14 December, 2020

Covid : ”ILS” nous prennent vraiment pour des imbéciles…

Je dois dire que j’ai de plus en plus de mal à prendre au sérieux les informations officielles sur le Covid. Nous serions, parait-il, dans une deuxième vague, encore plus grave que la première puisque le nombre de malades a apparemment explosé, ce qui serait un tres mauvais signe, annonciateur des pires catastrophes à venir …

Fort bien, mais en bon et studieux élève que je suis quand je m’approche d’un sujet que je connais mal, je me souviens de ce que disaient les spécialistes, les vrais, en France, en Suède, aux USA au début de la pandémie :  le nombre de gens atteints n’a aucune importance, ce qui compte c’est le nombre de décèscausés par la maladie.

Et du coup, je me dis qu’il faut regarder le nombre de ces décès, qui grâce à nos vaillants statisticiens sont annoncés avec une mine gourmande tous les jours par les responsables politiques. On a vraiment l’impression que ça les amuse de nous contrôler. L’ennui est que si vous êtes tombé de moto ou que vous avez sauté d’un pont, les chances sont grandes qu’ à la morgue de l’hôpital vous serez déclaré comme mort des suites du Covid…  Il semble par exemple que le nombre de patients morts de la grippe ait été particulièrement faible cet automne … Et il n’y a aucune différence faite dans les chiffres entre ceux qui sont morts du Covid et ceux qui sont morts d’autre chose avec le Covid.

Et du coup, j’ai décidé de regarder le nombre total des décès, qui lui ne peut être trafiqué et la première question a laquelle je vais essayer de répondre est la suivante : La crise actuelle est-elle exceptionnelle de par le nombre total des décès ? Pour cela, je vais d’abord utiliser l’exemple de la Grande-Bretagne pour laquelle je dispose de séries longues. Toutes me statistiques viennent de la banque de données Eurostat.

 

La réponse est simple : Historiquement Nous avons eu deux périodes bien pires : en 1989 et en 2000, et   à l’époque je vivais à Londres avec toute ma famille et je ne me souviens de RIEN.

Renseignements pris, il y avait eu pendant l’hiver deux très mauvaises grippes…qui avait sévi en France également. Au vu de ce graphique, j’ai du mal à comprendre l’excitation actuelle…

Une étude rapide du graphique montre de plus que la mortalité est tres forte durant les mois d’hiver pour retomber quand la température remonte. En fait la mortalité totale est extrêmement saisonnière et donc la reprise actuelle du nombre de décès est parfaitement normale. Deuxième raison de me demander pourquoi paniquer…

Venons à la Suède.

Pourquoi la Suède ? Tout simplement parce qu’en Suède, la pandémie a été traitée non par des politiques ou des administratifs mais par des épidémiologistes qui prirent la décision de recommander la plus grande prudence, en particulier pour les anciens, mais qui n’organisèrent aucun confinement, l’idée étant que le confinement ne servirait à rien puisque que dès qu’il s’arrêterait, l’épidémie repartirait.  Qui plus est, ces scientifiques disaient que le confinement était une méthode médiévale et qui n’avait jamais marché Les pauvres épidémiologistes Suédois furent donc conspués par tous les média, qui bien sûr n’y connaissaient rien, et un an après, on peut constater les résultats de cette politique que tous les commentateurs trouvaient inhumaine.

Et ils sont excellents.

Certes, nous avons eu un pic de mortalité en mars-avril, comme dans tous les autres pays, mais il a été plus faible que celui enregistrée en Grande-Bretagne ou en France, et en cette fin 2020, la Suède enregistre sa plus faible mortalité depuis 40 ans et cette mortalité ne connait pas sa hausse saisonnière habituelle.

Et bien sûr, l’économie Suédoise s’est contractée, mais beaucoup moins que les économies françaises ou britanniques puisqu’à peu près tout est resté ouvert.

La médaille d’or du pays européen qui a le mieux géré la crise revient donc certainement à la Suède qui fait mieux que le Danemark, qui lui a confiné en Mars 2020 et qui du coup a vu l’épidémie repartir (ligne rouge sur le graphique).

Venons-en à la France dont on peut dire qu’elle a été le mauvais élève de la classe.

 

Nous avons eu et l’un des pics de mortalité les plus élevés (au-dessus de 160), et le rebond saisonnier le plus fort de tous les pays que j’ai étudié.

Et bravo. Comme le dit l’un de mes amis : L’Irlande a l’IRA, l’Espagne à l’ETA et nous, nous avons l’ENA…

En fait, le gouvernement français et les autorités médicales administratives (mais pas le personnel soignant) ont été en dessous de tout : la France est devenue l’Absurdistan a écrit le plus grand journal allemand, ce qui n’est guère flatteur.

La Suède ayant prouvé que le confinement ne servait à rien, que se passât ‘il quand la hausse saisonnière de la mortalité reprit chez nous ?

L’aimable lecteur connait la réponse, hélas :  ‘’Ils ‘’ décidèrent de … reconfiner confirmant ainsi le célèbre mot d’Einstein qui disait que la folie consistait à faire encore et encore la même chose, en espérant un résultat diffèrent à chaque fois.

Et du coup, la production industrielle Suédoise est de retour là où elle était il y a un an alors que pour la France, la production industrielle est en baisse de 6 % sur la même période et je ne parle pas des désastres chez les commerçants, les restaurants ou les hôtels chez nous, alors qu’en Suède tout va bien pour eux.

Et encore bravo. Auraient-ils voulu détruire l’économie française qu’ils n’auraient pas pu faire mieux.

Devant ce désastre, qui rappelle la bataille de France en 1940, on ne peut s’empêcher de rechercher une explication et dans le fond il n’y en a que deux :

  1. Une incroyable incompétence, enrobée d’une formidable suffisance, le tout saupoudré d’énormément de corruption. C’est la thèse la plus plausible. Comme le disait l’un de mes professeurs à Toulouse il y a bien longtemps : derrière chaque désastre dans l’histoire on trouve en général des élites incompétentes. L’explication par la bêtise est donc presque toujours la meilleure.
  2. La deuxième explication est celle du complot, le degré zéro de la pensée politique disait Revel. A l’appui de cette thèse, le simple fait que la crise du Covid ait permis à Bruxelles de réussir un fort beau coup d’état en mutualisant la dette des pays européens, alors même que cela était formellement interdit par tous les traités européens. Et comme une grande majorité de crimes monétaires, cela s’est passé au mois d’aout et depuis, la BCE achète à tiroir ouvert la dette de tous les états faisant partie de l’Euro, alors que cela aussi était interdit par les traités. Je comprends que certains se disent que cette crise économique est arrivée au bon moment pour les eurocrates…

Conclusion.

Tout le monde m’explique que toutes ces atteintes à nos droits fondamentaux (libertés de culte, de réunion, de mouvement, de manifester etc…) disparaitront dès que les choses redeviendront normales et nous retournerons tranquillement au monde d’avant. J’ai des doutes. Comme le disait Milton Friedman « il n’y a rien de plus durable qu’un programme gouvernemental temporaire »

Déjà, tout a changé dans le domaine monétaire : il n’y a plus de prix de marché pour les taux d’intérêts ce qui fait que plus personne ne peut mesurer le risque lorsqu’il envisage un investissement. Déjà, une bonne partie de l’argent que la BCE a créé à partir de rien va se retrouver dirigé vers les énergies alternatives dont la croissance n’est due qu’a la présence de de gigantesques subventions. Et donc mine de rien, les pouvoirs qui nous régentent ont nationalisé la monnaie dans le but de transformer ce qui était un bien commun en un outil servant à financer les dépenses des états, ce qui devrait être fait par les impôts, votés par le peuple. Du coup, l’on se rend compte que tout le secteur énergétique a été lui aussi de facto nationalisé (taxes pour les uns, subventions pour les autres) et que les investissements dans les énergies fossiles se sont arrêtés, ce qui veut dire que nous allons nous retrouver assez vite devant une pénurie d’énergie tant les investissements dans les énergies vertes ont une efficacité minimale.

Et je peux assurer le lecteur d’une réalité immuable : les banques centrales peuvent imprimer de l’argent pour subventionner des dépenses qui ne rapportent rien avec de l’argent qui n’existe pas mais hélas, elles ne peuvent pas imprimer du pétrole.

Ce qui sonnera la fin de la recréation, ce sera donc comme en 1973 une hausse brutale et très forte du prix de pétrole.

Et plus nous continuerons sur les tendances actuelles de nationalisation de la monnaie et de l’énergie et plus rapprochée sera une hausse du baril.

Surveillez le prix du baril comme du lait sur le feu, tel est donc mon conseil pour ceux qui s’intéresse aux marchés financiers.

 

 

 

 

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

107 Commentaires

Leave a Reply to Alex

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Beaurain

    1 February 2021

    Ils sont tous soudés a leurs fauteuils financiers et ces la guerre pour le pouvoir d’un seul.qui veux géré dans le monde et peu importe les dommages collatéraux les.loups s’acharnent mais ils ont perdus car ils devront rendres des comptes et l’amour d’autrui les renversera de leurs fauteuils par leurs nuits cauchemardesques qu’ils subiront

    Répondre
  • Jiff

    28 December 2020

    Sèpukel (vrai) journaliste s’est posé exactement les mêmes questions ; lui s’est tourné vers l’INSEE – si tant est que ses chiffres ne soient pas aussi traficotés que le reste, ses matheux étant sans doute fort occupés à bien d’autres travaux que les stats…¹
     
    Les résultats sont très clairs, sur une moyenne, quasi-linéaire depuis plusieurs années, de 365’000 décès par an dans ce qui reste de ce pays, le reste de l’année plus la projection de son dernier trimestre (mois plutôt, la vidéo datant de début décembre) s’établissent à 17’500 morts supplémentaires par rapport à 2019 – or, “on” nous rabâche les oreilles d’un nombre avoisinant les 40’000, ce qui veut bien dire qu'”on” se fout de notre tronche dans les grandes largeurs. Je veux bien que ça soit devenu une habitude et c’est même presque normal, avec 50 ans de pratique, hein, mais avant, c’était au moins fait avec assez de finesse et un style certain – en un mot, avec ce que pause-caca n’a jamais eu, n’a pas et n’aura jamais, la classe.
     
