7 February, 2022

Crise Financière 2022: Anticiper et prévoir.

Le lecteur le plus inattentif aux choses financières aura remarqué (je l’espère) que les marchés des actions dans le monde sont devenus quelque peu nerveux depuis le début de l’année, ce qui n’a pas dû surprendre le lecteur de l’IDL.

Derrière cette nervosité, plusieurs raisons.

  • Une crise énergétique qui a l’air de bien démarrer.
  • Des tensions inflationnistes qui deviennent évidentes même pour le plus obtus des banquiers centraux.
  • Une crise géopolitique entre la Russie et les Etats-Unis qui pourrait nous amener à un conflit entre les deux pays qui ont le plus d’armements nucléaires entre eux deux.
  • Une tension extraordinaire dans nombre de pays, y compris parmi les plus calmes (Canada), entre les fous du vaccin et de la mise en résidence surveillée des populations et ceux qui ne voient pas tres bien pourquoi ils devraient se faire inoculer un produit qui ne marche pas pour se protéger d’une pandémie qui ne tue pas.

Bref, nous semblons rentrer dans une période où nous risquons d’avoir à la fois des crises énergétiques, inflationnistes, géopolitiques et politico-sociales dans nombre de pays. Me doutant un peu que le futur immédiat risquait d’être agité , j’avais donc proposé au lecteur une structure de portefeuille très défensive depuis quelque temps déjà.

Ces conseils étaient organisés au tour de deux axes, d’abord la constitution d’un portefeuille anti-fragile pour la moitié de vos actifs et ensuite le genre d’actions que vous deviez avoir dans la partie agressive du portefeuille pour l’autre moitié.

Au départ, il faut organiser la partie défensive du portefeuille autour du concept de l’anti -fragilité développé par Nassim Taleb il y a quelques années. Un actif anti-fragile voit son cours monter quand la volatilité des actifs financiers monte. Je commençais donc le travail nécessaire pour bâtir un portefeuille adapté aux troubles qui s’annonçaient en recommandant de mettre 34 % du portefeuille en obligations chinoises et 16% en or. L’idée était que si les marchés baissaient sèchement, ce portefeuille monterait, ce qui atténuerait la gamelle. Vérifions. C’est ce qui s’est passé fin 2018 ou encore début 2020…

 

 

 

De plus, depuis 2018, le Portefeuille anti fragile a eu la même performance que l’indice des actions de la Bourse de Paris, mais avec une beaucoup plus faible volatilité. La combinaison des deux devraient être heureuse.

Voyons comment aurait agi un portefeuille qui aurait été tout le temps 50 % en anti-fragile et 50 % dans l’indice de la bourse de Paris.

De plus, depuis 2018, le Portefeuille anti fragile a eu la même performance que l’indice des actions de la Bourse de Paris, mais avec une beaucoup plus faible volatilité. La combinaison des deux devraient être heureuse.

Voyons comment aurait agi un portefeuille qui aurait été tout le temps 50 % en anti-fragile et 50 % dans l’indice de la bourse de Paris.

J’aurais fait 4 % de plus que l’indice et avec une volatilité beaucoup plus faible que celle de l’indice. Et je pense que si les marchés baissent à nouveau, je serai bien content d’avoir 50 % de mes actifs en valeurs anti- fragiles. Donc, je ne touche pas à mes lignes de défense.

Conclusion sur la partie anti-fragile du portefeuille. Elle a fait son boulot et je suis plutôt « déçu en bien » comme disent les Suisses. Mon conseil reste donc le même : Il serait très imprudent dans la période dans laquelle nous sommes de ne pas avoir des positions défensives bien structurées, c’est-à-dire autour de l’or et des obligations chinoises.

Ayant organisé la partie défensive du portefeuille, il faut ensuite passer à la deuxième étape : comment choisir les valeurs qui resteront dans la partie offensive dudit portefeuille.

Une grande partie des lecteurs étant français , mon critère de sélection avait été fort simple. L’ennemi de tout actionnaire en France est l’Etat, comme on vient de le voir avec l’exemple d’EDF.

