1 March, 2021

La fin de la partie bientôt sifflée ?

Beaucoup d’entre vous me demandent ce qui va se passer dans les années qui viennent et ma réponse est toujours la même : Je n’en ai pas la moindre idée, n’ayant aucune information sur la façon dont les gouvernements allaient réagir aux développements à venir.

En revanche, je peux prolonger les « tendances lourdes » de notre économie pour en tirer quelques conclusions « toutes choses égales par ailleurs », ce qu’elles sont rarement,sauf dans la politique économique française qui reste imperturbablement désastreuse, comme en fait foi mon premier graphique.

 

  • En Allemagne, depuis 1995, le poids de l’Etat en pourcentage du PIB dans l’économie est resté le même (ligne rouge horizontale) mais il est monté de 10 points de PIB en France (ligne bleue qui monte).
  • Depuis la même date, la marge brute d’autofinancement des entreprises du secteur privé est montée de deux points en Allemagne et a baissé d’autant en France (Voir graphique du bas).
  • Et donc l’Allemagne suit depuis 1998 une politique systématiquement favorable a ses entreprises tandis que la France fait le contraire. A l’origine de ce désastre, deux facteurs, un taux de change fixe entre l’Allemagne et la France (l’Euro) et la conjonction de deux réformes en 1998, l’une, en Allemagne, abaissant les couts du travail et faisant monter les profits des sociétés et l’autre faisant monter les couts du travail et faisant baisser les profits en France.
  • Et ce coup de génie du gouvernement Jospin fut mise en place juste avant que nous ne rentrions dans l’Euro. Mettre quinze kilos de plus sur son cheval au départ de la course et s’étonner de ne pas le voir gagner, c’est vraiment faire preuve d’une compréhension économique assez …limitée.

Bien entendu, les élites françaises formées au Marxisme (tendance Groucho) dans l’Ecole Nationale des Agnan (ENA) n’ont toujours pas compris les raisons du désastre et je vais devoir expliquer une fois de plus que quand l’on pisse contre le vent il ne faut pas s’étonner d’être mouillé à l’arrivée, en rappelant une première évidence : quand les bénéfices des sociétés baissent, le chômage augmente dix-huit mois après, et que quand les profits montent dix-huit mois après le chômage baisse.

Vérifions.

 

Dans les 12 derniers mois, les profits viennent de se ratatiner au moins autant que pendant la grande crise financière de 2008-2009, et donc dans les 18 mois qui viennent, le chômage va exploser à la hausse (+1 million ?), ce qui entrainera une aggravation du déficit budgétaire et donc une nouvelle baisse des profits, laquelle créera une nouvelle hausse du chômage et ainsi de suite… Et cette baisse des profits va toucher particulièrement les petites et moyennes entreprises qui ont peu de fonds propres et je crains donc par-dessus tout, la faillite pure et simple de milliers de petits entrepreneurs. Or ce sont eux qui ont toujours été la colonne vertébrale de notre pays et de son économie et ce sont eux qui créent en général 90 % des emplois nouveaux. Ce qui revient à dire que la hausse à venir du chômage risque d’être encore plus forte que d’habitude si les petits entrepreneurs sont les plus touchés .

Quant au déficit extérieur, les gens qui travaillent dans les administrations ont rarement des clients à l’exportation, mais aiment beaucoup les voitures allemandes ou les téléphones américains et donc la hausse de l’emploi public a souvent pour conséquence des deficits extérieurs accrus. C’est ce qui se passe en ce moment, où notre production s’écroule tandis que notre consommation reste soutenue par de gigantesques transferts étatiques, qui feront, comme d’habitude, la fortune des producteurs Chinois et Allemands. Et donc, non seulement les profits ont déjà baissé mais les deficits aussi bien intérieurs et extérieurs ont aussi déjà explosé à la hausse, ce qui pourrait créer à terme des problèmes de financement de ces trous noirs que sont devenus nos deficits.

C’est ce que le graphique suivant montre : Le déficit du budget approche les 11 % du PIB tandis que le déficit extérieur dépasse lui les 3 % du même PIB, ce qui veut dire que les besoins de financement de la France vont atteindre un peu plus de 14 % du PIB, ce qui, à ma connaissance ne s’est jamais produit dans l’histoire de notre pays.

Et comment avons-nous financé tout ça depuis un an ?

Facile : Par l’émission de dettes, que la BCE a acheté.  Quasiment toute la dette émise par la France, l’Italie l’Espagne depuis plus d’un an est maintenant dans le bilan de la BCE, remplaçant de fait la richesse détruite par la crise par de l’argent non gagné, en faisant tourner la fameuse planche à billets. La BCE a donc « subventionné des dépenses qui ne rapportent rien avec de l’argent qui n’existe pas « ce qui est la définition même de l’inflation, d’après Jacques Rueff en tout cas.

Ces dettes ne pourront pas être repayées, en tout cas en Euro, et donc ne le seront pas, ce qui rend la controverse entre « spécialistes » sur leur abrogation quelque peu surréaliste.`

Et bien entendu, comme la somme historique de tous ces deficits s’appelle la dette, le ratio dette sur PIB qui, d’après les traités ne devaient pas dépasser 60 % va se rapprocher allégrement de 120 %, en route vers 150 % assez vite et c’est ce que montre mon dernier graphique.

 

Conclusion.

JAMAIS et je dis bien, JAMAIS, la France ne pourra financer ces deficits sur les marchés. JAMAIS ces dettes ne pourront être remboursées.

Et donc la musique s’arrêtera net le jour où la BCE cessera d’acheter nos dettes, ce qui est inéluctable, faute de quoi l’Euro irait à zéro, ce qui règlerait le problème des dettes, mais en créeraient bien d’autres.

