FavoriteLoadingAjouter aux favoris

image_pdf

Et revoici la trêve estivale.

L’Institut des Libertés va prendre ses quartiers d’été et ne plus publier grand-chose jusqu’au début septembre. Pour ceux que cette perspective mettrait dans un en état de manque trop insupportable, je ne saurais trop recommander de parcourir à leurs moments perdus les anciens papiers postés sur le site depuis toutes ces années.

 

Si certains le font et que cela les amène à se poser des questions sur ce qui a été écrit à l’époque, je m’engage à répondre à ces interrogations.

Je discutais récemment avec un vieil ami Juif de l’Institut de ce que nous cherchions à faire, et il a eu cette remarque qui m’a profondément frappé : « Dans le fond, vous faites ce que les rabbins recommandent à ceux qui veulent étudier la Thora. Vous travaillez beaucoup pour essayer de comprendre. Et une fois que vous avez l’impression que vous avez compris quelque chose, vous vous donnez un mal de chien pour partager cette connaissance avec quiconque s’intéresse au sujet ».

 

Je crois que cet homme a parfaitement résumé ce que nous cherchions à faire.

  • Sur le travail, il a raison, nous travaillons beaucoup.
  • Sur la compréhension, je laisse les lecteurs le soin de juger si nous avons atteint au moins partiellement nos objectifs.
  • Sur la diffusion, le partage, nous en sommes à 80000 clics uniques par mois, en croissance constante année sur année, ce qui me dit-on est bien. Ce qui est encore mieux, c’est sans aucun doute le fait que ceux qui viennent sur le site apparemment y reviennent encore et encore.  Les interviews publiées sur le Web, ou les interventions lors d’émissions télévisées- qui se font de plus en plus rares- connaissent aussi un succès d’audience certain.

Ce qui m’amène à la question que j’aimerais poser à nos lecteurs. Comment faire croitre notre diffusion puisque nous sommes à l’évidence l’objet d’une certaine Omerta ?

 

Il semble que les générations actuelles préfèrent les messages visuels et auditifs aux messages écrits. Faut-il donc aller vers plus de documents à mettre sur You Tube ? Des courts documents visuels (5 ‘, 10’ au maximum) enregistrés sur les principales notions économiques à connaitre, ou sur des problèmes d’actualité seraient-ils utiles ?

 

Et donc, comme l’an dernier où j’avais demandé aux lecteurs de m’aider à sélectionner les chapitres les plus pertinents à mettre dans mon dernier livre, je leur demande cette fois ci de réfléchir à la façon de mieux diffuser un message que l’université et les media français ont cessé de transmettre il y a bien longtemps. Nous ne vous connaissons pas tous, mais nous savons que vous êtes là. Ce site est fait pour vous, à vous de le faire connaitre. Nous avons de tous petits moyens et nous aimerions d’autant plus savoir comment mieux répondre à vos attentes.

 

Amicalement,

 

 

Charles Gave

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faîtes rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

Partager sur

83 Commentaires

  1. Bonjour Charles,

    Tout d’abord merci pour votre travail ! Continuez, le monde a grandement besoin de site comme celui-ci.

    A notre tour de vous aider en ce qui concerne les videos. De mon experience, c’est effectivement devenu un support indispensable. Quant a la duree des videos, court et long ont chacun des avantages et il me semble interessant de cultiver les deux. Des format plus long permettant le developpement en profondeur et/ou le debat contradictoire et les formats courts (5 a 15 min) sont plus adaptes au mode de vie actuel. Pourquoi donc se priver d’un format? Je viserais les deux, ou les formats courts pourraient parfois etre des extraits de videos plus longues afin d inviter a les decouvrir !

    Longue vie a l’IDL !

    Répondre
  2. Bonjour Charles,

    A mon avis, gardez le support écrit. Vos écrits sont clairs, et à l’heure du « tout effet spéciaux » ça a son charme que de rester sur un support traditionnel.

    Si vous voulez vous tourner vers la video, je pense qu’il y a deux pistes possibles :

    1) Les formats très courts : « on présente une notion » (quelques minutes).

    2) Les formats un peu plus longs : les débats. L’inconvénient des débats télévisés, c’est souvent qu’il y a trop d’invités, qu’on balaie les sujets pour respecter un timing, etc. Du coup on ressent un manque. Pourquoi pas un débat avec 1 ou 2 intervenants maxi, sans les contraintes de la télé (= si vous voulez creuser un sujet, creusez le). Un beau débat d’une heure avec un intervenant de qualité, cela plairait.

    Mais dans tous les cas, je salue votre travail. C’est grâce à vous et à un autre que je suis entré dans le libéralisme; et depuis je n’en sors pas 🙂

    Répondre
  3. Voilà qui vend du rêve grec:

    «Pour être indépendant, Daniel Cohn-Bendit suggère au Québec de rejoindre l’Union européenne»

    https://francais.rt.com/france/41134-pour-etre-independant-daniel-cohn-bendit-suggere-quebec-rejoindre-union-europeenne

    Si vous voulez être traité de la même façon que les grecs par les brutes blondes des forêts germaniques, venez intégrer l’UE!

    Il y a aussi cette magnifique citation:
    «L’Europe, c’est plus fort que le Canada.»

    Répondre
  4. Créez un compte Twitter et un compte Facebook si ce n’est pas déjà fait. Reprenez systématiquement sur Twitter et Facebook chaque article publié sur votre site. Créez une chaîne youtube. Facilitez la création d’un compte sur votre site pour les intervenants réguliers.

    Répondre
    • Done

  5. Bonjour M. Gave.

    Je pense que votre effort pour communiquer des vérités dérangeantes est enrayé par votre ton et certaines formules choquantes. J’ai en mémoire en particulier votre affirmation que « les banquiers centraux finiront pendus en place publique », et l’air gêné que cette déclaration a peint sur le visage de M. Doze.