    Au sujet du con-finement, la dernière étude française (financée avec notre pognon, qui plus est, puisque demandée par les poliotiques) montre exactement l’inverse du gloubi-boulga officiel : c’est “grâcre” au con-finement que la france crée le plus de con-taminés et c’est sans doute la raison pour laquelle nous attendons toujours sa publication – m’est avis que nous attendrons encore longtemps, à moins que, l’enhardissement² de l’énarque moyen ne nous mène à une falsification hors des règles (vi, hors, parce que pour falsifier correctement ce type de document, il faut en général compétence et intelligence, qualités totalement absentes chez les intéressés).
     
    Quant’à pause-caca, nul doute qu’il prépare une immonde saloperie de plus à notre encontre, puisqu’il l’a lui-même annoncé en nous expliquant qu’il ne pourrait sans doute pas se re-présenter au concours de celui qui attrappe en premier la queue du Mickey, vu ce qu’il allait encore nous faire.
    Sèpa pourquoi, mais le dépouillement par le vol des assurance-vies vient tout de suite à l’esprit (la taxation à l’impôt sur le revenu des français résidant à l’étranger aussi, mais là, lui comme son gang peuvent se lever de bonne heure, vu que de moins en moins de gens se font enregistrer dans les ambassades/cons-ulats et que les autres oublient de plus en plus de prévenir en cas de déménagement ; la dernière tranche ayant de bonnes chances de lui faire savoir qu’il peut aller se faire foutre 😉
     
    Bon, c’est pas tout, mais il faut que j’aille vérifier si les prix des valises n’ont pas augmenté depuis janvier…
    ——
    ¹ – L’INSEE est le 2nd employeur de mathématiciens-cryptographes au monde, juste derrière… la NSA.
    ² – Le plus gros risque pris par le politocard (très, très) moyen étant de traverser la rue et/ou de risquer de glisser sur le trottoir en montant dans sa voiture avec chauffeur (les quatre étant payés par l’argent extorqué aux français).

    Répondre
  • greg

    28 December 2020

    Le constat est simple : la mortalité est stable en 2020 aux alentour des 9 décès pour 1000 habitants.
    Nous ne sommes donc pas face à une situation extraordinaire, elle a été rendue extraordinaire par sont traitement politique et médiatique, ce sont les décisions de quelque uns qui nous ont amenés où nous sommes.

    Or notre pays est dirigée depuis la capitale pas des fonctionnaires, dont le fait d’arme principale est d’avoir réussie un concours.
    Ces personnes ont donc fait le choix de protéger leur carrière derrière un statut inviolable, comment pourraient elles être entraînées ou même avoir un quelconque talent pour gérer un risque ?
    Etant protégés de toutes les conséquences de leurs décisions ont pourrait s’attendre à ce que ces décisions soient audacieuses. Mais nous ne voyons jamais cela en France, sauf quand “l’homme providentiel” finit par prendre le pouvoir que personne n’a le courage d’assumer et d’utiliser.
    Nos dirigeants étant sélectionnés parmi les gens les moins courageux de ce pays il ne faut pas s’étonner qu’ils ne prennent que des décisions destinées à leur éviter personnellement des problèmes.
    Pas étonnant non plus que dans ce milieu pusillanime et statutaire puisse prospérer la corruption, l’orgueil coûte cher…

    Répondre
  • jean-pierre roblin

    27 December 2020

    Dans tout épidémie, et cela a été dit et redit par le Professeur Toussaint, Perronne etc, c’est le taux de léthalité , c’est -a dire le nombre de morts par rapport aux positifs , et non le taux de mortalité qui n’a aucun sens . C’est comme le nombre de décès sur les routes par année , 4000 morts pour 5 milliards de véhicules circulant par an en france, soit 17 millions par jour , ce sont les chiffres alors est-ce grave ? Il y a 60 millions de morts de part le monde chaque année sur une population de 7 milliards!!!!

    Répondre
  • jb

    24 December 2020

    Surveiller le prix du baril, mais aussi le prix des biens manufacturés importés, du fret (pénurie mondiale des conteneurs)… Tout flambe, c’est encore discret, car pas dans les rayons de GMS… Mais cela arrive !

    Répondre
  • SAS

    24 December 2020

    Bonjour Monsieur Gave,
    Merci pour tous vos articles, toujours très intéressants. Dans le prolongement de votre article, quel est selon vous l’espérance de vie de l’Euro ? et êtes vous particulièrement inquiet pour la France notamment au regard des élections présidentielles qui se tiendront dans un peu plus d’un an ?
    Bonnes fêtes de fin d’années à vous et vos proches.
    Bien à vous.

    Répondre
  • Franck

    20 December 2020

    Bonjour,

    Nos énarques avec le soutien des démocrates Américains se sont toujours battu pour soutenir sauver l euro.
    À côté de cela en France des règlementations et impôts sont toujours passé pour détruire le tissu des PME en France en détruisant la VA (coût du travail charges salariales patronales et merci les 35h). empêchant defavorisant le marché aux exportations en France, contrairement à l Allemagne, Et avec l euro on s est d autant plus fait massacré.
    Mais c est d autant plus problématique qu avec la balance Target 2 l Allemagne est favorisée et protégé en quelque sorte par target 2 puisque cela lui a permis de transférer ces créances dans une caisse commune pour les pays de zone euro.
    Donc si la France sort de l euro ce sera certainement un coût supplémentaire que l on ne devrait pas supporter. Le déficit commercial suivi de la baisse du marché à l exportation en France me pousse à penser que plus l euro perdurera plus on aura des difficultés pour redresser le pays. Je me trompe sûrement mais comme aucune réformes structurelles ne semblent être engagée, étant donné la baisse de VA des nombreuses entreprises qui produisent en France et qui ont toujours de plus en plus de mal sur le marché à l exportation il y a de quoi vraiment s inquiéter. Main dans la main les énarques français et européens ( de la commission européenne) ont tout fait pour casser notre économie détruire nos emplois, bien sûr avec le soutien de l étranger démocrates Américains qui ont je pense des intérêts géopolitiques et géostratégique à défendre. Alors oui on nous prends vraiment pour des idiots. Mais le plus grave c est la corruption la violation du droit des traités européens, des libertés du peuple français surtout. On ne est plus en démocratie et le droit des peuples est bafoué même lors de référendum comme en 2005 sur la constitution européenne.
    Tout cela me fait vraiment peur. Et cela a atteint son paroxysme avec la crise sanitaire . Je suis très inquiet pour l avenir de mon pays la France

    Cordialement

    Répondre
    • Robert

      21 December 2020

      A défaut d’une vigoureuse reprise en main, et je ne vois pas par qui, et d’un sursaut énergique des Français (en sont-ils encore capables ?…), la France sera dans une vingtaine d’années au niveau du Portugal d’un point de vue économique… avec en plus de graves troubles sociaux de nature communautariste.

  • Guasilas

    20 December 2020

    Une solution évidente serait de soigner les malades symptomatiques dès qu’apparaissent les signes de la maladie. Cela diminuerait le nombre d’hospitalisés et permettrait de mieux soigner les cas graves.

    Pourtant, le traitement standard français, et ailleurs est: Rentrez chez vous, ne faites rien, et revenez quand vous êtes en train de crever.
    Ca marche parfaitement. Tous les cas qui peuvent s’aggraver s’aggravent, les hôpitaux sont encombrés et les gens crèvent.
    En fait, tout ce qui irait a l’encontre de cette méthode humaniste et soucieuse de la santé publique est institutionellement découragé, voire interdit. Au nom de ‘la Science’ bien sur. Ou de la $cience, peut être.

    Parlant de science, Etude de l’université de Yale.
    Covid serait une maladie autoimmune, avec des mecanismes comparables a ceux des rhumatismes arthritiques et du Lupus.

    Maladies pour lesquelles un traitement standard est….. …… …… HCQ.

    https://www.sciencealert.com/covid-could-trick-some-immune-systems-into-making-antibodies-that-turn-against-you

    Rigolo, non?

    Répondre
    • Charles Heyd

      20 December 2020

      Je ne suis pas médecin ni même ai fait des études dans ce domaine mais j’ai écouté depuis sa mise en lumière du Pr. Raoult; depuis le début il martèle son triptyque: détecter dès les premiers symptômes, isoler et soigner;
      qu’a-t-on fait de cela depuis l’apparition de cette “grippette”?
      Rien ou peu; je ne reparlerai pas des masques (certains diront de la gestion des masques par les fonctionnaires d’un système de santé qui a collapsé)!) et la gestion des tests a été encore pire que celle des masques; pourtant ce matin même, sur BFM, télé on ne peut plus macronienne on a parlé de l’échec (probable, pour ne pas dire certain!) de la gestion des tests de masse que même Edouard Philippe dans sa bonne ville du Havre a laissé tomber (il a d’ailleurs bien fait de quitter son poste de premier “sinistre” où il n’a pas été plus efficace que dans sa bonne ville)!
      on a abordé l’idée d’un isolement des cas contagieux mais en réalité rien n’a été fait; quant à soigner, il parait qu’on va le faire avec les vaccins ARN!
      Bref, le PR. Péronne, qu’on limoge discrètement en ce moment, a écrit un livre intitulé: “quelles erreurs n’ont-ils pas faites?”! (en espérant ne pas me tromper sur l’auteur ni sur l’intitulé exact du titre!)

