avec Roosevelt, fut d’interdire purement et simplement  la détention d’or par les particuliers, ce qui est bien normal  si l’or est un  actif « stratégique » nécessaire à la survie de l’Etat.

Continuons à mentionner quelques contre vérités dont les partisans de l’étalon or font état. L’étalon or ne garantit en rien la stabilité économique ou financière. L’idée que l’étalon or amène naturellement à la stabilité économique est une légende urbaine qui ne résiste pas une seconde à la moindre analyse historique. Nous avons eu au cours du XIX eme et au début du XX eme d’immenses faillites bancaires par exemple aux USA, en 1873 , en 1905, en 1922, en 1929 , amenant à chaque fois des dépressions profondes et des malheurs sans nom. La dépression aux Etats-Unis  qui dura de 1873 à 1880 fut pire que celle de 1929, et la panique financière de 1905 est restée dans l’histoire.

 

Qui plus est, l’étalon or donne un avantage géopolitique immense à celui qui en produit puisque cela le libère tout au moins en partie de la contrainte du commerce extérieur. Si nous passions aujourd’hui à l’étalon or, les principaux gagnants (pays producteurs) seraient d’abord la Chine, ensuite l’Australie et enfin la Russie, tous des pays que j’aime bien mais qui ne sont pas tous des parangons de marchés libres et de Démocratie.  Donner plus de pouvoir au premier et au troisième qu’ils n’en ont déjà ne me paraitrait pas très opportun en ce moment.

Qui plus est, s’imaginer que passer sous l’étalon or va automatiquement réduire le pouvoir de l’Etat me parait être en fait une vue de l’esprit et toute analyse historique infirme cette idée. Par exemple, Philippe le Bel, le Roi faux monnayeur a dévalué 12 fois la monnaie Française pendant son règne, en diminuant à chaque fois son poids d’or.

 

En fait, notre temps est confronté à un problème éternel : le contrôle de la monnaie par l’Etat. S’imaginer que l’étalon or nous délivrera de ce problème est une vue de l’esprit. Nous avons eu une période « libérale » dans l’Histoire qui a duré un siècle, non pas grâce à l’étalon or mais parce que tous les gens au pouvoir étaient libéraux. Il ne faut pas inverser l’ordre de la causalité…

Mais va me dire le lecteur, que faire donc et quelle est la solution ?

 

Le seul système libéral et donc rationnel est celui que j’ai toujours défendu :

 

  • La monnaie est un bien commun qui ne doit appartenir ni à l’Etat ni au secteur privé.
  • A chaque Nation sa monnaie et chaque monnaie doit être indépendante des autres et cotée dans un marché libre et sans contrôle des changes.
  • Les pays qui contrôlent leurs taux de change et le maintiennent à des niveaux artificiels pourront être l’objet de mesures protectionnistes de la part des autres.
  • Dans un monde idéal, chaque monnaie sera gérée par un Conseil indépendant constitutionnellement du pouvoir politique, sur le modèle de la Bundesbank autrefois.
  • Dans les pays démocratiques, il sera prévu que l’Etat ne peut être en déficit budgétaire, sauf en cas de guerre.

 

Les monnaies des pays bien gérées monteront, celles des pays mal gérées baisseront, et de ce fait les électeurs choisiront en connaissance de cause ceux qui seront en charge de gérer les économies locales, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui dans la zone euro par exemple.

C’est peu ou prou le système qui a fonctionné de 1982 à 1998, à la satisfaction générale et qui depuis à disparu.  Nous avons eu aux USA d’abord une tentative de privatisation de la monnaie menant à la crise des sub-prime et ensuite une nationalisation évidente de la monnaie par des instances publiques  aussi bien aux USA qu’en Europe et au Japon.

 

La première tentative a échoué piteusement,

La deuxième va échouer d’ici peu.

La solution n’est certainement pas de confier son à sort   une brute aveugle mais de revenir au marché libre et à la concurrence, comme toujours.

 

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

73 Commentaires

Leave a Reply to Patrick

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Marcus

    24 July 2016

    Si la monnaie n’a pas de contrepartie, en or ou en argent, alors qu’est-ce qui empêche quelques banksters indépendants – surtout des peuples – de multiplier les QE à l’attention de leurs amis (qui investissent aussitôt la masse monétaire en produit dérivés sans aucune utilité pour l’économie) ? C’est ce qui se passe aujourd’hui : les banksters multiplient la masse monétaire et donc me volent chaque jour la valeur des mes biens mobiliers et immobiliers sans que je puisse y faire quelque chose. Concrètement, les ploutocrates de la FED et de la BCE achètent le monde avec une monnaie qu’ils impriment sans contre-partie et même sans payer d’intérêt, bien qu’ils prêtent à leur tour avec intérêt. How to make money out of thin air ? comme dirait Ron Paul.
    Le bonne solution consiste à faire sauter ce privilège des banquiers d’une autre époque, et de permettre à tout un chacun de placer une quantité d’or à la banque centrale, et de lui permettre sur cette base de prêter 6,66 (=1/0.15) fois la valeur de l’or placé en banque. Cela me permettrait de financer des entrepreneurs avec beaucoup plus d’intelligence, de flexibilité et de capacité de prise de risque que les banquiers qui jouissent de ce privilège n’en sont capables aujourd’hui. En prêtant 6,66 fois à 3%, cela fait du 20% par an, ce qui est très beau pour un taux compétitif.

    Répondre
  • Patrick

    21 June 2016

    Cher Charles,

    j’avoue ne pas comprendre votre obsession pour l’étalon-or, cette anomalie (souvent associée à une autre ânerie le bimétallisme) rependue dans le monde au 19e sciécle par les anglais et les français notamment.

    Ce faisant, vous négligez tout l’histoire monétaire qui l’a précédé, sans banque centrale (excepté le 18e autour de Londres), et vous faites un tord considérable à ceux de vos lecteurs qui pourraient confondre la monnaie métallique et l’étalon-or, système de monopole politique, de contrôle monétaire étatique et de privilèges indécents à destination de banquiers ayant les faveurs de pouvoirs (banque de France et d’Angleterre) endettés.

