13 July, 2020

Et hop ! Encore une année de plus au compteur.

Voici donc venu le moment de la pause d’été.

Comme chaque année, nous allons interrompre nos publications jusqu’au premier Lundi de Septembre, date à laquelle nous reprendrons le collier avec bonheur.

Je vais donc commencer ce message en vous souhaitant bonnes vacances à tous et je profite de cette occasion pour vous donner quelques nouvelles de l’IDL.

  • Commençons par l’IDL « classique », sous format écrit, celui qui nous a permis de nous rencontrer. Il y bientôt sept ans, Emmanuelle, Jean-Jacques, quelques amis et moi avons créé l’Institut des Libertés. Aujourd’hui, les bonnes semaines, nous avons 45 000 lecteurs uniques sur notre site, restant en moyenne sept minutes et notre progression est lente mais régulière.  Je crois pouvoir dire que nous avons trouvé notre place dans le monde chaotique de l’internet, c’est du moins ce que de nombreux lecteurs ont la gentillesse de nous dire. Nous avons ajouté depuis longtemps déjà à nos auteurs le rédacteur en chef du magazine de géopolitique « Conflits », Jean Baptiste Noé, et d’autres plumes suivront, en particulier dans le domaine de l’écologie tant le besoin d’un discours sensé me parait important dans ce domaine.
  • Venons-en notre nouvelle création dirigée par Frank Martin, l’IDL-Media. Il y a un an, je vous avais annoncé son lancement mais tout a été retardé par la pandémie du Covid 19. Depuis Mai, nous avons essayé de rattraper le temps perdu et de nombreuses vidéos sont déjà disponibles sur le site tandis que d’autres vont arriver dans les six semaines qui viennent. L’IDL media en effet ne fera pas relâche, ne voulant pas suivre les mauvaises habitudes de sa grande sœur…
  • Quel est notre but avec IDL- Media ? Exposer celui qui se donnera la peine de regarder nos vidéos à des pensées contradictoires. Par-là, je veux dire que lorsque je reçois quelqu’un dans notre studio à Paris (merci Emmanuelle), le but n’est pas de l’écraser de mon immense savoir mais de lui permettre d’expliquer ce qu’il pense vraiment dans un endroit calme et amical. Je me place dans la position de celui qui cherche à apprendre et non pas dans celle de celui qui sait.  Et mon intention est de continuer à donner la parole aussi bien à ceux qui seraient les habitués des plateaux de télévision ou des bancs de l’assemblée nationale qu’à ceux que personne n’interroge jamais alors qu’ils ont beaucoup à dire. Mais je continuerai à faire au moins une fois par mois une émission où je serai le sachant car il semble y avoir une demande réelle pour cette émission, ce qui heurte ma modestie naturelle. En réponse à quelqu’un qui lui disait qu’Attlee, celui qui l’avait battu aux élections, était très modeste, Churchill répondit : « Il a d’excellentes raisons d’être modeste». Je suis comme Attlee.
  • Nous avons déjà mis une dizaine de ces interviews sur notre site de l’IDL-Media et nous espérons en produire cet été au rythme de deux nouvelles émissions par semaine. Certaines ont déjà été vues par plus de cent mille d’entre vous, en un temps assez court, d’autres tournent entre vingt mille et cinquante mille, mais cela n’a aucune importance. A l’IDL il n’y aura jamais de course à l’Audimat. Ce qui comptera toujours c’est la pertinence et l’authenticité du message. Le monde appartient aux idées minoritaires.
  • Pour l’instant, Frank Martin, Guillaume Sanjorge, et moi essuyons une peu les plâtres dans ce qui est pour nous une aventure complètement nouvelle, utilisant des médias que nous ne maîtrisons pas encore pleinement, mais le mouvement se prouve en marchant.  Et, bien entendu, nous avons de grands projets, reposant sur des collaborations avec des entités indépendantes etamies. Nous avons commencé une collaboration avec Boulevard Voltaire, que beaucoup d’entre vous connaissent et nous espérons développer aussi une série de programmes avec Conflits, avec Transitions & Energies, voir avec Causeur.
  • A la fin de l’été, et en collaboration avec Richard Détente de Grand-Angle, avec lequel je travaille de plus en plus, nous mettrons sur le site une série de six ou sept cours d’économie ou Richard et moi expliquons tout d’abord ce qu’est l’économie, une branche de la Logique et non pas des Mathématiques ou de l’Astrologie, et comment utiliser cette connaissance de l’économie pour gérer sa propre épargne. Car votre épargne a été subrepticement nationalisée pour financer les imbécillités électoralistes ou criminelles de ceux qui nous gouvernent et c’est l’une des raisons de notre effondrement économique. En fait, l’un des buts fondamentaux de l’IDL est que chacun des lecteurs ou des auditeurs reprenne le contrôle de son épargne pour devenir ou redevenir un citoyen libre et indépendant, car, comme le disait Dostoïevski, « l’or (la monnaie à son époque) est de la Liberté frappée».
  • Nous tournerons le dernier cours début aout, sous mes platanes à Avignon, et la parution de ces sommets de l’intelligence mondiale où j’essaie de transmettre mes quarante ans d’expérience a ceux qui voudront bien écouter, commencera en Septembre. Pour les étudiants, surtout, surtout, ne pas vous en inspirer au moment des examens, la sanction serait immédiate et sans appel.

