26 April, 2022

Le peuple en 2022.

En 1965, Tixier-Vignancour réalisait 5% des voix. Cinquante-sept ans plus tard, Éric Zemmour en a engrangé 7. L’électorat est très certainement sociologiquement le même et ce sont les petits-enfants et arrière-petits-enfants des électeurs anti-gaullistes et Algérie française qui, se comptant autour du président de Reconquête, réalisaient encore une fois il y a quinze jours qu’ils étaient toujours très minoritaires.

Pendant ce temps, le directeur de campagne de Tixier, un certain Jean-Marie Le Pen aura eu, à la force du poignet et avec l’aide circonstancielle de François Mitterrand, jeté les bases d’un grand parti populiste, dont sa fille a hérité, et qu’elle a fait monter jusqu’à près de 24% au premier tour, et 41,5 au second. Quelles incompréhensions auront séparé ces deux électorats que le même amour de la France devrait guider, et que nous appelions la droite ?

Du côté des bourgeois, c’est-à-dire des zemmouriens, on n’a évidemment pas lu Marx, à peine Guilluy et Fourquet qui ne sont que des observateurs et en rien des théoriciens, et partant on n’aura rien compris à la sociologie ni admis qu’existait un vote de classe. Le plus difficile dans l’exercice est évidemment de délimiter les classes, qui ne sont plus les mêmes qu’au XIXe siècle et entendre qu’une vieille dame retraitée de la Côte d’Azur ne votera pas comme Jordan du 62 à cause des retraites, qui lui-même ne votera pas comme Mohammed du 9-3 alors qu’ils sont aussi pauvres et du même âge, Mohammed qui peut-être votera comme Sandrine du XIe arrondissement de Paris, bien que lui soit pour l’asservissement de la femme sous le voile et elle pour qu’on achève le patriarcat (blanc) sans sommation, que lui pratique l’abattage rituel et qu’elle soit antispéciste. Tout cela est bien compliqué, mais ne manque cependant pas de logique. Si l’on veut bien regarder le peuple, et mieux, daigner lui parler.

Le secret, au fond du fond, c’est qu’en démocratie existe très peu de vote d’idée – nous n’osons même pas prononcer le doux mot d’idéal. Le triste, très triste, secret, c’est qu’il n’y a pas de politique de l’offre : que personne, contrairement à ce que croyaient les chatons de la Zemmourie, n’arrive en proposant et – pire – en imposant des sujets, comme ils disent ; personne qui puisse expliquer au peuple, ce misérable tas de petits intérêts, ce qu’il doive penser ni, plus, pour quelle cause il doive voter.

Ça fait quarante ans que des gens bien intentionnés alertent sur les risques que fait peser notre mode de vie sur la planète et tous les biotopes qui nous entourent. Tout le monde est abstraitement d’accord, mais personne n’a jamais porté les Verts au pouvoir. Ça fait cinquante ans que certains, tels le Front National (en 1972, à sa fondation, le slogan était déjà : « Avant qu’il ne soit trop tard »), tirent la sonnette d’alarme sur l’immigration. Tout le monde en a marre, mais personne n’a jamais donné une majorité à ce camp. La seule et terrible vérité de la démocratie du suffrage universel direct, c’est que le citoyen de base, ou bien a oublié qu’il l’était et ne vote pas, ou bien vote pour qui lui semble sympathique et aimable, ou bien plus souvent donne son suffrage à qui lui semble le mieux à même de le protéger. Ce qui est parfaitement admissible : mais le protéger indique généralement dans sa tête uniquement se vouer à celui qui protègera ses intérêts matériels et immédiats. Et pourquoi pas : c’est aussi le rôle du politique.

Seulement, si l’on revient à des pensées aristotéliciennes, le politique a aussi et tout de même une visée plus lointaine, qui transperce sans l’abolir cette défense du bas temporel : il s’agit de perpétuer l’amitié qui lie les animaux sociaux entre eux. Il s’agit de bâtir une cité qui soit une famille de familles. Ça paraît bien peu, et c’est pourtant la fondation de tout. Sans cela, rien qui demeure, rien qui s’élève. Et cela nécessite que les multiples étages s’entendent, se supportent, s’aiment parfois, sans s’entredéchirer. Cela suppose une bonne foi qui passe outre la volonté de domination de son prochain. Cela suppose un amour du bien commun. Que ce qui décide l’homme de se vouer au bien commun relève de l’amour égoïste de son intérêt personnel bien compris ou au contraire de son dévouement généreux à la cause générale est très important à discriminer du point de vue de la morale ; reste que la vie sociale peut, parfois, et sous certaines conditions, s’accommoder de sentiments veules, à condition que l’organisation générale soit assez puissante pour les surélever et les changer en dons appropriables par tous. Le mafieux qui se pense très malin ne sera jamais qu’un parasite recréant une société parallèle née et vivant sous le royaume de la force, qui finira par crever sous les balles de sa violence, et qui si jamais il prenait le pouvoir réellement devrait se résigner à gouverner comme tout le monde, prisonnier de cette première contingence qu’est l’existence de cet autre qu’on appelle le peuple. Aussi ne sort-on jamais de cette négociation perpétuelle avec le fait qu’on est plusieurs.

Cela, les zemmouriens ne l’ont jamais saisi, convaincus ab ovo qu’ils étaient de détenir une vérité sur la France, laquelle devait bien finir par plier devant ce qu’ils appelaient le réel et qui n’était finalement que des discours de salon. En finir avec l’immigration, oui ; déraciner les mœurs africano-musulmanes importées et insupportables, bien entendu. Mais au nom de quoi et avec quel peuple ?