  • Philippe

    19 December 2020

    Guerre : phénomène durant une crise où une classe de politiciens et de bureaucrates affublés de quelques titres honorifiques tels que “généraux…”, décident – bien au chaud dans leur bureau, avec la sécurité de l’emploi (sauf pour ceux qui contestent le consensus, qualifiés de traitres) – de sacrifier une partie de la population au champ de bataille parce que le consensus l’exige.
    Confinement : phénomène durant une crise où une classe de politiciens et de bureaucrates affublés de quelques titres honorifiques tels que “experts scientifiques…”, décident – bien au chaud dans leur bureau, avec la sécurité de l’emploi (sauf s’ils contestent le consensus du moment, qualifiés d’irresponsables ou complotistes) – de sacrifier le reste de la population en détruisant leurs moyens de subsistance parce que le consensus l’exige.
    Il y a un gros problème de skin in the game dans les 2 cas.

    Répondre
  • Huger

    18 December 2020

    Cela fait 10 mois qu’ils nous prennent pour des imbeciles. Il est urgent qu’une majorité de Français s’en rebde compte.
    On remarquera que ceux qui étaient traités de complotistes au mois de mars, avaient raison. Les conséquences de cette pseudo crise sanitaire vont peu à peu apparaître comme étant en réalité, les objectifs de ceux qui l’ont initiée.
    Trop tard?

    Répondre
  • baudouin

    17 December 2020

    Le nombre de décés doit être en rapport avec la population totale : ex Suède /UK

    Répondre
  • Steve

    17 December 2020

    Bonjour M. Gave
    Vous traitez plusieurs sujets différents pour les regrouper en un seul domaine de votre compétence.
    Je me permet donc de préciser quelques points
    Premièrement, en médecine traditionnelle, un cas d’une maladie désigne une personne qui manifeste les symptômes de la maladie. Une personne porteuse d’un virus mais non malade était qualifiée de porteur sain. Ce n’est plus le cas (sic) car désormais, une personne porteuse ne serait ce que d’un peu de matériel génétique est nommée “cas” covid qu’elle soit porteuse saine ou non, infectée ou non. L’insuffisance de données communiquées sur le Ct des tests PCR augmente la confusion.
    On a tendance effectivement à mélanger les causes de décès. Il semble bien que ce virus très singulier accélère l’évolution de pathologies autres: pulmonaires, cardiaques, neurologiques, immunitaires etc. Mais effectivement les personnes affectées ainsi qui décèdent semblent être cataloguées covid…. Cette confusion doit surement intéresser quelqu’un puisqu’elle perdure.
    Il appert ( de…. je laisse les nostalgiques de Frédéric Dard compléter à leur guise) que ce virus laisse des séquelles graves, pulmonaires , cérébrales et autres, chez certaines personnes sans que rien ne l’ait laissé prévoir. Donc il s pourrait qu’il agisse aussi comme révélateur de certaines faiblesses génétiques.
    C’est pourquoi, si, comme vous l’avez bien affirmé, le nombre de décès par millier d’habitants est le seul “vrai” dont le public puisse disposer, il n’en reste pas moins qu’il est à prendre avec beaucoup de recul. Et par ailleurs les pathologies associées font qu’il est nécessaire de tenir compte du bilan entier et non seulement morbide.
    Par ailleurs, les hommes de pouvoir étant des animaux à sang froid, il ne faut pas s’étonner de voir certains pays ou groupes d’intérêts ou entreprises, évaluer les bénéfices possibles pour eux dan cette crise.
    Comme le disait Rahm Emmanuel – il ne faut jamais laisser perdre une bonne crise. Mais là, nous pénétrons dans votre domaine de compétences.
    Enfin, je m’étonne beaucoup de voir des gens par ailleurs intelligents et respectables commettre une faute de logique élémentaire mais grave , la confusion de la longueur et de la mesure de la longueur ( en politique on simplifie en disant prendre des vessies pour des lanternes) : ces gens parlent d’un virus qui rend fou ou qui a changé le monde.
    Non, ce n’est pas le virus mais la gestion du virus, médicale, médiatique et politique, qui a changé le monde.
    Il faudra de nombreuses années à de nombreux analystes pour extraire les données de cet évènement, les rectifier si nécessaires, avant d’en tirer des hypothèses puis des théories pour aboutir à des résultats crédibles, exploitables par nos descendants mais qui ne seront jamais exhaustifs.
    Cordialement.

    Répondre
    • Quentin

      4 January 2021

      Enfin un peu de bon sens dans cette liste infinie de commentaires dénués de fondements scientifiques !

  • Franck

    16 December 2020

    Très cher monsieur Gave,
    J’ imagine que vous suivez de très près l évolution des procédures judiciaires intenté par le parti républicain à l encontre des démocrates aux USA.
    Peut être suivez vous les élections sur cette chaîne internet NTD France.
    Je vous envoie cette vidéo des dernières nouvelles qui démontre bien en partie du moins que ce vous aviez évoqué auparavant est vrai “nous sommes gouverné par les juges” qui ne respectent même plus leur serment. Mais la fraude semble si étendu qu il va être difficile pour la plupart des procureurs des juges de nier l evidence.
    https://youtu.be/0dvKCfbOES0

    Répondre
  • Denis Monod-Broca

    16 December 2020

    Hors sujet : la mort hier de Coralie Delaume, essayiste et journaliste, à 44 ans.
    C’était quelqu’un de bien. Elle était à sa façon contre les” hommes de Davos”. Les articles écrits sur elle depuis hier sont plus émouvants les uns que les autres. Voir sur le web.

    Répondre
  • Dominique

    16 December 2020

    JE SIGNALE UN BUG sur le site. En cliquant sur ” Economie ” dans la page d’accueil on tombe sur un article assez ancien de Charles Gave ! Je ne comprennais pas votre longue absence. Heureusement tout va bien en allant dans le menu !

    Répondre
    • idlibertes

      18 December 2020

      Merci beaucoup.
      Je l’ai signalé à notre informaticien qui doit s’en occuper. oui moi aussi cela m’irrite. Les graphistes qui ont monté le site ont mal fait l’arborescence de sorte que cela reste statique. C’est très irritant car quoique je fasse pour référencer ces articles restent.

      Allez on vote pour 2021

  • Dominique

    16 December 2020

    Excellentes réflexions comme toujours. Merci.
    Votre prévision sur la pénurie d’énergie est très pertinente. Mais les hommes-de-l’état français qui obéissent à la pieuvre du CFR des Rockefeller et qui en bons exécutants ont créé l’Accord de Paris ne sont pas complêtement inintelligents. Je les crois plus pervers que bêtes. Alors n’y a-t-il pas un complot – osons le mot – pour détruire une société qui doit sa croissance notamment sur ce précieux pétrole, qui de nos jour ne pollue nullement ?
    .
    Pourquoi détruire aussi nos industries restantes comme l’automobile à essence et diesel si performantes ? Pourquoi ces champs maritimes et terrestres d’éoliennes et de cellules photovoltaïques, étrangères, polluantes, coûteuses, et improductives ? Pourquoi ces nouvelkes lous pour obliger au chauffage tout électrique ? Pourquoi ces atteintes au développement des éleveurs de bétail ( qui émettent du méthane ) alors que la France n’est plus autosuffisante en viandes ?
    .
    Pourquoi ces taxes carbones alors que la température n’augmente pas et que le carbone est un don du Créateur ?
    .
    Pour les seuls bénéfices de nouvelles sociétés où nous emmener vers une société du tout électrique et du tout informatique ? Bref y a-t-il selon vous un complot ? A voir les faits : oui, puisque tous les pays – sauf rares exceptions – appliquent ensemble ces politiques aberrantes, que nous n’avons pas prises au sérieux au début mais qui bouleversent les vies et ne redonnent pas du travail aux près de 10 millions de chômeurs, mais en créent d’autres ?
    Meilleures salutations.

    Répondre
    • Marcel Braschi

      21 December 2020

      Ce texte devrait vous intéresser : https://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/une-mine-d-emmerdes-229587

      Selon son auteur, ce n’est pas un complot, juste une histoire d’opportunité pour pousser un projet de moyen terme et réorienter la société dans un certain sens (pensez à Montebourg et Macron qui souhaitaient rapatrier certaines activités industrielles en France, ainsi qu’au Commissariat au Plan de Bayrou qui appuie dans la même direction).

  • KATHERINE MAHEO

    15 December 2020

    curieux dés que l’on ne pense pas come GAVE ON SUBIT LA CENSURE démocratie dites vous?

    Répondre
  • BKK

    15 December 2020

    Presque tous les aspects des mondialistes et de leur comportement indiquent qu’ils sont un club ou un culte des narcopathes. Leur besoin obsessionnel de contrôler, de corrompre et de détruire pour obtenir ce qu’ils veulent n’est pas le prolongement d’une simple cupidité, c’est un aspect profondément ancré de ce qu’ils sont en tant qu’êtres. C’est un mécanisme de base au cœur de leur caractère. Ce sont des monstres du monde réel, comme des vampires qui tentent de se fondre dans une population sans méfiance.