Et donc j’avais proposé aux lecteurs de n’investir que dans des valeurs en France qui n’avaient rien à voir avec l’Etat, l’Etat n’étant pas actionnaire. En voici une liste, mais chacun peut établir la sienne.

Air Liquide, Schneider , Danone, Accor, Ricard, Sodexo, Total, LVMH, l’Oréal, Cap Gemini et Holcim (ex-ciments Lafarge, passés en Suisse pour avoir la paix). Et la méthode d’investissement était simple.  Investir 9% % du portefeuille actions dans chacune et rebalancer automatiquement à  9% % de temps en temps, ramenant systématiquement à 9 % et celles qui ont beaucoup monté et celles qui ont beaucoup baissé . Par exemple, Total s’était ratatiné il y a 18 mois, il fallait en racheter et sur les 12 derniers mois l’action Total a cartonné. Il faut donc la ramener aujourd’hui à 9 %, ce qui est contre intuitif, mais marche très bien.

Vérifions la performance de ce portefeuille de valeurs françaises libres. Sur les graphiques suivants, j’ai rebalancé à la fin de chaque mois.

 

 

  • L’indice officiel à Paris est monté de 41%
  • L’indice des valeurs « libres » est monté de 56 % , soit + 11. % par rapport a l’indice en 49 mois.
  • Voila qui donne une idée de la performance des valeurs « étatiques » puisque l’indice officielle inclût bien sûr les valeurs qui ont surperformé, ce qui donne une idée de la sous performance des valeurs étatiques.

Le secteur libre allouerait il ce bien rare entre tous qu’est le capital mieux que ne le fait le secteur public ? Voila une réalité qui ne semble pas être comprise par ceux qui se présentent aux élections présidentielles. Je ne crois pas qu’il y ait un seul candidat qui s’en réclame, ce qui augure mal de l’avenir de notre pays.

Nous arrivons maintenant à la fin de l’exercice et il me faut répondre à la question suivante : Quelle a été la performance de mon portefeuille si j’étais investi à  50 % en valeurs anti fragiles et à 50 % en valeurs libres (françaises) et que j’ai rebalancé tout ce petit monde a la fin de chaque mois ?

Vérifions, vérifions toujours, vérifions encore.

 

 

 

J’ai fait 11 % de mieux depuis le début de 2018, mais surtout la volatilité de mon portefeuille s’est écroulée comme chacun peut le voir : Pendant la crise de 2020, la bourse de Paris baisse de 30 % tandis que mon portefeuille ne baisse que de 10 %.

En revanche, j’ai fait moins bien que si j’avais investi uniquement dans les valeurs « libres », ce qui veut dire que si je n’ai pas peur de la volatilité  (= je n’aurai jamais besoin de mon argent), alors être en actions 100% du temps est la solution. Mais on dort très, très mal.

Conclusion

Je ne prétends en rien que j’ai trouvé la martingale pour gagner de l’argent à tous les coups tant cela serait idiot. Si nous rentrons dans un marché baissier structurel comme le Japon en 1990, je vais souffrir, mais moins que si j’étais 100 % en actions.  Ce que je dis est diffèrent. Quand les choses deviennent difficiles il faut devenir extrêmement discipliné et suivre des règles quasiment de façon obtuse, puisque le monde devient irrationnel.

  • Première règle : rentrer dans la crise avec une réserve de valeur totalement liquide qui montera si les marchés se cassent la figure. Dans les trente dernières années, cette réserve devait être investie dans les obligations américaines et allemandes. C’est fini, ces positions n’ont plus aucune valeur d’anti-fragilité  et je propose une combinaison d’or et d’obligations chinoises pour les remplacer.
  • Deuxième règle : votre trading doit être automatisé. Les grandes baisses sont irrationnelles et ni vous ni moi n’achèteront le jour du plus bas. Il faut donc se détacher et laisser faire la règle. La règle vous fera acheter pendant la crise des actifs illiquides et donc sous-cotés pendant qu’elle vendra vos actifs liquides et surcotés à ceux qui auront besoin de cash.
  • Troisième règle : les baisses les plus sévères dans l’histoire ont toujours eu lieu quand un Etat était en difficulté. Et quand les Etats sont en difficulté, la première chose qu’ils font est de piller les sociétés dont ils sont actionnaires, comme les actionnaires d’EDF viennent de le constater une fois encore. Ne jamais être co-actionnaire avec l’Etat (français) est la troisième règle.