    Si nous sommes familiers avec votre humour pince-sans-rire, la solidité de votre raisonnement et les effets de votre indignation quant au hold-up des banquiers centraux sur l’économie mondiale, ce n’est pas forcément le cas du grand public. Certes, être secoué vigoureusement fait parfois le plus grand bien, mais la Doxa a rendu cet auditoire plus imperméable à votre message.

    La proverbiale cuillérée de miel est plus efficace que le vinaigre, comme le démontre M. Jean-Marc Daniel qui semble lui-aussi des plus sceptiques envers nos chers banquiers centraux.

    Ne changez pas, M. Gave, mais quand vous parlez au milieu des loups, soyez aussi prudent « comme les serpents » (Mathieu 10.16)

    Bonnes vacances, et dans l’impatience de vous lire à la rentrée.

    Répondre
    • Selon moi Nicolas Doze est un « optimiste béat »;
      c-à-d quelqu’un qui ne voit et ne reçoit que les bonnes nouvelles; j’en parle en connaissance de cause car je regarde les « experts » sur BFM tous les jours et depuis des années; comme les présentatrices météo, toutes chaines confondues, quand le temps annoncé est à pluie elles prennent un air de désespérance même en ces temps de canicule, comme si c’était leur faute s’il va pleuvoir! Il faut bien réconforter le parisien en villégiature dans son mobile home à l’ombre de la dune du Pilat! Durant tout le quinquennat de Hollande il (Nicolas Doze) sautait comme un cabri quand le chômage faisait mine de se redresser, vous savez, la fameuse courbe! mais quand les chiffres étaient mauvais il prenait, lui aussi, un air de désespérance comme les présentatrices météo;
      quant à Jean-Marc Daniel, que j’estime beaucoup, il me rends perplexe; je n’ai (pas encore) lu son livre sur les impôts en France, mais si j’ai bien compris différents commentateurs de ce même livre, les impôts en France sont trop élevés; or dans un post récent il exhortait Macron à tenir bon sur l’augmentation de la CSG, mais aussi il est vrai sur la suppression d’une partie de l’ISF; cependant l’augmentation de la CSG est bien supérieure en valeur à la diminution des recettes dues à l’ISF; son argument: la CSG est un « bon » impôt car il est à assiette large et à taux faible; je suis d’accord avec cela mais si on paye trop d’impôts le problème n’es pas de savoir si la CSG est un « bon » impôt mais tout simplement de réformer notre système fiscal pour en payer moins (des impôts!) et notamment cette « injuste » taxe d’habitation!

    • Je ne suis pas d’ accord sur le ton . Justement dans une période où tout le monde s’ excuse de demander pardon , il est bon d’ avoir des espaces de libertés ou in appelle un chat / un chat . J’ en ai assez justement de tous ces politiques Que j’ entends parler , je comprends les phrases qui ont un sens mais rien ne sort en réalité .
      C’ est usant

  6. Bonjour,
    mon avis est qu’il ne faut rien changer. Ce format -un post le lundi matin- est votre style, votre ‘patte’.
    C’est de la diffusion limitée, c’est rare car c’est précieux.
    La grande diffusion c’est pour les autres mierdas donc par pitié ne vous alignez pas sur BFM WC…
    il vaut mieux être lu ‘uniquement’ par 80 000 fans critiques plutôt que par 80 000 000 de cons (n’est ce pas Attali!?)
    Soljenitsyne travaillait ignoré des foules, c’est aussi votre destin.
    Ceux qui veulent savoir vous trouverons.
    Cordialement

    Répondre
    • > «Ceux qui veulent savoir vous trouverons.»

      Hélas non.
      Il y en a qui ne savent même pas qu’ils ne savent pas.
      Ils sentent qu’il y «une perturbation dans la Force», mais…
      Non, ce n’est pas facile de savoir que l’IDL existe ou que telle ou telle chose existent. Tout simplement parce que nous ne sommes pas omniscients.
      Par exemple, et simplement, comment fait-on pour savoir que l’IDL existe? On tape dans Google «Charles Gave» alors que on ne le connaît pas? On tape dans Google «Quelle est la vérité?»…? On tape dans Google «Il y a une perturbation dans la Force mais je ne sais pas quoi»………???? Quels sont les mots-clefs à utiliser? Comment savoir que ce sont ces mots-clefs à utiliser? Quand vous ne connaissez pas le mot «Bastiat», «Tocqueville», ou «libéral», que faire?

      C’est bien tout le problème. La personne qui ne sait pas ne sait même pas ce qu’elle ne sait et où chercher.

      D’autant plus que tout le système est justement organisé avant que le nouvel individu qui naît au pays de France soit désinformé et n’ait pas accès à la vérité, ou à une version de la vérité qui est conforme à la philosophie de ceux qui ont le pouvoir.
      Regardez l’école. C’est une machine à laver les cerveaux. Où on l’apprend absolument rien. Où la médiocrité de l’instituteur et du professeur est désespérante. Où l’école est une prison, un enfer où il faut aller tous les jours pendant 25 ans à apprendre RIEN. Où pas un professeur a un semblant de niveau.
      En outre, comme cet état dure depuis un certain temps, ce lavage de cerveau a déjà atteint les parents. Donc, qui dans votre famille peut vous aider et/ou vous comprendre? Personne. Étant eux-mêmes été convertis malgré eux et à leur insu à l’hédo-nihilisme, ils sont eux-mêmes trop occupés à être heureux, centrés sur eux-mêmes, à cultiver leur propre valeur, leur propre vanité plutôt que de leurs enfants (dont le surnom pourrait être «résidu de capote trouée», puisque ces enfants ont été une barrière à leur propre épanouissement). Voire, les parents ne considèrent ces résidus de capote trouée comme des moyens afin d’accroître leur valeur. Ou cachés quand ceux-ci sont désespérément incapable d’augmenter la vanité des parents.
      Et vous voulez que ces résidus de capote trouée trouvent par eux-mêmes alors qu’ils sont entourés par le vide et soutenus par personne? Un mot: COMMENT?????!!! ☹☹☹☹☹☹☹☹☹☹☹☹☹☹
      Ils sont entourés par le néant et utilisés comme des moyens.
      Ils ne savent même pas ce qu’est une bibliothèque. Chez leurs parents (divorcés, cela va de soit), il n’y pas une bibliothèque de livres mais de sextoys.
      Sans compter que la vie hédo-nihiliste est, par essence, malheureuse, leurs parents ne sont jamais heureux, satisfaits, ils vont toujours mal, et leurs enfants n’ont pas intérêt à être un problème supplémentaire.
      Même si ils pensent, observent, se rendent compte que ça ne tourne pas rond, que voulez-vous qu’ils fassent? Vers qui se tourner? Que faire? Où? Comment?