    A vrais dire, je ne vois pas beaucoup de libéraux intéressés de prés aux questions monétaires qui fasses une propagande pour l’étalon-or, soit ils sont partisans comme vous de la banque centrale et de la monnaie réglementaire (fiat), soit ils sont partisans de la liberté bancaire (suppression de la banque centrale CQFD), mais en aucun cas de ce machin ploutocrate.

    Répondre
    • idlibertes

      21 June 2016

      Cher Patrick,

      Charles n’a justement aucune obsession pour l’étalon or mais force est de constater qu’il ne se passe pas une journée sur ce site et d’autres sans qu’un quidam ne pose la question. DU coup, bien forcés de répondre…

  • woiry

    15 June 2016

    Merci pour votre article comment comprendre pourquoi tout les BC possèdent elles de or ? Et comment fonctionne la confiance entre BC ? Merci pour votre retour

    Répondre
  • Cerf D

    13 June 2016

    M. Gave,
    Admettons, en première approximation, qu’il faille “À chaque nation sa monnaie”.
    Il me semble aussi nécessaire que soit supprimé le cours forcé. Autrement dit deux acteurs économiques d’une nation doivent pouvoir échanger dans la monnaie de leur choix qu’il s’agisse de la monnaie de leur nation, de celle d’une autre, d’or ou de Bitcoins.

    Répondre
    • idlibertes

      13 June 2016

      Admettons, et?

    • Cerf D

      13 June 2016

      Et c’est beaucoup plus important que de savoir si une monnaie doit être adossée à l’or où non.

      Qu’il y ait on non étalon or, tant qu’une monnaie est l’objet d’un monopole, l’institution qui la gère peut la manipuler.

  • Chilpéric

    11 June 2016

    Cher Monsieur Gave, cet article m’a déçu. J’explique votre position par le fait que l’or est à l’économiste ce que le préservatif est au curé. L’or existe, qu’on le veuille ou non, et qu’on le lie à la monnaie explicitement ou non. Mesurer toutes choses en grammes d’or est à la portée de chacun. La crise des subprimes aux USA est due paraît-il aux excédents allemands, qui cherchaient des placements “sûrs”. Il n’y a pas besoin d’étalon or pour que les excédents des uns créent des problèmes chez les autres. Par ailleurs, comparer l’étalon or à l’Euro est un non sens dans la mesure où il est possible de dévaluer la monnaie officielle par rapport à l’or. Le système actuel va exploser, un reset va avoir lieu, l’or servira d’étalon pendant le temps qu’il faudra pour redonner confiance, car c’est la seule monnaie qui en sera capable ! Ensuite la routine reprendra. C’est pour cette raison qu’une diversification temporaire vers l’or est sage, me semble-t-il. Par les temps qui courent, débancariser vers des biens non reproductibles, avec votre nom écrit dessus doit être la meilleure option. Que n’aiment pas les gestionnaires, bien évidemment.

    Répondre
    • STRAUSS

      14 July 2016

      D’accord avec vous: vu la création invraisemblable de fausse monnaie qui chasse la bonne, dés que la vitesse de circulation va remonter l’inflation des biens réels et de l’or s’envolera.

  • ratel

    11 June 2016

    Bonjour Mr Gave. Vous tenant en hautes estimes j’ose faire un hors sujet mais qui ne tente rien n’a rien.Ma requête est sur une région qui vous est chère.Ayant choisi de découvrir la région d’Avignon pour quelques jours,j’ai l’outrecuidance de vous demander un site ou table qui fait particulièrement honneur à la région et dieu sait s’ils sont nombreux.Merci pour vos chroniques réjouissantes.

    Répondre
    • Schwartz

      13 June 2016

      La Sommellerie, 2268 Route de Roquemaure, 84 230 Châteauneuf-du-Pape.
      La situation en bord de route est surprenante mais ne gène en rien.
      La cuisine est réellement très fine et savoureuse.
      Si vous préférez les grandes portions, évitez.
      nous y avons fait notre mariage et moi qui suis un grand gourmand, j’ai été étonnement rassasié !
      il me semble qu’ils font aussi hôtel et qu’ils ont une piscine.
      On peut aussi y accéder en bateau (aire de débarquement à 50 m) par le Rhône.
      Bonne découverte à vous.
      j’oubliais un petit restaurant bio avec cuisine ouverte à Orange : Le mas des Aigras, Chemin des Aigras, 84420 Orange
      Excellent aussi.

    • ratel

      13 June 2016

      merci vous etes charmant

  • Jlmh5

    10 June 2016

    Étalon or, peut être pas, mais en revanche, il serait intéressant que les états admettent la concurrence en libéralisant complètement le commerce de l’or. Pas de frais, pas de taxes, pas d’impôt sur les plus values. Tout le monde aurait donc accès à un instrument d’épargne dont la quantité disponible ne dépend pas d’un état mais de la production minière. Sur une longue période, celle ci augmente le stock disponible de 2 ou 3% par an, ce qui n’est pas tres éloigné de la croissance économique mondiale. Les états gardent le contrôle de leur monnaie, mais si ils font trop de sottises, ils risquent de voir les épargnants s’en détourner à moins d’offrir des taux d’intérêts éventuellement trop coûteux.
    A l’heure actuelle, c’est le dollar qui remplit cette fonction, mais a un prix délirant en termes de pouvoir donné à son émetteur. Avec l’or, on a un produit neutre, universellement accepté et liquide, qui n’est contrôlé par personne. Ça aurait en plus le mérite d’être exaspérant pour tous les politiciens et autres psychopathes de tous les pays, ce qui ne peut être qu’une qualité.

    Répondre
  • Le Bris Joseph

    8 June 2016

    Merci de votre envoi
    Cordialement

    Répondre
  • Nono

    8 June 2016

    Merci pour votre article et pour vos mises en garde régulières sur ce qu’est l’or et sur ce qu’il n’est pas.