    Dans leur arrogance, ils ont alors tendance à penser qu’ils peuvent assécher le public à volonté sans qu’on leur résiste ou qu’on les expose. Le problème, c’est que dès qu’ils commencent à se nourrir et à détruire, ils attirent l’attention sur eux. Ils finiront par attirer les soupçons du public, ainsi que de certains chasseurs de vampires. À moins qu’ils ne trouvent un moyen de cacher un pieu dans le cœur, c’est inévitable.

    Répondre
  • Explorer76

    15 December 2020

    La remarque sur le prix du baril est intéressante et très pertinente. J’y ajouterai qu’il va falloir surveiller de près la politique énergétique du royaume uni dès l’an prochain. L’exploration production des hydro carbures de schiste devrait accélérer. BP, Shell et INEOS sont des sociétés à suivre de mon point de vue.

    Répondre
    • KATHERINE MAHEO

      15 December 2020

      le cartel opec vient d’imploser donc le baril va baisser!

  • Donfra

    15 December 2020

    Bonjour Monsieur Gave et merci pour cette belle analyse, comme toujours.
    Je tiens à vous signaler les éléments suivants:
    Tous les décès sont établis par un médecin certificateur, et enregistrés dans le logiciel CertiDC développé par l’INSERM.
    Une analyse par un algorithme permet d’identifier les décès attribués à la COVID, publiés (et commentés) par le Ministère de la Santé. Son logigramme figure sur le site de l’INSERM:
    https://www.cepidc.inserm.fr/causes-medicales-de-deces/identification-automatique-des-cas-de-covid-19

    Or l’algorithme utilisé, reposant sur la comparaison des mots du certificat avec des mots-clé prédéfinis, comptabilise comme COVID-19 confirmé :
    1)-à juste titre, les personnes mortes (en faisant abstraction de la fiabilité des tests PCR) de la COVID,
    2)-mais aussi, celles dont le certificat contient le terme Covid-19, sans être ni confirmé, ni suspecté, mais sans confirmation du caractère négatif à la COVID.
    Par défaut, tout certificat mentionnant la COVID mais sans rentrer dans les 29 mots-clés sera donc classé en COVID-19 confirmé.
    Par exemple, les certificats indiquant :
    « n’est pas mort de la COVID »
    « COVID non »
    « Pas COVID »
    seront classés en COVID-19 confirmé.
    Je trouve cette assimilation des personnes 2) au statut COVID-19 confirmé scandaleux, surtout sachant l’usage politique qui a été fait du nombre « gonflé » des morts « dus » à la COVID.
    J’espère que l’on saura un jour de combien a été gonflé le nombre de morts (10 %, 50 %, 90 %…?), si les décisions prises sur la base de ces chiffres trompeurs étaient proportionnées, et quelles personnes ont défini et validé cet algorithme et si elles n’ont pas fait l’objet de pressons financières ou autres, ce qui pourrait relever du pénal.

    Répondre
  • Gérard Emile

    15 December 2020

    Je me suis toujours demandé comment un pangolin et une chauve-souris (qui était le mâle, qui était la femelle ?) ont-ils pu copuler pour pondre un tel chaos dans le monde ? Mais je soupçonne tout de même que Dame Nature n’est pas intervenue seule dans cet acte et il y a bien longtemps que je m’en étonne (www.laplumeducitoyen.org). Mais ils ne nous écoutent pas !!! Parce que nous sommes tout simplement incapables de nous élever ensemble contre cette poignée d’individus, des énarques aux scientifiques en passant par les médias complices pour leur montrer que nous ne sommes pas dupes de leur manège et de leur dessein secret dont ils ne se doutent pas un seul instant qu’ils ne sont que des pions qui seront balayés quand au-dessus d’eux ils décideront qu’ils n’en ont plus besoin.

    Répondre
  • whitelander1

    15 December 2020

    Vous avez raison Charles “ils” nous prennent pour des imbéciles, mais l’éclair du Covid 19 annonce un orage pour lequel nous ne sommes absolument pas préparés. Ce en quoi, vous avez encore raison Charles que nous devons surveiller “le prix du baril comme du lait sur le feu”.
    Alors, survivaliste ou pas, sans tarder préparons-nous !

    Répondre
  • Franck

    15 December 2020

    Bonjour,
    Avez vous écoutez le professeur Peronne à Sud radio il y a quelques semaines. Il a tout dévoilé. Le débat est clos. Les test pcr sont faussé tout est truqué. Ces tests sont tellement sensibles que même au contact de l air extérieur les tests sont positifs. Les seuils sont tellement élevé, 40 en France, qu au moindre rhume vous êtes positif.
    Il fallait faire monter le cours de bourse à wall street. Les conflits d intérêt entre UE et grandes multinationales sont sans commune mesure à notre époque et cela est très facilement vérifiable sur internet.
    Les fondations USA y sont pour bcp. Je dirais même que ceux sont les principales investigateurs. Quand on pense que même bill Gates subventionne le monde et surtout l agence france presse, on sait par qui est manipulé le peuple. Mais ça me fait de la peine pour mon pays que je ne reconnais plus.

    Répondre
  • Calypso18

    15 December 2020

    vous écrivez, je vous cite : ”En fait, le gouvernement français et les autorités médicales administratives (mais pas le personnel soignant) ont été en dessous de tout : la France est devenue l’Absurdistan a écrit le plus grand journal allemand, ce qui n’est guère flatteur ” :
    Hélas, vous faites erreur, car une partie du personnel soignant a aussi été en-dessous de tout : dans mon entourage, un Monsieur dont le père a été hospitalisé à cause du COVID dans un hôpital de la région parisienne avant l’été 2020, m’a raconté ceci : le personnel soignant a dit à son père (et à sa famille) que vu qu’il avait plus de 65 ans, il ne sera pas soigné : bien qu’étant hospitalisé, ils ne lui ont donné que du Doliprane et il est mort du COVID à l’hôpital parce que les médecins et infirmières ne voulaient pas soigner un homme de plus de 65 ans : c’est de l’euthanasie par non assistance à personne en danger.

    Répondre
    • Franck

      15 December 2020

      Monsieur,
      Nous sommes gouverné par une mafia, ces gens sont attaqués de toutes part. Une centaine de plainte a été déposée.
      On est à la limite du génocide.
      Personne ne meurt du covid depuis des mois maintenant. Les gens meurt parce qu on ne les soigne plus même qd ils ont une maladie grave les analyses et rdv sont reportés. Écoutez l avocat du professeur Raoult. Cela ressort de la psychiatrie. Nous sommes gouverné soit par des fous soit par des criminels.
      Cordialement.

    • KATHERINE MAHEO

      15 December 2020

      Qui vous a dit çà? aucun médecin ne peut le faire! AUCUN

  • Le Rabouilleur

    15 December 2020

    Quand Mitterand racontait que le nuage radioactif de Tchernobyl n’était pas passé sur la France, ce n’était pas un complot du silence des socialistes ?
    L’explosion de cancers de la thyroïde quelques années plus tard n’avait bien sûr rien à voir.

    Répondre
    • Aspres

      15 December 2020

      L’augmentation des tumeurs et cancers de la thyroïde a augmenté plusieurs années avant Tchernobyl du fait de meilleures méthodes de diagnostic tant biologiques qu’en imagerie. Tchernobyl n’a pas changé de manière massive les fréquences et la dangerosité de ces lésions.

  • Bebop76

    14 December 2020

    Effectivement, le seul indicateur pertinent pour juger de l’importance et de l’évolution de l’épidémie est le nombre total de décès (mensuel ou journalier). Cela permet de quantifier la surmortalité causée par un évènement bien caractérisé (canicule, grippe, covid…) par rapport aux années précédentes. Ces chiffres sont diffusés tous les vendredi soir par l’Insee avec un décalage de 10 jours et de légers réajustements d’une semaine sur l’autre.
    Il suffit ensuite d’analyser et mettre en forme et tout s’éclaire. Pour les évènements les plus récents, la “deuxième vague” est aujourd’hui terminée sans que le reconfinement n’y soit pour grand chose. Les détails sont ici : https://bebop762653.wordpress.com/2020/12/12/covid-19-statistiques-et-communication-politico-mediatique-anxiogene-3-la-2eme-vague-est-terminee/

    Répondre
  • sangmelima

    14 December 2020

    Cher Charles, J’ignore comment l’on doit entendre le formulation d’un Revel qui n’a pas eu le temps de découvrir le “monde délirant” dans lequel nous pataugeons, mais la théorie du complot ne veut strictement rien dire puisqu’il ne s’agit jamais d’une “théorie” mais de faits observables et qui, articulés selon simplement le déroulement du temps de l’histoire, démontrent sans difficulté que l’esprit humain ne s’est jamais gêné pour fomenter des complots.

    Je sais, ça agace les rationalistes de notre pathétique époque et il est assez croustillant de constater que dans le cas de la “crise covidienne” (pour ne citer que cette dernière bouffonnerie mondialisée) plus des chercheurs sincères et sérieux mettent à jour les magouilles de dizaines “‘d’experts, toubibs, élus” et autres encravatés ministériels, et plus l’ensemble aboutit clairement à un complot.

    Les complots ne se fomentent plus dans des caves secrètes ni dans des arrières boutiques à la chandelle, mais ils se programment dans des grands salons feutrés privés ou des grands “forums” affublés de nom de ville (ça fait plus sympa) et se rédigent étape par étape sous forme de “feuilles de route” soigneusement déposées sur les bureaux des présidents-acteurs de chaque état-nation… enfin, ce qu’il en reste.

    L’humain a toujours comploté, c’est dans la nature ontologique de tous ceux qui, parmi la masse humaine, se sentent plus aptes, plus malins, plus voraces, plus ambitieux voire… “élus” et à coup sûr au-dessus de la populace.