      D’autant plus que la construction de leur personnalité étant déficiente, voire ne se faisant pas, comment croyez-vous se passe leur relation à autrui, leur relation aux autres, sachant que ils ne vont rencontrer que des hédo-nihilistes qui vont eux aussi tenter de les utiliser afin d’augmenter leur propre valeur et leur propre vanité? Que ces gens ne sont pas là pour être gentils ou pour aider, mais pour utiliser son prochain? Que croyez-vous qu’il arrive à ces enfants qui deviennent des adultes déficients et inadaptés? Où croyez-vous qu’ils atterrissent? Que croyez-vous qu’ils deviennent?

      La famille a enfin été brisée: grâce à l’hédo-nihilisme.

      Il est donc évident qu’il est organisé une omerta, non pas spécialement à l’encontre de l’IDL, mais à l’encontre de toutes pensées différentes, «déviantes», non conformes. Et ne croyez pas qu’il s’agit d’un complot ourdi – c’est un phénomène non artificiel mais social. Les phénomènes sociaux sont complexes et donnent l’apparence du complot du fait qu’on a l’impression qu’il y a une intelligence derrière qui a conçu la façon dont les évènements se déroulent.

      Donc, oui, quand on est une personne qui ne sait pas, elle ne trouvera pas l’IDL. Parce qu’elle ne sait même pas où chercher, ni même quoi chercher.

      À moins que de telles personnes soient l’exception à la règle (Qu’en savez-vous?) et qu’on ne fait pas d’omelette sans casser d’œufs??? ☹☹☹

      Et même parmi ceux qui savent et qui comprennent, pourquoi iraient-ils chercher un jour sur Google «think tank libéral»? Car il faut se mettre dans leur contexte: si ils sont libéraux, c’est bien grâce à leur environnement qui a pu les préserver et leur donner cet vision libérale du monde. Ils n’éprouvent donc pas le besoin d’autres points d’appui puisque leur environnement leur fourni déjà.
      Rappelons aussi que, avec des siècles de centralisation, le français a perdu l’initiative politique et civile, l’initiative de se chercher, de se rassembler et de s’associer.

      Pour revenir au sujet initial, je crois que si l’IDL conserve le format actuel, son audience va progressivement et lentement s’élargir auprès de tous ceux qui ont encore un bagage intellectuel. Cela sera très lent mais probable.

      Maintenant, deux questions:
      – Peut-on accélérer le processus?
      – Et ne peut-on pas atteindre ceux qui sont nés au milieu du néant? Ceux qui sont des libéraux mais qui s’ignorent?

      Enfin, si l’IDL veut devenir l’équivalent du Mises Institute, ils vont avoir besoin d’hommes, de talents (qui existent).

      Personnellement, il me semble que le but numéro un est de recréer une société civile non-jacobino-rousseauiste, mais libéral-catho. En parallèle de la société officielle. Déjà, si jamais cette étape est franchie, cela donnera un énorme espace de liberté pour exister pour les français classiques/traditionnels. Permettre à cette seconde France d’exister, à cette France opprimée, et aujourd’hui minoritaire, qui jadis fut la fille aînée de l’Église.

    • Et rappelons que, dernièrement, l’omerta a pris une tournure concrète et tangible: Google et consorts sont légalement obligés de filtrer leurs résultats afin d’aider le troupeau à discerner la vérité-vraie, et à protéger ces ouailles contre la vérité-pas-vraie. (Mmmmhh… URSS molle? Où ça?)

      Ce qui, bien sûr, va encore aider ceux qui cherchent la «vérité», qui «veulent savoir», à trouver l’IDL…

    • Quant à vos autres phrases,

      > «Soljenitsyne travaillait ignoré des foules, c’est aussi votre destin.»

      Soljénitsyne était simplement un soldat de la vérité. Il voulait témoigner. Son œuvre est immense. Le fait d’être ignoré des foules est indépendant. Bien que cela fasse partie des probabilités, il n’y a aucune fatalité à être esseulé dans l’accomplissement de son œuvre.

      > « il vaut mieux être lu ‘uniquement’ par 80 000 fans critiques plutôt que par 80 000 000 de cons»

      Et pourquoi donc?

      Le but n’est pas de se regarder le nombril ou de monter une secte.

      L’audience n’étant pas la même, le contenu n’a pas vocation à être le même. Je pense au contraire que ce serait formidable si Charles Gave pouvait exprimer et expliquer son point de vue à 80m# de personnes. Et c’est de ça dont ceux qui détiennent le pouvoir ont peur. Que quelqu’un dise publiquement et tout haut que le roi est nu («Le risque est que les Grecs sortent et que ça marche.»).

      > « La grande diffusion c’est pour les autres mierdas»

      Et pourquoi donc? Quel est le lien entre la grande diffusion et le contenu diffusé?

      Et si le but n’est pas d’être diffusé, quel l’objet de l’action de l’IDL???