Marine Le Pen, seule dans son coin, possédait, elle, ce peuple dans sa manche. Qu’elle n’eût pas grand chose à dire n’enlevait rien au fait qu’elle le connaissait, savait lui parler, le rassurer, et lui promettait par sa seule personne un relèvement et une vengeance (bas sentiment) que nul autre, et certainement pas un polémiste plateau télé, ne pouvait brandir. Mais Marine restait un adjudant-chef qui sait soigner ses hommes, et on lui a demandé de devenir généralissime dominant le champ de bataille. La défaite était certaine. Et on en a repris pour cinq ans.

Cependant, rien n’est perdu. Certes s’est levée une extrême gauche fort angoissante, créolisation de bobos enivrés de révolution gauchiste woke et d’islamisme, radical ou pas c’est pareil, qui n’entend rien céder des territoires qu’elle a déjà occupée ; certes, un Macron pour mille ans, croit-il, vernit un extrême centre sur quoi danser la gigue pendant que le monde s’écroule ; certes, la droite, les droites, ont failli en tout, et d’abord en intelligence. Mais reste que ce peuple qui fut 41 existe et qu’il a prouvé dans ce rassemblement, de circonstance bien sûr, qu’il existait toujours et ne voulait pas mourir. C’est une puissante force pour qui saurait s’en emparer, et le chérir, et l’écouter réellement, et ne pas moquer son désir de ce que les ignobles statisticiens nomment son pouvoir d’achat qui n’est seulement qu’une volonté de poursuite de sa common decency. Certainement, il faut élever le peuple et lui raconter ce qu’il y a là-haut sur ces cimes où il a craint d’aller par peur de manquer de respirer ; certainement, il faut lui faire voir le vrai soleil qui vaut mieux que son litron de gasoil. Mais pour cela, il faut lui réapprendre qu’il est un homme, un homme complet, et qu’un homme ça ne fait pas seulement que s’empêcher comme disait l’autre, mais qu’un homme, ça passe l’homme, comme disait encore mieux un autre, et qu’il s’agirait après avoir mangé d’apprendre à lire, à penser, à aimer, à prier.

Auteur: idlibertes

Profession de foi de IdL: *Je suis libéral, c'est à dire partisan de la liberté individuelle comme valeur fondamentale. *Je ne crois pas que libéralisme soit une une théorie économique mais plutôt une théorie de comment appliquer le Droit au capitalisme pour que ce dernier fonctionne à la satisfaction générale. *Le libéralisme est une théorie philosophique appliquée au Droit, et pas à l'Economie qui vient très loin derrière dans les préoccupations de Constant, Tocqueville , Bastiat, Raymond Aron, Jean-François Revel et bien d'autres; *Le but suprême pour les libéraux que nous incarnons étant que le Droit empêche les gros de faire du mal aux petits,les petits de massacrer les gros mais surtout, l'Etat d'enquiquiner tout le monde.

67 Commentaires

Leave a Reply to David DOS SANTOS
  • Henri M.

    7 May 2022

    Après le premier quinquennat de Macron, je pensais sincèrement que la table allait être renversée.
    Finalement non…
    Mais en plus d’amener Macron au second tour, les français ont mis en face Marine LE PEN ce qui à mon sens, était complètement inutile
    C’était la première fois que j’allais voter, ce sera la dernière, tout ceci ne sert à rien.
    Il vaut mieux attendre que les assiettes se vident, il n’y a qu’à ce moment là que les gens iront défendre ce qu’est la liberté
    Le ventre vide, on a les idées plus claires que le ventre plein
    Bon courage en attendant.
    De mon côté je fais également de la finance, grâce aux votes débiles des français mon patrimoine va grossir mais mon mode de vie va changer ! j’espère une autre vision du monde pour mes enfants, c’est mal barré

  • Achille

    1 May 2022

    Apprendre oui mais faut il le vouloir … quarante années d’avilissement … nous parlions du petite écran … aujourd’hui il est partout créant une virtualité que j’aime appeler réelle … éloignant ainsi le peuple à marche forcée de sa réalité devenant irréelle sur injonction de la bien pensance … divertissons pour ne plus penser … penser devient ennuyeux alors occupons ces esprits … guidons leurs pensées … effrayons l’animal apeuré suis son berger sans réfléchir, quitte à se jeter dans le gouffre … big brother en plus subtil encore … changeons le sens des mots … abrégeons la langue … utilisons l’histoire à desseins … qui la connaît encore … faisons des raccourcis de toute façon ils ont oubliés … en 40 années la structure même du cerveau s’est modifié, annihilant toute possibilité de critique … les canaux ont disparus … la seule capacité d’expression reste la violence ou des trémulation incontrôlées … la bête s’agite mais se calme très vite jusqu’au jour où … on ne sait mais pour le moment tout est sous contrôle … elle doit paraître vivante mais sans plus … la bête est de toute façon désintégrée chaque cellule individualisée et egocentrée … recréer une cohésion relèverait du miracle …

  • Frank Deljeune

    30 April 2022

    Un de mes commentaires est passé à la trappe. Pourtant, il. E contenait rien d’indécent, ne pense. Me le dire, le cas échéant.

  • NEGRIER Patrick

    30 April 2022

    Bravo Charles Gave. J’apprécie votre impartialité. Et tiendrai compte de votre positionnement. Patrick Négrier, auteur (Etudes de philosophie à la Sorbonne, Université de Paris IV ; et d’hébreu à l’ICP).

  • Christiane Collet

    29 April 2022

    MERCI POUR VOTRE ANALYSE AVEC CETTE FIN GRANDIOSE !