    Je me souviens de 2012 lorsque nous étions sur le point de voir la zone euro imploser, l’or avait davantage la cote qu’aujourd’hui.
    Les théories les plus farfelues annonçant une inflation galopante suite aux injections de liquidité circulaient.
    Je me demandais à cette époque s’il n’était pas opportun de ne pas investir une grande partie de mon épargne dans l’or.
    Heureusement que je n’ai pas suivi les conseils des gourous puisque l’or est passé de 1900$ à 1200$ et quelques.

    Ma question dévie un peu du sujet mais je me permets de la poser. Si la zone euro s’effondre (ce qui ne se fera sans doute pas demain mais dans un futur que je pense assez proche), comment convient-il de panacher son portefeuille ? J’ai toujours pensé aux monnaies des pays biens gérés : CHF, SEK, DKK mais je n’ai pas le background suffisant pour déterminer s’il s’agit d’un principe de prudence ou d’une bêtise.

    Répondre
    • Gave

      9 June 2016

      Un principe de précaution
      Attendez le résultat des élections anglaises
      Si le Brxit l emporte, commencez à acheter des livres sterling
      Il faut que vous vous renseignez aussi sur la monnaie chinoise, qui me paraît être un achat
      La monnaie indienne n est pas chère, ainsi que le rouble
      Je vais peut être faire un article sur ce sujet
      Amicalement
      CG

    • Schwartz

      13 June 2016

      2013, je ne connaissais pas les articles de Mr Gave et j’ai suivi mes “conseillés” qui comme chacun le sais, ne sont jamais les “payeurs”, résultats : de bonnes pertes sur l’achat d’or et depuis j’ai bien allégé mon portefeuille en or, donc prudence dans cet environnement plus que manipulé !! (bon, depuis je me suis rattrapé en suivant des avis plus éclairés)

    • Tinetmeme

      18 June 2016

      Bonjour à tous, Cher M.GAVE. Cher Schwartz, je suis rentré sur l’or physique en Euros hors système bancaire l’été 2011 (au +haut !!!), dans une proportion au-delà des 50% de mes avoirs disponibles. Pour cela, j’ai fermé nos assurances-vie (fonds Euros:-30%!!!). La perte nette sur l’or est avérée, même s’il se redresse un peu, je suis toujours en négatif. Cependant lorsque je perçois l’inflation (la réelle, pas celle de l’INSEE ou des politiques : par exemple les poids nets des produits de conso courante qui baissent de 10 à 20% à prix identiques) et l’arrivée des taux négatifs, je n’arrive pas à conclure que j’ai fait un mauvais calcul. Mon risque identifié, réussir à ne pas être obligé de vendre pour le moment, …et jusqu’au “grand reset” annoncé par l’agrandissement des dettes souveraines. Je ne suis pas rentré sur l’or pour spéculer, sinon pour conserver de la valeur à mon modeste partrimoine. Bien Cordialement

  • zorgbibes

    7 June 2016

    Pour compléter, le site de chevallier.biz. Il est expliqué que la monnaie a pour contrepartie les richesses créées et non l’or. La bonne création monétaire vient de la création de richesse. Les analyses de M1, M2, M3 sont très intéressantes avec comparatif entre US et EU. Plus les bilans des bad banks françaises.

    Répondre
  • nolife

    7 June 2016

    Au fait, puisque vous répondez aux questions des auditeurs,

    Dans les années 30, vu le taux de chômage et la crise, on a vu poindre des théories “socialistes” (keynesianisme, nazisme … ).

    Là, on voit apparaître le revenu universel.

    Mais un truc surprenant, c’est défendu par des “ultra-libéraux” et des “ultra-socialistes”.

    Que pense l’institut des libertés ?

    Répondre
    • idlibertes

      8 June 2016

      Qu’ on ne juge pas un livre à sa couverture ( surtout auto proclamée ) mais bien aux propos de ce dernier 🙂

      Ps nous ne ferons pas la campagne de macron 2017 , nous .

  • Steve

    7 June 2016

    CG:”…Dans un monde IDEAL, chaque monnaie sera gérée par un Conseil indépendant constitutionnellement du pouvoir politique…”

    Dans le Royaume de Dieu, il n’y a pas de monnaie! Ce qui résout la question
    Ni de politiques et de fonctionnaires d’ailleurs,donc pas d’impôts –
    Il n’y a pas non plus de spéculateurs ou de commerçants.

    Alors, dans le Royaume de Dieu, toutes les poules ont des dents…en OR!

    Merci pour l’éclairage.
    Cordiales salutations.

    Répondre
  • abel

    7 June 2016

    Très bon article, comme d’habitude. Pour résumer: l’étalon or impose un taux change fixe entre les monnaies. On y observe donc les mêmes effets que dans un système des changes à taux fixes regroupant des économies à productivités divergentes: le triomphe de court terme des plus productifs, la spirale déflationniste entraînant les autres, jusqu’à l’implosion du système se résolvant par le découplage des monnaies.

    Répondre
    • gave

      8 June 2016

      Cher Abel
      On ne saurait mieux resumer en quelques mots ce que j’ai essayé de dire
      Merci
      cg

    • goufio

      12 June 2016

      Si la monnaie a réellement trois fonctions: moyen de mesure, moyen d’échange et moyen de réserve, tout ce qui vient d’être écrit a du sens. Cependant, la puissance et la connivence des banques centrales pour manipuler -d’autres disent “gérer”- leur monnaie. (notez l”absurdité du mot gérer). Je reprends, l’activisme des banques centrales pour manipuler le prix de la monnaie donc les prix des biens et services (c’est comme si nous modifions le nombre de centimes dans un mètre, ou les grammes dans un kilo) mais aussi le prix du temps celui qui rémunère le prix de la réserve, cet argent épargné différé en investissement ou en consommation future.Dès lors l’outil “inflation” étant recherché pour gommer l’absurdité des endettements massifs privés et publics, surtout publics, car les gouvernants non que faire du privé, ce qui les intéressent c’est la dépense pour acheter des élections et donc des rentes pour eux et leurs proches. Donc l’inflation étant l’objectif recherché par les gouvernants politiques et banquiers centraux pour gommer les absurdes endettements (pour recommencer de plus belle, plus tard), l’or est le seul métal ne pouvant être manipulé dans son intégrité (un lingot c’est 999,90 g d’or pur) et cela les gens le savent, s’il y a déflation ou inflation ils garderont le pouvoir d’achat de ce métal dont seul le prix variera pour sa rareté. C’est en cela que l’or est une valeur de mesure, d’échange et de réserve. L’étalon-or évoqué dans cet article fait référence au prix de la monnaie banque centrale ce qui nous éloigne malheureusement de la vraie monnaie et nous offre curieusement la dualité de deux monnaies, celle des affaires et celle des banquiers centraux.
      Mais nos banquiers centraux ayant manifestement pour ne pas dire criminellement “tripotés” la monnaie ne constituent-ils pas eux-mêmes des réserves en or de plus en plus importantes pour les temps à venir ?

