6 June, 2021

De la destruction de nos libertés individuelles.

 

Il y a une dizaine d’années, Emmanuelle, moi et quelques amis avons créé l’institut des Libertés (IDL).

Avant de le nommer ainsi, nous avions interviewé quelques éminents personnages dont l’un est un peu la statue du commandeur du monde libéral français pour lui soumettre le nom auquel nous pensions. Surpris par notre choix, il nous demanda : ‘’ Pourquoi Institut DES Libertés et non pas Institut de LA Liberté ?

A cette question je répondis que LA Liberté, avec un grand L était une notion totalitaire et que seules comptaient LES libertés, avec un petit l, qui devaient être défendues, une par une, et sans cesse, contre les agressions qui venaient toujours de celui à qui nous avions confié le monopole de la violence légitime, c’est-à-dire l’Etat.

Comme le disait Saint Just, « l’Etat est l’ennemi naturel des libertés » et il faut souligner au début de ce papier que chaque fois que l’Etat s’attaque à l’une ou l’autre de nos libertés, c’est toujours au prétexte qu’il cherche à mieux nous « protéger ».

Et c’est à ces moments-là qu’il faut se souvenir de la phrase de Benjamin Franklin : « Un Peuple prêt à sacrifier un peu de sa Liberté pour un peu plus de sécurité ne méritent ni l’une ni l’autre et perdra bientôt les deux ».

C’est bien entendu ce que nous avons constaté avec la crise du Covid, où nombre de nos libertés, de travailler, de nous réunir, d’aller à la messe, d’entreprendre, d’enterrer nos morts dignement, de manifester contre des traitements médicaux imbéciles ou pas… ont disparu soi-disant pour « protéger notre santé », ce qui restera sans doute dans l’histoire comme l’une des plus grandes fumisteries de tous les temps. Pour ceux qui veulent une preuve, voici le graphique du nombre total de morts pour la France (qui a confiné) et la Suède (qui n’a pas confiné). Beaucoup plus de morts en France…

 

 

Mais ce mouvement d’accélération brutale dans nos pertes de libertés du au Covid ne faisait que prendre la suite de beaucoup d’autres tout à fait similaires mais à la fois plus sournois et plus pervers.

Et a ce point du raisonnement, il me faut bien admettre que si le but que nous avions en créant l’IDL était d’aider à protéger nos libertés, alors nous avons lamentablement échoué, tant elles ont régressé de façon abominable dans tous nos pays.

Et ces libertés ne reculent que parce que ceux qui nous dirigent ont décidé d’oublier Locke

Que le lecteur en juge.

Je vais commencer par la plus importante d’entre elles, la liberté d’expression fruit de la nécessaire tolérance entre citoyens du même pays, qui a été battue en brèche comme rarement dans notre histoire depuis vingt ans (et encore plus pendant le Covid).

Admettre que l’autre puisse avoir des opinions différentes des miennes constitue l’essence même de la tolérance dont le lecteur attentif se souviendra qu’elle était le premier pilier sur lequel doit s’appuyer une société libre d’après Locke.

Je ne vais pas revenir sur ce que j’ai déjà écrit sur ce sujet mais simplement rappeler que cette liberté commença avec Gutenberg et que nous sommes passés dans ces vingt dernières années à une civilisation dominée non plus par l’écrit mais par l’image et la parole, et images et paroles ne sont publiables que si ceux qui contrôlent les nouveaux media le veulent bien. Nous sommes donc dans une situation similaire a celle qui aurait prévalue il y a quelques siècles si l’Eglise Catholique avait contrôlé toutes les imprimeries.

Pour ceux qui veulent comprendre ce qui se passe depuis vingt ans, je dis à nouveau que lire les livres de Mathieu Bock- Côté est la meilleure solution.

Or, ceux qui contrôlent ces nouveaux supports haïssent beaucoup plus la liberté d’expression que ne l’a jamais fait l’Eglise puisqu’ils ont une vision de la vie en société où il y aurait d’un côté, eux, les bons, les oints du seigneur, et de l’autre les méchants, les hommes blancs… L’Eglise, elle, a toujours su que le Mal passait à l’intérieur de chacun d’entre nous (cf. la notion de péché originel), tandis qu’eux pensent qu’ils sont fondamentalement bons et qu’il est donc légitime de faire taire ou disparaitre les méchants…Ce qui historiquement a justifié tous les génocides.

Et pour eux, il est donc de leur devoir d’empêcher les méchants de s’exprimer que ce soit par l’écrit, par la parole, par l’image et bien sûr, par le vote.

Et s’il y a une constante dans l’Histoire, c’est bien que ceux qui sont contre la liberté d’expression sont aussi contre la démocratie et contre la souveraineté populaire, remplaçant la liberté d’expression par la censure, la démocratie par la technocratie ou la théocratie (entre un ayatollah et monsieur Attali, la différence est inexistante) et la souveraineté populaire par le gouvernement des juges.

Ce que beaucoup appellent « the big reset » n’est donc rien d’autre que la fin de la liberté d’expression, de la démocratie, de la souveraineté populaire, et donc de l’égalité de tous devant la Loi.

Venons-en à la seconde grande idée de Locke, le droit de propriété comme garant de la liberté Individuelle et ici aussi nos libertés ont reculé comme jamais puisque nos gouvernements ont nationalisé le temps.

Je m’explique.

Être propriétaire, c’est se placer dans le temps et, par exemple, gérer ses actifs en fonction de son âge.

Et pour cela, il faut qu’il y ait des taux d’intérêts de marché qui enregistrent les préférences temporelles de la population dans son ensemble.

Mettre les taux d’intérêts à zéro, c’est en fait nationaliser le temps pour empêcher chacun d’entre nous de gérer le temps qui lui reste à vivre en fonction de ses préférences.

Et nationaliser le temps, c’est la façon la plus efficace d’empêcher la création destructrice d’avoir lieu et donc d’empêcher les bons serviteurs d’accumuler des actifs tout en favorisant les mauvais serviteurs.