Ce qui revient à dire que la France, comme la Grèce en 2010, est aujourd’hui totalement dans les mains de la BCE et qu’elle passera inéluctablement sous le contrôle du FMI ensuite, c’est-à-dire que nous passerons du contrôle des Allemands au proconsulat Américain.  Ce qui revient à dire nous avons perdu toute souveraineté et donc ne sommes plus maitres de notre futur.

Et je sais qu’un jour la BCE cessera de monétiser les deficits français, italiens, espagnols ou portugais pour refiler le bébé au FMI. Et ce jour-là sera un jour de révolution violente en Europe du Sud tant les niveaux de vie s’écrouleront instantanément, ce qui règlera d’ailleurs le problème de l’immigration.

Et ici, je dois confesser une erreur. J’ai toujours pensé que l’Euro exploserait quand la population Italienne en aurait assez. C’est faux : sur les chiffres actuels, la France risque de sauter bien avant l’Italie. Et quand la population de notre pays va t’elle se rendre compte qu’elle a été trahie comme jamais dans l’Histoire de France par tous ses gouvernements successifs depuis au moins 1974 ? Eh bien, sans doute vers la fin 2021 ou le début de 2022, juste à temps pour l’élection présidentielle. Et je doute fortement que monsieur Macron puisse se représenter tant il n’est pas impossible qu’il soit en exil à Londres à ce moment-là.

 

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

63 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Philippe

    12 March 2021

    Pourquoi donc la BCE ferait marche arriére et laisserait tomber la dette française ? Ce n’est pas logique . Ce qui est logique et a déjà été pratiqué c’est la mise sous tutelle economique-politique selon le modèle grec : retraites divisée par 3 – Age de la retraite repoussé a 70 ans – Santé devient payante a 90% – education nationale rabotée. Reste encore a voir si la fonction publique mettra la main dans sa poche . La Grece a souffert 10 ans et s’en sort lentement. Pour la France ce sera un peu plus long . On distribuera du soma ( du H ….) et le tour sera joué .

    Répondre
  • Ruben

    9 March 2021

    Ayant “voté avec mes pieds” en 1998, et m’étant exilé a Londres a 38 ans, 2 enfants, au chômage et ne parlant pas Anglais, et n’ayant aucun diplôme.

    Je ne regrette rien, bien au contraire!

    Outre le langage et la culture Britannique, j’ai eu la chance d’être expatrié en Chine de 2014 a 2018, ou j’ai compris que la France est en coma profond. Et ou j’ai aussi découvert une culture fantastique et un peuple similaire aux Francais: qui travaillent dur si on leur permet, qui vénèrent toutes formes de nourriture, qui sont amicaux quand on ne leur marche pas sur les pieds et surtout, des gents inventifs et créatifs!

    La France c’est d’abord un peuple lié par une culture et l’amour de la perfection. Les Chinois cultivés le savent. Et ils prennent les meilleurs en France pour apprendre et améliorer ce qu’ils ne maîtrisent pas encore. Nous devons espérer qu’ils nous traiteront avec égard dans un futur clairement Asiatique.

    Je vis actuellement aux US, et après ces “élections” volées par le swamp “Socialo democrates” je suis très pressé de retourner en UK. J’ai vu une répétition exacte de “touch pas mon pote” avec les BLM… Avec les mêmes conséquences…

    Mr Gave pourriez vous nous dire en 2 mots ce que pensez vous de l’avenir l’UK? Les chiffres que vous présentez pour la France sont ils aussi inquiétants pour UK? Allons nous suivre la même pente que l’Europe?

    Bon courage a tous. Merci Mr Gave pour votre temps.
    Et bon vent!

    Ruben

    Répondre
  • miguel

    8 March 2021

    et bien pour une fois en désaccord totale
    je pense que tant qu il y aura pas d inflation cela va continuer et pour très longtemps.
    pourquoi ?
    les (salaires) chinois trop cher vont être remplacer par l inde ou l afrique donc pas d inflation (ajouter a cela la démographie européenne )
    et comme vous le dites monsieur gave, on ne peut pas financer les dettes et déficits des pays suivants france , espagne ,italie ….
    bref cela va continuer ,vu que c est la facilité

    Répondre
  • GEORGIO

    6 March 2021

    Nous allons traverser la rue mais nous ne trouverons pas plus d’emplois de l’autre coté tout est fermé.
    C’est la fin des haricots.
    Le commencement de la fin ou de la faim.
    Pauvre FRANCE

    Répondre
  • Yves Blot

    5 March 2021

    Apres le PGE (prêt garanti par l’Etat), voilà qu’apparait le prêt participatif qui est la continuation du premier et bien évidemment il est garanti par “les tas” d’abru….je veux dire de clients des banques.
    Tout le monde aux abris !

    Répondre
  • Benjamin

    5 March 2021

    Je vais apporter mon témoignage d’entrepreneur,

    Tous mes dossiers de demande de subventions sont refusés ! J’appartiens à l’un des secteurs les plus touchés, ( il y a des fonds spéciaux d’argent publics financés par notre argent de contribuable) et bien malgré plus de 10 ans d’existence, un CA constant, à jour de toutes mes obligations je ne suis pas prioritaire. Je suis sur que le capitalisme de connivence fait des ravages. Aussi les critères d’attribution sont fait par des gens qui n’ont évidement jamais monté une entreprise, qui ne connaissent pas mon activité et ont donc des demandes aberrantes. Le pire ces fonctionnaires se font jugent de la gestion de votre entreprise ! Ils vous demandent un tas d’informations confidentielles! Je pourrez vous en parler des heures. Croyez moi, le plus gros scandale à venir et nous pourrions en parler ensemble Charles, ca sera le fléchage des subventions car lorsque je leur demande si ils vont publier le montant des subventions associés au nom des entreprise avec le nombre de subventions accordées par entreprise, c’est silence radio au bout du fil !