Dans mes affaires, j’ai toujours dit à mes associés que lancer une nouvelle activité était un peu comme de mettre des petits bateaux de papier sur le lac du bois de Boulogne. Vous en mettez plusieurs à l’eau et sans que vous sachiez vraiment pourquoi, l’un d’entre eux attrape le vent et s’en va tandis qu’un deuxième sombre presque immédiatement corps et biens et que les autres ne bougent pas. A ce jour, je n’ai pas encore compris pourquoi. Nous en sommes au moment où nous mettons nos petits bateaux sur l’eau et nous verrons bien lesquels prennent le vent.

Voici pour les projets.

Mais je tiens à assurer ceux qui nous font confiance que rien ne changera dans l’esprit qui nous anime et qui est contenu tout entier dans notre nom, Institut des Libertés et non pas de LA Liberté, tout simplement parce que LA Liberté est une notion totalitaire.

Il n’existe que DES Libertés, qui ne nous ont pas été accordées par l’Etat mais que nous avons de naissance et chacune d’entre elles doit être défendue avec vigueur car quand l’une disparaît, les autres suivent et les miradors des camps de concentration ne sont pas loin. Et chacune d’entre elles, et en particulier la Liberté d’Expression est sans arrêt l’objet d’attaques de ceux que j’ai appelé souvent dans mes écrits les ennemis des libertés et que Jean Francis Revel avait fustigé dans deux de ses grand livres « La tentation totalitaire » ou « La connaissance inutile », qu’il est urgent de relire aujourd’hui.

Ces gens n’ont en général qu’une seule idée, nous empêcher de penser indépendamment et de communiquer cette pensée sans qu’aucune censure ne vienne entraver sa diffusion.

Et rarement dans ma vie ces libertés, nos libertés, ont-elles été autant menacées qu’elles ne le sont en ce moment. Et comme toujours, « ils » n’ont pas de doute parce qu’ils sont certains qu’ils représentent le bien et que ceux qui ne pensent pas comme eux représentent donc le mal. Or penser le discours politique en termes de morale amène toujours à la dictature et nous y rentrons à toute allure.

Du débat Socratique d’égal à égal nous sommes passés, depuis vingt ans environ, à la confrontation de points de vue moraux de groupes à groupes, souvent violente et de là, et si nous n’y prêtons pas attention à la haine de race a race, ce qui serait un recul civilisationnel désastreux.

Dans mon expérience, les discours de haine sont souvent soutenus par ceux qui veulent empêcher les autres de s’exprimer, car, comme le disait Nietzsche : » ce n’est pas le doute qui rend fou, c’est la certitude »

Et ces ennemis de la Liberté ont presque toujours une caractéristique commune : ils se définissent par le but qu’ils veulent atteindre et non pas par les moyens qu’ils vont employer pour y parvenir. Et une longue vie m’a enseignée une chose : ne jamais voter pour quelqu’un qui veut changer le monde mais voter pour quelqu’un qui m’explique comment il va y arriver. « L’homme se définit par ses moyens et non pas par ses fins » disait Aldous Huxley.