Je maintiens que, pour tous ceux qui veulent détruire la liberté de chaque individu, nationaliser le temps est beaucoup plus efficace que de nationaliser les moyens de productions puisqu’à terme tout serviteur, bon ou mauvais, sera également dépendant de son nouveau maitre, l’Etat géré par les Oints du Seigneur.

Et donc le communisme était beaucoup moins dangereux pour ma liberté individuelle que la BCE ne l’est aujourd’hui et ce d’autant plus que la BCE permet à l’Etat de se financer sans recours au vote de l’impôt par les citoyens.

Et donc, non seulement je perds la liberté individuelle de gérer mon patrimoine, mais l’Etat est libéré de tout contrôle par les citoyens puisqu’il n’a plus besoin des impôt…

Et donc la seconde condition de Locke (droit de propriété) ainsi que la troisième (vote de l’impôt par les citoyens) ne sont donc plus présentes dans nos sociétés.

Les contre-pouvoirs ont disparu. Le retour de la tyrannie est inévitable.

Venons-en enfin à la quatrième condition de Locke, l’indépendance de la Justice qui pour notre homme impliquait le recours a des jurys composés de citoyens indépendants et qui étaient choisis parmi ceux qui payaient les impôts.

La complexification des lois rend le recours aux jurys de plus en plus difficile, ce qui arrange bien ceux qui voulaient enlever la Justice aux citoyens, mais pour parfaire leurs crimes, nos hommes de Davos ont trouvé l’outil imparable :  la Justice n’est plus rendue au nom du Peuple Français, mais au nom des Droits de l’Homme par des tribunaux et des juges qui ne répondent plus devant le corps électoral d’aucune Nation.

La justice est devenue apatride, ce qui est une grande novation.

Et inutile de dire que la Justice, pour Locke en tout cas, ne pouvait s’exercer qu’à l’intérieur d’une Nation, puisqu’il en excluait les Catholiques qui faisaient allégeance à un autre Souverain, le Pape.

Dans un pays, il ne peut y avoir qu’un seul souverain. Et c’est au nom de ce souverain qu’est rendue la Justice. Ce n’est plus le cas en France.

Comme chacun peut le voir, nos libertés individuelles sont en pleine déroute et la bataille qui s’annonce pour les reconquérir sera épique.

Mais je pense au premier mot de Jean Paul II une fois élu : n’ayez pas peur.

La solution est d’essayer de vous libérer autant que vous le pouvez de l’emprise du nouveau totalitarisme, chacun d’entre vous, au niveau individuel.

Le totalitarisme est par nature extraordinairement fragile et celui-ci plus que tout autre car il a besoin du soutien actif des citoyens pour survivre.

Et ça c’est loin d’être sur.

 

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

51 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • franck

    16 June 2021

    Parfait !!!
    “Besoin du soutien actif des citoyens”…..pour ne pas dire de leur passivité et de leur asservissement consenti.
    Le port du masque à l’extérieur en ait un révélateur pour ne prendre qu un exemple parmi tant d’autres comme l’inculture économique car si les gens y comprenait quelque chose en terme de perte de valeur de leur monnaie et taux d ‘interet négatifs et donc impôt non voté entraînant une baisse de leur épargne sur le LT organisé par l’état je pense que les gens serait retourné dans la rue car cette fois ci ils comprendraient pourquoi ils manifestent ce qui n’était pas le cas des gilets jaunes je m’en excuse mais c’est la vérité !! Lol
    Cordialement

    Répondre
  • Luc

    9 June 2021

    Mr gave vous n’etes pas sans savoir que l’armée francaise (la grande muette ?) y compris des generaux d’active ont publié un manifeste a plusieurs reprises recemment. Voila ou en est la France. Un destin comme en amerique du sud, ou face a la deliquescence generale, des generaux se doivent d’intervenir ?
    Ce sont des generaux qui ont sauvé les fesses des francais a travers l’histoire non? meme le marechal petain, lui a ete elu aux pleins pouvoirs par les politiciens corrompus.

    Répondre
  • Ockham

    9 June 2021

    Nous vivons comme vous le soulignez une sorte de dictature diffuse, extrêmement vive, massive et contradictoire dans ses diktats. Elle jaillit à flots continus en provenance de multiples factions non hétéro, non nationale, non judéo-chrétienne, non centriste …. toutes extrêmement minoritaires, parfois intolérantes et violentes mais tout de même courtisées par des candidats au pouvoir pour faire l’appoint en espérant damer le pion aux innombrables concurrents. Cela fait beaucoup de bruit et d’énormités. Avant sur les balcons, sur le bureau de l’éditeur ou encore sur les plateaux de télévision, il y avait un gardien des lieux. Maintenant le balcon est énorme avec Youtube, Insta , twit …, les éditeurs d’images et de messages sont très nombreux et enfin les téléphones portables déversent et enregistrent hic et nunc n’importe quoi pour le retransmettre dans des canaux plus puissants. Ces canaux puissants et internationaux sont dans les mains de la haute administration ou des très riches et alors ils tentent d’utiliser ces invraisemblables bouillonnements de faits et d’idées minoritaires de masse qui sont parfois gravement intolérants voire assassins mais ils débordent nuit et jour en provenance de toute la planète. Jadis les pauvres, les affamés, les vieux, les jeunes mourraientdans le silence lors des famines par millions. Aujourd’hui tout le monde voit tout dans son fauteuil Sapiens en prend un coup ! Certes votre site est bien modeste mais il parle Des Libertés. L’essentiel est là.