  • Patrice Pimoulle

    29 April 2022

    A Savoia: quand on est gaulliste, on perd les elections en 45, on “degage” les Americains en 66, on perd les elections en 67 (sauf Wallis et Futuna), on va a Baden Baden en 68, ou on se fait jeter, on perd un referendum en 69, et on s’en va en Irlande en emportant les “Memoires d’Outre Tombe” en Irlande

    • Savoia

      1 May 2022

      A la grande différence, que la situation de la toute puissance américaine sur le monde est légèrement différente en ce moment

  • Pepito

    29 April 2022

    Article d’une pertinence rare.
    La vision élitaire des zemmouriens a en effet conduit à leur “cornerisation” dans une bulle hors-sol. Maniant avec agilité grands concepts et stratégie d’appareil, guerre intellectuelle et ralliements de personnalités, ils ont juste oublié un élément pourtant fondamental dans une élection : l’électorat.

    • Henri Ramoneda

      29 April 2022

      Le R.N. a réalisé un bon score aux dernières élections européennes. Et puis, après, lors des élections régionales, ce fut l’effondrement. Pas une seule région conquise. Le R.N. réalise un bon score à l’élection présidentielle de 2022, et puis, il conviendra d’attendre les résultats des élections législatives qui se dérouleront en juin. Elles se présentent sous un aspect imprévu. En effet, Jean-Luc Mélenchon a su mettre le métronome à la bonne cadence. Que l’on aime ou pas, il faut se rendre à l’évidence qu’il a imposé intelligemment le bon tempo médiatique. Il faut dire qu’il a beaucoup appris auprès de François Mitterrand… Le Président Emmanuel Macron l’a bien compris. En ce moment, il met les bouchées doubles. Et quant à François Hollande, en voilà un qui devra manger son chapeau ! Wait and see… mieux vaut attendre. Dans mon village, c’est à la fin du bal qu’on paye les musiciens.

  • Jacques B.

    28 April 2022

    Les zemmouriens ne pèsent pas 7%, mais plus près de 13% ; car sans le phénomène artificiel du “vote utile” – lequel n’existerait pas si le scrutin se déroulait en un seul tour – c’est ce qu’aurait obtenu Zemmour. Le tiers des électeurs de MLP au 1er tour et qui ont voté pour elle par souci de “voter utile” en fait foi. Cela représente environ 7% de l’électorat, et ces gens venaient pour la plupart de l’électorat Zemmour. Marion Maréchal – et certainement les leaders de Reconquête – l’a très bien compris, qui l’exprimait à raison il y a quelques jours dans un média.
    De plus, non les électeurs de Zemmour ne sont pas les descendants anti-gaullistes de ceux de Tixier-Vignancour : la plupart sont au contraire sinon des gaullistes acharnés, en tout cas ne sont pas dans cette hostilité au Général. Sinon ce seraient tous des fous, puisqu’ils votent pour un gaulliste assumé. Ces gens sont bien plus proches de la droite du RPR d’il y a 20 ans.
    MLP et le RN ont terriblement tort de refuser la main tendue par les gens de Reconquête : s’ils s’obstinent, ils vont faire un tort considérable à la France, qui a vitalement besoin de l’union des droites ; et ils montreront, mille fois hélas, qu’ils sont surtout en recherche d’une rente de situation politicienne, d’un statut éternel de “premier opposants au système” aussi inutile à la France que trompeur, une vraie imposture qui les disqualifierait définitivement.

    • Robert

      28 April 2022

      En accord avec votre analyse.
      Le premier paragraphe sur les affinités sociologiques des électeurs de Zemmour avec ceux de feu Tixier-Vignancour est fantaisiste…
      Et oui, nombre d’électeurs de Zemmour sont de vrais gaullistes.

    • Charles HEYD

      28 April 2022

      Effectivement, définir les zemmouriens comme des antigaullistes est une (grosse) ineptie, pour rester poli! C’est bien le seul (Zemmour) à parler comme De Gaulle!

    • Pepito

      28 April 2022

      Jacques, vous n’avez pas compris le sens profond de cet article. Il ne s’agit pas de dire que les partisans du Z sont les descendants de ceux de Tixier mais de voir que cette droite identitaire fait toujours le même score à travers les âges car elle est toujours aussi coupée du peuple.
      Quant au vote utile, il ne faut pas se raconter de sornettes. Zemmour était déjà à 10% quand Mélenchon a commencé à monter. Son mauvais score n’a donc rien à voir avec le vote utile (sauf 2 ou 3% peut-être).

    • Patrice Pimoulle

      29 April 2022

      Et aussi de Napoleon; c’est clair: la France desire eun empereur.

    • Savoia

      29 April 2022

      Pas entièrement convaincu par cette analyse.
      Quand on est gaulliste, on dégage les américains, la CIA et l’euro et on met une trempe à Schwab.
      MLP est un rentière comme feu son père, c’est pourquoi elle ne veut pas le pouvoir et a encore une fois réaliser une piètre prestation face à Macron, alors qu’il y avait matière à le mettre KO toutes les 10 minutes.
      Les hyènes dansent de plus belle en cette période de crépuscule, les lions sont encore tapis dans l’ombre et attendent l’aurore, la nuit promet d’être longue.

    • Jacques B.

      30 April 2022

      @ Pepito : selon un sondage révélé par le blogueur “le Raptor” (qui fut l’invité de Charles Gave sur la chaîne de l’institut des libertés), 34% des électeurs de MLP au 1er tour ont voté pour elle par souci de “voter utile”. Donc MLP n’était pas leur premier choix, par définition. Qui donc aurait été leur premier choix, sinon EZ, pour la grande majorité ? D’où on déduit que 6-7% des 23% de Mme Le Pen au 1er tour venaient chez EZ. Et 7% (score réel d’EZ) + 6% = 13%.
      Si EZ et Reconquête se maintiennent y compris contre le RN lors des prochaines élections, et qu’il n’y a pas de phénomène de vote utile, on verra alors ce que pèse vraiment Reconquête et ses +120.000 adhérents.