Si vous suivez ces règles en les aménageant pour votre cas personnel, alors vous coulerez une vieillesse heureuse et prospère. C’est tout le mal que je vous souhaite.

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

40 Commentaires

Leave a Reply to Willy

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Maximus

    31 March 2022

    Merci pour ces conseils !
    Vous avez un ETF à conseiller concernant les 1/3 energie ? (pour les petits portefeuilles)

    Répondre
  • Gabfol

    Gabriel

    4 March 2022

    Bonjour, j’ai opté pour l’ETF CGB (LU1094612022 ) pour la part de mon portefeuille investis en obligations chinoises. Cela fait plus d’un an que j’accumule. Si quelqu’un a un avis, je suis preneur.

    Répondre
  • Kessler

    16 February 2022

    Bonjour Mr Gave
    Vous aviez conseillé comme portefeuille « pour dormir tranquille « une répartition 1/3 oblig Asie 1/3 énergie 1/3 grandes sociétés internationales. J ai été discipliné et récompensé. Est ce toujours d’actualité. Merci

    Répondre
  • FREDERIC RENOULT

    14 February 2022

    Bonjour, Je comprends fort bien votre approche mais un chose m’échappe : vous faites comme si il n’existait pas de produits de couverture, pas de short. En fait vous êtes “long only”. Je me trompe?
    Je n’ai ni votre expérience (je suis plus jeune) ni votre réussite (j’ai accumulé moins d’unités monétaires à ce stade), mais il me semble que l’on peut faire des choses intéressantes dans ce sens.
    A vous lire

    Répondre
  • Flo

    14 February 2022

    Bonjour,
    Que conseilleriez-vous aux jeunes et moins jeunes qui sont en phase de constitution de patrimoine ?
    J’ai 30 ans et je suis encore locataire. J’investis en bourse pour le très long terme (retraite), et en parallèle je me constitue un capital pour le moyen terme (achat résidence principale, mariage, etc). Pour cette constitution de capital à moyen terme (environ 2 ans), les obligations chinoises sont-elles vraiment recommandées ?
    Le fond euro en assurance vie serait tout indiqué dans mon cas, mais d’après vos articles c’est la dernière chose à faire (risque de se faire geler ou ponctionner son épargne, etc) !
    Et en même temps mettre mes économies dans un ETF d’obligations chinoise un peu obscur ne me rassure pas beaucoup non plus.
    Je suis preneur des conseils et d’avis.

    Merci

    Répondre
    • Robert

      15 February 2022

      Commencez par investir un maximum pour acheter votre toit en profitant des taux bas actuels.
      Ce doit être votre priorité.

    • Thierry

      21 February 2022

      Le plus gros risque est l’inflation et l’absence de hausse des taux en zone € donc fuite devant la monnaie €. A fuir les obligations en zone € et donc l’assurance vie. J’ai donné dans ce forum des solutions. A un moment la lucidité doit dépasser les croyances et savoir qu’en finance rien n’est garanti ni figé.

    • marc durand

      13 February 2022

      Autant les 2 articles sur les obligations chinoises me parait correct.
      D’autres articles parlant notamment de la chine sont farfelus:

      Parlons du Yuan numérique, il y a 4 types de wallet disponible, le 1er anonyme permet de stocker 10 000 yuans avec juste un numéro de téléphone, ce qui correspond a 6 mois de salaire d’un Smicard Chinois.
      Fonctionne sans internet, sans wifi, sans 4G, sans compte bancaire, sans électricité (il existe des wallets porte clef).
      Quand vous payer avec, le magasin n’a aucunes informations sur vous, puisque, vous n’avez pas enregistré votre nom, ce yuan numérique est associe a votre numéro de tel chinois ou étranger.
      Vous pouvez transférer de l’argent a n’importe qui qui possède l’appli, instantanément et gratuitement.
      Votre argent ne possède pas de date de péremption contrairement a ce que raconte les medias occidentaux. Le gouvernement pourra le cas échéant mettre une date de péremption sur l’argent qu’il distribue gratuitement, éviter comme en France ou l’argent de rentrée scolaire sert a acheter des téléviseurs.
      Le problème ne se pose pas en Chine, le gouvernement ne donne pas d’argent gratuitement, il n’y a pas de CAF, APL, CMU, RSA …

