6 décembre, 2016

Ils sont là! Réédition des livres de Charles Gave

Le moins que l’on puisse dire c’est que les ouvrages de Charles Gave ont la côte! Je ne parle pas seulement de sa dernière publication, “Sire, surtout ne faîtes rien!”,  mais aussi de tous ses précédents opus qui s’arrachent sur le marché de l’occasion. Un exemplaire de “Des lions menés par des ânes” a même atteint la somme de 185 euros! Inutile de dire que la pénurie est une situation qui nous est intolérable. Il nous fallait agir.


Nous avons donc réédité tous les ouvrages suivants, au prix unitaire d’environ 12 euros:

  • Des lions menés par des ânes
  • Un libéral nommé Jésus
  • Libéral mais non coupable
  • C’est une révolte? Non, Sire, c’est une révolution
  • L’Etat est mort! Vive l’état (ce dernier sera disponible dans quelques semaines).

Vous pouvez dès aujourd’hui les commander en format papier en suivant le lien suivant: https://institutdeslibertes.org/livres/

Pour des raisons de logistique et de moyens humains, nous avons utilisé une plateforme d’impression à la demande. Par conséquent, en fonction de la formule de frais de port choisie, la livraison peut prendre d’une à six semaines (le délai annoncé est cependant souvent surestimé). La plateforme est malheureusement en anglais donc si certains d’entre vous rencontrent des difficultés n’hésitez pas à nous contacter.

Nous proposerons d’ici peu les ouvrages sur Amazon et en format ePUB pour les détenteurs de Kindle et autres liseuses.

Pour conclure, veuillez noter que Charles Gave a cédé tous ses droits d’auteur à l’Institut des Libertés. Chaque vente est donc un petit coup de pouce grandement apprécié.  Un parfait présent pour cette fin d’année !
Note: Les membres donateurs peuvent bénéficier d’une réduction de 25%. Pour recevoir votre code de réduction veuillez nous contacter.
livres

Auteur: Romain Metivet

Romain Metivet est délégué général de l'Institut des Libertés. Économiste et entrepreneur, il est passionné par la géopolitique, l'Histoire et la littérature russe.

12 Commentaires

Répondre à katherine Maheo

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • sassy2

    8 décembre 2016

    Joyeuses fêtes de la Saint Nicolas!

    Répondre
  • Sybarite

    7 décembre 2016

    On les trouve sur Amazon.

    Répondre
  • nolife

    6 décembre 2016

    Moi je les ai depuis 3 ans … hehe par contre je n’ai pas le dernier …

    Répondre
  • Emmanuel Jud

    6 décembre 2016

    Commandé … tous les quatre !
    Merci de vos analyses et de votre engagement.
    Et malgré le climat morose, je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année.

    Un lecteur fidèle

    Répondre
    • idlibertes

      6 décembre 2016

      Merci à vous et très belles fêtes studieuses :-))

  • katherine Maheo

    6 décembre 2016

    il faudrait qu’il soit en charge du gouvernement à la clé qui nous sorte enfin de la médiocrité dans laquelle on végète depuis si longtemps
    il est d’une telle clarté!!

    Répondre
  • Caramba

    6 décembre 2016

    Excellente nouvelle.

    Répondre
  • Robert Marchenoir

    6 décembre 2016

    Excellent ! Voilà qui va ruiner les vils spéculateurs qui affamaient le peuple en faisant de la rétention d’incunables de Charles Gave à des prix stratosphériques.

    Répondre
    • bibi

      6 décembre 2016

      En fait c’est Charles lui même qui a organisé la pénurie en vil producteur capitaliste apatride en haut-de-forme mangeur de bébé communistes rôtis qu’il est.

      Et il a beau jeu maintenant qu’il c’est goinfré que dis-je gavé sur le dos du consommateur (car ne vous y trompez c’est lui qui a vendu aux enchères les derniers exemplaires en sa possession) de faire dont de ses droits d’auteurs.

      Mr Gave nous montre clairement que c’est l’état qui devrait gérer l’édition des livres car on voit bien que le marché est incapable d’y pourvoir correctement, et il devra au passage taxer les profits scandaleux de Mr Gave qui ne saurait s’en tirer ainsi surtout que dans ses ouvrages séditieux il critique vertement l’état français sans lequel bien évidemment comme nous tous il ne serait rien.

    • Caramba

      6 décembre 2016

      lol ☺

    • PloufPlouf

      6 décembre 2016

      C’est pas faux. Si l’Etat faisait son (vrai) travail, Ch. Gave n’écrirait sans doute pas autant 🙂
      Merci pour les rééditions.

    • idlibertes

      6 décembre 2016

      Rhoohhhh le betassou

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!