    • Jacques B.

      30 April 2022

      Là où je suis d’accord avec vous (et l’auteur), Pepito, c’est qu’effectivement EZ et Reconquête présentent un côté élitiste et parisien qui n’a pas su parler/écouter le petit peuple, la campagne. Pas une seule interview accordée à la presse régionale par EZ, une grave erreur. Et en tant que “provincial”, je vois très bien qu’EZ est très imprégné de parisianisme et même de jacobinisme, chose que l’on n’aime pas beaucoup, dans la France profonde.

      En fait, je crois que cela va plus loin : Reconquête est le parti des bourgeois, des diplômés, des citadins ; quand le RN est celui des ouvriers, des gens de la “périphérie”. Et vouloir la retraite à 60 ans ou à 65 ans, et plus largement une politique économique dirigiste et imprégnée d’État-providence ou au contraire, une politique économique libérale, voilà un clivage, sans doute LE clivage le plus important entre ces deux partis, qui explique sans doute une partie des malentendus et la difficulté pour les deux partis à s’entendre.
      Pourtant, une droite patriote, populaire et libérale économiquement devrait être possible, sur le modèle du parti Républicain de Donald Trump; et qui soit capable de l’emporter aux élections !
      Le problème, c’est que ça urge : 5 ans de plus avec Macron et son équipe d’aventuriers sans foi ni loi aux manettes feront beaucoup de mal au pays, comme si nous en avions besoin…

  • Robert

    28 April 2022

    Le rédacteur de ce pensum n’est manifestement pas Charles Gave, qui nous a habitué à une réflexion de qualité, concrète et basée sur du factuel…

    • Pepito

      28 April 2022

      Votre égo politique en a peut-être pris un coup mais ce billet est au contraire d’une pertinence rare.
      Les victoires électorales ne peuvent naître que d’une lucidité inflexible sur soi-même.

  • hoche38

    27 April 2022

    La raison profonde et inavouée du rejet de Marine Le Pen par une partie des électeurs, trahit probablement l’expression dans notre ex-classe moyenne en cours de déclassement, de l’horreur de devenir l’un de ces “prolos” vers lesquels elle se sent irrésistiblement emportée.

    L’angoisse du déclassement a tué le devoir de solidarité envers les plus pauvres.

  • Philippe

    27 April 2022

    Le gaullisme a été enterré par Chirac et ses sbires , le socialisme par Mitterrand et sa clique, le communisme par la chute de l’URSS . Les trois piliers censés incarner la Nation, la Justice sociale et le Peuple se sont vaporisés . La Nation n’est plus souveraine , c’est l’ UE qui s’impose in fine ; la monnaie est celle du voisin teuton c’est a dire un DM sous évalué , la politique internationale est décidée par l’OTAN . La France est devenue un theatre d’ombres . Pécresse-Hidalgo ; 4 et 2% ! comme heritiers de deux grands mouvements c’est ridicule . Il reste trois poles dont deux sont purement protestataires , le pole Mélenchon et le Pole Le Pen . Le pole du pouvoir est regroupé autour de Macron , c’est le pole du Big Money , des patrons du CAC 40 , de la presse qui appartient a 5 milliardaires . Tout le jeu de Macron est de donner des gages sociétaux au pole Mélenchon mais rien de plus et de tenir a distance le pole Le Pen . Emprunter 700 Milliards de plus et en distribuer 45 pour gagner les elections cela s’appelle de l’achat de voix . Le pole Le Pen est perdant par la faible carrure intellectuelle de MLP , le manque de punch et de repartie , elle ne domine pas ses dossiers et récite des fiches antisèches comme une lycéenne . Zemmour est un intellectuel clivant , irritant , et ne peut rassembler autour de lui .
    Avec qui Macron va gouverner ? Resistera t’il a une autre jacquerie de Gilets Jaunes ?
    En 2027 , Mélenchon sera sans doute second au 1er tour ;( démographie , immigration en sa faveur ). Notez qu’il passe de 19% a 22% tres proche de MLP a 23,15% . Le successeur de Macron devra faire avant meme le 1er tour alliance avec le RN pour contrer Mélenchon . Donc recentrage a droite mais par qui et avec qui ? Edouard Philippe ?

    • Patrice Pimoulle

      28 April 2022

      Le gaullisme, le socialisme le communisme, le Front National n’etaient pas viables, n’etaient pas viables, ils sont morts; Mais Chirac et Mitterrand sont restes tour a tour presidents de 1981 a 2007; pas mal tout de meme. Avant 2027, il y a les legislatives; on verra alors.

    • Philippe

      28 April 2022

      La tendance lourde , profonde est celle de la métamorphose de l’homme capable de jugement moral et de lutte a celle de machine pliée aux calculs de l’ingenieur ” Chronos ” . Chronos engloutit tous ses enfants excepté Zeus . Zeus va renverser son pére. Une analogie existe ici en 2022 , Macron a tué symboliquement son pére en épousant une femme de l’age de sa mère . Le scenario oedipien fonctionne toujours . L’angoisse d’etre englouti et devoré par le pére se transforme en retour vers le sein maternel . Donc une société ou il vaut meiux etre subjugué – infantilisé par la mére ( nourriciére ) que devoré pqr le pére cannibale est vouée a la disparition . Notez que sur 28 dirigeants des pays d’europe 25 n’ont pas d’enfants. Ces 25 là refusent la nécessaire lutte contre le pére cannibale . Ils ont assimilé leur fuite et la transforme pour tout un chacun en une grande machine chronophage . Seul votre temps sur terre importe a l’ingénieur de la machine a dévorer votre vie . L’issue heureuse serait de renverser , casser cette machine ; que chaque humain soit son propre souverain face à chronos . Vaste programme …sans doute utopique car non dévoilé . Le cirque des névroses camouflent la racine du problème.