    Il faut être naïf… ou plutôt trop “logique et rationnel” pour croire que l’organisation des sociétés répond à une logique d’actions mathématiques. Les grandes fortunes, de tout temps, se sont toujours construites à coup de magouilles, d’abus, de détournements, de manipulations discutées et mises à exécution par des relais. N’en déplaise aux rationalistes purs et durs, oui l’humain ne se gêne jamais pour comploter… surtout quand l’objectif est l’augmentation de sa fortune, de son pouvoir, de sa puissance sur les masses.

    Ce n’est pas aux “complotistes” de démontrer qu’il y a complot mais aux comploteurs de démontrer qu’ils sont honnêtes et sans arrière-pensée et à ce petit jeu là ils sont largement perdants.

    Répondre
    • Bilibin

      15 December 2020

      Je tempèrerais un peu l’ardeur très française “derrière chaque grande fortune il y a un grand crime”, en me limitant à l’idée que la plupart des gens sont des opportunistes qui trichent quand ils pensent pouvoir y gagner quelque chose sans se faire prendre (à des degrés très variables, les saints absolument incorruptibles étant rares), et que c’est d’autant plus vrai dans les domaines où ils ont du pouvoir, qui attire naturellement les gens les plus corruptibles.

  • whitelander1

    14 December 2020

    Avec la Covid 19 et les spéculations complotistes, force est de constater que la science fiction est entrain de prendre un sacré coup de vieux.
    Lisez plutôt ce qu’écrivait il y a 30 ans, sous l’effet du LSD, l’américain Timothy Leary.
    “Conserver aussi longtemps que possible nos capacités du savoir, sous forme neurologique, sous forme d’ADN, dans le silicone des microprocesseurs et les supports magnétiques de stockage des ordinateurs d’aujourd’hui [comprendre que nous sommes dans les années 90] , sous forme moléculaire , grâce à l’agencement des atomes que la nanotechnologie mettra à notre disposition dans les ordinateurs de demain [c-à-d 2020] , voire sous forme cryonique, sous la forme d’une progéniture cybernétiquement entrainée à utiliser l’intelligence postbiologique, voire sous forme de virus perfectionnés naviguant à l’intérieur des réseaux informatiques mondiaux et dans les matrices cyberspatiales.”
    Timothy Leary qui planait très haut, avait simplement oublié de nous parler des fluctuations du baril de pétrole !

    Répondre
  • Jepirad

    14 December 2020

    Monsieur Gave vos démonstrations sont toujours pertinentes et là encore vous êtes convaincant. En matière de statistiques il est certain que l’épidémie Covid a et va annihilé la grippe saisonnier et autres maladies contagieuses, simplement parce que les gens se protègent et sont plus propres. Il est donc normal que tout ça soit lissé. Toutefois on peut s’interroger. Certes nos gouvernants ont commis des erreurs, n’ont pas forcément choisi les bonnes solutions… Mais qui a vraiment vu venir cette pandémie. Différentes solutions de protections des populations ont progressivement étaient mises en place dans les pays avec la mise au point de méthode et l’arrivée d’outils adaptés. La question à se poser est où en serait la France si rien n’avait été fait. Notre pays plutôt latin donc plus indiscipliné que ceux du Nord, serait probablement dans une situation dramatique. D’autant que ça craint fort pour les personnes âgées. En Suède et en Allemagne l’épidémie semble diverger. Aujourd’hui les Anglais viennent de mettre en évidence une mutation du virus pour le moins inquiétante (1000 personnes seraient touchées). Certains experts (qualificatif dont vous vous méfiez) estime que le monde ne retrouvera pas la normalité avant 2024 sous réserve que les vaccins qui nous arrivent soient réellement efficaces. Ce qui reste à démontrer. Sans être expert on peut considérer que la confiance absolue ne reviendra pas de sitôt. Avec cette bestiole on est loin d’être sortis de l’auberge.

    Répondre
    • breizh

      15 December 2020

      un tel scénario de pandémie a bien été déjà envisagé depuis plusieurs années : des plans ont même été élaborés (notamment à propos de stocks de masques…).

      Le gouvernement a empêché les médecins de soigner, de prescrire (l’HCQ), a refusé de faire appel aux cliniques privées, a menti sur l’état de préparation du pays (voir les masques…).
      S’il avait laissé faire, je pense que l’on s’en serait bien mieux tiré, au lieu d’entraver l’action de vrais experts mondialement reconnus depuis des décennies (Didier Raoult pour ne pas le nommer).

      plus généralement toute l’organisation de l’hôpital et de l’assurance santé, entièrement étatisée, est la cause du drame et rien n’a été fait pour améliorer cette situation.

      Enfin, la confiance a été rompu par les mensonges du gouvernement (ex sur les masques…), qui a conservé les mêmes ministres, experts, conseillers…

  • Anthony Thevenet

    14 December 2020

    Malheureusement Mr Gave, ce n’est que m’ont avis, ils ne peuvent pas imprimer de baril de pétrole, mais ils ce sont donné le pouvoir de confiner les peuples, il ne permettront pas le pétrole ( un truc qu’ils ont du mal à contrôler ) de s’envoler, ils se prennent pour l’éternel, quand le pétrole s’envolera, il trouveront une histoire farfelue pour limiter nos déplacements.

    Répondre
  • HUTTER

    14 December 2020

    Ah, qu’il est doux de respirer cet air. Un air pur de la campagne me direz-vous ? Eh bien non, seulement celui de la vérité et il est bien meilleur !

    Répondre
  • Stefano

    14 December 2020

    “Ce qui sonnera la fin de la recréation, ce sera donc comme en 1973 une hausse brutale et très forte du prix de pétrole.” Justement c’est précisément ce qu’ils veulent pour justifier le recours aux renouvelables archi subventionnées et qui n’ont actuellement aucune rentabilité. De toute façon l’objectif sera atteint: ramener le pays au stade du vent, de la vapeur, et du crottin de cheval. Pour celui ci , prédiction récente de .Cochet, ancien ministre de Jospin)

    Répondre
  • Remi Bouchard

    14 December 2020

    Cher M. Gave,
    Il se trouve que j’ai fait le même exercice que vous avec les données de l’INSEE, les tables de mortalité mois par mois depuis 1963, année de ma naissance.
    Rapporté à la population française de l’année en question, je me suis donc aperçu que j’avais traversé sans encombres 25 crises sanitaires plus importantes que la crise la plus importante que la France ait connu depuis 100 ans selon le bon Président Macron.
    Certes ce Covid n’est pas sympathique, certes il y a eu plus de décès cette année que les années immédiatement précédentes, mais la seule chose vraiment exceptionnelle, c’est qu’il a su rendre complètement fou une bonne partie de la Planète.

    Répondre
  • Faik Henablia

    14 December 2020

    Sublime le coup de l’IRA, l”ETA et l’ENA!

    Répondre
  • Le Rabouilleur

    14 December 2020

    Faire venir 5000 supporteurs italiens d’une région infectée par le virus
    Maintenir les élections municipales en mars au lieu de les repousser en juin.
    Si c’est pas un complot, cela en a fortement les apparences

    Répondre
    • Stefano

      14 December 2020

      Et vous pouvez ajouter l’absence total de contrôles aux arrivées dans les aéroports
      (et c’est toujours resté le cas)

    • gerard olive

      14 December 2020

      encore un complotiste ..je me sens moins seul !!!

    • breizh

      15 December 2020

      c’est parfois la simple bêtise… nos énarques ne sont pas sélectionnés sur l’intelligence, mais sur le conformisme.

    • OO

      14 December 2020

      Bonjour M Gave, un grand plaisir de vous lire et de vous écouter.

  • Thierry Balet

    14 December 2020

    A force de répéter pendant près de 30 ans que l’UE rend la france plus forte, il faut croire que ces chers élus eurolâtres ont attrapé une maladie qui les empêchent de réfléchir avec un minimum de bon sens. Cette maladie porte un nom: La Bruxellositose……

    Répondre
  • Karl Descombes

    14 December 2020

    Les statistiques françaises sont aussi là: https://www.insee.fr/fr/statistiques/4931039?sommaire=4487854
    C’est aussi au global, toutes causes confondues.
    Il y a une augmentation indéniable du nombre de morts. Quelle autre cause que la COVID, alors que le timing correspond?

    Cela n’invalide pas l’article, mais l’étude des statistiques ne me semble pas le bon angle d’approche. Elle passe à côté du point principal.

    La première et vraie question, à laquelle il faut d’abord répondre est : qu’ont MIEUX FAIT les pays qui n’ont pas confiné et qui ont de bonnes statistiques malgré tout?
    D’après ce que l’on peut en lire sur ces pays (Norvège, Suède, Corée, Taiwan…) et mon vécu en Allemagne, ces pays ont testé, tracé les ramifications et isolé fermement de manière individuelle.

    Ces pays ont donc bien confiné, mais un confinement ciblé sur les cas avérés ou à risque immédiat.

    Pourquoi l’Allemagne reconfine-t-elle actuellement?
    Parce qu’elle a été laxiste depuis la sortie des vacances d’été. Le pays s’est cru sorti des ronces, en se comparant aux pays environnants. Mme. Merkel a regretté publiquement de n’avoir pas été capable d’imposer politiquement ses vues aux Länder.
    Maintenant que les lits d’hôpitaux sont pleins à 90% à Berlin, il est trop tard. Le reconfinement massif est la seule issue.

    Quel est le but premier d’un confinement (généralisé comme ciblé)?