      > «par pitié»


      Que viens faire la pitié là-dedans? Pourquoi l’IDL devrait s’adapter en fonction de vos attermoiements?

      > «c’est rare car c’est précieux»

      Tout ce qui est rare est cher. Or un cheval bon marché est rare. Donc un cheval bon marché est cher.

      Je meurs étouffé par tant de stupidité.

    • Pas taper

  7. Cher Charles,

    Etant ne au siecle dernier, je ne suis pas fan des videos qui, selon moi sont beaucoup moins efficaces et denses que l’ecrit donc je vous encourage a poursuivre la redaction de vos billets hebdomadaires.

    Ceci dit, si il est necessaire d’integrer la video pour faire passer vos messages, je me permets de vous inviter a consulter ce que fait Johann Norberg du Cato Institute, une maniere d’aller droit au but pour expliquer sa vision du monde : http://www.freetochoose.tv/quicktake_channel/qtvideos.php?SeriesId=8

    Bonnes vacances

    Répondre
  8. Le meilleur moyen de faire connaître, Urbi et Orbi, vos idées, religieuses, philosophiques, économiques, est de vous rendre célèbre par la constitution d’un portefeuille réel de valeurs mobilières.
    Ce qui intéresse le plus les gens, c’est de profiter avantageusement des « lumières » du « gourou ».
    Donc, sans appeler publiquement à l’investissement ou à l’épargne, (activités hautement régulées), vous pouvez proposer par exemple 3 portefeuilles de 100 000 Euros chacun (au départ), qui sont à copier par vos disciples (en restant proportionnels à leurs moyens individuels).
    Portefeuille A- pour les tortues (qui espèrent quand même battre un jour le lièvre).
    Portefeuille B- pour les apprentis millionnaires (destiné à concurrencer Berkshire Hathaway sur le très long terme).
    Portefeuille C- le pâté du chef GAVE (une mixture créative, nouvelle cuisine).
    Chaque portefeuille doit être réel et explicité à 100 % (quantité, prix d’achat, commission, droits de garde, prix de vente, etc) avec les conditions réelles, sachant que la fiscalité est éventuellement à prévoir en plus, selon le pays de résidence où seront ultimement rapatriés les fonds produits par la liquidation du portefeuille).
    Une vidéo de création de portefeuille puis des vidéos montrant le pourquoi et le comment des opérations de modification et d’entretien des portefeuilles, seront diffusées à espaces aussi rapprochés que nécessaire.
    Quand les gens investissent leur argent, ils investissent leur tripes et se passionnent pour leur gourou.

    Répondre
  9. Bonjour,
    a lire tous les commentaires d’aucuns vous propose de rédiger un article d’une page d’autres de 8 ou 10 pages. Il en va de même pour YouTube de 2 à 30′ voire de longues conférences.
    en fait tout cela ne vous avancera guère.
    Personnellement je préfère l’écrit synthétique.
    alors 1 à 2 pages me vont bien et concernant les vidéos 3 à 4 ‘ est le maximum que je regarde.
    Il existe une alternative les 10 pages et les 30’ avec la possibilité de consulter et écouter un résumé, en fait la synthèse.
    Cordialement
    NEVAO

    Répondre
  10. Aucun risque de « gavage » avec vous, soyez en assuré .
    En outre,quelqu’un qui cite (et ressuscite…,bonnes surprises , bonne pioche) Sauvy , Ellul,et qui aime Avignon, ne peut pas être tout à fait mauvais…..

    Répondre
  11. Au milieu des graphiques et infographies, il faudrait des photos de femmes peu vêtues. ça fait toujours venir du monde.

    Répondre
    • Vous voulez dire transformons l’ institut des libertés en institut des libertins ?

  12. Bonjour Mr Gave, je me rappelle le plaisir que j’ai eu de partager un repas à vos côtés lors de votre passage à Wavre en Belgique (personne n’osait s’assoir à côté de vous et j’en ai profité).

    C’est effectivement dommage que Nicolas Doze et d’autres ne semblent plus penser à vous inviter dans leurs émissions.

    Trois suggestions:

    1. animer une page Facebook à la manière de Jean Bricmont (réflexions diverses)
    https://www.facebook.com/jean.bricmont

    2. animer une page YouTube à la manière de Michel Drac (exposés thématiques) https://www.youtube.com/channel/UCUToCUpK5ZAH6S6ZXktfWEA

    3. éviter de (trop) vous répéter et ne surtout pas hésiter à continuer à illustrer vos propos par des chiffres, des graphes, des références…

    Je ne suis pas pour les vidéos trop courtes (deux minutes, les internautes s’en chargent) ou trop longues (au delà de 30 minutes, il faut regarder en plusieurs fois avec le risque de décrocher).

    Gardez la flamme et passez de bonnes vacances.

    Répondre
    • Bonjour,

      Le syndrome « youtube » s’inverse à l’étonnement de… youtube.

      L’attention du spectateur youtube moyen s’accroît depuis plusieurs années maintenant.

      Youtube n’est plus un site ou le format 3/10min divertissement domine, de nombreux conférenciers, médias, vulgarisateurs, politiques ont donner une « légitimité » à youtube qui devient source d’information et plus seulement de divertissement. Le format 30min+ est devenu le plus populaire.

      Passez de très bonnes vacances!