    • Patrice Pimoulle

      29 April 2022

      Le pere cannibale est en realite un pere pour qui le desir de retourner vers sa mereest le plus fert, ca finit mal.

    • Frank Deljeune

      30 April 2022

      @philippe et pierre.
      Tous les pères sonr cannibales, finalement, peut-être par frustration de ne pas porter l’enfant. Et quand on épouse sa mère, du moins une femme de son âge, c’est qu’on a renoncé qu cannibalisme.

    • Frank Deljeune

      30 April 2022

      Mlp, la nulle, et Zemmour, le marchand d’olives de Tizi-Ouzou, pour porter les votes nationalistes aux élections franchouillardes. Quelle dérision ! En 2027 ils auront disparu des écrans-radars (Zemmour fera.peut-être encore de la télévision). De toute façon le nationalisme à la Drieu-la-Rochelle est mort. Sa forme contemporaine est sur la base d’une aversion pour les babouches dans les supermarchés. C’est une motivation assez légère, si l’on considère la désaffection des églises pourtant si fraîches à la chaude saison, et qui ne servent plus guère qu’aux concerts de musique de chambre et de jazz manouche. Il faut vivre avec son temps et ne plus manger du camembert à la petite cuillère, et le remplacer par du stilton sur des crackers, avec un verre de Porto.

  • Lyly95

    27 April 2022

    “Nos éloges sont données à la richesse, et notre vie à l’oisiveté. Entre Bons et Méchants, nulle différence ; toutes les récompenses de la vertu appartiennent à l’ambition.
    Car la gloire et les honneurs et la puissance tant désirés, où les bons aspirent noblement, ne doivent pas avoir la vertu à leur suite, mais marcher à la suite de la vertu” – Saint Augustin – la Cité de Dieu tome 1
    Aujourd’hui c’est l’ambition et non le souverain bien qui guide nos politiques et tant que la majorité des Français regardera son nombril et voudra protéger ses “petits acquis” et ne défendra pas le “souverain bien” alors il n’y aura que du “pain et de jeu”
    Il faudrait redonner un sens, une spiritualité, une instruction “de l’instruction nait la grandeur de la nation” – Jules Ferry pour qu’enfin nous puissions nous redresser
    Ceux qui ont mis Macron au pouvoir on mit non pas Jupiter mais Saturne au pouvoir et Saturne dévore ses enfants ….ils seront dévorés
    L’espoir de voir naitre un nouvel élan rassembleur viendra-t-il de là ? Mettant fin à cette politique corrompue par l’ambition Cf Mélenchon “La République c’est MOI” “Elisez moi 1er MINISTRE”. Pour qui l’intérêt du peuple N’EXISTE PAS mais réaliser son ambition, arriver à une fonction suprême OUI

    Voilà où nous en sommes ….

  • fred

    27 April 2022

    MLP , incompetente et a la tete d’un parti archaique et clanique (familial meme) doit partir. trop d annees a ne rien rpoposer, elle ne peuit et n existe que dans l’opposition. Zemmour avait raison sur ue refonte de la droite, celle ci ne passe pas par lui mais encore moins par MLP…

  • Frank Deljeune

    27 April 2022

    Pour les législatives, Macron est en train de préempter la gauche mélenchoniste où avoisinante. Il pense en avoir besoin pour faire passer la réforme des retraites. Et, pourtant, en ce domaine, il me paraît qu’il serait mieux soutenu par le parti de MLP, tant il est vrai qu’il se laissera facilement envoûter par les sirènes neo-libérales, pourtant si contraire à sa philosophie première.

  • Morbihan

    27 April 2022

    La situation que nous vivons est fort bien décrite… malheureusement pour notre pauvre pays

  • Noël

    27 April 2022

    De toute manière, la France comme les USA n’allait pas admettre une femme-présidente…

  • Frank Deljeune

    27 April 2022

    Bien sûr, il y a l’idéal. L’homme marche avec ses jambes, mais avance – ou recule – avec sa tête. Merci de nous l’avoir rappelé.
    Il y a trois pôles : l’individu, le peuple et la société. La société, c’est le peuple lorsqu’il s’organise. Le peuple, c’est le meilleur et c’est le pire des individus lorsqu’ils se groupent. Je crois que seuls quelques individus peuvent faire avancer le peuple dans la bonne direction. Et ce ne sont pas les politiciens – de quelque bord qu’ils soient – ce sont les artistes et les penseurs. Encore faut-il savoir les discerner, et c’est cette faculté que nos sociétés ont perdu, car la médiatisation à base publicitaire, c’est -à-dire en donnant l’absolue priorité à la consommation sur la création – a envahi tout le champ de la communication entre les êtres.

    • CASSIAU

      27 April 2022

      Genre Zelinsky, grand artiste et grand penseur, sublimant son et son portefeuille.

    • Frank Deljeune

      27 April 2022

      @ Cassiau C’esr toi qui l’écrit, pas moi.

    • Sitonia

      27 April 2022

      Excellent!!!

  • Zemmourien

    27 April 2022

    Merci pour votre commentaire si raisonnable auquel je souscris complètement. J’ai voté Zemmour au 1er Tour des présidentielles et MLP au 2e et je suis prêt à faire de même aux législatives.