  • Jean

    7 June 2016

    Ce serai bien, j’ajouterai que il faudrai que dans le DTS il faudrai mettre toutes les devises mondiales en rapport au percentuage du PIB de chaque pays, qui fluttue chaque annèe, si j’augmente mon PIB je monte en percentuage et le contraire si je baisse et que finalement ce Panier DTS soit utilisè par tous les etats pour acheter et regler toutes transactions sur toutes les places financieres de la planete et d’echange direct avec les autres etat.
    Comme Monsieur Gave nous fait comprendre, le probleme est que depuis trop de temp on est entre l’enclume et le marteau et je dirait ni viande et ni poisson.
    On veut laisser vraiment le libre marchè fonctionnere ou pas?
    J’ai des doutes, vue que on sais tres bien que la finance est devenue un instrument de guerre, si l’empire ne veut pas, ou ne perd pas la guerre, il y aura aucun changement plausible, meme si on vas en catastrophe.

    Cordialement

    Répondre
  • Libre

    7 June 2016

    L’étalon-or est souvent promu en France par un certain nombre de personnes proche de l’extreme droite dont je ne citerais pas les noms….
    Maintenant maintenir une discipline monétaire à long et à très long terme me parait compliqué (sur 30 ans pas 1an ou meme 5 ans)…Tous les banquiers centraux ne sont pas des Paul Volcker…Les c..ont commencées avec Greenspan puis encore pire Ben Bernanke…

    Répondre
  • OSIFE

    6 June 2016

    Ouf, pendant 80% de l’article j’ai cru que M. Gave avait tourné socialiste mais a partir de :
    “En fait, notre temps est confronté à un problème éternel : le contrôle de la monnaie par l’Etat”, j’ai pu respirer a nouveau.

    Par contre pourquoi une seule monnaie par état ? Je pense que vous allez dire que c’est pour les transferts impliqués par la volonté de vivre ensemble. Mais si cette volonté est réelle, les gens adopterons eux même la même monnaie. Si on les forcent c’est du socialisme, non ?

    Et question a tous ceux qui me liront, connaissez vous un moyen de jouer à la hausse ou à la baisse sur les pièces d’or coté, sans les acheter physiquement ?

    Répondre
  • JulesXR52

    6 June 2016

    Je ne doute pas que votre compétence en matière de monnaie, Monsieur Gave, surpasse largement la mienne. Cependant je me permettrai quelques remarques:
    1) La comparaison entre l’or et l’euro me paraît osée: l’euro est une monnaie “classique”, on peut en émettre autant qu’on veut (ce dont la BCE ne se prive d’ailleurs pas), ce qui n’est évidemment pas le cas de l’or.
    2) La période que vous évoquez, 1815-1914, où l’étalon-or était roi, est, malgré les crises, une brillante période de croissance économique pour l’ensemble du monde développé de l’époque; d’autre part de toutes les crises, celle de 1929, où l’étalon-or ne régnait déjà plus en maître, est celle qui a laissé le souvenir le plus cuisant.
    3) Fr. Hayek, le – je suppose – maître à penser de la plupart de ceux qui lisent ce blogue, préconisait, à la fin de sa vie (1976) la concurrence de monnaies (“Pour une vraie concurrence des monnaies”, PUF, 2015, préface de Pascal Salin) privées. L’avis de cet esprit éminent mérite peut-être d’être pris en considération.

    Répondre
    • idlibertes

      6 June 2016

      Pourquoi l’or n’est il pas une monnaie comme les autres?

    • Arsene Holmes

      7 June 2016

      Essayer d’acheter une baguette de pain, une voiture, un appartement avec de l’or!

    • Jlmh

      10 June 2016

      C’est possible et frequent au Vietnam, ou les prix et les transactions sur des biens importants, voitures et immobilier par exemple, se font aussi bien en Dôngs qu’en or.
      Ça agace d’ailleurs beaucoup le gouvernement. Si il traite la monnaie nationale comme des confetti, l’épargne se réfugie en or. Il fait donc tout ce qu’il peut pour compliquer l’usage et la circulation de l’or, mais est un peu freiné par les coutumes d’un peuple qui ne lui fait pas forcément une confiance aveugle.

    • nolife

      6 June 2016

      La concurrence des monnaies privées ? Encore un truc de rats de bibliothèque, PERSONNE ne ferait plus confiance à la société générale, au crédit agricole … qu’à la banque de France pour la monnaie, vous préférez un dollar Goldman Sachs ou un dollar de la Fed ?

      Ensuite, au cas où cette ânerie verrait, croyez-vous que les commerçants auraient une dizaine de tiroirs-caisses pour chaque “marque” de billets ?

      Mais si vous le voulez, vous pouvez acheter des actions des société bancaires, ce qui équivaut à peu près à la même chose, et ces génies de banquiers se sont ruinés et ont du appeler le méchant Etat à la rescousse … établissements zombies tenus à bout de bras par ces incapables de banquiers centraux …

    • OSIFE

      6 June 2016

      nolife je vous aime bien d’habitude mais pas la.
      Pourquoi voulez vous limité la création de monnaie a des banques pourries.

      De bonnes banques pourrait faire des billets, des entreprises, n’importe quel association libre de citoyen. Les citoyens choisiront celle qui leur plait le plus. Et l’argument des commerçant ne tiens pas, d’abord, libre a eux ou non d’accepter tels ou tels monnaies et ensuite dans pas mal de pays du tiers monde il est courant d’accepter différente monnaie et cela se passe sans soucis.