  13. le pere de peter schiff,irvin schiff avait fait une bd expliquant les mecanismes economiques d’un point de vue liberal en imaginant une ile isolee qui vivait de la peche (How an Economy Grows and Why It Doesn’t (1985) ISBN 0-930374-06-1) .
    j’avais beaucoup appris en le lisant. actuellement,je repense souvent a certaines des planches de cette bd:son explication de la mauvaise gestion des banques et de la perte de la valeur de la monnaie sont magnifiques de pertinence.

    son fils a publie How an Economy Grows and Why It Crashes (https://www.amazon.fr/How-Economy-Grows-Why-Crashes-ebook/dp/B00GPKQPIK/ref=sr_1_11?ie=UTF8&qid=1500101542&sr=8-11&keywords=irwin+schiff).
    peut etre qu’un accord est possible pour la traduction et la diffusion de ces livres en version francaise.
    peut etre

    Répondre
  14. bonjour M. Gave,
    je vais aussi vous abreuver de mes « conseils » puisque vous le demander gentiment;
    – je viens de voir justement un conseil sur la longueur des vidéos; 5 à 10 suffisent largement, au-delà même les esprits les mieux disposés décrochent surtout lorsque le sujet est ardu!
    – idem pour l’écrit; les (excellentes) discussions initiées par vous-même, M. Netter ou Noé sont largement assez longues; rappelez-vous les éditos de notre regretté Jean-François Revel, en une page tout était dit! Quand j’envoyais un mail dans mon poste de travail il n’était pas rare de recevoir en retour des questions dont je donnais la solution en page 2 de ce même mail!
    – les participations aux émissions de télé; je sais, je sens plutôt, que vous êtes « blacklisté »; aussi profitez de toute invitation sur ce média; la petite lucarne laisse des traces sur You tube ou d’autres sites de replay;
    – le ton de vos entretiens et écrits enfin; je viens de prêter votre dernier livre (Sire, surtout ne faites rien!) à un ami qui ne vous connaissait pas; il trouve votre ton, la manière de dire les choses (un peu!) rude! Surtout n’en changez pas, de ton! Les « cons » ne vous seraient pas plus reconnaissants pour autant!

    Répondre
    • je suis désolé de voir 2 fois mon même, ou à peu près, propos que je n’arrivais pas à envoyer depuis 2 jours après plusieurs tentatives; n’y voyez surtout pas une tentative de harcelassent!

    • Aucun pb . Parfois , malgré nous , des commentaires restent bloqués Que je dois débloquer manuellement . Ceci explique des doubles posts

    • Certes et puis comme disait à
      Audiard  » quand les mecs de 100 kilos disent un truc sur un certain ton , les mecs de 60 kilos les écoutent  » :-))

  15. bonjour M. Gave,
    je vais aussi vous abreuver de mes « conseils » puisque vous le demander gentiment;
    – je viens de voir justement un conseil sur la longueur des vidéos; 5 à 10 suffisent largement, au-delà même les esprits les mieux disposés décrochent surtout lorsque le sujet est ardu!
    – idem pour l’écrit; les (excellentes) discussions initiées par vous-même, M. Netter ou Noé sont largement assez longues; rappelez-vous les éditos de notre regretté Jean-François Revel, en une page tout était dit! Quand j’envoyais un mail dans mon poste de travail il n’était pas rare de recevoir en retour des questions dont je donnait la solution en page 2 de ce même mail!
    – les participations aux émissions de télé; je sais, je sens plutôt, que vous êtes « blacklisté »; aussi profitez de toute invitation sur ce média; la petite lucarne laisse des traces sur You tube ou d’autres sites de replay;
    – le ton de vos entretiens et écrits enfin; je viens de prêter votre dernier livre (Sire, surtout ne faites rien!) à un ami qui ne vous connaissait pas; il trouve votre ton, la manière de dire les choses (un peu!) rude! Surtout n’en changez pas, de ton! Les « cons » ne vous seraient pas plus reconnaissants pour autant!

    Répondre
  16. Cher Monsieur Gave,

    Vos positions sont tellement en porte à faux par rapport à l’état de l’opinion qu’il est difficile de trouver une audience plus large. Vous êtes contre l’union Européenne et l’euro, ce qui vous range dans la catégorie des souverainistes, donc on vous assimile à Dupont-Aignan, quand ce n’est pas Asselineau, pire à Marine Le Pen ou Mélenchon, un comble…
    Pour le reste vous êtes libéral, mais Fillon est hors course et vous n’aimez pas Macron…Bref, vous êtes Charles Gave et aux élections vous obtiendriez un résultat inférieur à celui d’Asselineau.
    Donc, continuez comme maintenant, ceux qui vous lisent pourront peut-être avoir une influence sur leurs enfants et petits-enfants. A titre personnel, je dois dire que j’ai surtout apprécié vos livres, qui m’ont enseigné tout ce que le Sciences Po des années 50 m’a laissé ignorer sur l’économie. C’est là je crois que doit porter la promotion. Comment? Je n’en sais rien…

    Répondre
    • J’oubliais, en plus vous êtes disciple de Milton Friedman, financier, conseiller des « riches », exilé à Hong-Kong, tout cela fait très mauvais genre dans la France d’aujourd’hui. Bref, vous êtes un être sulfureux comme beaucoup avant vous qui n’ont eu tort que d’avoir raison au plus mauvais moment…

  17. Bonsoir M. Gave,
    je donne ici aussi volontiers mes « conseils » même si je pense que vous êtes autant, sinon plus, compétent que moi dans ce domaine au vu de ce que j’ai pu voir, entendre et lire sur vos post ou interviews;
    – je suis d’accord pour la durée des vidéos télé ou You tub; 5 à 10 min me paraissent en effet une durée « digérable » notamment les « experts » de BFM TV où je ne vous vois plus; des commentaires plus longs, comme les mails de plus d’une page, seront systématiquement tronquées par les spectateurs/auditeurs/vidéastes qui se lassent assez vite même des propos les plus éminents; les articles de ce blog, une à 2 pages sont aussi suffisamment longs, et en général très bons, comme les éditos de notre regretté Jean-François Revel!
    – je ne saurais que vous encourager à participer à toutes les émissions télé grand public d’autant plus que vous semblez « blacklisté » (notamment sur BFM, la chaine de Macron); ce genre de diffusion touche toujours plus de monde que ce qu’on l’on croit et les interviews sont souvent repris par You tub ou d’autres commentateurs;
    – j’ai prêté votre dernier livre  » Sire, surtout ne faites rien! » à un ami qui ne vous connaissait pas et qui trouve vos propos assez durs alors que moi je les trouve au mieux dans le ton sinon policés! Ne changez surtout pas de ton, les « cons » s’en accommoderont et ne vous seraient pas plus reconnaissants pour autant!
    J’ai toujours autant de plaisir à vous voir, lire et entendre même si je ne suis pas toujours d’accord à 100% car je crois que c’est cela le dialogue.