    Répondre
  • Ribus

    9 June 2021

    « …La solution est d’essayer de vous libérer autant que vous le pouvez de l’emprise du nouveau totalitarisme, chacun d’entre vous, au niveau individuel…. »

    Chacun peut en effet de manière pacifique refuser de coopérer avec le pouvoir en place. Cela peut se traduire par exemple par le boycott silencieux des « services », des « débats » et autres consultations ou soi-disant « droits » qu’il nous propose. On peut aussi comprendre de travers, utiliser le mauvais formulaire etc…Le livre de Gene SHARP «  De la dictature à la démocratie » ( disponible sur Internet en PDF) présente page 117 et suivantes une liste de 198 actions possibles. Certes, cet auteur a fait partie de l’« Albert Einstein Institution », structure mondialiste dorée sur tranche. Pour autant, ses livres contiennent des propositions d’action concrètes. Je crois comme vous qu’il faut cesser d’être des gentils toutous et utiliser tous les moyens de non-collaboration efficace. De manière plus ludique, on peut aussi très facilement utiliser la technique des STO de la scierie…
    https://www.youtube.com/watch?v=jLnOqVWaYLs

    Répondre
  • Alex

    8 June 2021

    Comme le disait Winston Churchill: «Nous devons notre liberté à des hommes qui ne plient pas, ne s’agenouillent pas, ne se soumettent pas.» Merci M. Gave pour honorer la mémoire des générations qui nous ont précédés, le combat pour la liberté n’est jamais gagné d’avance.

    Répondre
  • thibault mortier

    8 June 2021

    C’est un détail, mais j’aimerai avoir la source de la citation de St Just : « l’Etat est l’ennemi naturel des libertés » En effet, je l’ai utilisé dans une conversation, mais mes interlocuteurs ne la retrouvant pas sur le net, se son montrés plus que dubitatifs, bref je suis passé pour un idiot !
    Merci d’avance !

    Répondre
  • Jacques Ady

    8 June 2021

    C’est la deuxième fois en quelques jours que je n’arrive pas à poster sur IDL : la machine hésite quelques secondes, puis… rien du tout. Mon message passe à la trappe. Il y a un problème avec votre hébergeur, je crois.

    Répondre
    • Jacques Ady

      8 June 2021

      @ marc durand : oui c’est ça, la Chine est un pays démocratique, où les élections sont libres, l’information également, où la liberté d’expression est respectée, de même que toutes les autres libertés (de conscience, de déplacement, d’association, d’entreprendre, etc.), et tous ceux qui disent le contraire sont de méchants complotistes. Je crois que vous vous êtes trompé de site : nous sommes sur l’institut des LIBERTÉS, pas celui de l’association amitié France-Chine.

    • Jacques Ady

      8 June 2021

      Bon, ce’st la teneur de mon message qui pose problème, on dirait. Ici non plus, pas moyen de le publier.

      C’était une réponse à Marc Durand, qui vient sur l’IDL faire la promotion de la Chine communiste. ,grande amie des libertés, comme chacun sait.

    • marc durand

      8 June 2021

      @Jacques Ady
      Je ne fais pas de la promotion, j’expose des faits.
      Les faits ne sont pas de droite ou de gauche.

      Si vous lisez tous les commentaires que j’ai fait, vous les retrouvez dans la dernière video de Richard et Didier Darcet sur les dépenses contraintes (immobilier, energie, nourriture) et la perte des libertés.

      Pas de dépense contrainte sur l’immobilier en Chine, aucune augmentation sur l’énergie, de meme que sur l’alimentation.

      Si la Chine est communiste, alors le communisme fonctionne mieux que les démocraties (produit chinois dans tous les rayons dans le monde, et des millions de Chinois qui viennent acheter des sacs de luxe).

      C’est des faits.

    • marc durand

      8 June 2021

      @Jacques Ady

      – La démocratie ? J’ai vote NON au referendum de 2005, le vote n’a pas été respecté.
      – La liberté d’expression est respectée en France ? Ha bon (pourquoi on voit plus Charles Gave sur BFM ? (de toute façon j’ai banni cette chaine)

      – Liberté de déplacement des Chinois ? Vous croyez que le PCC envois les chinois de force acheter des sacs de luxe sur les champs Elysée ?

      – liberté d’entreprendre est libre en Chine.

      Et un Chinois propriétaire de son logement, n’a aucunes taxes a payer, ni droit de succession, ni aucun abonnement edf, gaz, eau, ni taxe tele, ni assurance, ni plus value sur la vente de son logement. Rien.

      Le vrai esclave c’est en occident, ou meme quand vous êtes propriétaire, vous êtes taxes a mort pour pouvoir vivre dans votre maison, et meme après votre mort.

      C’est des faits.

    • Jacques Ady

      8 June 2021

      @ marc durand : où voyez-vous que je dise que la France est un modèle de démocratie ? Pourquoi déplacez-vous le problème ?
      Il me semble que sur l’IDL on critique régulièrement les dérives de la France.
      Les faits, comme vous dites, c’est qu’en Chine il n’existe pas d’élections libres ; c’est qu’il n’existe pas de liberté de conscience ni de vraie liberté d’expression, etc.
      Vous avez précédemment attaqué le messager (Guy Millière – non, même pas, Dreuz info) pour éviter de regarder en face ce que Guy Millière dit de votre Chine communiste et impérialiste.
      Encore une fois, évitez de déplacer le problème. La Chine qui a enfermé très brutalement une partie de sa population pendant l’épidémie n’a rien à envier en termes de brutalité à la France macronienne.
      La Chine communiste n’est absolument pas un exemple à suivre au plan des libertés.

    • marc durand

      10 June 2021

      @Jacques Ady
      26 ans en Chine, je n’ai jamais une seule fois en confinement a Canton 3eme plus grande ville de Chine (15 millions d’habitants). Combien de confinement en France ? Wuhan a été confine, mais pas le pays entier.

      En France, vous êtes libre d’entreprendre, mais vous devez donner 60% de ce que vous gagnez a l’etat et entreprendre avec une monnaie qui est 40% sur évaluée par rapport a l’Allemagne, vous mene a la faillite.

      Pour avoir des libertés il faut être souverain, la France n’est pas souveraine sur sa monnaie, sur la Justice (droit de l’homme, cours européenne), sur ses frontières (invasion de bac -15), sur l’economie, c’est Brucelles qui commande, Jupiter n’est qu’un pantin des hommes de Davos.