      Et puis entre une banque de France et un crédit agricole vraiment libre, je crois que je préfère encore le crédit agricole. En tous cas, avoir le chois serait déjà un gain.

    • nolife

      6 June 2016

      Et vos billets, vous en faites quoi ? Vous croyez que votre épicerie aurait une dizaine de caisses avec des monnaies différentes comme un bar-tabac a des dizaines de tickets tac-o-tac, PMU, Loto … ?

      C’est comme avec une dizaine de patois sans langue “officielle”, la monnaie est un outil POLITIQUE au même titre que le gouvernement, l’armée, la langue … bien COMMUN et UNIQUE à une nation.

      Pas de milices, pas de patois dans les traités officiels, pas de gouvernements multiples, pas de dizaines de billets …

      Tout n’est pas marchandise répondant aux simples lois du marché, si vous vous voulez acheter des “billets de banques privés”, cela s’appelle des actions et ça a plutôt fait perdre de l’argent récemment …

      La France a d’ailleurs été l’un des premiers pays à tenter ce genre de monnaie privée, avec un certain John Law si je ne m’abuse …

    • OSIFE

      7 June 2016

      C’est très gentil à vous de vouloir faire mon bonheur en ne me laissant pas utiliser des monnaies que vous ne trouvez pas bonnes.

      Vous auriez aussi pu ajouter, pas de sécu libre, pas de retraites libre, …, pas de coupe cheveux libre.

      Tous ça pour le bonheur COMMUN et UNIQUE bien sur. Une belle république citoyenne et festive comme dirait H16.

    • nolife

      7 June 2016

      Mais je ne vous interdit pas d’utiliser du bitcoin ou ce genre de conneries, des pièces d’or … sauf qu’en face, personne ou presque n’en veut …

    • OSIFE

      7 June 2016

      https://coinmap.org/#/world/46.95026224/7.82226563/4

      La France a un biais socialiste qui est à mon avis dans les gènes des français. Si M. Gave faisait un test ADN je ne serais pas étonné qu’il soit assez peu français. Mais ailleurs le bitcoin sa progresse.

      Et si personne n’en veut ça s’arrêtera. Comme les peugeot qui sont moches. Mais je ne vois pas en quoi avoir le choix entre plusieurs monnaies librement échangé ou non serait un soucis.

    • idlibertes

      8 June 2016

      Bonsoir,

      Charles Gave est 100% français, le drame ce sont les autres qui ont récupéré l’étiquette, et qui doivent s’exporter pour conserver leurs flammes.

    • dede

      7 June 2016

      No Life, il va falloir apprendre a vivre :

      1. Les banques que vous citez creent de la monnaie tous les jours par l’octroi de credit
      2. Les billets emis par des banques commerciales existent : tapez “Hong Kong dollar” dans google images et vous decouvrirez des billets emis par HSBC, Standard Chartered ou Bank of China…

    • nolife

      7 June 2016

      Je parle d’une monnaie propre à elles-mêmes.

      Les banques que vous citez le font “sous licence”.

      On voit que vous ne comprenez rien …

      PERSONNE n’ira échanger ses dollars de la FED contre des dollars HSBC imprimés “sur parole” de cette entreprise melée dans un tas de magouilles.

      Que cela plaise ou non, c’est de la théorie de rats de bibliothèque, les monnaies privées, ça n’a jamais existé à l’échelle de millions de gens et ce n’est pas le bitcoin qui changera quoique ce soit.

    • OSIFE

      7 June 2016

      La banque libre a existé et a plutôt bien marché, chili, écosse, …

    • clement

      8 June 2016

      Je suis désolé mais une Banque ne crée pas de monnaie, elle la fait circuler auprès d’acteurs qui n’en ont pas via les crédits.
      Si une Banque octroie des créances à ses Clients, elle l’inscrit dans son bilan en contrepartie; elle n’a pas du jour au lendemain imprimé/généré 100k€ d’un coup de bagette magique.

      Vous confondez circulation de monnaie et Impression monetaire.

    • goufio

      12 June 2016

      Cette monnaie “banque commerciale” encore appelée monnaie scripturale, existe bel et bien, puisqu’elle permet par l’emprunt comme vous le dites de payer par exemple l’achat d’un bien important (automobile, immobilier,etc), elle n’est pas fiduciaire (monnaie trébuchante) mais elle est bien monnaie puisqu’elle permet la mesure, l’échange et la réserve, CQFD.
      Le PIB et tous les autres agrégats économiques sont exprimés en monnaie en ne faisant aucune distinction entre fiduciaire ou scripturale, en effet cette dernière représente quand même les 9/10e de l’économie.

  • sassy2

    6 June 2016

    merci (à chaque fois on a l’impression que l’on est au coin du feu avec le petit notlife(?) sur vos genoux à vous écouter religieusement lol)

    bcp à dire…à réfléchir…
    bien sentie l’analogie avec l’etalon DM et sa retention…
    Mais il y a le pb de ceux qui sont à l’etalon credit-monnaie avec levier, ie ceux qui ont un siège plus ou moins bien placé à la banque centrale, alors que les autres sont toujours à l’etalon or (la force brute de leur travail sans levier)

    ps:
    la panique financière de 190<<7<<
    plus d'une fois vous avez parlé aussi de la brute sourde et aveugle, je m'attendais à revivre ces histoires ;-))

    Répondre
    • nolife

      6 June 2016

      Le petit nolife n’a pas besoin de leçon sur l’étalon-or puisqu’il est pour l’étalon-talent, la monnaie est indexée sur le “talent économique de la nation”, notion comprenant productivité, inflation, épargne, consommation …

      Au fait, le gamin nolife vient de terminer le livre “Comment Hitler a acheté les Allemands” où l’auteur explique les mécanismes de pillage des pays conquis par l’Allemagne et il y explique qu’à l’époque la Grèce était fortement inflationniste, peu productive et que comme les soldats étaient payés en monnaie locale, les Allemands devaient amener de l’or du reste de l’Europe vers la Banque centrale pour soutenir le cours de la monnaie grecque et empêcher la famine, malgré cela de nombreux grecs sont morts de faim.