      https://i.postimg.cc/76pvDg73/limite-du-wallet-e-yuan.jpg

    • marc durand

      13 February 2022

      Par exemple, la banque centrale Chinoise sait que pendant les Jeux de Beijing 2022, des athletes de 100 pays ont téléchargés l’appli et s’en sont servis, mais ne savent pas qui, puisque il ,’y a pas besoin de donner son nom, ni d’ouvrir un compte bancaire pour l’utiliser.

      https://www.shine.cn/biz/finance/2202061539/

      La banque centrale Chinoise n’en a rien a foutre, que vous avez dépenser 3 euros pour manger dans un fast food.

    • marc durand

      13 February 2022

      Voici des screenshots de l’Appli qui en en anglais et Chinois (je l’ai sur mon tel).
      En cas de perte de votre tel vous avez la FAQ pour récupérer vos Yuans numériques.
      Vous avez des montres Yuans numérique, des portes clef, des wallet type carte bancaire.
      Le Yuan numérique coexistera avec la monnaie papier, la seule difference, c’est qu’avec la monnaie papier vous avez une limite de retrait en cash par jour de 5 millions de Yuans (650 000 euros en cash par jour).

      Y’a t’il des banques Françaises ou l’on peut retirer 650 000 euros en cash /jour ?

      https://postimg.cc/gallery/4GLxgBg

  • AlfaDelta

    12 February 2022

    Bonjour monsieur Gave.
    Je vous recommande ce site:
    Il rejoint certaines de vos recommandations, et de vos idées.
    A lire en particulier son chapitre sur le grand reset.
    Inquiétant… Comment agir!!!
    En tout cas je vous remercie pour vos articles et je souhaite que vous continuiez à nous éclairer.
    Merci

    Répondre
  • Adrien Michel

    11 February 2022

    Article remarquable comme d’habitude

    Répondre
  • Soufiane

    11 February 2022

    Bonjour a tous,

    Comme je vois qu’il y a beaucoup de questions sur les obligations chinoises, voici ci-dessous 2 articles (tres) detailles qui expliquent pourquoi et comment en acheter.

    Les conclusions rejoignent a peu pres celles partagees sur ce site, et il y a meme a la fin une petite pub pour le fond Gavekal 😉

    https://myalternativeinvestor.com/pourquoi-investir-obligations-chinoises/

    https://myalternativeinvestor.com/comment-acheter-obligations-chinoises/

    Soufiane

    Répondre
  • SALI

    7 February 2022

    C’est une stratégie qu’il va falloir adopter longuement il me semble.
    PS. OBTU EST UN ADJECTIF ..

    Répondre
  • José

    7 February 2022

    Merci Monsieur Charles Gave.
    Il serait intéressant de créer un indice institut des libertés des valeurs asiatiques/chinoises pour bénificier de la dynamique économique dans cette région du monde.
    Bien à vous,
    José

    Répondre
  • Willy

    7 February 2022

    Dernièrement Facebook a perdu 200milliards. Paypal et d’autres valeurs US corrigent, juste ce qu’il faut, sic. Prochainement verrons nous peut être Microsoft faire la même chose.

    Pour le moment, les bancaires, les assurances, ne corrigent pas. Alors je me demande qui a pris cette destruction de capitalisation. Aussi dans combien de temps le sauront nous.