      La Chine est souveraine, avec sa monnaie le Yuan, avec sa justice, et les frontières sont controlees, et la Chine dit aux Amerloques, allez vous faire voir avec vos loi sur l’extraterritorialité du dollar US, nous on baisse notre froc. A un moment il faut leur dire stop.

      La creation de richesse precede les libertés, pour pouvoir donner, il faut d’abord créer. (vivre d’amour et d’eau fraiche et de liberté ne marche pas, il faut du pognon pour être libre, et seul le travail procure la richesse).

      En temps qu’entrepreneur, il me faut des vrais prix, pour que je puisse savoir a quels prix je vais vendre mon produit, et le seul pays qui réunis toutes les conditions sont la Chine.
      Vrais prix de marche, stabilité politique et fiscal, stabilité énergétique (la Chine vient de signer avec Poutine pour la construction de 4 nouvelles centrales nucléaire russe en Chine.

      L’ideologie communiste est morte en Chine avec Mao, Deng a reformé le pays, avec sa célèbre phrases, peu importe que le chat soit gris ou noir, tant qu’il attrape les souris. Seul le résultat compte, et les résultats sont la.

    • marc durand

      10 June 2021

      Quand en France Giscard promulgue le rapprochement familiale, les Chinois étaient en train de mourir de faim, c’est pas les Chinois qui ont votés pour Giscard, mais bien les Français.

      Et depuis tous les partis politique successifs, n’ont qu’une seule idée en tete, se faire élire pour s’en mettre plein les fouilles bouffer aux frais de la princesse, un mandat de 5 ans, et vous avez le gros, vous toucherez plus retraite qu’un Français qui travaille 40 ans.

      Quand j’analyse l’economie Chinoise par rapport a l’occident, on a fait l’inverse de l’adage “les petits ruisseaux font les grandes rivières”

      On occident on préfère des grosses corporation en situation de monopole aux petits commerces, ces grosses corporation, empêche la concurrence, l’innovation, et ruissellent très peu pour les gueux.

      Les Chinois font le contraire, ils consolident leur base, qui deviennent petit a petit une classe moyenne (600 millions de Chinois aujourd hui) qui sont propriétaire a 96% de leur appartement.

      Une excellente video d’un expatrie américain, qui dit la meme chose que moi.
      https://www.youtube.com/watch?v=8EwKPJR5CQs

    • breizh

      10 June 2021

      @Marc Durand,

      ce que vous connaissez à Canton est-il valable dans le reste du pays ?

    • marc durand

      10 June 2021

      @Breizh
      Oui, a des degrés différents suivant les provinces.

  • whitelander1

    7 June 2021

    “Dans un pays, il ne peut y avoir qu’un seul souverain. et c’est au nom de ce souverain qu’est rendue la Justice. Ce n’est plus le cas en France” écrivez vous Charles !
    Sur le principe vous avez raison. Dans la pratique, le peuple devrait avoir l’assurance que son souverain dispose d’une bonne santé psychique. Après tout c’est ce qu’on exige d’un pilote de ligne.
    A ce titre, le professeur italien Adriano segatori, psychiatre et psychothérapeute avait en 2017 mis en garde les Français sur l’analyse qu’il avait faite sur le candidat Macron ; analyse qui c’est confirmée ensuite, par les comportements et déclarations pour le moins singuliers d’Emmanuel Macron, indignes et outrageuses de la part d’un président de la République.

    Répondre
  • Ok

    7 June 2021

    Bientôt 50 ans de fausses monnaies l histoire se répète
    Tu avais déjà écrit un article sur le changement de monnaie qui amènerai à une perte de nos libertés
    Tout le monde se referme sur soi même chacun va gérer sa soupe dans son coin
    Les ussa ont déjà anticipé ce futur changement ils vont certainement refaire la même histoire qu en 29
    Laissant l Europe une fois de plus dans sa mouise
    Le numéro de claquette est déjà joué et a t en déplaire le bon francais va encore tomber dans le panneau
    Les cons sont majoritaires, et moi j’ai toujours été élu par une majorité de cons et ça continue parce que je sais comment les engrener, j’engrène les cons avec ma bonne tête, je raconte des histoires de cul, etc… ça a un succès de fou […] les cons sont cons et en plus ils sont bien dans leur connerie.”: à propos de ses électeurs.G Freche
    Des gens intelligents, il y en a 5 à 6 %, il y en a 3 % avec moi et 3 % contre, je change rien du tout. Donc je fais campagne auprès des cons et là je ramasse des voix en masse.G Freche

    Répondre
  • Audabram Pierre

    7 June 2021

    Cher Monsieur,
    Je suis toujours enchanté quand je me rends compte que vous avez bien compris les “désagréments” séculaires que nous subissons tous de la part des oints du Seigneur, de leurs imitateurs, ainsi que de leurs protégés. Cela a été rendu possible en nous rendant prisonnier d’une lutte des classes qui, en gros, oppose le riche, supposé profiteur au pauvre supposé innocent, même si c’est la pire des ordures. Nous nous sommes donc laissés faire et n’avons pas réalisé que nous étions intellectuellement , prisonniers de cette idéologie. Les dernières recherches, fort prometteuses, tendent à nous donner les moyens de sortir de ce travers ; elles permettront d’identifier, d’abord, le ou les parasites, qu’ils soient riches ou pauvres. Nous devons tous nous unir pour opérer ce changement de dialectique basé non plus sur une doctrine “humaine”, mais sur des lois naturelles. En fait, les oints du Seigneur et leurs clones, sont eux-mêmes victimes d’un traumatisme glandulaire survenant au 8 ème jour de la naissance, rendant invalide la fonction de la glande interstitielle ce qui a pour résultat celui que nous avons sous les yeux depuis des siècles. Les travaux (3000 pages) du Dr Jean Gautier aujourd’hui disparu ainsi que ceux d’autres sommités, toutes mises au placard, sont formels. Il suffirait de les rendre publics pour que l’IDL ait du grain à moudre et que les choses puissent enfin changer dans le bon sens dans notre pays.
    Recevez, cher Monsieur, le salut très respectueux d’un ancien toulousain.