      Les Allemands n’ayant pas beaucoup d’or à cause des Américains et des Français ont “troqué” leurs machines contre des matières premières avec l’URSS et d’autres pays devenant le premier exportateur si ne m’abuse rendant fous furieux les Anglo-saxons, intuitivement ils avaient compris l’effet néfaste de l’étalon-or bien qu’étant “guidé” par un Autrichien.

    • OSIFE

      7 June 2016

      Le problème n’est pas dans le fait que l’étalon soit en or, en talent, en DM, en blé, en uranium, en mouton, ou en je ne sais quoi.
      Le problème est qu’un étalon soit imposé sans laisser le choix au gens.

      Vous pensez que votre étalon est meilleur que d’autres, peut être, mais si vous vous trompez ?
      En voulant imposer par la force vos envies, puisque vous voulez interdire d’autres monnaies que la votre, vous êtes un socialiste.

    • nolife

      7 June 2016

      Je vous rappelle que vous avez le droit d’acheter des francs suisses, des dollars, de l’or, des billets de monopoly et même un papier marqué BNP Paribas dessus, vous pouvez aussi acheter des actions …

      Si votre pays est mal géré, vous aurez une fuite de capitaux … et donc vous serez contraint de vous reprendre … le problème, c’est que dans le Deutsche Mark, les Français se “relâchent”

    • OSIFE

      7 June 2016

      J’ai le droit d’en acheter, mais il me semble (pas sur) que j’ai l’interdiction de les utiliser en France. Si un monopole est organisé il n’est pas étonnant qu’il soit utilisé.

    • dede

      7 June 2016

      “les Allemands devaient amener de l’or […] pour […] empêcher la famine, malgré cela de nombreux grecs sont morts de faim.”

      Tiens-donc, les Grecs ne mangent pas d’or?

    • nolife

      7 June 2016

      @dede, la monnaie étant garantie par l’or à l’époque, la pénurie d’or entraînait une inflation très forte qui ruinait la population et l’acculait à la famine, comme au Vénézuela actuellement (sauf qu’ici c’est un manque de dollar pas d’or, les vénézuéliens ne mangent pas de $), donc non ils ne mangent pas d’or mais n’achètent pas non plus la nourriture avec olives …

      Boum, dans les dents …

  • Jiashanlu

    6 June 2016

    Mr Gave,
    Bonjour et merci pour cet article passionnant et instructif (comme souvent).
    Je m’intéresse aux tentative de libéralisation de la creation monétaire par la démocratisation de monnaies virtuelles (Bitcoin, puis récemment Ether).
    En effet les principes de creation monétaires sont 1. inscris dans le code source de la blockchain ( des “mineurs” qui font vivre le système participe a la creation monétaire) 2. l’emission est limite a un nombre prédéfinis. Ce qui ressemble a l’or (une matière premiere qui peut être extraite mais qui n’est pas infini). Ce qui la rend compatible avec les principes énonces dans votre article:
    – La monnaie est un bien commun qui n’appartient a personne.
    – Dans un monde idéal, chaque monnaie sera gérée par un Conseil indépendant constitutionnellement du pouvoir politique. (tout est écris dans la blockchain rendue publique)

    Je suis très curieux d’avoir votre vision sur le sujet et sur le potentiel impact de ces monnaies dans le futur.
    Merci par avance

    Répondre
  • Fleshbomb

    6 June 2016

    “Pas très importun” ? Pas tres opportun, si j’ai suivi.

    Répondre
  • Gerldam

    6 June 2016

    Lumineux, comme d’habitude. Un détail: ne faudrait-il pas remplacer “importun” par “opportun” dans le paragraphe qui mentione la Chine, l’Australie et la Russie?
    Plus sérieusement, comment des gens qui n’existent que grace à l’euro vont-ils accepter de se faire hara kiri? C’est un peu comme demander au parlement français de voter la division par deux du nombre d’élus et de fonctionnaires. La seule conclusion que j’en tire est qu’il faudra une révolution pour que cela change, car ce n’est évidemment pas sur Hollande ni sur aucun des prétendants à la primaire “de droite” et encore moins sur le FN quon peut compter pour que les saines réformes soeint menées.

    Répondre
    • nolife

      6 June 2016

      Comme toujours avec les problèmes européens (Guerres mondiales + Ex-Yougoslavie), les Américains viendront régler la situation à leur manière quand ils en auront marre d’attendre ou que cela risquerait de leur coûter cher si ils ne font rien.

      Vous voyez des INCAPABLES du style Merkel (qui met une demi heure pour plonger à la piscine tellement elle ne sait pas se décider, 6 mois pour fermer une frontière, 5 mois à laisser palabrer le Tsipras …), Hollande (sans commentaires), Junker ( https://www.youtube.com/watch?v=XPgiI46FCDU ) se mettre d’accord pour trouver une solution INTELLIGENTE ?

      Le Manche, amigo,
      https://www.youtube.com/watch?v=wwstxTwtsnM

  • Larry Golade

    6 June 2016

    M Gave, merci pour ce billet eclairant, une nouvelle fois.
    neanmoins je me permets 2 petites remarques, si vous m y autorisez.
    Tout d abord, il me semble que les problemes que vous soulevez (et auxquels je souscris pleinement) relèvent plus des problemes liés á l existence des Banques Centrales qu au systeme de l etalon or. L etalon or n est certes pas parfait mais il permet a tout le moins de diminuer le pouvoir de la banque centrale.
    Par ailleurs, comme on le voit aujourd hui les banques centrales ne peuvent pas etre independantes et les delires de l Helicopter money (qui revient peu ou prou comme disait Bastiat a confondre la richesse et l argent) le demontre amplement.
    Dans quelle mesure pensez vous qu un systeme de monnaies privees tel que parfois decrit par M Salin serait possible ? et sur quoi in fine gager la valeur de la monnaie sinon sur un actif physique ?
    En effet si une monnaie nationale est uniquement gagée sur la capacité d un état a prendre l argent de ses citoyens, alors n est ce pas une incitation a pressurer un peu plus le peuple.
    Désolé si je suis un peu long mais ces questions de monnaie sont passionnantes et helas trop peu debattus dans l espcace public.
    Cordialement
    Larry Golade

    Répondre
    • dede

      6 June 2016

      ” et sur quoi in fine gager la valeur de la monnaie sinon sur un actif physique ?”