    Ne pas engorger les hôpitaux, car sinon:
    1) la mortalité augmente fortement par manque de ressources matérielles et humaines pour soigner.
    2) des émeutes dans les hôpitaux seraient très probables pour se faire soigner en priorité, ce qui ne ferait que renforcer la crise.

    Un confinement ciblé est central et indispensable, mais aucunement un confinement généralisé qui plombe l’économie.
    Et je rejoins M. GAVE à partir de là.

    Le confinement généralisé est l’aveu d’impuissance et de décadence de tout un système.
    1) de prévention (prévoyance, planification, allocation des ressources, mise en oeuvre et maintenance)
    2) pour masquer les turpitudes de la classe politico-médiatico-financière.

    Cela provient d’une culture intellectuelle des élites politiques et médiatiques faite d’un mix d’incompétence, de vanité et de cupidité.
    Ces politiques et journalistes sont les marionnettes consentantes d’une classe financière, qui fait de l’enrichissement personnel à court terme le seul objectif, avant toute autre considération.
    Le long terme ne les intéresse pas, car ils sont persuadés de pouvoir s’en sortir dans tous les cas.
    Au mieux, le petit peuple est vu comme de la chair à canon utile; au pire comme un instrument de jouissance perverse de pouvoir. (Il ne faut pas se voiler la face sur la proportion plus importante que la moyenne de sociopathes chez les plus riches.)
    Ce n’est pas pour autant qu’il faut souhaiter une révolution communiste avec des lendemains qui chantent. Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain. La concentration du capital est nécessaire et souhaitable. On ne construit pas un TGV avec du crowdfunding.
    Espérons seulement que le tandem “old money” – industrie, retrouve du pouvoir, en s’appuyant sur d’honnêtes gens et le tout en démocratie, avant un effondrement financier et social.

    Répondre
    • Charles HEYD

      14 December 2020

      La grippe saisonnière y est aussi (peut-être) pour quelque chose dans les chiffres sur l’année; étrangement elle a disparu cette année!
      CG ne nie absolument pas qu’il y ait eu des pics plus forts cette année et probablement puisque nous sommes précisément des champions de mortalité dû au covid!
      Et si les statistiques ne sont pas le bon angle d’attaque, que font les statistiques de l’INSEE dans votre démonstration? Comme disait un certain Winston Churchill: “je ne crois qu’aux statistiques que j’ai moi-même trafiqué!”

    • ilmryn

      27 January 2021

      Vous délirez sur le capital “financier” alors que les dirigeants forment une élite politique et idéologique socialiste interessée uniquement par le pouvoir et des privilèges corporatistes, il n’y a pas de gains financier important à faire avec ces bureaucraties même si ça peut arriver ponctuellement avec des entreprises amies du pouvoir.
      70 ans de martelage des idées marxistes ont laissés des traces profonde dans le pays: il ne s’en relevera pas.

  • Didier MARTIN

    14 December 2020

    Petit détail qui a ( et aura ) une grande importance dans les années qui viennent : l’augmentation du cours du pétrole redonnera un rôle de premier plan à la Russie… dont, décidément nous avons tort de ne pas vouloir nous rapprocher.
    L’annexion, certes musclée, de la Crimée était une opération de toute logique et les réactions des Criméens dans leur immense majorité le prouvent : tout devait les porter à retourner à la mère Patrie. La France devait accepter le fait accompli comme elle l’a fait, entre autres cas, de la Libye… on voit le résultat ! Tant que la notion de nation restera le parent pauvre de la réflexion politique, les erreurs diplomatiques s’enchaîneront tranquillement les unes derrière les autres.
    La politique française devant le COVID 19 en est une démonstration de plus.
    Redevenons souverains et redevenons efficaces.

    Répondre
  • Alex

    14 December 2020

    En d’autres termes, dans un monde où il n’y a plus de réalité, il n’y a plus de rêves.

    Répondre
  • ANTOINE

    14 December 2020

    Ne jamais proposer à nos Enarques de gérer le sable du Sahara ! En moins d’un an celui ci aura totalement disparu du continent nord Africain …

    Répondre
    • Nouza Longagne

      14 December 2020

      Voire de l’Afrique toute entière!!!

    • Explorer76

      15 December 2020

      Mon père disait : dans 5 ans ils importeront du sable (au frais du chosetribuable)

  • Bartom

    14 December 2020

    Les 2 explications données sur la crise ne sont pas incompatibles. La crise a été gérée par des incompétents qui nous ont mené au désastre. Les incompétents étant en plus des eurolâtres, ils se sont dit qu’il ne fallait surtout pas laisser passer une occasion pareille d’avancer vers une Europe plus fédérale, et que cela valait bien le viol des traités et des opinions.

    Répondre
    • Hervé

      14 December 2020

      L’Europe n’a été voulu et faite que par “les Politiques” et uniquement pour ne servir que “les Politiques”. Il n’y a jamais eu d’autres ambitions “plus nobles” tournées vers les Peuples. Nos Elites Européennes sont corrompus, jusqu’à la moëlle. Parlons des Lobbyistes: 11 882 Organisations étaient inscrites au registre, dont 7 526 personnes accréditées auprès du Parlement.
      Nombre de ces Lobbyistes sont corrupteurs, eux-mêmes mise en place par des Corrompus ou par ceux qui souhaitent ardemment l’être!

    • Pierre 82

      15 December 2020

      J’ai l’impression que l’intérêt principal de l’UE pour nos politiciens, c’est qu’ils peuvent lui sous-traiter la gestion des principaux dossiers, tout en leur donnant une excuse pour des politiques qui ne fonctionnent pas. (C’est la faute à l’Europe).
      Je suis de plus en plus en train de me demander si ce n’est pas juste la fainéantise et l’incompétence crasses de cette insupportable caste qui tiennent ensemble cet objet soviétoïde qu’est l’UE (ne croyons jamais que c’est limité à la France).
      Être membre du gouvernement ou même chef de l’état est devenu une simple sinécure. Ils sont très bien payés, bénéficient des faux-semblants des honneurs ( garde républicaine, courbettes en tout genre, obséquiosité des quémandeurs) qui flattent leurs égos démesurés, tout en ayant ni responsabilités, ni prises de décisions compliquées. Ces choses-là sont déléguées à des technocrates, et tout cela est bien pratique pour eux.

  • Matray

    14 December 2020

    Mon grand père appelait les vieillards de son temps les “PPH” (= passera pas l’hiver) … Sagesse populaire au moins aussi suivante que le graphiques informatisés d’aujourd’hui !

    Répondre
    • Matray

      14 December 2020

      “savante” bien sûr

  • René-Pierre Alié

    14 December 2020

    Après un demi-siècle de cacocratie clientéliste, pas trop étonnant que la France en soit arrivée là. Le chemin était imprévisible dans ses détails, mais prévisible dans sa direction générale : toujours plus de collectivisme mortifère. Que ceux qui le peuvent quittent ce pays en état de décomposition.

    Répondre
    • eiram

      15 December 2020

      En cas de guerre mondiale..je pars à l’étranger .

  • riton

    14 December 2020

    Ce serait pas mal de faire un petit papier sur la sortie de crise et les divergences entre les états de la zone euro. Les pays du nord n’auront pas besoin de haircut, quel sera le deal pour accepter les haircut en Grèce et Italie. Aussi en montrant leur volonté de mutualiser, le signal est clair, la dette de la Grèce est celle du nord désormais…

    Répondre
  • Pierre 82

    14 December 2020

    En fait, ils ont très bien réussi leur coup: la majorité des citoyens sont persuadés que s’il n’y a pas eu beaucoup de morts, c’est JUSTEMENT parce que le gouvernement a confiné, et s’il ne l’avait pas fait, on en serait à plusieurs centaines de milliers.
    J’avais hier une conversation avec un collègue ingénieur d’une quarantaine d’années, qui me parlait de la catastrophe évitée de justesse en interdisant l’HCQ, et qui me faisait part de son inquiétude de voir que Raoult n’était pas encore en prison, tout en dissertant sur le laxisme de nos intitutions.
    Les bras m’en seraient tombés, s’ils n’étaient pas déjà tombés plusieurs fois, et j’ai tenté de lui expliquer que prescrire un antipaludique et un antibiotique banals et ultra-connus était peut-être une meilleure solution que de renvoyer les gens chez eux avec du Doliprane, et en leur demandant d’appeler le SAMU uniquement s’il étaient en détresse respiratoire. Sa réponse a été encore plus fulgurante: “Mais de toutes façons, je ne suis pas médecin, alors je n’ai pas à avoir une opinion sur un sujet que je ne connais pas”. Bottage en touche de classe mondiale. Venez avec n’importe quel argument, s’il ne va pas dans le sens du gouvernement, c’est du complotisme.
    Et voilà le résultat de la disparution totale des études qu’on appelait “Humanités”, et qui ne date pas d’hier, vu son âge.
    Seuls les experts ont désormais le droit d’avoir une opinion, les autres étant priés de s’aligner sur eux. Si deux experts ne sont pas du même avis, demandez à un énarque qui tranchera. On en est là. Ce pays est foutu.

    Les sondages le montrent déjà: une écrasante majorité sont d’accord avec les mesures prises, confinement, masque, arrêt de l’économie, etc…

    Répondre
    • Charles HEYD

      14 December 2020

      C’est exactement ce que je constate aussi!
      Mon voisin, 66 ans a différé un RDV chez un spécialiste en mars à cause du covid; résultat: on lui a enlevé un rein fin novembre; bien sûr les médecins lui ont dit qu’il n’aurait pas du annuler son RDV en mars! Je n’ai pas fait 10 ans d’études de médecine mais c’est ce que je lui ai aussi dit!
      Son fils, bac +x dit aussi que Raoult c’est de la daube; les bras ne m’en tombent plus non plus depuis longtemps car les Français vont voter pour lui (Macron) dans 2 ans pour leur avoir sauvé des centaines de milliers de vies!