    Répondre
  • Fischer

    7 June 2021

    La Suède qui n’a pas confiné … a plus de morts que ses voisins scandinaves … peut-être faut-il comparer des pays aux densités de population et climats comparables … si la Suède n’a pas confiné de jure, elle l’a fait de facto puisqu’il y a eu des mesures de confinement volontaires … mais même ça, les autorités et le Roi en tête qui est sorti de sa réserve ont admis que ce fut une erreur.

    La liberté c’est le droit de faire ce que l’on veut mais selon d’autres c’est le droit de faire ce que l’on veut … tant qu’on empiète pas sur la liberté des autres … or en cas d’épidémie, la liberté de déplacement devient un droit d’être un “vecteur de propagation virale” et vu la pyramide des âges, cela mènerait à une saturation des hôpitaux comme votre Alsace où le droit d’aller à la messe a été autorisé avant le confinement ce qui a mené à une surmortalité énorme et où il a fallu envoyer les patients de l’autre côté du Rhin où le confinement a été respecté … Au passage, la rubrique nécrologique, c’était 14 pages dans le journal contre 2 habituellement …

    Le pays phare de la liberté et de la démocratie qu’a été la Grande-Bretagne a fait le choix au début de la pandémie de préférer la liberté et laisser la population atteindre une “immunité collective”, le résultat en a été une plus forte mortalité qui a contraint le pays à confiner comme tous les autres, par la suite, du fait de leur plus grande liberté … ils ont eu le malheur d’avoir un variant plus agressif qui a causé une mortalité bien plus élevée que chez nous, pauvres stupides européens … Londres … a perdu 3,5 années d’espérance de vie … D’ailleurs, du à leur vaccin moins bon que celui produit par la science allemande ils risquent une nouvelle flambée épidémique du au variant indien …

    La cause de cette privation de liberté est plutôt à rechercher en Extrême-Orient où la Chine que vous défendez depuis quelques années s’est mise à jouer aux apprentis-sorciers et semble avoir pris des coronavirus de chauve-souris qu’elle aurait trafiquée pour rendre ça plus nocif …

    A contrario, des Anglo-Saxons tout aussi attachés à la liberté, pardon, aux libertés que ne peuvent l’être les Anglais ont confiné drastiquement, je parle de l’Australie et la NZ avec le succès retentissant …

    Vous parlez de clergé, d’Eglise … la différence entre le “clerc” et le “laïc”, c’est que le clerc est incapable de mettre de l’eau dans son vin, s’attachant rigidement à ses principes sans tenir compte de la réalité …

    Votre argument comme quoi les hommes de Davos auraient imposé cette privation de liberté ne tient pas … les confinements ont été appliqués quasiment partout dans le monde dès que les hôpitaux commençaient à être saturés ou même avant par précaution … et ce quelque soit la religion, la culture, le système économique du pays …

    Cette crise est au contraire, celle de la DEFAITE du libéralisme, la défaite de la liberté individuelle … votre chère liberté n’avait cessé de gagner du terrain depuis Locke, Hume & compagnie réussissant à vaincre Napoléon, Hitler et le communisme brillamment mais pour la première fois, les technocrates et hauts-fonctionnaires d’Etat ont été mieux à même de gérer la crise que les gens laissés à leur propre liberté …

    Les Romains, dans leur grande sagesse octroyaient les pleins pouvoirs à un dictateur pour gérer les grandes crises, ce que ne comprennent pas nos aficionados de la démocratie … le combat sera bien sûr d’arriver à retirer le petit pouvoir qu’on a octroyé à ces médecins et technocrates déjà ivres de décider de nos vies par leur décret … Mais ceci est une autre question …

    Répondre
    • Huger

      8 June 2021

      Les hommes de Davos ont pris le pouvoir sur quasiment tous les gouvernants à travers des institutions supranationales et des réseaux occultes. D’ailleurs les dirigeants qui se sont opposés aux atteintes aux libertés fondamentales (ce qui est fondamental ne doit pas être négociable sinon ce n’est plus fondamental!), ceux-là ont subi les conséquences de leur courage…
      Alors non, les technocrates n’ont oas bien géré la crise qui est tout sauf une crise “sanitaire”. Ils ont au conteaire mintrbé jusqu’où pouvait aller la trahison des intérêts de leur population.
      Il eût suffi par exemple… de laisser les médecins soigner…

  • Pierre Couëdelo

    7 June 2021

    Je retiendrais l’essentiel de cette publication : ” N’ayez pas peur ”.
    Ceux qui ont peur, c’est ceux du camp d’en face (oints du seigneur, hommes de Davos, allocataires du systèmes et prévaricateurs de tous ordres…). Pour en arriver à museler l’information, à réduire nos libertés comme jamais, Il faut qu’ils ressentent une peur profonde.
    La grande question est : ” Pourquoi ont-ils peur ? Au-delà, de la déconfiture de leur système, existent-ils d’autres raisons plus profondes qui les affolent de la sorte ?
    Les raisons se trouvent-elles dans un changement important de paradigme comme le propose Philippe Guillemant dans son dernier ouvrage ‘’ Le grand virage de l’humanité ’’, l’hypothèse mérite d’être considérée.

    Répondre
  • Thierry DERANSART

    7 June 2021

    Cher Charles Gave,

    Cette notion de « nationalisation du temps » (par les taux d’intérêt nuls -voire négatifs – pratiqués par la BCE) m’apparaît très féconde et porteuse de sens.
    Même si dans « nationalisation », concept idéologique qui nous renvoie 40 ans en arrière, au programme commun de la gauche socialo-communiste, il reste la racine « nation », qui s’est hélas considérablement délité depuis lors.
    Pour bien nommer cet énième avatar des mécanismes à l’œuvre afin de restreindre un peu plus nos libertés individuelles et citoyennes, depuis qu’il est, paraît-il,
    « interdit d’interdire », je me demande si le concept «d’étatisation du temps » ne serait pas plus pertinent ? (qui suggère d’emblée sa composante technocratique typiquement française).