    Répondre
    • breizh

      5 March 2021

      toutes les subventions doivent être supprimées (ainsi que les impôts qui les financent).
      ce n’est que du clientélisme.

    • PATYDOC

      5 March 2021

      C’est lamentable d ‘aller à la chasse aux subventions ; on n’en veut pas des entrepreneurs comme toi, honte à toi ! Le but des Libéraux c’est de supprimer toutes les subventions, aides, passe-droits, et en contrepartie de diminuer l’IS , les taxes de production, et les charges sociales qui pèsent sur l’emploi !

    • Ruben

      9 March 2021

      Quel secteur? si votre dossier tient la route vou devriez essayez de trouver des fonds chez les vrais capitalistes, ceux qui préfèrent gagner 10% en partageant vos risques et rewards que de gagner 0.1% en bonds!

      Ouvrez votre capital!

      Ruben

      N’écoutez pas les idioties caricaturales des bobos genre Patydoc.

  • Franck

    4 March 2021

    Les fondamentaux nous indiquent que le prochain pays sur la liste rouge de la TROÏKA sera la France. La France emprunte tous les chemins qui amène à la TROÏKA. Ce qui n empêchera pas ces gougnafiers qui nous dirigent de ne JAMAIS PRENDRE LA DÉCISION DE REFORMER LE PAYS.
    Je pense que beaucoup sont devenus complotistes car ils ne peuvent pas imaginer croire un seul instant, à raison, que des gens ayant des bacs plus 5 plus 7 ou 8 et parfois 40 ans de carrière en politique et en gestion de budget de l état Français et de l UE puisse arriver à un tel exploit, à un tel niveau d incompétence.
    Les cours du pétrole reaugmente les taux à long terme vont être amené à continuer à MONTER, inflation oblige !!! et donc le déficit et dette vont augmenter MAIS JE RESTE PERSUADÉ QU’ AUCUNE RÉFORME NE SERA ENGAGÉ TANT QUE NOUS NE SERONT PAS SOUS TUTELLE DU FMI comme l’a dit Charles Gave.
    En fait avec du recul et en y réfléchissant 3 secondes seulement on se demande bien comment tous ces énarques aurait pu arriver à NOUS METTRE DANS UNE SITUATION PIRE QUE CELLE DANS LAQUELLE NOUS SOMMES MÊME EN LE FAISANT EXPRÈS depuis 40 ans !!!
    MÊME EN PAYANT DES GENS AYANT POUR PROJET DE DÉTRUIRE UNE CIVILISATION UN PAYS TOUT ENTIER AUSSI PROSPÈRE À LA BASE QU UN PAYS COMME LA FRANCE AVEC 2000 ANS D HISTOIRE DE CONQUÊTE, RICHESSE ET SAVOIR FAIRE ET DE RENOMMÉ INTERNATIONALE, Jamais ces gens n auraient pu accomplir un tel exploit.
    Mais ce qui est vraiment frustrant, exaspérant est que l on nous bassine avec ces histoires de discrimination égalité homme femme, de vaccin, de 3eme ou 4eme sexe alors QUE LE PAYS TOMBE EN RUINE. Et personne depuis 40 ans ne s est occupé EN PRIORITÉ DU 1ER PROBLÈME LE PLUS IMPORTANT QUI EST LA BAISSE DES DÉPENSES PUBLIQUES EN FRANCE.
    Ça fait 40 ans que dans ce pays on augmente les impôts au lieu de diminuer les dépenses publiques.
    . La crise sanitaire a vraiment été la goutte d eau qui fait déborder le vase.
    Il y a encore 2 ans on m aurait dit qu il y aurait des couvres feu continue à partir de 18h des confinement à répétition, les ports du masque obligatoire partout dans les rues à l extérieur avec toute la population Française bâillonnée avec en plus la création d’un passeport covid européen pour se déplacer avec donc l obligation de se vacciner, j aurais ris en éclat en pensant qu il s agissait d un très mauvais film de science fiction sortie en DVD et qu en aucun cas les Français n auraient pu accepter ne serait- ce qu une infime partie de toutes ces mesures, loi LIBERTICIDES ayant été prises après le 1er confinement.
    Et pourtant c’est passé comme une lettre à la poste !!!!
    Révolution violentes ou désobéissance civile et LEGITIME ??? Je suis vraiment très très étonné que cela n’ ait pas déjà eu lieu !!!
    Cela est dû simplement au très très faible niveau d éducation sur le plan économique et financier notamment.
    D où l extrême importance qu un site comme l Institut fasse le travail d information !!!! Je suis convaincu que les gens doivent juste prendre la peine de s informer
    Les vidéos de l IDL Medias sont également un soulagement momentanée pour l esprit !!!

    Cordialement.

    Répondre
  • Jepirad

    4 March 2021

    Comment un pays comme la France qui a un patrimoine global de 4 fois sa dette peut être au bord du gouffre. Votre démonstration est comme d’habitude brillante mais il est difficile d’adhérer à votre conclusion. Si Macron se représente il sera réélu par défaut de mon point de vue.

    Répondre
  • Alaîn SAUZEY

    4 March 2021

    Que fait on ? restons nous des Veaux comme le disait le général de Gaulle ?
    A quand le parti du bon sens et du pragmatisme ?

    Répondre
  • dewez jen-paul

    3 March 2021

    Entierement d accord avec votre analyse!
    mais pourquoi les français ne se preoccupent que du covid 19?
    rien d autre ne les intéressent.

    Répondre
  • Huger

    3 March 2021

    Le scénario annoncé pour E. Macron ne correspond-il pas à ce qu’il a lui-même annoncé?