    Répondre
  18. De courtes vidéos m’iraient très bien . Bonnes vacances (studieuses bien sûr ! ) .

    Répondre
  19. Bonjour,

    ce que j’aime chez vous :
    – des problématiques parfois complexes mais toujours accessibles et expliquées simplement.
    – l’intemporalité des grands principes et d’un raisonnement sain à l’heure ou nombreux sont ceux qui pensent que plus rien ne sera jamais comme avant (j’ai découvert de très grands auteurs grâce à vous et je vous en remercie).
    – des échanges et des commentaires constructifs.
    – le temps long et une grille de lecture constante et cohérente.

    C’est ce que je vous encourage à continuer : les grands principes économiques à la lumière de son expérience pour Charles et une vision historique et culturelle de long terme pour Jean-Baptiste.

    Quant au support :
    – continuer à écrire des articles me parait indispensable, peut être avec un format plus court qui renvoie vers un lien pour les réseaux sociaux et qui aurait l’avantage de susciter l’envie.
    – pour la vidéo, je l’utiliserai pour faire des teasing de vos articles et thématiques.
    – concernant l’actualité sur laquelle rebondir, pourquoi pas interpeller nos gouvernants sur leurs orientations en prenant votre audience à témoin. mais ce serait dommage de perdre votre analyse de long terme.
    – ce serait plaisant de lire quelques articles sur les mots, concepts et grands principes dont le sens a été dévoyé : quand on parle de « libéralisme » par exemple, la confusion sur ce qu’il est réellement est grande pour de trop nombreux français.
    – les bonnes pratiques pour diffuser votre parole sur les réseaux sociaux et devenir viral sont abordables d’un point de vue « technique » et ne nécessitent pas forcément un gros budget (je dis ça sans jamais avoir regardé si vous aviez un compte Fb).
    – ça pourrait être pertinent d’organiser des débats contradictoires avec des invités de qualité, qui ne partagent pas votre vision.

    Je vous souhaite de réussir à diffuser vos connaissances et votre pensée critique au plus grand nombre et je remercie tous les auteurs de l’institut dont j’apprécie sincèrement le travail.

    Bonnes vacances.

    Répondre
  20. Bonjour l’institut des libertés.

    Si je me réfère à votre mission : Le premier objectif sera de faire de l’Institut des Libertés, le navire amiral de la pensée libérale.

    Votre ambition (si j’ai bien compris), est d’initier un changement de mentalité, de culture et de politique chez les Français.

    C’est une tâche difficile à accomplir (puisque personne n’a réussi avant), qui requiert des ressources importantes. Malheureusement, vous en avez peu à allouer à ce projet.

    Quand on n’a pas de ressource, il faut être créatif.

    Voici donc quelques idées pour contribuer au brainstorming :

    – Faire une version à la Gave du livre en bande dessiné Economix : http://economixcomix.com/ et faire contribuer les lecteurs au financement et la diffusion du projet. (En étant pessimiste : 80 000 visiteurs uniques mensuel * 1% de taux de transformation * 20€ (prix de vente du livre en pré-commande = 16 000€ + les upsells éventuels classiques des campagnes de financement participatif – dédicaces, papier cadeau, vidéo bonus, etc, vous devez pouvoir arriver à 20 k€ sans trop de problème)
    Si possible et pertinent lancer 2 versions : une pour les adultes et une pour les jeunes.

    – En profiter pour faire faire sur chaque chapitre un petit film d’animation qui explique les notions de bases (pour la chaine youtube et la diffusion du message).

    – Utiliser les personnages de la BD pour communiquer sur les réseaux sociaux. Pour toucher les jeunes générations, je pense qu’une figure plus « jeune » peut être un atout.
    (Monsieur Gave, ne le prenez pas mal, j’adore ce que vous faites. Je me mets juste à la place de cette nouvelle cible qui préfère les dessins animés, les jeux vidéo et Justin Bieber qu’un économiste et entrepreneur à succès)

    – Utiliser les personnages pour expliquer l’actualité.

    – Faire plus de vidéos pour Youtube. (aujourd’hui, les vidéos sont trop rares. Même si c’est un exercice difficile, vous passez très bien à la caméra. Faire 1 vidéo par semaine pourrait déjà grandement améliorer la popularité de la chaine youtube et le partage des vidéos sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Linkedin)
    Ces vidéos peuvent être réalisées sans trop de moyens. Un iphone avec un plan face caméra suffit largement

    – On dit souvent que l’union fait la force, Rassemblez !
    Faites le tour de vos amis libéraux qui s’expriment déjà sur internet (ils ont pour certains déjà été cités dans les commentaires ci-dessus) et vendez leur votre vision : Rassemblez sur un même média (l’institut des libertés), les penseurs libéraux français.
    Ils peuvent garder leur sites et leur média, mais publie leurs articles et analyses les plus fourni sur l’institut des libertés. (ça fait du contenu de qualité, et c’est bon pour le référencement).
    Si en plus, ce contenu est relayé sur les sites de vos confrères libéraux, votre référencement en sera d’autant meilleur.
    En rassemblant, vous deviendrez gros, et quand on est gros, on est visible.
    C’est plus difficile d’être censuré. Bien sur le message sera polarisé puisque libéral, mais cela aura pour effet de créer une communauté plus grande et plus puissante autour de votre mission.
    (les haters et opposants seront aussi plus nombreux, mais c’est une bonne chose).