    Question adjacente, par pure curiosité : la « figure du commandeur » des Libéraux français consultée il y a dix ans, au moment de la création de l’IDL, était-ce l’Ami Alain Madelin, ou l’un de ses proches ?

    Quels qu’aient pu être leurs efforts des décennies durant, les termes « libéral » et « libéralisme » restent sulfureusement connotés dans ce pays, qui conserve parallèlement le dernier Parti communiste d’Europe occidentale..

    Je crois que l’on n’a toujours pas purgé, intellectuellement, ce paradoxe délétère.

    Bien fidèlement,

    ThD

    Répondre
    • Charles Heyd

      8 June 2021

      Il y a dix ans Madelin n’était certes plus anarchiste ou d’extrême droite pour reprendre un terme à la mode mais de là à le voir à faire des nuances sur “la” ou “les” libertés je serais plus qu’étonné! Certes c’est un libéral ou un néo-libéral mais CG doit avoir son idée sur le libéralisme de Madelin!

  • Aura

    7 June 2021

    @Armel Besançon
    Je peux avoir la marque de ce que vous fumez.
    Merci

    Répondre
  • Student of Liberty

    7 June 2021

    “Mettre les taux d’intérêts à zéro, c’est en fait nationaliser le temps pour empêcher chacun d’entre nous de gérer le temps qui lui reste à vivre en fonction de ses préférences.”

    Point de vue intéressant.
    Je suis en train de relire Gratuité du Crédit et réalise que les taux zéros constituaient un objectif socialiste depuis bien longtemps et que, si l’objectif initial était de redresser une “injustice” capitaliste, il est très clair dès la cinquième lettre que Proudhon y voyait un moyen d’imposer ses vues car le crédit gratuit allait nécessairement remplacer le crédit privé par le crédit public, ce qu’il exprime en ces termes: “Le socialisme, dans ses conclusions les plus positives, vous fournit la solution dans la centralisation démocratique et gratuite du crédit”, où déjà venait poindre le centralisme démocratique cher à Mao.

    Répondre
  • vincent herrmann

    7 June 2021

    Ces quelques lignes sont vraiment un chef d’oeuvre de clarté.
    Et à chaque écrit il nous enseigne une nouvelle notion.
    Et toujours ses tableaux si parlant.

    Je suis fort heureux qu’il n’ai pas mentionné, comme à son habitude, Milton Friedmann, son ami, le grand défenseur de la destruction créatrice et des restrictions des libertés.

    Répondre
  • DOREMIEUX JEAN

    7 June 2021

    Les Etats-Généraux ont précédé, en Mai 1789, la chute de la Monarchie. Macron en est-il conscient ? Des cahiers de doléance en mars 1789 rédigés en deux WE les avaient précédé dans les trois classes: clergé noblesse et tiers état. Ils sont nécessaires si l’on veut éviter le cafouillage et les violences. Cette fois le TIERS-ETAT sera encore une fois le peuple avec des nouveaux représentants élus. Non par les partis qui n’ont pas de programme sur ce sujet mais en AG dans chaque canton. Les procureurs choisiront leurs délégués. De même les juges. Peut-on imaginer autre chose que la répétition du passé ?

    Répondre
  • Martinie

    7 June 2021

    Voilà un manifeste en faveur de la candidature de Charles Gave à la présidentielle…et surtout qu’on ne le parle pas d’âge
    Lui, il possède « l’essentiel » : l’âge de raison !
    Quelle lucidité cristalline pour éclairer les misérables lanternes de tant de nos concitoyens
    Vive Charles…encore un ! Vive la France de nos bonheurs

    Répondre
  • Cheunbaba

    7 June 2021

    @Pierre82 : à un moment donné, il faut peut-être se défendre de tels kapos ? En l’occurrence envoyer son portable valdinguer à quelques mètres sur un sol bien dur et se barrer le plus vite possible, pour lui rappeler que la gendarmerie n’est pas toujours là pour soutenir la milice.

    Répondre
    • Pierre 82

      8 June 2021

      Le restaurateur en question est un ami, et je ne pense pas que ça lui aurait rendu service. Je me suis contenté de lui poser la question de savoir ce qu’elle filmait, et elle n’a pas eu l’air très fière… elle a rangé son portable avec son air de pimbêche. C’est plutôt ma chère et tendre épouse qui avait envie de lui mettre un poing sur le museau. Elle est plus radicale.

  • Eric Mary

    7 June 2021

    Eric Zemmour est sur la rampe de lancement. Il sera, si je puis dire, le Macron de droite, celui qui dynamitera et Macron et la Zonzon de Montretout. S’en suivra un résurrection comme seule la France est capable de produire

    Répondre
  • Dame Ginette

    7 June 2021

    Merci pour cette réflexion.
    Monsieur Gave, pourquoi ne pas inviter E. Zemmour à vos causeries youtubiennes ? Vous tentez de donner la parole à tous les hommes* de bonne volonté, il en fait peut-être partie. Pour nous sortir de l’ornière ne faudrait-il pas une alliance Ph. de Villiers, F. Philippot, E. Z. et tant d’autres. Finalement, dans notre pays, nous ne manquons pas d’hommes* de courage et j’ose l’espérer d’honnêteté.
    *hommes et femmes bien sûr !

    Répondre
    • Czerny

      7 June 2021

      Quand le sage montre la lune , l’idiot regarde le doigt.

    • idlibertes

      7 June 2021

      Il est invité. c’est prévu.
      Villiers devait venir mais s’est decommandé

    • Pierre 82

      8 June 2021

      Cher Charles Gave, je me demande dans quelle mesure cette ridicule histoire de vidéo de Papacito (d’assez mauvais goût, mais ce n’était pas non plus à prendre au premier degré) ne risque pas de dégénérer.
      Ce serait pour eux une bonne manière de vous discréditer, puisque vous l’avez invité récemment.
      Ce serait tout à fait dans leurs méthodes, car toute personne qui aurait la moindre velléité de se présenter à des suffrages hésitera peut-être à venir s’asseoir à la même place que ce Papacito…
      Ils n’ont pas les mêmes armes que nous, et il est évident que tous ces non-journalistes qui présentent des interviews de grande qualité (vous êtes loin d’être le seul) les dérangent au plus haut degré. Je ne doute pas une seule seconde que les blogs et chaines comme les vôtres sont surveillées comme le lait sur le feu par les clampins qui nous dirigent, et qu’ils ont le projet de les marginaliser autant qu’ils le peuvent. Par tous les moyens, et ils ont les magistrats dans leur camp.