    Répondre
    • ilmryn

      3 March 2021

      4ème pour la dette …selon Maastricht…
      Contrairement à d’autres pays, l’état français triche sur le chômage, une bonne partie des sans-emplois sont payés dans des activités public inutiles (1 salarié sur 3).
      L’état français triche sur le PIB, une bonne partie vient des dépenses inutiles de l’énorme état et non des créateurs de richesses.
      L’état français inévitablement triche sur sa dette, avec le pudiquement nommé “hors bilan”, on arrive maintenant à 300% du PIB avec un déficit réel de 20%.
      Un déficit ne ce calcul pas sur la valeur de tous les biens, en plus immatériel comme le PIB, mais c’est un rapport entrées/sorties, et dans ce domaine l’état claque 20% de trop par rapport aux rentrées d’argent. CPEF !
      Reste que le pays est “too big to fail”, si la France lâche, tout s’effondre. Tout le monde va faire semblant que l’argent imprimé vaut quelque chose et ils n’arrêteront pas.

  • germain

    2 March 2021

    Vous êtes bien aimable de considérer que Macron, ce traître à sa patrie, coulera des jours paisibles à Londres après avoir sévi pendant au moins quatre ans en France. Quand la France aura-t-elle un gouvernement, serviteur des intérêts nationaux, des intérêts de son peuple? J’espère que cela n’est pas un voeux pieux…

    Répondre
  • PAUL

    2 March 2021

    Entièrement d’accord avec votre analyse sauf sur la conclusion de fin. La France a encore des marges sur sa dette publique qui peut monter jusque’à 150-voire 200% du PIB avant que la BCE et l’Allemagne ne siffflent la fin de la partie. Cela veut dire que l’on n’aura pas atteint encore ce niveau début 2022. Macron pourra se représenter et il aura toutes les chances d’être réélu face à MLP dont les médias officiels exagèrent de façon voulue les chances. Le système va donc continuer encore quelques années.

    Répondre
    • Yves Blot

      2 March 2021

      Je pense que le détail n’est pas que la dette de la France arrive à 150% ou 200% ou plus, le “problème” est que la France ne bat pas monnaie à différence du Japon par exemple et que nous sommes entièrement dépendant de la BCE et par conséquent des pays comme l’Allemagne.
      Pour 2021, la France doit renégocier 170 milliards de prêts qui viennent à échéance, plus entre 100 et 130 milliards de déficit, c’est-à-dire 300 milliards et l’année suivante ?
      C’est un peu comme le Titanic, le constructeur était à bord et il a tout de suite compris que le bateau allait coulait, par contre il ne savait pas combien de temps cela prendrait !

    • dewez jen-paul

      3 March 2021

      oui mon cher paul, mais alors cela n aura plus d importance;
      mlp ou macron ne pourrons pas faire face a l effondrement qui vient!

  • Hugues

    1 March 2021

    L’euro ira à zéro .
    L’Allemagne tombera aussi, château de cartes
    Des junkies à la tête d’un cartel…
    C’est bientôt fini,

    Répondre
    • Ruben

      9 March 2021

      Je ne vois pas cela arriver.

      Nous vivons dans un monde interconnecté. Les US, la Chine et les autres pays ne veulent pas voir cela arriver. Trop de dégâts colateraux!

      Le monde digerera la crise Européenne et les peuple d’Europe s’apauvriront encore a “feu doux” meilleur moyen de faire s’éteindre la 🐸

      Cela n’arrivera donc pas! Vous pouvez ranger vos fantasmes au placard et investir vos sous ou Mr Gave le conseil. Ou dans d’autres monaies!

  • Didier

    1 March 2021

    Je vous remercie pour la lucidité de votre article., Mr Gave. Les Français se sont tellement habitué à leur état providence chéri, qu’ils vont être perdu quand celui-ci s’effondrera. Donnie T. n’aurait-il pas un cousin dans notre beau pays ?

    Répondre
  • Olivier SAHUC

    1 March 2021

    Vous avez diantrement raison . C’est simple comme la gestion de mon porte monnaie.
    La difficulté ce sont les enfants biberonnés. Ceux ne vont pas être contents du tout et c’est à ce moment là que la guerre civile éclate. Mon grand regret est de ne pas avoir acheté de ferme avec quelque terres autour pour pouvoir me nourrir et ma famille . Mais bon j’ai bien vécu . Mais mes enfants !! je leur ai appris à se démerder . Car leurs copains HEC et autres écoles eux ils ne savent pas faire grand chose et en plus ils sont psycho rigides!!

    Répondre
  • XAVIER

    1 March 2021

    Bonjour Monsieur Gave,
    C’est toujours un plaisir de vous lire.
    Vous dites: “Et quand la population de notre pays va t’elle se rendre compte qu’elle a été trahie comme jamais dans l’Histoire de France par tous ses gouvernements successifs depuis au moins 1974 ?”
    Petite remarque personnelle: je remonterais bien avant 1974 pour supposer, voire affirmer que c’est la Révolution française qui a mis en place un mode de gouvernance (la République) qui n’agit pas pour le Bien Commun mais pour la satisfaction et la reproduction d’une petite élite qui œuvre avec constance et acharnement à la destruction des valeurs chrétiennes qui ont fait la grandeur de notre beau pays depuis Clovis.
    Bien à vous
    Xavier

    Répondre
    • Farid Ziani

      2 March 2021

      La République s’est pourtant montrée bonne fille à la sortie de la guerre. Et soyons honnêtes, autant le sort de la famille royale peut légitimement choquer, autant les âneries de la royauté nous montrent à quel point ce n’était en rien un régime supérieur.
      https://www.facebook.com/watch/?v=861128308010003

    • DIDIER MARECHAL

      4 March 2021

      En outre, la “Révolution française “a été inspirée et organisée par les francs-maçons dès leur création, début du XVIII ème siècle.