Et le but final des partisans de ce nouvel ordre moral est presque toujours l’égalité des résultats et non pas l’égalité des chances.

Et toujours, toujours, au nom de ce but diabolique de recherche de l’uniformité, ils vont essayer de capturer le monopole de la violence légale pour utiliser la contrainte afin de réduire mes libertés, en  taxant à mort mon épargne, en capturant le produit de mon travail, en subventionnant ceux qui votent pour eux, en m’empêchant d’envoyer mes enfants à l’école de mon choix, en rognant ou en annihilant mes libertés de bouger, d’aller à l’enterrement de personnes décédées, de faire des affaires, d’investir, de commercer, de faire du sport…

Nous en avons eu un exemple parfait avec la pandémie du Covid 19.

L’âge médian des décès a été de 81 ans et le nombre de victimes âgées de moins de 55 ans a été infime. Et nous connaissions cette réalité dès le début de l’épidémie.

Dans un pays normal, « on » aurait dû dire : « que ceux de plus de 55 ans restent chez eux dans la mesure du possible et que les autres vaquent à leurs affaires, en mettant un masque », ce qui firent les Suédois ou les Sud-Coréens.

Mais comme nous n’avions pas de masques (en raison de leur incompétence crasse), ils nous mirent en prison chez nous au nom de l’égalité de tous devant une maladie qui ne tuait que les vieux, ce qui était insensé. Et ils le firent pour ne pas perdre la face…et non pas pour le bien du pays ou de sa population. Et cette décision qui va détruire la vie de millions de gens, fût prise au prétexte que nous étions tous égaux devant la maladie, ce qui était un mensonge. Incompétence, narcissisme, égoïsme, esprit de classe, refus d’assumer la responsabilité de leurs actes, censure de ceux qui ne pensent pas comme eux telles sont les caractéristiques de notre classe dirigeante actuelle.

Il nous faut donc lutter, lutter encore, lutter toujours en nous souvenant de la phrase d’Edmond Burke :

Personne ne commet une faute plus grande que celui qui ne fait rien parce qu’il ne peut pas faire beaucoup.  

Et Burke disait aussi : Rien de mal ne peut arriver a un pays si les hommes d’honneur se levent a temps et parlent.

Et cette deuxième phrase est la devise même de l’IDL, ce qui n’est pas un hasard.

 

Informations diverses

  1. Comment pouvez-vous nous aider ?

En vous levant bien sûr, pour rétablir l’honneur de notre pays, bafoué par ceux qui le gouvernent depuis trop longtemps !

Et pour cela vous pouvez :

  • Vous enregistrer sur le site de l’IDL Media et faire enregistrer vos amis. Quand nous dépasserons les cent mille membres, nous bénéficions de conditions préférentielles pour la publicité que nous sommes obligés de vous infliger au début de chaque vidéo (vous vous rappelez, la gratuité ça n’existe pas…).
  • Faire circuler nos vidéos et nos papiers à vos amis et sur vos réseaux.
  • Devenir membre de l’IDL.
  • Parlez de nous dès que quelqu’un se plaint devant vous de la situation actuelle.
  • Et enfin, nous faire part de vos expériences pour que le cas échéant nous puissions les relayer et vous interviewer, en contactant Frank MARTIN fmfrankmartin66@gmail.com

 

  1. Les vainqueurs du grand concours visant à démonter les astuces de balayeur qu’a utilisé BHL dans le débat avec Éric Zemmour pour essayer de nous enfumer et de ne pas répondre aux questions sont :

alex_raim@hotmail.com

christopher.jaulin@icloud.com

charles_heyd@yahoo.fr

Qu’ils veuillent bien envoyer leur adresse personnelle à institutdeslibertes@gmail.com pour que le livre de Jean Baptiste Noé leur soit envoyé par Amazon avec toutes les félicitations du Jury pour leur remarquable travail.