    C’est seulement ensemble qu’on gagnera. Ceux qui croient pouvoir anéantir l’autre camp pour récupérer le butin en seront pour leurs frais. Ces deux mouvements représentent des électorats trop différents pour être interchangeables, mais ils peuvent faire avancer grandement la cause nationale en s’alliant et en travaillant ensemble.

    S’allier ne veut pas dire pour autant qu’on s’interdit les critiques constructives: le fonctionnement du RN est trop clanique et gagnerait à plus de transparence et de démocratie, quant à Zemmour il devrait faire plus attention à ce qu’il dit car ses remarques très violentes à l’égard du RN rendent aujourd’hui le rassemblement très compliqué.

  • Henri Ramoneda

    27 April 2022

    Il faut bien faire un effort pour placer Emmanuelle Gave aux prochaines élections européennes…

    • idlibertes

      27 April 2022

      Elle ne le souhaite ABSOLUMENT PAS. Plus jamais

    • idlibertes

      27 April 2022

      Elle ne le souhaite pas du tout. jamais

  • François-Xavier

    27 April 2022

    Merci pour cet article qui décrit parfaitement la société française et les partis politiques avec justesse. On peut constater que la 5ème république faite sur mesure pour un grand homme, le général De Gaule, n’est plus adaptée à notre époque, il faudrait comme en Allemagne pouvoir former une coalition des vainqueurs, c’est à dire Macron, Lepen, Melenchon, la démocratie aurait tout à y gagner et en cas de désaccord faire appel au peuple par référendum.

    • Charles HEYD

      28 April 2022

      Sauf qu’aucun de ces quidams, sauf madame Le Pen, mais du bout des lèvres, ne veut faire appel au peuple!

  • Patrice Pimoulle

    27 April 2022

    Rien ne se perd, rien ne se cree, tout se transforme. Les electeurs de Marine le Pen et Eric Zemmour sont les electeurs qui ont vote de Gaulle, qui se sont retrouves orphelins quand il s’est retire et qui se sont progressivement eloignes de l’UDR. du RPR, de l’UMP,,, Le Pen a fait le choix de faire fonction de victime consentante pour le plaisir de Mitterrand; la fille cueille le fruit de ce labeur.

    L’immigration, les retraites, le climat ne sont pas des sujets politiques mais techniques; le probleme des retraites est pose depuis 1971 et on connait les solutions; pour le climat, on a deilberement fait le choix du gaspillage de l’energie; probablement pour “soutenir” la conjoncture; le probleme de l’immigration decoule de la colonisation et de la decolonisation; “le metier d’etre les possesseurs et les nourrisseurs de cette region, nous n’y tenons pas du tout”, declare le general de Gaulle le 5 septembre 1961; oui mais voila, Alger est a une nuit de ferry de Marseille.

    Les institutions de la Ve Republiques sont “antiselectives'”; elle designent les plus mauvais; ca continue. c’est l’ordre.

    • Frank Deljeune

      27 April 2022

      Regarde la carte des votes. Je ne crois pas que les électeurs MLP étaient ceux qui votaient de Gaulle dans les années 60-70. En plus ça leur ferait entre 60 et 99 ans aujourd’hui .I’ll y a 2 groupes’ d’electeurs MLP, ceux du nord-nord est, plutôt anciens communistes, et ceux du sud, plutôt Zemmouristes.

    • Frank Deljeune

      27 April 2022

      La politique est bien devenue l’art d’empêcher les gens de se méler de ce qui les regarde. Et il est vrai que les politiciens ont beaucoup perdu de leur envergure, si ce n’est de leur panache. Est-ce un mal ? Qui connaît le nom du chef de l’Etat Suisse. Le pays ne s’en porte pas plus mal.

    • Sitonia

      27 April 2022

      Entre ce que De Gaulle a déclaré et son acceptation des Accords d’Evian, il y a la suite soit: 7 millions d’Algériens (ou binationaux) en France. Les Français vont payer cher.

  • Apolonnia

    27 April 2022

    Quel bel article dont je retiens le dernier mot. Oui il faut prier pour convertir les coeurs; le combat est d’abord spirituel et c’est aussi un combat contre le libéralisme cher à Charles Gave. Sans bien commun, il n’y a plus de peuple mais des moutons poursuivant des intérêts contradictoires entre lesquels l’Etat vient assurer la paix par des mesures de plus en plus autoritaires.

  • Oblabla

    27 April 2022

    Zemmour s’avère une catastrophe. Maladresse vis-à-vis de MLP.
    Il avait déjà gâché le potentiel d’espoir et de sympathie qui avait jailli au début de sa campagne. Provocations imbéciles (faire, pas dire : les prénoms, la re migration), hystérisation, focus étroit et ignorant les priorités du peuple (plus de soupe, ou moins d’immigrés ? Dans l’ordre svp), se laissant complaisamment classer à l’essstreeme drouate (ce qui a dû rebuter des LR en déroute de Pécresse), je ne l’ai jamais vu contredire ces termes de journalistes propagandistes. Sa cible prioritaire : MLP qu’il a copieusement rabaissée, voire humiliée.
    Conclusion : il a dégoûté nombre de ses soutiens, pour finir à seulement 7% après avoir touché les 19%. Analyse de la perte ? Il tapait sur Pécresse déjà morte plutôt que parler à ses électeurs. Que s’est-il passé avec Ciotti qui lui était originellement favorable.”
    Maintenant il faut être réaliste, il n’existe pas de droite en France : MLP est une socialo communiste déguisée, timorée et velléitaire, Zemmour est un étatiste forcené trop intellectuel pour séduire le peuple, il est tout sauf libéral. Il se fout des libertés.
    Le résultat est un désastre. Il n’y aura qu’une infime représentation des souverainistes à l’assemblée qui sera aux deux tiers constituée de LREM et affiliés et de 30% de LFI et autres cocos. Je partage la conclusion de C. Gave sur son papier de lundi dernier : ” Dans l’ensemble, je persiste et je signe : ce résultat est le pire parmi tous ceux qui pouvaient se produire et tout cela risque de se terminer fort mal.”
    Zemmour est sourd à beaucoup