    • breizh

      14 December 2020

      où sont les Jean-François Revel et autre Claude Imbert ?

      on constate par les exemples cités dans ces commentaires, qu’effectivement, le QI baisse…

    • Tissam

      14 December 2020

      Je suis parfaitement de votre opinion. Je vis exactement la même chose avec mes collègues. Une grande majorité ne réagit pas car le fait de pouvoir travailler de chez soi et d’être payé à ne rien faire vaut pour eux plus que le notre liberté que nous sommes entrain de perdre. Je suis effarée de voir le comportement des gens face à cette situation clairement ridicule. J’ai aussi fait des recherches et en Belgique en 2019 il y a eu 140.000 morts rien d’anormal, chiffre annuel. Regardons maintenant les chiffres pour 2020: 17.000 morts… alors ma question est: où est l’épidémie??? Il y a moins de morts aujourd’hui que l’année dernière et pourtant nous sommes confinés et beaucoup sont prêts à se faire vacciner sans aucune autre raison que la peur. Mais la peur de quoi???? Moins de morts cette année-ci que toutes les autres années. On devrait faire la fête… où va le monde…

    • PierreT

      14 December 2020

      Je suis 100% d’accord avec ce constat
      Plus personne ne se sent autorisé à penser en dehors de la parole officielle des experts. Et de fait, c’est cohérent avec le fait qu’on n’apprend plus à penser, mais juste à comparer ce qui est proposé pour consommer.
      Si on essaye d’apporter des éléments critiques, on est considéré comme étant un complotiste.
      Je vis ca depuis des années.
      Comment réagir ?
      Dans un premier temps, on n’y croit pas
      Dans un deuxième temps, on proteste (“Soyez pas cons, bon sang !”)
      Dans un troisième temps, on se sent abattu (“Ce pays est foutu”)
      et ensuite … ?
      Je crois qu’il faut développer une nouvelle capacité dans le dialogue de combat : celle d’argumenter sans relâche …
      Tiens … ca existe déjà : la dialectique éristique 🙂 (https://la-philosophie.com/art-avoir-toujours-raison-schopenhauer)
      Vous connaitriez pas un leu d’entrainement au combat dialectique éristique ?
      … je veux dire : en-dehors de Science-Po ; un endroit avec une vraie éthique

    • Pierre 82

      14 December 2020

      @breizh: Où sont les Jean-François Revel et autre Claude Imbert ?

      Ne cherchez plus, on en a quelques-uns. Les auteurs de ce blog, notamment (ils seront sans doute ravis de la comparaison).
      Plus sérieusement, je ne pense pas que l’intelligence soit morte. Elle est juste moins visible.

    • Nouza Longagné

      15 December 2020

      Et je suis de plus en plus persuadée que c’est en raison de cette écrasante majorité en accord avec les mesures prises, que les restrictions continuent voire s’amplifient jusqu’à tomber dans l’absurde.
      Moi, en tout cas, il me plait beaucoup ce minuscule virus qui est en train de secouer une planète entière. Fin 2019, lorsque j’ai entendu sur une grande radio nationale :”une ville chinoise a été fermée à cause d’un virus dont on ne connait rien; ça va devenir une pandémie”…là mon cerveau a immédiatement compris que quelque chose ne tournait pas rond…Une ville chinoise et donc une pandémie!!!
      Et ce virus m’a immédiatement réveillée et depuis, je cherche à comprendre ce qui se passe réellement… A qui profite le crime?
      Et quand j’entends le sinistre de la santé belge dire que la fermeture des petits commerces n’est pas due au virus, j’ai une confirmation supplémentaire.
      Les gens doivent absolument se réveiller et tous les moyens seront bons pour y arriver!!!
      Certes l’économie est à terre et nous allons devoir nous entraider, ce sera indispensable, ( pour ma part j’ai déjà commencé). Mais nous allons être obligé de créer un nouveau monde!
      Comme Emmanuel Macron l’a dit, “nous sommes en guerre”…Oui nous sommes dans la 3ème guerre mondiale qui est une guerre médiatique!!! Et 2021 sera pire que 2020 !!!
      Mais j’ai absolument confiance dans ce corona qui remettra les pendules à l’heure et nous montrera les vraies valeurs de la vie. Apprécier un moment de paix intérieure au lieu de courir pour acheter toujours plus pour combler le vide intérieur… Retrouver le goût des choses simples et de la bonne nourriture
      avec des légumes et des fruits de saison (les bonnes fraises du jardin c’est en juin, pas en mars); les valeurs familiales, bien bafouées de nos jours…( pas le temps, trop de travail, faire du sport, conduire les enfants à leurs activités périscolaires…).
      Eteignons la télé, allumons notre cerveau et ouvrons les yeux et gardons confiance dans l’avenir!!!
      D’aucuns parlent d’apocalypse!!! Et si c’était vrai…
      Belle journée à tous ✨💖🌞

    • Nouza Longagné

      15 December 2020

      @ pierre 82
      Et je suis de plus en plus persuadée que c’est en raison de cette écrasante majorité en accord avec les mesures prises, que les restrictions continuent voire s’amplifient jusqu’à tomber dans l’absurde.
      Moi, en tout cas, il me plait beaucoup ce minuscule virus qui est en train de secouer une planète entière. Fin 2019, lorsque j’ai entendu sur une grande radio nationale :”une ville chinoise a été fermée à cause d’un virus dont on ne connait rien; ça va devenir une pandémie”…là mon cerveau a immédiatement compris que quelque chose ne tournait pas rond…Une ville chinoise et donc une pandémie!!!
      Et ce virus m’a immédiatement réveillée et depuis, je cherche à comprendre ce qui se passe réellement… A qui profite le crime?
      Et quand j’entends le sinistre de la santé belge dire que la fermeture des petits commerces n’est pas due au virus, j’ai une confirmation supplémentaire.
      Les gens doivent absolument se réveiller et tous les moyens seront bons pour y arriver!!!
      Certes l’économie est à terre et nous allons devoir nous entraider, ce sera indispensable, ( pour ma part j’ai déjà commencé). Mais nous allons être obligé de créer un nouveau monde!
      Comme Emmanuel Macron l’a dit, “nous sommes en guerre”…Oui nous sommes dans la 3ème guerre mondiale qui est une guerre médiatique!!! Et 2021 sera pire que 2020 !!!
      Mais j’ai absolument confiance dans ce corona qui remettra les pendules à l’heure et nous montrera les vraies valeurs de la vie. Apprécier un moment de paix intérieure au lieu de courir pour acheter toujours plus pour combler le vide intérieur… Retrouver le goût des choses simples et de la bonne nourriture
      avec des légumes et des fruits de saison (les bonnes fraises du jardin c’est en juin, pas en mars); les valeurs familiales, bien bafouées de nos jours…( pas le temps, trop de travail, faire du sport, conduire les enfants à leurs activités périscolaires…).
      Eteignons la télé, allumons notre cerveau et ouvrons les yeux et gardons confiance dans l’avenir!!!
      D’aucuns parlent d’apocalypse!!! Et si c’était vrai…
      Belle journée à tous ✨💖🌞

  • bart

    14 December 2020

    Nous prennent ils pour des imbéciles ?
    La réponse est : OUI
    Sommes nous des imbéciles ?
    La réponse est : OUI !!!!!

    Maintenant la vraie question qui tue :
    Sont ils des incompétents, incapables de gérer, mal informés…etc ????
    La réponse est : NON
    Le résultat actuel le prouve !
    Une véritable dictature, qui porte le nom de démocratie, et dans laquelle tout le monde se complaît !
    Chapeau, les artistes !!!

    Répondre
    • Tissam

      14 December 2020

      Tout à fait d’accord! Le gouvernement a fait en sorte de mettre les gens dans des situations pour lesquelles ils ne peuvent pas trop se plaindre. Les commerces fermés reçoivent de l’argent, les employés font du télétravail, les gens qui perdent leur boulot reçoivent une allocation. Comment osez-vous vous plaindre alors que des milliers de gens meurent… du coup tout le monde ferme les yeux.

    • eiram

      15 December 2020

      Vous avez parfaitement raison: Ils ne savent pas comment gérer cette crise mais ils savent parfaitement comment l’utiliser pour parvenir à leurs fins: mondialisation, asservissement des peuples par la peur, muselage (masque) de tous les esprits libres etc…
      On ne peut pas arrêter un virus, mais on peut s’en servir pour arrêter une révolte .
      Chapeau les artistes !!!

  • Olivier Vitri

    14 December 2020

    Pardonnez-moi : «(…) tel est donc mon conseil pour ceux qui s’intéresseNT aux marchés financiers».

    Répondre
  • jean pierre

    14 December 2020

    La Suède, environ 10 millions d ‘habitants, a 6 à 7 fois moins d’habitants concentrés dans le sud dupas, que les pays européens.. N ‘ayant pas été confinée au début de la pandémie, la population sensible au virus est morte au printemps. Pour la seconde vague il ne reste que la population immunisée ou qui résiste bien au virus. Cela peut être aussi une explication.

    Répondre
  • Nathan

    14 December 2020

    Petite réflexion personnelle: 2020 est l’année où l’on a enfin vaincu le cancer ! Démonstration: un patient en phase terminale d’un cancer X décède, il est testé avec un test pcr à l’efficacité douteuse et est déclaré covid positif. Ainsi il est mort du covid et pas du cancer, CQFD.
    Et après on se plaint de ne pas avoir des élites brillantes, moi je dis bravo et merci pour ce remède contre le cancer, quelle époque prodigieuse.
    Belle analyse Monsieur Gave.