    – Les Français qui partagent vos idées sont de plus en plus nombreux et commencent à le faire savoir (en tout cas, j’ai cette impression). Profitez en pour eux aussi les rassembler autour de l’institut des libertés, animer cette communauté (sous forme d’éducation), et la faire grandir.
    (ce qui implique d’être actif sur les réseaux sociaux. Vous n’êtes pas à 100% encore dans cette culture, car pas de cette génération, mais vous pouvez vous faire aider. Ça vaut le coup car votre savoir a besoin et mérite d’être diffusé).

    Je vais m’arrêter là pour ce commentaire.
    Ce ne sont que des idées, j’y ai réfléchit vite.
    La véritable valeur vient de la réalisation et non des idées.

    J’en profite pour vous remercier pour vos initiatives multiples et tout ce que vous partagez avec nous.

    Répondre
  21. Marc Fiorentino est invité à « C dans l’air » et pas vous? Quelque chose m’échappe…

    Merci pour vos articles et bonnes vacances.

    Répondre
  22. Russia Today, RT, débarque sur le câble au mois de décembre en version Francophone. Ils se feront je pense un devoir d’inviter tous les « parias ». Ce n’est qu’une supposition mais j’imagine qu’ils proposeront à des gens comme Natacha Polony, Michel Onfray, les éconoclastes d’avoir leurs propres émissions.
    Je suis dans tous les cas sûr qu’ils regarderont attentivement toute proposition, dont celle éventuelle de l’institut des libertés 🙂

    Bel été

    Répondre
    • Par les temps qui courent, écrire pour Russia Today est le meilleur moyen de perdre toute crédibilité…

    • Se conformer au qu’en-dira-t-on, ne pas parler trop fort, faire ses petites affaires, avec sa ptite auto, avec son ptit manteau.
      Faut vous dire Monsieur
      Que chez ces gens-là
      On ne vit pas Monsieur
      On ne vit pas on triche

  23. Pourquoi ne pas s’allier avec des intellectuels qui ont un point de vue assez proche?
    Je pense à Guy Millière par exemple.

    Répondre
    • Nous sommes en contact mais Guy Millière est beaucoup avec Causeur, (avec qui nous parlons aussi).

  24. Bonjour M. Gave
    Après lecture des suggestions faites par les lecteurs, je ne puis que vous exhorter à renoncer à vos vacances afin de devenir: graphiste, réalisateur de télévision Ytubée, présentateur de la susdite, animateur de débats, pédagogue, spécialiste des réseaux sociaux etc…
    Comme la plupart des gens n’aiment pas se confronter à des opinions, et encore moins à des démonstrations, infirmant leurs propres croyances, tant d’efforts de formation continue et de mise à niveau de votre part n’aboutirait sans doute qu’à conforter un peu plus les présents.
    Alors pourquoi ne pas profiter pleinement de vos vacances, en comptant simplement sur nous pour recommander votre site, ce que nous faisons déjà tous probablement.
    Ou alors, peut être…….un coup de com formidable qui ferait le buzz dans tous les media: la conversion de Mélanchon et de Poutou au capitalisme!

    Je vous laisse caresser l’idée au bord de la piscine, avec une bonne anisette bien fraîche à portée de main.
    Bonnes vacances et merci.

    Répondre
  25. Si vous ne l’avez pas déjà, downloader

    https://www.similarweb.com/ qui indique le nombre de visites sur tout les sites (le votre est à 62K ce qui est dans la marge d’erreur si vous etes à 80K).

    Cela vous permettra de vérifier beaucoup de sites et de voir leur traffic. Et donc peut vous donner une idée de ce qui marche dans les sites équivalents à IDL.

    Just a thought

    Répondre
  26. Monsieur
    Je vous remercie pour votre travail remarquable.
    Je pense que vous faites fausse route , plutôt que de vouloir convertir les masses vous devez fédérer les gens qui sont déjà présents.
    Nous sommes très nombreux à partager vos idées, nous ne trouvons nulle part ailleurs la même offre.
    Nous devons nous connaitre
    Nous devons nous rassembler
    Nous devons nous apprécier et nous rendre service
    Nous devons être solidaires
    Ainsi nous aurons un impact par notre nombre et notre force
    Un grand projet et un immense rêve ….
    Zut le réveil vient de sonner…

    Répondre
  27. Bonjour,

    C’est très bien comme ça! Rien à faire de plus!

    Vous avez déjà tout fait ce que vous pouviez, il me semble! Pour nous rendre compte avec vous, que quoi que nous fassions maintenant, ne servait plus, ou pas vraiment, à arrêter la machine infernale sans cœur ni tête qui court allègrement vers le précipice! Tant mieux! Laissons les morts enterrer les morts et restons vivants! C’est le mieux que nous puissions faire en ce temps de révélation!

    Restons nous-mêmes! Naturel, Spontané, Tranquille, en Paix! Et tout sera et est déjà parfait comme ça!

    De toute façon, n’en déplaise aux gens qui vivent d’espérances, il ne faut pas s’imaginer qu’on pourra par une compréhension quelconque démultipliée de la tête, renverser la roue de l’effondrement prophétisé de ce monde; trafiqué jusqu’à la moelle!

    Beaucoup sont encore dans le déni, de veulent ou ne peuvent voir ou accepter que notre civilisation, surtout l’axe occidentale, est un cadavre en voie de décomposition avancée et accélérée maintenant! C’est leur affaire et leur liberté; oui, le respect va jusque-là!

    Comme disait le Christ: » Il y a plusieurs demeures dans la maison du Père. », et chacun trouvera sa place! Nous sommes en plein processus de transmutation intérieure et extérieure! La tribulation annoncée et notre résurrection sont au programme et à l’Ordre du Jour!