De façon exceptionnelle, nous publierons leurs contributions sur le site de l’IDL après la date de fermeture saisonnière, c’est-à-dire le Lundi 20 Juillet en dépit du travail considérable que cela nous donnera, en signe de notre appréciation pour la qualité de leurs contributions à l’indispensable désinfection des esprits à effectuer dans notre pays.

Ils recevront chacun le livre de JB Noé à leur domicile, dès qu’ils nous auront fourni leur adresse.

Bonnes vacances.

Quant à moi, tout va bien, mais le Mistral est la plaie d’Avignon.

 

 

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

44 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • M-R

    18 August 2020

    Bonsoir Charles,que pense tu d un portefeuille composé de 60% d action dont l état n a rien a voir IDL et 40% or physique, stratégie de long terme 12 ans environ.Merci d avance bonne journée.

    Répondre
  • Aljosha

    22 July 2020

    Bonsoir,

    C’est l’été, et nous venons de vivre un n-ième sketche européen.
    Des négociations interminables, jours et nuits, entre les bons et les mauvais.
    Et comme d’habitude, tout ceci se termine par la célébration d’un accord historique.
    L’UE va s’endetter, du AAA paraît-t-il, et va enchaîner par des levées d’impôts et des taxes : ses ressources propres, comme c’est bien dit.
    Tout ceci a déjà été décrit mais c’est impressionnant désormais de prévisibilité : la roue à cliquet a passé un nouveau cran.

    Paulo s’est foutu en l’air et ça, c’est sans retour.

    Répondre
  • Armel Besançon

    20 July 2020

    Bonjour, comme invité, je vous recommande Jacques Testart à propos des conventions citoyennes: éloge du débat contradictoire et de la prise de décision sans conflit d’intérêt.

    Répondre
  • Eric Monard

    20 July 2020

    Monsieur,

    Pour la satisfaction de vos lecteurs, vous gagneriez à affiner votre analyse sur le point suivant. Je me permets de vous citer :

    ” Dans un pays normal, « on » aurait dû dire : « que ceux de plus de 55 ans restent chez eux dans la mesure du possible et que les autres vaquent à leurs affaires, en mettant un masque », ce qui firent les Suédois ou les Sud-Coréens.”

    Or les résultats de ces deux pays dans la lutte contre la maladie sont trop contrastés pour être retenus comme deux exemples équivalents du même argument. En effet, au 20 juillet la Corée du Sud avait enregistré 6 décès par million d’habitant quand la Suède en avait enregistré 545. (Pour mémoire, la France 444)

    Bien cordialement.

    Eric Monard

    Répondre
    • Oblabla

      25 July 2020

      La Suède n’est pas une référence susceptible d’être retenue. Familièrement je dirais qu’elle a fait n’importe quoi.

  • nicola mercier

    19 July 2020

    Pour avoir “ramé” à contre-courant, 50 ans durant, par volonté d’indépendance intellectuelle, professionelle, sans trouver, ou si rarement, à partager mes réflexions, votre présence à pour effet de conforter, en fin de parcours, le regard que je porte au monde. Un grand MERCI pour cette contribution.

    Répondre
  • Fouace

    17 July 2020

    De la sympathie pour votre action. un engagement qui mérite d’être plus affirmé; Emmanuelle sera ce jour là , la bonne courroie de transmission

    Répondre
  • Geneviève Boyer

    16 July 2020

    Merci pour votre travail. Merci d’avoir fait le choix de vous adresser à notre intelligence. Les français n’attendent que cela de ceux qui s’adressent à eux, avec aussi la compétence et l’objectivité, pour rectifier le tir des médias aux ordres des princes.
    Bonnes vacances à vous tous, qui vont nous permettre de lire ce que nous n’avons pu inclure dans les 7 minutes.

    Répondre
  • ysolo

    15 July 2020

    Merci pour tout,
    un conseil: préférez la crème solaire aux masques.
    à bientôt.