      D’accord pour dire que les banques centrales ont trop de pouvoir mais il ne faut pas oublier que les banques commerciales jouent un role majeur dans la creation de monnaie (ce qui plaide ne faveur d’une monnaie non adossee sur l’or qui manquerait de souplesse) et que l’actif physique existe generalement (meme si il n’est pas visible au premier abord): si la banque vous octroie un credit (elle vous doit les 500KEUR pour acheter votre maison), elle enregistre egalement un debit (vous lui devez les 500KEUR qui vous ont permis d’acheter la maison) qui represente l’actif “physique” (votre nouvelle maison)

    • Gave

      8 June 2016

      Cher lecteur,

      Je n’ai rien contre les monnaies privées ou le Bitcoin
      Chacun est libre d’accepter en paiement pour ses efforts ce qu’il veut.
      Une remarque.
      Un gars au Japon a fait une fraude au bitcoin (soit disant impossible)
      Les gens floués ont porté plainte : au nom de quoi ?
      Ce qui donne à la monnaie sa valeur d’échange dans un pays c’est le monopole de la violence légitime qui appartient à l’Etat
      J’aurais été un Juge Japonais , j’aurais dit aux plaignants: “demerdez vous, ça ne regarde pas les tribunaux Japonais”
      Après tout, si j’accepte volontairement un faux billet , je n’ai à m’en prendre qu à moi même
      La concurrence entre les monnaies s’organise entre nations, mais à mon avis il est impossible de l’exercer à l’interieur d’une seule nation, puisque vos n’aurez plus d’étalon de mesure.
      De ce fait, le crime n’est pas d’interdire les monnaies privées mais le controle des changes.
      Amicalement
      cg

    • OSIFE

      9 June 2016

      Alors la je ne vous comprends pas.
      Les gens floués on du portés plainte pour vol au même titre que n’importe quel autres objets ou données volées.

      En quoi l’utilisation que ferait la victime de ses objets devrait elle influencer la décision d’un juge ?

      Et hormis pour les statistiques qu’aime ceux qui aiment nous controler,en quoi est il bon d’avoir un étalon de mesure a l’intérieur d’un pays ?

      En quoi un taux de change libre empêcherait il de faire de comparaison après avoir fait une division suivant ce taux ?

    • nolife

      9 June 2016

      En plus le mec avait un patronyme grec, ils auraient du redoubler de prudence …

      TIMEO DANAOS ET DONA FERENTES

    • idlibertes

      9 June 2016

      mais un vol de quoi? De valeur?

      Vous avez acheté un bitcoin, VOUS AVEZ UN BITCOIN. De quoi vous plaignez vous? Que le bitcoin n’ait plus de valeur comparable? mais alors question: qu’achetiez vous? la convertibilité de votre devise ou la devise en question? Si c’est le bitcoin, soyez heureux, il est votre, si c’est la valeur, alors tous les porteurs de titres en bourse auraient des actions en justice pendantes.

    • OSIFE

      11 June 2016

      Si vous avez un bitcoin et qu’on vous le vol, VOUS NE L’AVEZ PLUS.
      C’est le principe du vol.

      Je ne vois pas pourquoi la justice ne serait pas saisie.

    • idlibertes

      11 June 2016

      En matière mobilière , la propriété vaut titre . Your bad

    • OSIFE

      11 June 2016

      Si je pénètre chez vous sans votre accord et que je vous vol votre canapé vous ne porterait donc pas plainte ?

    • idlibertes

      12 June 2016

      Ce n’est absolument pas comparable. Dans le cas du bitcoin, vous avez investi dans un système demateralisé dans lequel la chose ne vous a pas, été remise. Dés lors, vous demandez la protection juridique alors même que vous avez joué hors cadre.
      La charge de la preuve, à l’inverse de la situation du canapé est sur vous.

      Vous allez devoir prouver que vous étiez bien propriétaire de quelque chose que vous aviez choisi de ne pas détenir en main propre.

      Bonne chance avec ça.

    • OSIFE

      12 June 2016

      Le fait que ce soit dématérialisé ne devrait pas entraîner de changement de logique chez vous.

      Vous ne souhaitez pas que vos articles et graphiques soient reproduit sans votre autorisation. Pourtant vous ne publiez pas sur du papier.
      Et vous pouvez toujours lancer des poursuites contre ceux qui ne respecterez pas vos volontés.

      Vous avez aussi probablement des comptes et des actions des banques accessibles en lignes. Si quelqu’un braque votre compte vous porterez bien plainte contre la banque. C’est le cas dans l’affaire japonaise même si la boite en question n’a pas le titre officiel de banque.

      Si je vous vole vos bijoux, comment ferais vous pour prouver que vous en êtes la propriétaire légitime et que vous ne me les avaient pas donner de votre plein grès ?

      La possession primant sur la facture (quand on l’a) comme vous l’avez bien rappelé.

      Les bijoux ne sont ils pas aussi un stockage de valeurs hors cadre (peu efficace selon moi mais qui plais à certaines) tous comme les pièces d’or, d’art, ….

      Je ne vois pas de raison d’appliquer deux logiques différentes. Sauf a demander au juge de prendre partie.

    • idlibertes

      12 June 2016

      La protection intellectuelle qui nait structurellement part la création n’a absolument rien à voir à voir avec le support.

      la fait que le bitcoin n’ait pas de statut juridique n’est d’autre part, pas de mon fait, c’est une constatation juridique. Pas une monnaie, pas un instrument de paiement non plus continue la BDF, en tout cas au sens de notre code monétaire et financier puisque son article L315‑1, définit ce qui semblerait dans l’esprit de la plupart des gens s’en rapprocher le plus, à savoir, la monnaie électronique comme “une valeur monétaire qui est stockée sous une forme électronique, y compris magnétique, représentant une créance sur l’émetteur, qui est émise contre la remise de fonds aux fins d’opérations de paiement telles que définies à l’article 4, point 5), de la directive 2007/64/CE et qui est acceptée par une personne physique ou morale autre que l’émetteur de monnaie électronique”.