  • Farid Ziani

    1 March 2021

    Que la situation soit bonne ou mauvaise, chacun a pour devoir de tenter de l’améliorer par tous les moyens possibles, et malgré les excuses des incapables qui occupent le devant de la scène politique actuellement, le pouvoir se trouve encore en France et il ne tient qu’à nous de faire changer notre État.

    Ne pensez-vous pas que l’ascension d’un David Lisnard par exemple (boost garanti pour votre chaine) pourrait changer la donne ? N’est-ce pas le devoir des leaders d’opinion tels que vous de mettre en avant ceux qui sont les plus proches d’un idéal libéral à la française ?

    Merci en tous cas de montrer une nouvelle fois que ce pays peut encore compter sur des gens lucides et capables ; c’est quelque chose de très important en ce moment.

    Répondre
    • pabizou

      2 March 2021

      Tout à fait d’accord avec vous au sujet de D. Lisnard . Seul bémol je ne connais pas sa position sur l’UE et l’euro et c’est fondamental, tant que nous aurons des européistes-mondialistes rien n’évoluera dans le bon sens .

    • idlibertes

      2 March 2021

      Pfff toutes les présidentielles,ON nous sort un candidat chez LR pour faire le job de récupérer les trois libéraux conservateurs qui trainent. Bruno Lemaire en son temps s’étant fait damner le pion par FilLon et cette fois si Lisnard. Merci de ne pas venir sur ce site pour chanter les vertus d’un tel ou d’un tel. C’est aussi pathétique qu’ennuyeux.

    • Yves Blot

      2 March 2021

      Malheureusement ce que vous préconiser ne peut pas arriver pour plusieurs raisons:
      1- Le Messie n’existe pas !
      2- Pensez-vous que la CGT, les 6 millions de fonctionnaires et la gauche vont perdre leurs acquis ?
      3- Croyez-vous qu’une réforme des retraites, du chômage…. sont possibles ?
      Je ne suis pas si optimiste ou plutôt réaliste ?

    • Farid Ziani

      2 March 2021

      @idlibertes
      Intéressante votre réponse.
      Si je comprends bien, vous pensez que Fillon aurait fait la même chose que Macron ? Et si Lemaire s’est fait sortir par Fillon, ce serait sans lien avec le fait, qu’au fond, ils ne sont pas interchangeables ?
      Vous devez aussi comprendre que nombreux sont ceux qui n’ont pas les moyens d’aller se planquer à Londres ou à Hong-Kong si ça sent le roussi, et, malgré mon nom, je n’ai pas l’impression d’avoir un pays de rechange.
      Je ne suis pas de Cannes, je n’ai jamais rencontré DL de ma vie, et je ne milite pas chez LR : je ne demande qu’une chose, c’est que Charles Gave me montre que je me trompe sur ce type (quelqu’un qui vient du privé et qui a redressé les finances de sa ville) et me donne ainsi la possibilité de jeter l’éponge le cœur serein, car la politique ne m’intéresse pas plus que ça et le fait que DL ne semble pas avoir envie d’y aller me rassure : le type a les idées claires et met en permanence en avant le rôle de l’étatisme dans le naufrage actuel. Et médiatiquement, sont potentiel est autrement plus important qu’un Bruno Retailleau par exemple.
      @pabizou
      Sortir de l’UE, pourquoi pas, quitter l’€, un jour… Mais vu l’état de nos finances, il est plus prudent de se réformer d’abord : statut des fonctionnaires, périmètre de la sphère publique, refonte de la gestion des administrations etc… Mieux nous nous porterons et moins le nécessaire choc de l’abandon de la monnaie commune sera brutal.
      @Yves Blot
      (1) Chacun est libre de croire en ce qu’il veut
      (2) Le jour où ce monarque que nous appelons pudiquement Président comprendre que les fonctionnaires ne sont que des exécutants qui attendent leur chèque en fin de mois pour pouvoir payer leurs factures, les changements seront enfin possibles. Le niveau de sidération et les privations de libertés auxquels cette pandémie nous a amenés montrent qu’il est possible de changer, quitte à payer pour le faire, si nos partenaires retrouvent confiance et que la lumière est au bout du chemin. Il faut voir l’alternative qui non seulement se dessine mais nous gouverne déjà : celle du toujours plus de socialisme maquillé en escrologie nouvellement arrivée.
      (3) Pour les retraites et le chômage, le poids des chiffres aura raison de n’importe quelle idéologie. La seule différence avec un gouvernement de droite, c’est que les choses pourront être faites proprement, grâce à un discours de vérité, ce dont ceux d’en face sont pour le coup incapables.

    • Yveline MELINE

      3 March 2021

      Tout à fait d’accord avec votre analyse.

    • breizh

      3 March 2021

      @Farid,

      F Fillon s’est empressé d’appeler à voter Macron dès sa défaite…

      N’est pas Donald Trump qui veut. Mais rien n’empêche de surveiller ce Lisnard.

  • Charles Heyd

    1 March 2021

    Enfin une bonne nouvelle, même si elle reste à confirmer, Macron en exil à Londres!
    Et des graphiques toujours aussi “parlants”; mais “ils” ne les regardent pas ces graphiques

    Répondre
  • Theo31

    1 March 2021

    Je le dis depuis le début, le petit marquis ne finira pas son mandat.il sera chassé par la rue.

    Le freluquet a réussi l’exploit de créer un million de chômeurs comme ministre de Hollande puis un autre million comme président.