    • Armel Besançon

      7 June 2021

      @Breizh Merci pour cet article, les commentaires sont aussi intéressants, dont celui-ci:
      1. Pour la France (le Royaume de France. Cf. le Baptême de Clovis par l’évêque Saint-Rémi, canonisé par la suite ), avant le XIVème siècle ( démarrage de la « renaissance » qui n’est rien d’autre qu’un mouvement judaïque d’anéantissement du Christianisme (Cf. « La grande rupture » d’Alexandre Zinoviev). Rien à voir avec cette nouvelle idole de Soljenitsyne..) ), il n’y avait pas de synagogue en France. La première est celle de Carpentras, dans le Comtat-Venaissain (les juifs du pape).

      2. Ce stratagème étant découvert, il eu fallu une énième corruption des principes chrétiens ( le protestantisme luthérien ou calviniste). Implantation de « temples » en France et dans l’Europe-chrétienne.

      3. cette corruption n’étant pas suffisante, les ennemis de la France ( les contempteurs du Christ) : il n’y a pas de »suicide français » comme l’imagine notre brave commandant issu de l’E.M.I.A. ou ce brave Moshe (Eric dehors, Moshe à la maison) Zemmour ( l’ami du crétin Philippe de Villiers, ou de l’idiote Marine La Pen) : c’est un assassinat.

      4. l’orgueilleux et imbécile Lecointre (relevant d’une Cour d’Assises ( violer un enfant : c’est mal) pour des faits dont le Padre Kalka est informé qui, pour prendre la place de l’agent américain Pierre de Villiers) atteint d’un burn-out, est illégitime et impuissant à rétablir la France et l’unité de l’armée française. Pour obtenir sa place, il a du « sucer » ( comme disent certains Poireaux bien informés, et des Oies sauvages) le chef religieux des autorités d’occupation de la France : le diabolique ami de rabbi Makroune : Haïm Korsia !

      5. Ce bon vieil Aristote ( on est 4 siècles avant notre Seigneur Jésus-Christ) n’écrivait-il pas déjà : « L’absence de communauté nationale est facteur de guerre civile, tant que les citoyens ne partagent pas les mêmes valeurs de civilisation. Une Cité ne se forme pas à partir de gens pris au hasard, et elle a besoin de temps pour se coaguler. C’est pourquoi, parmi ceux qui ont accepté des étrangers pour fonder une Cité avec eux, et pour les intégrer à la Cité, la plupart ont connu des guerres civiles. Par exemple, les tyrans de Syracuse, en ayant naturalisé les immigrés, ont dû subir des révoltes. Citoyens et étrangers en sont venus à se combattre. »

      Cicéron (40 avant NSJC environ ?) : « Une nation peut survivre à ses fous et même à ses ambitieux. Mais elle ne peut survivre à la trahison de l’intérieur. Un ennemi aux portes est moins redoutable, car il est connu et porte ses bannières ouvertement. Mais le traitre évolue librement parmi la collectivité, ses rumeurs perfides courent dans toutes les ruelles et se répercutent même dans les couloirs du gouvernement. Le traitre parle avec l’accent familier de ses victimes, épouse leurs coutumes et fait appel à la bassesse qui se trouve profondément dans le coeur de tous les hommes. Il pourrit l’âme d’une nation, il travaille en secret dans la nuit à saper les piliers d’une ville, il infecte le corps politique de sorte à briser sa résistance. Un meurtrier est moins à craindre. »

      Ce ne sont pas des choses que l’on apprend à Coëtquidan, à Massy-Palaiseau , rue de l’Université ou rue Saint-Guillaume, ou rue d’Ulm.

      6. Les « lumières » puis cette « satanique-révolution », mise en place par « les loges et les sectes de tout-poil » et sur laquelle le « p’tit-corse » idolâtré par nos braves « cyrards » ( naturalisé français par l’achat aux »italiens » par Louis le XVème( un Bourbon) , de cette île magnifique peuplée de parasites ( des fonctionnaires) et de criminels…) ont maintenant donné lieu à l’établissement de mosquées ( des temples de la secte mahométane) sur la « terre-de-France » avec la bienveillante complicité « des-généraux-de-l’armée-française » ( il suffit de lire leurs textes lors de l’édification de la mosquée du Vème arrondissement de Paris au début du XXème siècle….

      7. Maintenant que le génocide par substitution de population ( les pédales et autres Zemmour, lecteurs du Point, de Valeurs actuelles, du Figaro et de l’Express, nomment cela le « grand remplacement ») est en voie d’achèvement ( démographie oblige !) : on les entend pousser des cris d’orfraies.

      8. Nos braves généraux ( y compris les Dary, La Presle-père, Saint-Chamas, Ract-Madoux…. et consorts) qui idolâtrent ce pauvre Ratzi et autre Wojtilja), comme ces saletés de pédophiles et pédo-crimminels du vatikhan. ( ils devraient lire « Soixante ans au service des droits-de-l’homme et du judaïsme » de Gerhard Riegner aux éditions du Cerf qui relatent les infiltrations judéo-maçonniques pour la « révolution-au-vatikahn ».

      Toutes les choses, y compris celles des dégénérés, ont une fin, en ce bas-monde.

      Les Français authentiques ( 30 à 40 millions) vont-ils ouvrir les yeux et tendent l’otreille ? ( Isaïe, Chap. LIV…)

      Alors, un jour, il y aura la Justice…

  • marc durand

    7 June 2021

    Voici en direct comment font les Chinois pour avoir qu’ 1 mort du covid en 1 an:

    Depuis une semaine une dizaine de cas de covid dans le Guangdong, toute la population va être testé.