    Répondre
  • Thierry

    14 December 2020

    Je ne peux pas m’empecher de sourrire car il ya quelques semaines passés, j’ai fait une analyse similaire avec la mortalité de la France et de l’Angleterre (chiffres de ‘INSEE et de l’ONS) et les taux ‘occupation des lits d’hopitaux du NHS. Par rapport a votre tableeau, je suis tombé sur des variances similaires. J’ai aussi trouvé que pour les 3 derniéres années, la majortié de la mortalité annuelle se passe entre Octobre et Decembre (entre 50 et 60% selon les années). Pour ce qui est du pétrole j’ai acheté BP et Schell il y a 6 mois de cela…

    Bien a vous!

    Répondre
  • BKK

    14 December 2020

    Les actions de la pathocratie affectent une société entière, en commençant par les leaders et en infiltrant chaque ville, affaire, et institution. La structure sociale pathologique couvre graduellement tout le pays en créant une “nouvelle classe” à l’intérieur de cette nation. Cette classe privilégiée [de pathocrates] se sent menacée en permanence par les “autres”, c’est-à-dire par la majorité des gens normaux. Les pathocrates n’entretiendraient pas non plus des illusions sur leur sort personnel s’il y avait un retour au système de l’homme normal.

    Répondre
  • Buridan Jean

    14 December 2020

    “ILS” ne nous prennent pas pour des imbéciles. Seulement les 95% de Français qui ne raisonnent pas, mais résonnent.

    Répondre
    • Explorer76

      15 December 2020

      Résonnent…. comme des cloches!!!

  • Rolling

    14 December 2020

    Comment faire réagir encore une immense majorité de français et de citoyens de notre Europe qu’il faut virer nos gouvernants français et ceux de Bruxelles ?

    Répondre
  • BOHRER Christian

    14 December 2020

    C est l année la plus stupide et étrange que j ai vécu ( ai 57 ans )

    Répondre
  • Gerldam

    14 December 2020

    Je crois qu’on peut être beaucoup plus sévère avec ce gouvernement que vous ne l’êtes.
    Il ya d’abord l’interdiction du seul protocole qui a des effets positifs: hydroxychloroquine (HCQ) et azythromycine (AZ). Ce protocole n’est pas un remède miracle, mais, administré très tôt, cad prescrit par les généralistes, il divise le nombre de malades hospitalisés (normal plus soins intensifs) par deux et surtout le nombre de morts par deux. Un papier qui va bientôt être publié va analyser les articles favorables ou défavorables à l’HCQ + AZ en fonction du degré de conflit d’intérêt avec Big Pharma, notamment Gilead. Pour les auteurs qui n’ont aucun conflit d’intérêts, les résultats sont tous positifs et d’autant plus positifs que le traitement est donné au tout début des symptômes. AUCUNE EXCEPTION. Parmi les articles qui déclarent n’avoir vu aucun effet positif voire des effets néfastes, les conflits d’intérêts sont majeurs. J’en conclus que toute la bande devrait avoir à répondre devant les assises des dizaines de milliers de morts qui auraient pu être évités.
    Ce n’est pas tout, malheureusement. Vous connaissez sans doute le fameux décret dit “Décret Rivotril” (Décret n° 2020-1262 du 16 octobre 2020) dans lequel il est conseillé de donner du Rivotril aux personnes âgées hébergées dans les Ehpad. Or, quel est la contre-indication majeure du Rivotril: les affections pulmonaires! Autant dire que ce décret, publié au journal officiel, est un assasinat indirect. Nouvelle cause de renvoi devant les Assises.
    Et cela continue: l’affaire du remdesivir! Cet antiviral, fabriqué par la société Gilead, coûte fort cher, est administré pendant dix jours par intraveineuse et n’a aucun effet possitif sur le Covid 19. Pire, il est toxique pour les reins. L’UE a commandé pour un milliard de remdesivir à Gilead (merci pour eux) avec l’argent des européens trois jours avant que l’OMS annnonce que le remdesivir n’était pas recommandé dans le traitment du Covid 19. Les autorités de santé françaises ont envoyé une note aux hôpitaux pour leur dire qu’ils pouvaient obtenir gratuitement du remdesivir pour soigner leurs patients Covid.
    Pour couronner le tout, un article récent identifie 10 “flaws” dans les tests par RT-PCR. En particulier ils donnent de trop nombreux faux positifs.
    Vous ne pensez pas que cela fait un peu beaucoup?
    Et que l’incompétence est insuffisante pour expliquer cette longue liste de crimes.

    Répondre
    • glardon

      14 December 2020

      un copier collé du sang comptaminé, et la jurisprudence “responsable mais pas coupable ” les enverra soit au conseil d’état ou dans une de ces armoire dorée avec retraite chapeau sinon panthéonisation !

    • Pierre 82

      15 December 2020

      @Gerldam
      Tout à fait d’accord, à ceci près qu’il n’a a pas que ‘HCQ+AZT+Zn’ qui donne de bons résultats. Depuis lors, d’autres combinaisons ont montré également qu’ils amélioraient également le pronostic vital (je pense à l’Ivermectine entre autres).

    • eiram

      15 December 2020

      Pas devant les assises, mais si “nous sommes en guerre”, devant un tribunal militaire, pour crimes de guerre . Combien de morts à cause de leurs prises de décisions incohérentes ?

  • Edouard

    14 December 2020

    Merci de votre travail,monsieur Gave. Êtes-vous au courant pour le Professeur Fourtillan qui a été interné de force en pyschiatrie? C’est un éminent toxiocologue ,pharmacologue, inventeur. Il s’agit d’un procédé similaire à l’enfermement de Jean-Louis Caccomo, le professeur d’économie que vous avez soutenu.

    Répondre
  • lauffenburger eric

    14 December 2020

    covid suéde

    Répondre
  • Nanker

    14 December 2020

    “Comme le dit l’un de mes amis : l’Irlande a l’IRA, l’Espagne a l’ETA et nous, nous avons l’ENA…”

    J’ai ri… et cela m’a fait penser à cette rencontre (furtive!) lors d’un week-end des “journées du patrimoine”. Déambulant mollement dans les couloirs de la somptueuse Cour des Comptes je fus abordé par un membre de cette institution qui ce jour-là faisait office de guide.
    Au bout de 30 secondes d’une conversation aussi sympathique qu’insipide il me déballa soudainement son C.V. : ENA et Inspection des finances.

    Ayant été bien élevé je fis semblant d’être impressionné… tout en me demandant de quelle catastrophe ce jeune homme se rendrait-il coupable lorsqu’il arriverait à la plénitude de ses “talents” (la cinquantaine et dircab).

    Répondre
    • Robert

      14 December 2020

      Oui, ce jeune homme va rejoindre les “déconnectés” de la société civile dans les palais de la République.
      Comme l’a souligné Charles Gave ces messieurs se distinguent par leur incompétence quant aux “choses de la vie” et par leur suffisance… le tout avec bonne conscience !
      Redoutables quand ils se lancent en politique !

  • breizh

    14 December 2020

    Plus besoin de lire “l’étrange défaite” : elle se déroule sous nos yeux, avec au final un régime de Vichy (fin des libertés, démission du parlement, mainmise des énarques (à l’époque les synarques), dénonciation, décroissance et pauvreté, peut-être pas d’antisémitisme, quoiqu’avec la montée de l’islamisme…).

    On attend que le président nous explique qu’il fait don de sa personne à la France. Je n’ai pas encore identifié qui dans les rôles de Laval et Darlan.

    Répondre
  • Ockham

    14 December 2020

    Remarquable y compris le premier commentaire de Charles H !

    Répondre
  • Charles HEYD

    14 December 2020

    Article une fois de plus remarquable!
    Rien à dire sur la confiance qu’on peut accorder à nos énarques sur la gestion de la crise sanitaire et encore moins sur celle de l’énergie; on a fermé Fessenheim l’été dernier et en automne … la ministre de l’écologie nous parle de possibles et même probables (en cas de grands froids) coupures d’électricité dans les deux à 3 mois à venir; il fallait le faire et ils l’ont fait! Bien sûr c’est à cause du covid!
    Quant au pétrole, il a déjà repris au moins 50% par rapport à ses plus bas de l’année!

    Répondre
  • MVS

    14 December 2020

    Je comprends grâce à cette crise du COVID la débâcle de 1940: des élites minables et un peuple idiot, peureux et qui ne réfléchit plus.
    Plus généralement, c’est bien l’Occident qui s’étiole et file vers sa fin de manière bien triste.

    Répondre
    • Dominique

      16 December 2020

      Effectivement, la période imposée au peuple de France par ses dirigeants rappelle la “drôle de guerre” menée de septembre 39 à avril 40. C’est à dire jusqu’à ce que l’Allemagne attaque, alors que la France lui avakt déclaré la guerre en 1939 !
      .
      Simple remarque sur l’inefficacité de notre régime de démocratie. Dans les deux cas un roi et son conseil, entourés de glorieux militaires dans le premier cas, et de médecins compétents dans le second, n’auraient pas fait cela.
      .
      Le peuple n’est pas idiot mais dans les deux cas berné par une propagande 24×24 et la censure et terrorisé par les mesures de confinement. Le bon sens naturel prévaut majoritairement mais la menace des gouvernants est là : la force brutale des amendes, prisons, LBD etc..a remplacé la bienveillance et l’expérience du roi et son conseil.

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!