    Répondre
    • Robert

      3 March 2021

      Macron ne finira pas son mandat ?… Mais si ! J ‘ai déjà entendu la même chose au sujet de Sarkozy, puis de Hollande…
      Vous croyez qu’un peuple anesthésié par le crédit et le Covid fait la révolution ? Vous avez vu comment ont été traités les Gilets jaunes ?
      L’ Etat sait être brutal quand ses fondamentaux sont en jeu…

  • rticle

    1 March 2021

    J’adhère totalement sur le fond à l’analyse de Charles Gave sauf sur la chute de l’article car je ne vois pas pourquoi la drogue aux milliards gratuits s’arrêterait peu de temps avant les élections présidentielles de 20022 sauf événement imprévu à ce jour. Au contraire Macron augmentera le torrent de milliards par des cadeaux magnifiques à tous ceux dont il cherchera les suffrages ? ce sera l’âge d’or de Macreux le Magnifique

    Répondre
  • Dominique

    1 March 2021

    Ne prenez pas vos désirs pour des réalités.
    En Chine, 1, 5 milliards d’êtres humains sont réduits en esclavage par 60 millions de membres du Parti Communiste Chinois. Ils ne peuvent pas se révolter, et le système financier occidental, mondialiste, continue d’y financer son projet capitalo-communiste.
    Pourquoi en serait il autrement en Europe du sud, et particulièrement en France où la révolution française a supprimé la liberté ?

    Répondre
    • marc durand

      2 March 2021

      N’importe quoi, je suis en Chine depuis 26 ans, et marie a une Chinoise.

      L’esclave c’est en occident, meme en étant propriétaire de votre maison, vous avez un certains nombres de taxes a payer chaque mois pour habiter:
      taxe foncière, taxe habitation, abonnements EDF, GAZ, EAU + CSG +TVA, taxe tele, taxe d’ordudre ménagère, assurance habitation …

      Moi dans mon appartement en Chine, je n’ai rien de cela a payer, je peux m’arreter de travailler, je ne suis pas pris a la gorge chaque mois pour payer des taxes et impôts. J’ai juste 30 euros de frais de copropriété payer car je suis dans un complex immobilier. (et les 30 euros/mois, ca comprends ma consommation d’eau).

      Et dans mon complex immobilier de 10 000 habitants, soit l’equivallent d’une petite ville, on n’a pas de Maire, ni d’elu !

      Nos 30 euros de frais mensuel, payent notre service de sécurité, nos pompiers, nos éboueurs, nos jardiniers …. Ca coute 10 fois moins chers qu’un fonctionnaire paye par des impôts et qui fait 30 heures de travail effectif par semaine.

      Un fonctionnaire détruit 3 emplois dans le prive, Charles Gave le dit, c’est une evidence, je le vois de mes yeux en Chine.

    • Ruben

      9 March 2021

      Dominique.
      Jai vecu 4 ans en Chine et je ne suis oas d’accord avec la simplification de ce que vous exprimez.

      La moitié de la population Chinoise vit plutôt bien, voir mieux qu’en Europe.
      Et vous trouverez difficilement des Chinois (a part au Xinjiang) pour se plaindre de leur qualité de vie!
      Elle s’améliore, au contraire de chez nous!

      En revanche, oui, ils sont sous la coupe d’une mafia. Mafia qui protège son marché ! 😁

      Même si la “démocratie” des US et de la France sont une grosse blague…

  • Franck Vallois

    1 March 2021

    Cher Charles,

    Merci une fois encore pour cette analyse, donnant régulièrement un angle différent, permettant d’ouvrir notre champ de vision.

    Pour ma part, même si comme vous, je n’ai pas de boule de cristal, mais vivant dans l’hémisphère sud depuis plus de 20 ans, je cueille des informations venant de partout sur la planète, et j’observe des convergences flagrantes entre les élites de presque tous les pays développés et de leurs vassaux.

    Cette petite famille des “élites” mondialistes autoproclamées, écrit le script en tout cas depuis la naissance du World Economic Forum fin des années 70.

    En effet, le programme et les stratégies n’ont rien de secret, comme on peut le constater en lisant l’Agenda 2030 et/ou aujourd’hui le Great Reset.

    Sous l’illusion d’un nouveau monde plus “juste et écologiquement correct”, c’est l’accaparement de l’épargne et de la propriété privée par la dette, qui me semble le scénario le plus probable.

    En effet, cette c”rise sanitaire” (dont il y aurait beaucoup à dire) a été l’opportunité pour le “Gang de Davos”, de mettre le pied sur l’accélérateur !

    La mise sous cloche des populations et le terrorisme tétanisant de la propagande de la peur, leur a permis d’effondrer la colonne vertébrale de l’économie (PME, petits patrons, indépendants, etc.) tout en renforçant les géants et les grands groupes financiers.

    Lorsque les millions de chômeurs vont apparaître et que les petits patrons survivants souhaiteront sauver à tout prix leurs outils de travail, le système va arrivé en grand sauveur avec un salaire universel (sur des comptes de monnaie digitale officielle, déjà en développement par la FED comme par la BCE et même les Chinois), et des prêts contre garanties des propriétés, qui passeront peu à peu dans les mains de grands groupes, qui les loueront à leurs anciens propriétaires…la boucle sera bouclée ; et comme l’écrit Klaus Schwab (patron de Davos et grand ami de Xi Jumping): “…on vivra heureux, sans rien posséder…”

    De la même manière que personne n’avait lu le bouquin (programme) de l’homme à moustache qui prenait les rênes de l’Allemagne, il serait temps que nous lisions avec beaucoup d’attention, les programmes de ceux qui on décidé qu’ils savaient tout mieux que les peuples, et qu’ils auraient donc la “légitimité” et le droit de nous imposer une nouvelle société, avec un pouvoir technocratique et financier central non élu, pour une mise en esclavage 2.0 !

    Répondre
    • Robert

      3 March 2021

      Vous n’avez pas de boule de cristal… mais votre analyse est (peut-être) prophétique !