    • Patrice Pimoulle

      27 April 2022

      Marie Le Pen etait une brave fille mais elle n’avait rien d’un homme d’Etat..
      Zemmour un fantaisiste creux, bonapartiste, par surcroit, dont on pouvait voir tout de suite qu’il n’urait pas loin.
      la gaullienne Valerie une premiere communiante nulle, le premier a l’avoir vu, c’est Jean-Marie, qui, justement, a le coup d’oeil.
      Solferino a ete vendu.
      Il n’ya plus de droite en FRanceparce que la droite ne s;interesse plus a la politique; quel homme serieux et responable pourrait envusager de se preter a une telle comedie?

      La Ve est morte.; elle n’a jamais fonctionne autrement que par crises et trahisons; c”est termine; voyez-vous un candidat pour 2027? Absurde.

    • Jacques B.

      28 April 2022

      Il faut cesser avec ces “7%” de Zemmour. Toutes les analyses montrent que MLP a bénéficié du phénomène de “vote utile” à hauteur d’un tiers des voix récoltées au 1er tour, ce qui représente environ 7% de ses 23%. Et ces 7% venaient essentiellement de chez Zemmour. Cela n’a pu avoir lieu que parce que nous avons un scrutin à deux tours, qui encourage les “calculs” en vue de figurer au second tour et donc ce type de reports de voix dès le 1er tour. Avec un scrutin à un seul tour, cela n’arriverait pas : l’électorat de EZ pèse en réalité entre 12 et 14%, et on le verra à toutes les élections où ce phénomène de “vote utile” ne jouera pas.
      En méprisant de la sorte EZ et son électorat, le RN et MLP se tirent deux balles dans les pieds, et plus grave, flinguent les (déjà minces) chances que la droite puisse l’emporter.
      EZ a pu être maladroit parfois – et appeler à l’unité en stigmatisant le nom des Le Pen en est une – mais mépriser son électorat est une faute très grave.

  • Henri Ramoneda

    27 April 2022

    En 1965, Jean-Louis Tixier-Vignancour, soutenu par Jean-Marie Le Pen, avait réalisé le score de 5,27%. Il convient de souligner que lors de sa première candidature à l’élection présidentielle de 1974, Jean-Marie Le Pen avait obtenu le score de 0,75% des suffrages exprimés, bien en deçà du score réalisé par Jean-Louis Tixier Vignancour. Entre 0,75% réalisé en 1974 par Jean-Marie Le Pen et 7,07% réalisé par Eric Zemmour lors de sa première candidature à l’élection présidentielle, ce dernier dispose d’une progression sept fois supérieure dans le temps comparativement à celle de Jean-Marie Le Pen…

  • RICHARD MERTZ

    27 April 2022

    Bonjour, Louis Vincent Gave parle de plus en plus d’oblis brésiliennes. Je connais bien le Brésil, depuis plus de 40 ans. Vous avez plus de 95% de chances de vous faire ” ratiboiser” comme des centaines de nos compatriotes! Car notre logique ne vaut pas dans ce superbe pays. Aujourd’hui ça ne marche que à cause de Bolsonaro et surtout grâce à son ministre de l’économie Paulo Guedes. Le Brésil est un pays où on peut encore aujourd’hui faire des coefficients multiplicatifs de 3 à 10 en quelques années, sans limite de montants. Alors soyez très très prudents, avis d’un insider! A votre disposition……
    Richard Mertz
    A transmettre à qui de droit, merci

  • Zemmourien

    27 April 2022

    Les Zemmouriens ont quand même largement contribué à la nette amélioration du score de Marine Le Pen au second tour (+2,5 millions de voix), puisque 80% d’entre eux (2 millions) ont reporté leurs voix vers elle.

    Dans l’ensemble les Zemmouriens sont des déçus de LR (d’où le score minable de Pécresse), ceux qu’on appelait autrefois l’aile dure ou la droite dure, qui n’osaient pas encore voter RN mais ne se reconnaissent pas non plus dans la macronie mondialiste. Zemmour a capté ce vote et l’a offert à MLP sur un plateau ce qui est déjà en soi une avancée considérable.

    Donc il serait bon que les 2 pôles de la droite nationale réalisent qu’ils ne parviendront jamais à neutraliser l’autre mais qu’ils peuvent très bien l’emporter un jour s’ils cessent les batailles de chiffonnier et savent s’unir pour présenter une alternative crédible au pays.

    • breizh

      27 April 2022

      MLP se satisfait très bien de sa place de 1ère opposante et ne veut rien de plus, aidée peut-être en cela par quelques oligarques macroniens.

    • GEORGIO

      28 April 2022

      Pour moi Mr ZEMMOUR c’est l’espoir de retrouver la France d’avant, je l’admire pour son courage.

  • Henri Ramoneda

    26 April 2022

    Il s’agit en l’espèce d’une présentation très peu fiable. En effet, en 1965, Jean-Louis Tixier-Vignancour, soutenu par Jean-Marie Le Pen, avait réalisé le score de 5,27%. Il convient de souligner que lors de sa première candidature à l’élection présidentielle de 1974, Jean-Marie Le Pen avait obtenu le score de 0,75% des suffrages exprimés, bien en deçà du score réalisé par Jean-Louis Tixier Vignancour. Entre 0,75% réalisé en 1974 par Jean-Marie Le Pen et 7,07% réalisé par Eric Zemmour lors de sa première candidature à l’élection présidentielle, ce dernier dispose d’une progression sept fois supérieure dans le temps comparativement à celle de Jean-Marie Le Pen…

  • David DOS SANTOS

    26 April 2022

    Bravo à vous pour ce texte où tout est dit… Bien entendu merci à vous et à votre travail.