    Répondre
  • Frederic

    14 July 2020

    Bon repos à Vous.
    Petites suggestions d’auteurs qui pourraient intervenir sur votre plateforme : Pierre RABHI et Kémi SEBA.
    A bientôt
    Amicalement

    Répondre
  • Franck

    14 July 2020

    Bonsoir,

    Merci beaucoup pour le message.
    Je retiens surtout ceci “ne jamais voter pour quelqu’un qui veut changer le monde mais voter pour quelqu’un qui m’explique comment il va y arriver. « L’homme se définit par ses moyens et non pas par ses fins » .
    Je pense que tout le problème en France vient du fait que la plupart des français, pour être honnête, sont allergiques à l économie. Ils ne veulent pas en entendre parler car bcp sont attachés à la morale, à l égalité. Et bcp moins à la logique.
    Je crains que tant que bcp trop de français préféreront toujours fermer les yeux sur la situation économique du pays et ne feront pas l effort de chercher à comprendre, ils continueront à voter pour des tartuffes

    Répondre
  • Luc

    14 July 2020

    J’ai découvert IDL en 2019 et je trouve le travail d’éveil remarquable. Merci.

    Répondre
  • Ada Wong

    14 July 2020

    Bonnes vacances à tous et merci pour votre travail

    Répondre
  • Nano

    14 July 2020

    Bonnes vacances. Vous nous communiquerez aussi la liste du vin que vous buvez et qui semble si bien vous réussir?
    Merci

    Répondre
  • michel hasbrouck

    13 July 2020

    Le mistral dans la chaleur de l’été, c’est un grand plaisir

    Répondre
  • GUIVARC H Michel

    13 July 2020

    Très bonnes vacances même si égoïstement ce temps va me paraître très long.

    Répondre
  • Dujardin François

    13 July 2020

    J’aime ceux qui se réclame de l’évangile

    Répondre
  • NODRALG

    13 July 2020

    Très bonnes vacances et revenez-nous en pleine forme pour “bouffer ” du lion ensemble.

    Répondre
  • Thierry

    13 July 2020

    Un grand merci à vous ainsi qu’a toute votre équipe pour la qualité, l’originalité et la pertinence de vos propos. Au plaisir de vous revoir en septembre.
    Excellentes vacances à tous.

    Répondre
  • Arsene Holmes

    13 July 2020

    Vous devriez peut etre essayer la plateforme Go Fund Me
    https://fr.gofundme.com ce qui vous permettrais une complète indépendence et ne pas dépendre de la pub.
    Just a thought

    Répondre
  • H.

    13 July 2020

    Merci pour votre travail.

    Répondre
  • madame Shrek

    13 July 2020

    Publiée par le Cercle Aristote, la vidéo de Bertrand Alliot (auteur de Une histoire naturelle de l’homme) «Éparpiller l’écologie façon puzzle» (comme disaient les tontons flingueurs) éclaire la mise en scène de l’écologie, démonte l’irrationnel et le religieux pour remettre en place les questions politiques de protection du patrimoine naturel, de qualité du cadre de vie, d’aménagement du territoire. etc… Inspirant!
    https://www.youtube.com/watch?v=E9S6Tw4Du7E

    Répondre
  • Sylvestre

    13 July 2020

    Quand on tient des gens comme vous, difficile de leur donner congé.
    Merci pour tous les contenus et surtout, surtout, ne vous arrêtez pas en si bon chemin!

    Si vos pensées divaguent à un avenir plus politique,
    et que le vertige vous submerge,
    ne cessez pas de rêver,
    car nous sommes de plus en plus à en rêver!

    “Celui qui vient au monde pour ne rien troubler,
    ne mérite ni regards, ni patience”
    – René Char

    Répondre
  • Julien

    13 July 2020

    Merci a vous et aux contributeurs de l idl. Concercant ceci: Vous enregistrer sur le site de l’IDL Media et faire enregistrer vos amis.

    Vous parlez de la page facebo*k? Un lien serait bienvenu.

    Bonnes vacances,

    Répondre
    • Gerldam

      14 July 2020

      L’argument n’est pas que la concentration en CO est de 400 ppm (parties par million), cela tout le monde (ou presque) le sait. L’essentiel est que c ‘est la vapeur d’eau qui est de loin le principal gaz à effet de serre et que, une fois que le rayonnement de la terre a été absorbé par l’eau, il ne peut être absorbé une seconde fois par le CO2.