  • Sozopol

    1 March 2021

    Je partage l’analyse selon laquelle la France peut « sauter » avant l’Italie, d’autant que certains des indicateurs macro-économiques italiens sont assez bons. Notamment un excédent commercial de 63,4 milliards en 2020, à comparer à un déficit de 82,5 milliards en France. A noter d’ailleurs que l’Italie exporte désormais plus que la France : 433,5 milliards contre 427.
    L’Italie a également une balance des paiements très positive en 2020, ce qui est remarquable compte tenu du poids du tourisme dans son économie.
    Et comme Draghi va avoir plus de 200 milliards de fonds européens à dépenser (l’Italie s’est mieux débrouillée que la France), les réflexions de fond sur les dysfonctionnements dus à l’appartenance à la zone Euro pourront attendre quelques années de plus…

    Répondre
    • Louis GOUNOT

      7 March 2021

      L’Italie dispose de plus d’un excédent primaire, ce qui la place en meilleure position que la France.

  • Karl DESCOMBES

    1 March 2021

    Excellent article.

    Mais ne doutez pas de vous aussi vite M. GAVE quant à l’Italie!

    Je viens de parler avec un ami italien; d’habitude mesuré.
    Il ne tarit pas d’éloges sur M. DRAGHI, qu’il voit comme le seul est l’unique capable de gérer la situation. Tant politiquement que par ses compétences.

    Et sachant que le premier ministre italien reste en fonction entre 2 et 3 ans…

    Nous aboutissons à 4 cas de figure

    Draghi vu comme sauveur par l’électorat italien / mais dans la réalité incompétent politiquement –> il sera remplacé avant Mai 2022 par une personne qui sera son opposé. –> Italexit dur

    Draghi vu comme “un de plus” par l’électorat italien / mais incompétent politiquement –> il sera remplacé en 2022 – 2023 –> tout est ouvert quant au successeur, mais perte de confiance dès 2022 du reste de l’Europe (dont l’Allemagne) dans l’Italie –> tensions européennes

    Draghi vu comme “un de plus” par l’électorat italien / mais en fait compétent politiquement –> La situation peut tenir jusqu’aux élections françaises. Mais pas plus de 3 -4 ans.

    Draghi vu comme sauveur par l’électorat italien / et compétent politiquement –> il peut durer longtemps (7 – 9 ans) ; sauf si crise de l’Euro. La crise de l’Euro l’emportera car si lui venant du sérail n’a rien pu y faire, alors –> Italexit.

    L’Italie n’a pas encore perdu la partie comme le déclencheur de la prochaine crise de l’Euro…

    Ayez foi en vous M. GAVE !

    Répondre
    • candide

      1 March 2021

      Draghi hérite d’une situation inextricable qu’il a lui même contribué à créer. Il est un peu comme Pétain en 40, qui était la seule personnalité d’envergure encore vivante en qui le peuple avait encore un peu confiance. Don Mario est dans la même situation, sauf que c’est plutôt la confiance de Bruxelles que de l’Italie dont il dispose. On peut raisonnablement prévoir un naufrage après quelques mois d’état de grâce. Il est juste là pour occuper le terrain, le temps de construire un dossier pour envoyer Salvini en prison et empêcher sa prise de pouvoir, ce qui est le cauchemar de Bruxelles.

    • Roger ESPIC

      1 March 2021

      Etes-vous deja alle en Chine ? Vous paraissez bien connaitre.

    • Roger ESPIC

      1 March 2021

      Rome pensait aussi que Canigula serait un sauveur. Vous connaissez la suite.

  • Nanker

    1 March 2021

    “je doute fortement que monsieur Macron puisse se représenter tant il n’est pas impossible qu’il soit en exil à Londres à ce moment-là.”

    Une solution : Dominion!
    A part cela je partage votre analyse sur la fin de parcours de Macron : à Londres. A la City.

    A plus long terme je pense à la jeunesse française (enfin la dorée) qui se plaint de déprimer parce qu’elle ne peut pas se pinter la ruche après 18h. Elle devrait quand même se méfier car à côté de la crise provoquée par la fin de l’Euro (et la guerre civile ethnique qui s’en suivra… où les Blancs auront le rôle du petit cochon-tirelire à casser au marteau) les confinements de 2020-21 auront l’air de vacances au Club Med…

    Répondre
  • DANY VERDERONE

    1 March 2021

    nous ne sommes pas en démocratie , nous sommes dans un système soviétique. je pense que beaucoup de français ne se rende pas compte. Ma profession m’amène a cotoyer beaucoup de gens ( tous milieux) et je suis très éttonéé de voir a quel point certains sont naifs ( Heureux de recevoir une aide de l’etat) en effet, ils n ont pas compris qu ils sont sous tutelle .je comprend que dans ce désartre économique ( aggravé depuis la covid) il est pas évident pour les pauvres gens dont l’entreprise est ferméé de ne pas acceuillir avec joie ce faux argent
    DONNEZ MOI LE POUVOIR DE LA MONAIE ET ALORS PEU IMPORTE QUI FAIT SES LOIS ( ce n’est pas de moi) Merci monsieur Gave de nous apporter votre savoir

    Répondre
  • Robert

    1 March 2021

    Tout à fait d’accord sur votre analyse, lucide et techniquement irréprochable me semble-t-il.
    Mais quant à une réaction du peuple français, un sursaut… J’ avoue mes doutes, anesthésiés que sont nos compatriotes par l’argent à crédit, les propos lénifiants des politiques… et la crise sanitaire.
    Alors, quoi ? Une évolution “à la grecque” probablement… Des spasmes sociaux et de la souffrance… avec les problèmes liés aux banlieues en plus.
    Alors oui, ça va tanguer mais la crise des Gilets jaunes a montré que l’ état sait réprimer durement quand ses intérêts fondamentaux sont en jeu.