      Le BITCOIN n’est donc pas, juridiquement, en France, une monnaie électronique!

      Selon la BDF le BITCOIN est donc dénué de garantie de prix et de liquidité et surtout, point essentiel pour le juriste : il est “dépourvu de statut légal et de cadre réglementaire”.

    • OSIFE

      12 June 2016

      Oui mais qu’il y ait des lois débiles en france on est tous d’accord et mon point n’est pas la.

      Vous sembler dire que dans certains cas le droit de propriété n’existerait pas. C’est une question de principe. Je me fiche de ce que pense la banque de France ou le pape ou je ne sais qui pense. Je me fiche que le Bitcoin soit ou non une monnaie. C’est a ses utilisateur de choisir pourquoi et comment ils les utilisent.

      Le fait est qu’ils existent et qu’ils ont des propriétaires.

      Et en cas de vol je porte plainte comme pour un vélo sans plaque d’immatriculation ou un bon au porteur. Est ce que j’ai des chance de récupérer mon bien ? Quasiment aucune, mais je le fait quand même et si ma plainte n’était pas reçu je trouverai cela scandaleux parce qu’il y a eu attaque sur ma propriété, et que le rôle de l’état n’est pas de juger de la valeur de ma propriété mais de la défendre.

      Si le mur du voisin empiète de 1mm sur mes terres j’ai le droit de le faire tomber.

      Je ne comprend vraiment pas votre position théorique la dessus. Elle me semble complètement à l’envers de ce que vous défendez habituellement.

    • idlibertes

      13 June 2016

      Je ne comprends pas vos liens logiques. Je n’ai jamais dis que le droit de propriété n’existait pas.
      je dis juste, ce qui est une CONSTATATION JURIDIQUE de l’ETAT DE DROIT AUJOURD’HUI EN FRANCE.
      Vous pouvez en être désolé mais je ne vais pas vous dire ce que vous voudriez entendre sous prétexte que ce “serait plus logique”.

      JE vous donne la position du DROIT.

      Le bitcoin n’est pas une monnaie virtuelle.
      le bitcoin n’a pas de statut réglementaire.

      C’est comme ça, ce n’est “pas de ma faute”.
      Quand la banque de France écrit “Que “les monnaies virtuelles n’entrent pas directement dans le champ d’exercice de la supervision et de la surveillance des autorités compétentes en matière de paiement” JE n’Y SUIS POUR RIEN.

      Je ne vois pas bien en quoi cela serait “contraire” à mon point de vue habituel, je ne FAIT PAS LE DROIT

      EN l’espèce, je trouve plutôt logique qu’un système développé justement en DEHORS DE tous systèmes (ie en dehors des états) ne beneficie pas de la protection de ce dernier. Après tout, vous avez joué, vous avez perdu.

      Comme toujours en droit, le grand pb réside dans la charge de la preuve ce qui fait la force du contractuel sur le délictuel, or on vous vole un canapé, la charge de la preuve n’est pas sur vous. On vous vole un bitcoin, vous aller devoir apporter la preuve que vous en étiez le propriétaire et que cette propriété était quelque part sous le gardiennage d’un tiers ce qui va directement vous renvoyer à toute la jurisprudence sur les connaissements des bateaux par exemple et la perte de biens en mers par analogie (le propriétaire/le gardien de la chose / et la fraude a prouver)

      J’essaie donc juste de vous expliquer que JURIDIQUEMENT? ce que vous pensez en terme d’automatisme n’est pas du tout apllicable à la situation juridique du bitcoin PARCE QUE C’EST COMME CELA et je ne fais pas le droit.

      Vous pouvez le regretter, dire que c’est injuste, etc etc

      mais je doute que cela change grand chose à la situation.

    • OSIFE

      13 June 2016

      Bon, la j’ai mieux compris votre position.

  • Pierre

    6 June 2016

    Bonjour Monsieur Gave, vous expliquez très bien que l’acquisition d’or par un état devait s’accompagner de création monétaire pour ne pas léser ses partenaires. Les temps ont changé, et pourquoi de nos jours ne pas stériliser (annuler) la dette d’un pays (en guise de création monétaire) à l’aune du stock d’or qu’il posséde? En somme, le stock d’or d’un état servirait “d’adossement” à un effacement proportionnel de la dette du dit état.
    Par ailleurs, il y a quelques mois, vous nous disiez qu’en dépit de votre aversion pour l’or (vs actions), en détenir un peu n’était pas stupide eu égard aux menaces actuelles. Est-ce toujours d’actualité selon vous?
    Merci.

    Répondre
    • idlibertes

      6 June 2016

      Si demain la dette de la Gréce est “annulée”, le système bancaire Européen saute et vos assurances vies gavées en leurs temps OAT grecs avec.

      Contrairement à ce que certains essaient de faire croire, la dette n’est pas qu’une écriture comptable, quelqu’un en face à prêter et si l’idée que ce soit d’horribles financiers dont la faillite importerait peu à tout à chacun, la pratique veut que dans les faits, ce soit des banques et assurances vies chez qui vous avez placés vos économies; On pense à Dexia, on pense à la société générale, on pense au crédit agricole qui est pas mal aussi.

      Quant à adosser une monnaie à l’or, je ne sais pas par ou commencer si ce n’est peut être de vous demander de revenir à la lecture première de l’article.
      Adosser à l’or c’est retomber dans un mercantilisme effréné qui n’a ABSOLUMENT aucun intérêt.

      Oui, aux dernières nouvelles, toujours en détenir un peu ne serait pas une mauvaise idée. Comme vous le disiez , le un peu de CG vaut des beaucoup chez d’autres tant cela n’est pas sa tasse de thé.

      Bien à vous,

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!