    Task force Chinoise anti-covid
    https://video.ploud.fr/videos/watch/0950122e-59fc-4f4b-b286-4f420b97a9dc

    Bref, dans 10 jours, les différents cluster seront traité et éliminé, pas de confinement massifs, juste les immeubles ou il y a des cas.

    Répondre
    • Pierre 82

      7 June 2021

      Il ne manque que la musique de l’Imperial March de Star Wars, par John Williams.
      De nouveau le PCC est en train de nous enfumer…

    • marc durand

      7 June 2021

      Ils enfument personnes, j’ai été teste hier avec ma famille, tout le monde est négatif.
      Depuis le 22 Janvier 2020, on portent des masques, et je n’ai jamais été une seule fois en confinement a Guangzhou 3eme plus grande ville de Chine.

      Gallery de photos a l’interieur et a l’exterieur du centre de contrôle:
      https://postimg.cc/gallery/7LMChnB

      Les Chinois mettent les moyens pour leur population, en France on mets les moyen pour les étrangers.

    • marc durand

      7 June 2021

      @Jacques Ady
      Y’a longtemps que je ne lis plus Dreuz, ils raconte des mensonges ca ne correspond a ce que je vois de mes yeux en Chine ou des expatries sur place.
      On aura la réponse dans quelques jours, si l’hopital de Milan confirme les 1er test sur des prélèvements de cancer du poumon en novembre 2019 possédant des anticorps du covid-19, ca veux dire que le virus circulait en octobre 2019 en Italie, il faut 20 jours pour que les 1er anti-corps apparaissent.

      Les occidentaux détruisent eux-meme leurs économies en faisant la de planche a billets, pour distribuer de l’argent aux minorités pour se faire élire.

      845 697 étrangers en Chine en 2020 pourtant 20 fois plus peuplés que la France, jamais vue une voiture brulée, ou autres dégradations en Chine.

  • Luc

    6 June 2021

    Le propre d’un etat totalitaire c’est que tout individu participe a cette abomination

    – Le medecin qui vaccine avec un vaccin experimental
    – Le voisin qui denonce ses voisins pour non respect de la bulle sociale
    – L’agent d’embarquement pour un vol qui vous demande votre test pcr
    – l’epicier qui vous demande de mettre votre masque
    – La police pour vous demander votre attestation de deplacment (un droit fondamental normalement garanti par la constitution) qui sous la guerre portait le nom d’ausweis
    – le passant dans la rue ou autre client qui vous interpelle pour non port du masque
    – le fonctionnaire qui exige de remplir des formumlaires en ligne pour se rendre dans son pays

    Des avocats se sont amusés a compter le nombre de libertés fondamentales qui ont ete bafouée au nom de l’urgence sanitaire, on est pas loin de 15 ou plus. L’urgence sanitaire a aussi permis de court-circuiter tous les mecasnismes democratiques en France, comme l’assemblée nationale. Tout ceci pour un virus qui n’a pas fait beauoup plus de mort que des grippes comme la grippe de HongKong C’est une forme de coup d’etat

    Répondre
  • Jv

    6 June 2021

    “Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres. Je ne veux pas que vous le poussiez ou l’ébranliez, mais seulement ne le soutenez plus, et vous le verrez, comme un grand colosse à qui on a dérobé sa base, de son poids même fondre en bas et se rompre”
    Etienne de la Boétie
    Discours de la servitude volontaire

    Répondre
  • Charles Heyd

    6 June 2021

    Je cite: “ce qui restera sans doute dans l’histoire comme l’une des plus grandes fumisteries de tous les temps.”
    Je soutiens à 100% cette assertion sur la crise du Covid-19.
    Aujourd’hui encore, en allant prendre un verre sur une terrasse je n’avais pas mis mon masque en entrant dans l’auberge où j’allais prendre ce verre; la serveuse nous a fait gentiment demandé de mettre un masque pour parcourir les 5 m qui séparent l’entrée de la terrasse et la table; après on a enlevé le masque, il n’y a plus de danger! Ce cas n’est n’est bien sûr qu’un aspect vu par le petit bout de la lorgnette mais dans cette crise du covid tout est à l’avenant!

    Répondre
    • JeanBart

      7 June 2021

      La disparition de tout bon sens pour suivre de très nombreuses règles vexatoires, souvent contradictoires et dont l’intéret est à peu près indémontrable (cf la controverse des masques en extérieur dans des rues vides ou en pleine montagne) est un bon indicateur de l’avenement d’un totalitarisme mou.

    • Pierre 82

      7 June 2021

      Les restaurateurs (enfin ceux qui n’ont pas la possibilité financière de fermer boutique) ont une trouille bleue de se faire dénoncer par des “citoyens bienveillants”. Une fermeture administrative est toujours possible, et ça les achèverait, car ils ne sont pas dans une bonne situation financière (ceux qui le sont sont en train de plier bagage).
      Ils ont réussi à maintenir un climat de peur chez tous les entrepreneurs, qui répercutent des consignes strictes vers leurs employés.
      Dans certaines villes, la police municipale est bienveillante, mais dans certaines autres, c’est une vraie catastrophe.
      L’autre jour, j’ai vu une femme (jeune, en plus) filmer un brave type qui se dirigeait vers les toilettes d’un bistrot sans son masque. Qu’allait-elle faire avec ça?
      L’ambiance générale est empuantie, et je pense que c’est un des buts recherchés.

    • Jacques Ady

      7 June 2021

      @ Pierre 82 : leur but est à l’évidence de diviser les Français pour régner, et il faut reconnaître que c’est réussi. Là où les Français pouvaient être unis dans la contestation de la politique de ce gouvernement pour des tas de raisons : économiques, de libertés en général, de la montée de la délinquance et du terrorisme, les voilà maintenant divisés, pour une question qui plus est très secondaire puisque cette crise du Covid est largement fabriquée. De la part des gouvernants, c’est machiavélique.

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!