    Répondre
  • candide

    1 March 2021

    Excellent article (comme souvent). Mais pourquoi la BCE arrêterait-elle le financement ? Vous nous avez déjà fait constater, dans un passé proche, que JAMAIS le système, et au premier rang les banques centrales, ne se tire volontairement une balle dans le pied. Donc, pour en arriver là, il faudrait que la BCE y soit obligé sous peine de sa propre disparition. Ce n’est pas exclu, mais par quel processus y arriverions nous ?

    Répondre
    • Student of Liberty

      1 March 2021

      Il y a aujourd’hui des crétins qui réclament l’annulation par la BCE de la dette française qu’elle détient sous des prétextes fallacieux.
      Quand les banquiers en auront assez de se faire taper dessus, ils accepteront cette annulation mais à condition d’arrêter de charger la mule: il est tout de même rare qu’un créancier accepte d’annuler une dette pour en financer une nouvelle (à la différence d’un refinancement “pretend and extend”)…

    • candide

      1 March 2021

      Une annulation de dette imposée par le débiteur à son créancier, ça s’appelle un défaut de paiement. Le reste, c’est du marketing.
      On y viendra, hélas, mais ça ne sera pas une victoire.

  • Charles Heyd

    1 March 2021

    Enfin une bonne nouvelle même si elle demande à être vérifiée, Macron en exil à Londres!
    Zemmour va se régaler, comme Louis-Philippe!
    Toujours des graphiques absolument géniaux!

    Répondre
  • Thierry Balet

    1 March 2021

    En plus des cours sur l’économie dont chaque français devraient s’intéresser…..on devrait également s’intéresser à une formation sur la psychologie de la nature humaine ( ou de nos dirigeants).
    Comment est-ce possible de continuer à foncer aussi vite depuis si longtemps dans un mur dont on le voit venir chaque jour un peu plus ? On ne m’en lèvera pas l’idée que peut-être une forme de chaos généralisé est voulu pour nous imposer par la suite un monde/une société qui n’aurait jamais été possible sans casser les Nations au préalable…..
    Quand j’étais gosse, on nous disait que la Chine n’était qu’un peuple de paysans qui fabriquaient des cartons à chaussures. Aujourd’hui ils ont des missiles et fabriquent leurs propres satellites. Il y a dix ans la Grèce était montrée du doigt comme un pays de rigolos incapable de gérer leur economie. Aujourd’hui et selon votre billet du jour la France subira le même traitement chimioterapique……
    C’est dur de se voir mourir à petit feu.
    Merci quand même pour vos infos.

    Répondre
  • ilmryn

    1 March 2021

    Excellent article comme d’habitude (je vous adore), mais je ne partage pas la conclusion, sauf accident.
    La BCE ne peut pas arrêter le manège, trop de pays sont dépendants et il restera toujours assez d’argent pour les gauchedias, ceux qui nous vendent les princes.
    La bureaucratie française qui faillit dans tous les domaines est par contre toujours extrêmement efficace pour plumer la poule et faire taire toute contestation dangereuse pour elle.
    Il y aura bien un effondrement du niveau de vie, mais rien ne menace le pouvoir de la bureaucratie, même pas la le Pen en admettant une improbable élection.
    Elle est économiquement socialo-étatiste et de toute façon, une partie de la gauche voit d’un mauvais œil leurs “victimes” immigrées commencer à revendiquer des parts de pouvoir et manger autant d’argent gratuit.
    Il y aura beaucoup de mots, mais ce sera du cosmétique, on s’achemine bien vers une dictature socialiste. L’URSS était économiquement morte dans les années 60, il a fallu 30 ans pour que ça craque et 20 ans de plus pour se débarrasser (un peu) du système.

    Répondre
    • Theo31

      1 March 2021

      Même si elle est élue, ce dont je doute fort, la votation sera annulée, garanti sur facture, Le Pen aura le bordel dans la rue dès les résultats et devra cohabiter avec L’UMPS LFI.

    • gidmoz

      5 March 2021

      “La bureaucratie française qui faillit dans tous les domaines est par contre toujours extrêmement efficace pour plumer la poule et faire taire toute contestation dangereuse pour elle.”

      Oui, ce que vous écrivez ici est l’essentiel qu’il faut savoir pour comprendre le mode d’action de l’Etat. L’Etat fabrique et entretient sans cesse des illusions populaires et agréables à croire.

  • Dionysos

    1 March 2021

    Merci pour cette analyse qui éclaire la situation économique catastrophique du pays.

    Ne sous estimons pas trop nos hommes politiques notamment à droite. Ils arriveront malheureusement avec le talent qui est le leur et doublé de ce manque de courage habituel propre à la classe politique française à offrir un second mandat à Mr.Macron. Quant au corps électoral français (les vieux et les bourgeois des grandes métropoles) son état de sidération fait qu il sera prêt à revoter pour le Boys Band actuel pour peu qu on lui garantisse une fin de vie douce au détriment de l avenir du pays dont ces gens là n ont que faire.

    Répondre
    • brousse.ouillisse

      1 March 2021

      Je partage votre avis. A la différence de Sages comme M. Gave, beaucoup de nos anciens (pour qui je garde beaucoup d’affection à défaut de respect, désormais) ne se sentent plus impliqués dans la vie politique de notre pays. La rupture (a)culturelle, technologique et surtout la peur de mourir rapidement du Covid monopolisent leurs cerveaux et j’ai peur qu’ils ne résistent au charme du “Après moi le déluge”.

      C’est nous qui allons prendre le bus dans la gueule.

      M. Gave nous prévient (un grand merci à lui pour sa pédagogie et son sens du partage). Si seulement sa sagesse pouvait nous indiquer des solutions… dans son prochain billet, qui sait ?

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!