    Répondre
  • du goudron et des plumes

    7 February 2022

    Je vais spéculer sur la date du krach.
    Sachant que la FEd doit débuter son tapering en Mars (faire du tapering sur un ponzi bon courage!)
    Que les accords en cours de négociation avec l’Iran doivent se finir fin Fevrier.
    Les US ont mis le doigt dans la prise en donnant une maigre consolation aux iraniens qui veulent maintenant beaucoup plus, en fait ils veulent toutes les levées des sanctions.(mission impossible)
    Les exercices militaires biélorusse et russes doivent se terminer le 20,si les russes quittent comme prévu la Biélorussie alors le narratif de l’OTAN tombe à l’eau.
    Eh oui cette fois pas besoin d’une fiole de jus de pomme brandit par Powell à l’ONU pour savoir que la Russie à des armes de destructions massives, que vont-ils nous trouver comme excuses pourries?
    il faut sauver le soldat FED.
    Tout le monde va chez Poutine en ce moment pour soi disant calmer l’ours de Siberie.
    Poutine il attend tranquilou.
    D’ailleurs M.Soltenberg le directeur de l’OTAN quitte son poste pour la banque centrale norvégienne!!!.
    Le 20 fin de JO de Pékin on va pas gâcher la fête à XI.
    le 21 Trump rallume son F150 Ford avec son réseau social.(je pense qu’on va se marrer pour ceux qui ont suivi la campagne électoral en détail).
    Donc conclusion les US envoie la première salve de sanctions à la Russie entre le 10 et le 20
    Retour de flamme le 3 Mars.
    Tu te plaignais que personne ne parlait du futur problème énergétique lors de cette campagne présidentielle bien Zemmour l’a fait en face de la central de Fessenheim.

    Répondre
  • Marc

    7 February 2022

    Bonjour Monsieur GAVE
    Je vous ai découvert depuis un peu plus d’un an et j’apprécie vos informations qui nous éveillent sur les grands principes économiques, monétaires et financiers (mes programmes d’économie dans les années fin 70 début 80 ne nous enseignaient toutes ces notions pour bien comprendre la réalité économique et géopolitique). Et vos conseils de gestion sont aussi rassurants car ils s’inscrivent dans la durée.
    Concernant l’or, en dehors de l’achat de pièces, quels seraient les supports d’investissement via un compte titre ?
    De même sur les obligations chinoises ?
    Je vous remercie par avance de vos précieuses réponse.
    A vous lire
    Bien cordialement

    Répondre
    • Godefroy

      8 February 2022

      Bonjour Marc pour ma part j’utilise les ETF de la banque cantonale de Zurich, ZKB GOLD Ils font aussi des ETF sur l’argent et le platine que j’utilise personellement. Il m’ont été conseillés par Olivier Delamarche car vraiment solide, la banque détient physiquement les métaux dans ses coffres et les fais sont raisonnables. 1% de droit d’entrée et 1% de gestion/an.

      Bien cordialement

  • Thibaut

    7 February 2022

    Bonjour et merci pour votre article Monsieur Gave

    Je me demandais si il y avait d’autres moyens que les ETF Pour investir en obligations d’Etat chinoises quand on a pas énormément d’argent à investir ( moins de 10k € ) ? Car à part des ETF je ne sais pas comment je pourrais investir là-dedans.

    Merci beaucoup et santé à vous et à vos proches 🙂

    Répondre
    • Thierry

      21 February 2022

      Bonjour, Il suffit d’ouvrir un compte chez Trade Republic ou Scalable capital ou Degiro. Je privilégie DWS (deutsche bank) au lieu de Ishares (Blackrock) et souvent il y a des ETC sur les matières premières. Facile et accessible en plan d’épargne avec très peu de frais

  • daniel

    7 February 2022

    Ec: très bon actif qui rejoint cette analyse; trésorerie énorme supérieure à la capitalisation, gros dividende et rumeur de sortie de cote.

    Répondre
  • Gildas LECOQ

    7 February 2022

    Très intéressant, mais compliqué à mettre en place pour un petit portefeuille.
    L’idéal serait qu’un gérant propose un tracker reproduisant cette martingale.

    Répondre
  • Willy M

    7 February 2022

    Recommandez vous de passer par un fond en euro (souvent basé au lux) pour acheter des obligations chinoises ?

    Répondre
  • Scardanelli

    7 February 2022

    De quelle manière se couvrir en obligations chinoises, fût-ce indirectement ?