  • Claude BELARGE

    13 July 2020

    Merci Charles pour tout ce travail.
    Bonnes vacances à vous et bravo aux lauréats !

    Répondre
  • Mickael

    13 July 2020

    Merci à vous, à l’IDL pour tout ce que vous faites. Merci pour les articles, interviews à contre courant de la pensée unique.
    Bonnes vacances.

    Répondre
  • Michel & Evelyne Martinie

    13 July 2020

    À Charles Gave

    Votre contribution est un élixir : merci Monsieur.

    Je suggère cette brève de Louis Pasteur:
    « « La vraie démocratie est celle qui permet à chaque individu de donner son maximum d’efforts dans le monde.
    Pourquoi faut-il qu’à côté de cette démocratie féconde, il en soit une autre, stérile et dangereuse, qui, sous prétexte d’égalité chimérique, rêve d’absorber et d’anéantir l’individu dans l’Etat ?
    Cette fausse démocratie a le goût, j’oserais dire le culte de la médiocrité.
    Tout ce qui est supérieur lui est suspect.

    On pourrait définir cette démocratie: la ligue de tous ceux qui veulent vivre sans travailler, consommer sans produire, arriver aux emplois sans y être préparés, aux honneurs sans en être dignes »

    Répondre
  • Meduse

    13 July 2020

    Merci Charles bonne vacances
    Nous sommes dégoûtés de ce qu’il se passe de système communiste à la française n’ayant pour but que nos élites élus reste aux pouvoir et gouvernent facile que de souffrance infliger aux peuple vivant dans cette terre et l’union soviétique européenne impérialiste aussi une pompe à fric gèante et des illuminés mégalomanes auto-cooptès auto-proclamés … toutes nos libertés sont supprimés en douceurs !!!

    Répondre
  • Philippe B

    13 July 2020

    Félicitations à nouveau pour les documents publiés et ce dynamisme avec tous ces projets

    Répondre
  • Thierry Balet

    13 July 2020

    Que vais-je donc faire de mes lundis durant tout l’été……..?
    Encore merci pour tout votre travail qui est remarquable. Bel été à vous et meilleures salutations à toute l’équipe de l’IDL.

    Répondre
  • Yan

    13 July 2020

    Bonjour Charles,

    Un immense merci pour tout le travail accompli et le savoir partagé. Grâce à vous je me découvre un vif intérêt pour tous les sujets que vous abordez et prends, petit à petit, mon épargne en main.

    Bonnes vacances !

    Répondre
  • MVS

    13 July 2020

    Bonjour,
    Si vous cherchez des idées pour les cours, je serais très intéressé par un peu plus de connaissances au sujet de :
    – La création de la monnaie
    – Les risques d’inflation actuels, notamment avec la théorie quantitative de la monnaie
    Merci et bonnes vacances à tous!

    Répondre
    • Noname

      13 July 2020

      Pour une recommandation de lecture : L’écologiste sceptique de Björn Lomborg ou mieux la version originale The skeptical environmentalist

  • Gerldam

    13 July 2020

    Bonnes vacances à vous!
    S’agissant d’écologien la tâche va être rude:
    1. d’un part démontrer que le CO2 n’y est pour presque rien, voire rien du tout dans le petit réchauffement observé (là, il vous faut des physiciens confirmés)
    2. enlever l’épaisse gangue de socialo-marxisme qui entoure presque chacune des propositions avancées par les pastèques au pouvoir ou qui y aspirent.

    Répondre
    • MVS

      13 July 2020

      Avez-vous des lectures à nous recommander sur le CO2?
      Je vous remercie.

  • Alexandre

    13 July 2020

    Quels livres ou publications d’Edmond Burke nous recommanderiez-vous de lire en découverte de son apport ?

    Répondre
  • Bilibin

    13 July 2020

    Bonnes vacances à tous!

    Et bravo aux gagnants!

    Répondre
  • Michael

    13 July 2020

    Bonjour, qu’en est-il de la collaboration avec Planetes360 ?

    Répondre
    • idlibertes

      16 August 2020

      Nous avons choisi de continuer chacun de notre coté. Donc, nous ne travaillons plus ensembles.

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!