  • woiliwoilou

    26 April 2022

    on a d’un côté les boomers qui sont partis à la retraite à 55 ans et qui pour préserver leurs avantages vont voter Macron et de l’autre les citadins hors sol, déconnectés de toute réalité qui vont continuer à voter pour un monde idéal qu’il ne verront jamais. Et entre…. le peuple rural dont tout le monde se fout. Reste juste qu’à espérer que ce peuple de pouilleux se mette enfin en retrait de ces guignols qui viennent les voir que tous les 5 ans et fasse désormais sécession de cette société en déperdition pour créer un monde alternatif et réellement résilient sur la base de valeurs issues encore d’une culture commune. C’est dans le monde rural que l’avenir peut s’écrire (surtout avec la récession de malade qui nous attend) !!

    • Patrice Pimoulle

      27 April 2022

      C’est aussi mon avis; la Revolution commence lorsque le Tiers-Etat quitte la salle des seances, le 21 juin.

    • glardon

      27 April 2022

      @wouiliwoilou: lorsque vous aurez “travaillé ” 74/ 75 heurs hebdo, vous la ramènerez .En attendant continuez à voter Macron . Le propre du bétail est de bêler à l’unisson du troupeau, et vous en faites clairement partie .
      J’ai obtenu ma retraite après 45 … ans de travail .

    • Jacques B.

      28 April 2022

      @ glardon : les réactions comme la vôtre m’étonneront toujours.

      On vous parle d’un phénomène général indéniable, et vous le prenez pour vous personnellement.
      Quand on dit “les boomers”, on ne dit pas “tous les boomers”, on dit “la majorité des boomers”, le reste n’est que susceptibilité mal placée, au minimum ; ou alors, refus de voir la réalité en face ?
      75% des +65 ans ont voté Macron au second tour, c’est un fait.

      PS : de toute façon, la retraite par répartition est un système profondément injuste (car étatiste), que le libéralisme ne peut que condamner. Vive la retraite à la carte, personnalisée, où l’État ne fourre pas non nez, et qui permet aux gens de partir à la retraite quand ils veulent sans que les autres aient quoi que ce soit à en dire. Ce n’est certainement pas Charles Gave, qui à bientôt 79 balais travaille encore, qui dira le contraire.

    • Frank Deljeune

      30 April 2022

      Tu écris un peu n’importe quoi . L’âge moyen du départ à la retraite de ceux qui sont nés en 1946 (les “boomers”) est de 62 ans, pas 55 ans. Les. cultivateurs ne sont en général pas les plus mal lotis, car, ceux nés après guerre ont, grâce aux prêts bonifiés et à la PAC, accumulé un gros capital fermier. En tout cas, s’’il faut compter sur eux pour “créer un monde alternatif “, bonjour.

  • ganeral

    26 April 2022

    Que de portes ouvertes enfoncées ! Et puis quand même au milieu une contre vérité particulièrement ubuesque :

    “personne qui puisse expliquer au peuple, ce misérable tas de petits intérêts, ce qu’il doive penser ni, plus, pour quelle cause il doive voter”

    La machine médiatique y parvient parfaitement. Le soft power ça marche. Penser le contraire est très naïf. Pensez que les gens votent en fonction de leurs interêt, c’est vraiment le niveau de compréhension des choses de Julie 5eme D.

    Ce que zemmour n’a pas capté c’est qu’on ne peu pas lutter contre. C’est tout à fait différent.

    On peut, par un long travail, que Zemmour a d’ailleurs fait pendant de nombreuses années déplacé la fenetre d’Overton. Et attendre la mort des boomers… C’est tout.

    Alors Merci à l’IDL car vous faites vraiment le taf ! Longue vie !

    • Patrice Pimoulle

      27 April 2022

      Tres bien; ce sont bien en effet la machine mediatique et le soft power qui tiennent lieu d’elite en France.

    • Charles HEYD

      28 April 2022

      Je pense que vous n’avez jamais du voir ou entendre, ou comprendre, Zemmour avant ces élections; il avait parfaitement compris qu’il se battait contre des forces nettement supérieures aux siennes; certes, il a probablement été grisé par les sondages à un certain moment, mais sa seule erreur a été de trop mésestimer le poids d’un parti, lui qui n’en avait aucun, en l’occurrence le RN. N’est pas Macron qui veut avec ses soutiens internationaux (Rothschild & Co) et de tous les médias exceptés CNEWS.

    • Frank Deljeune

      30 April 2022

      Autrefois, on avait l’Eglise. Aujourd’hui les gens ne croient plus qu’au cammenbert pasteurisé et à la bagnole connectée. Donc, le softpower comme tu dis, c’est la téloche. Des jeux pour le populo. Quelle misi !

    • Frank Deljeune

      30 April 2022

      Tu crois vraiment que Zemmour a déplacé la fenêtre d’Overton « dans le sens de l’histoire » ? Et que la mort des boomers créera les conditions ultimes du renouveau ? Tu m’amuses. Surtout de penser qu’un marchand d’olives de Tizî-Ouzou avec son programme anti-babouches puisse représenter quoi que ce soit dans le paysage politique. Mais, je te le concède la baisse du niveau de réflexion personnelle des votants est un handicap majeur, et, excuse-moi de te le dire ceux que tu appelles les « boomers », en disparaissant, ne feront qu’ajouter à la confusion des esprits formatés au rouleau compresseur médiatique.

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!