    Répondre
    • Le Béarnais

      7 February 2022

      Tu peux souscrire au fond gavekal IE00BHR0MP02 via Swissquote
      Il est composé en grosse partie d’obligation d’états chinoises moyen long terme.

    • Soufiane

      8 February 2022

      Bonjour,

      Ce que j’utilise pour faire simple:
      – pour l’or, ETC Gold Bullion Sec (GB00B00FHZ82)
      – pour les obligations chinoises l’ETF CYBA (IE00BKPSFD61)

      Je sais que ce n’est pas parfait et qu’il vaut mieux prendre de l’or physique, etc..
      Mais je privilegie la simplicite (je peux passer un ordre sur mon telephone…) et les frais bas.

    • Thierry

      21 February 2022

      Il y a aussi Trade Republic avec ses ETF (privilégier la DWS) avec très peu de frais

  • Nicolas

    7 February 2022

    Comment un particulier peut-il investir dans des obligations chinoises? Merci pour votre aide et vos excellents articles,
    N

    Répondre
  • Da Silva

    7 February 2022

    Bonjour M. Gave,

    J’ai une question à vous poser sur les actions en cas d’hyperinflation. Quels secteurs privilégier sur le marché des actions pour se prémunir d’une période d’hyperinflation ? Je dis bien hyperinflation et non pas simple inflation. Les minières aurifères et l’énergie me viennent tout de suite en tête mais y en a-t-il d’autres selon vous ? Je pense aux actions en lien avec les matières premières agricoles mais je n’en suis pas certain et si oui lesquelles (maïs? Céréales de manière large ?) ?

    Merci d’avance

    Cordialement

    Raphaël Da Silva

    Répondre
  • christophe lajouanie

    7 February 2022

    Bonjour, pour les suisses, quelles sociétés suisses conseillez-vous pour la partie 50% action? Merci.

    Répondre
  • Jacques

    7 February 2022

    Bonjour.
    Que pensez-vous des actions asiatiques liées aux puces mais libellées en USD.
    TSM et Samsung?
    Merci d’avance.

    Répondre
  • Charles HEYD

    7 February 2022

    On dirait les conseils financiers d’un “bon père de famille”!
    Article remarquable, mais c’est comme d’hab!

    Répondre
    • Arsene Holmes

      7 February 2022

      With all due respect, CG a plus de 75 ans et ne vas pas s’amuser à spéculer comme un fou dans une crise financière.
      Aussi, ne sous estimé jamais le fait de pouvoir dormir paisiblement

    • Charles HEYD

      7 February 2022

      Je réponds en fait à #Arsène Holmes;
      Moi j’en ai 72 (ans) et j’aime aussi dormir tranquille! Je suis boursier depuis les années 70 et au début, et même encore récemment, je croyais en l’Etat et ses serviteurs; j’en étais un moi-même l’un d’entre eux (ancien officier de Marine); mais maintenant je sais que Charles Gave a raison de donner ses conseils (boursiers); je ne vais pas vous abrutir avec des chiffres et je n’ai hélas pas l’art des graphiques comme CG mais je vais juste vous donner mes plus “belles gamelles” boursières”, c’est (presque) aussi parlant que les graphiques de CG: Eurotunnel, Dexia, Areva, et, cerise sur le gâteau, EDF. Mais je garde précieusement Total (20% par an depuis 10 ans à ce jour) et Air Liquide, plus de 10% par an depuis plus de 20ans!

  • causse jean louis autrefois site aux alentours de (12000)....

    7 February 2022

    Merci de donner des idées pour repartir sur de bonnes bases. Y aura t’il une suite dans nos échanges? merci pour la marche de l’Institut

    Répondre
  • causse jean louis

    7 February 2022

    Que de temps passé, avec des hauts et des bas…Je suis heureux detout retrouver( après l’Institut des libertés ,j’espère que Mr Charles Gave va bien,avec toujours une grande indépendance d’esprit. Merci de me remettre sur les bonnes listes en cas de poursuite sans changement majeur, du site Institut des libertés.

    Répondre

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!