    Bonnes Vacances à tous! Merci pour vos Présences sur ce site!

    Et spécialement à Monsieur Charles Gave! J’aime bien lorsqu’il me fait rire!

    Répondre
  28. Moi je utilise le seul langage que je connais: la comédie. Vôtres articles sont à partir de les dernières semaines une de les inspirations pour mes vidéos sur un cours de économie comique italien. Bonne vacances https://youtu.be/VZoHiJrHtSc

    Répondre
  29. Bonjour
    dans quelques années 80% du web consommé sea sous format vidéo.
    Une chaine youtube est indispensable pour conquerir les masses.
    L’ecrit – l edito du lundi est un bonheur – ne doit pas etre abandonné, bcp de gens preferent encore lire, surtout si le sujet est de fond.
    Youtube donc avec des videos educatives de moins de 10minutes, des reactions a l actualité de 3 à 10m. Youtube est le canal pour vous faire connaitre, donc a prendre dans un 1er temps comme des espaces « pubs ».
    Rien n’empeche un edito visuel mensuel plus long pour assoir votre savoir.
    Les masses sont sur youtube, elle ne viendront pas ici.
    Donc… César Charles va à eux
    Et bonnes vacances avant tout

    Répondre
  30. Cher monsieur GAVE,
    Merci encore de nous faire partager vos réflexions et de nous y associer. Fidèle lecteur de votre site, je réagis à votre sollicitation.
    A mon avis, vous ne posez pas la bonne question car la véritable question, selon moi, c’est « comment distribuer de l’intelligence ».
    Je me pose cette question de puis longtemps dans le cadre des missions et des fonctions associatives que j’assume. Entre d’une part une élite qui préempte les médias et prône la pensée unique en dénigrant tous ses détracteurs, et d’autre part une masse de la population qu’on a (dé)formée dans le système scolaire pour lui enseigner à ne pas réfléchir, le challenge est relevé.
    Je pense qu’il est intéressant de regarder la manière dont Elon Musk (patron de Tesla) s’y prend. Pour vous en résumer ma vision en une formule, je dirais qu’il ne parle pas, il agit.
    Plutôt que de prêcher pour ses idées, il crée et réalise la « proof of concept ».
    Je pense sincèrement de ce côté là qu’il faut chercher.
    Vous ne pourrez jamais convaincre des gens de creuser, s’intéresser et approfondir leurs réflexions sur des sujets dont ils pensent qu’ils sont complexes. La majorité des gens cherche des solutions toutes faites (quasi magiques).
    C’est pourquoi je suggère que vous initiez la création d’un mouvement (fond, association …) dont l’objectif serait d’agir pour démontrer la pertinence de vos idées.
    Il me semble que c’est le seul moyen d’agir utilement à plus grande échelle que ce que vous faites déjà et qui passionne bon nombre d’entre nous.
    Si vous cherchez des volontaires, je serais heureux d’en faire partie.

    Répondre
  31. Il y a à mon sens 2 issues:

    1 Le message
    2 la diffusion de ce message

    A mon avis, le plus important est que ce message puisse etre compris/entendu par le plus grand nombre et pour ce faire, il est indispensable qu’il y ait une version en anglais. Peut etre plus courte.D’autant plus que le message est assez universel.

    Quand à la diffusion, je laisse ça aux experts.

    PS une version anglaise permettrait enfin que votre expression favorite : « les oints du Seigneur » sonne correctement 🙂

    Répondre
  32. Bonjour,

    Faire simple.

    En premier :

    Vous avez 80.000 lecteurs. Bien.
    Imaginons que chacune de ces personnes fassent un lien vers votre dernier article.
    Développez une petire application qui s’ouvre lors de la lecture, 40/50 secondes
    aprés le début supposé de cette lecture.
    Celle ci invite par un message visuel a éffectuer un lien vers un ami.
    A la fin du message, on indique que cette boite et flottante, et que nous pouvons la déplacer pour continuer la lecture.
    En fin de lecture de l’article, nous pouvons revoir l’invitation à partager,puis en cliquant sur notre boite mail et rechercher le ou les mails ( de 1 à 3 ) que nous insérons dans l’application et valider.

    En second :

    – vos videos et interventions qui seront déposé sur votre site avec affichage à la youtube
    classifiés suivant vos critères.

    En troisième une chaine youtube.

    Bonnes vacances.

    Jean SEGUR

    Répondre
    • Une invitation (quelle qu’elle soit), qui vient par dessus le texte qu’on est en train de lire, même si l’on peut la déplacer, c’est exaspérant.

      Une invitation à partager un lien, c’est une bonne idée, mais par pitié, qu’elle ne soit pas intrusive !

  33. Quand on pense qu’il y a moins de cent ans, tout passait par l’écrit! Il y avait de nombreux journaux d’opinion qui avaient de nombreux lecteurs. Je parie que la plupart des français n’iraient pas au bout de longs articles de l’époque qui passionnaient les lecteurs d’alors. Décadence?

    Pour notre époque de vidéos (aussi courtes que possible) ou de « sound bites », il faut s’adapter au niveau moyen.

    Un de vos confrères, si je puis utiliser ce terme, Jean Marc Daniel a été jusqu’à faire un « one man show » intitulé « L’économie sens dessus dessous » dans un théâtre parisien qui a duré bien plus que prévu « à la demande générale » comme on disait jadis.

    Personnellement, je regrette de ne plus vous voir chez Nicolas Doze. Je me souviens encore d’une émission il y a longtemps où vous étiez en compagnie de Jean Pierre Petit, et d’Alain Madelin qui reste encore dans ma mémoire.

    Le problème vient d’une démonstration brillante faite justement par Alain Madelin chez N. Doze, il y a environ un an, où ce dernier avait prononcé une phrase pleine de toutes les âneries débitées à longueur de journées par les collectivistes. Dire cette phrase lui prit 15 secondes. Or, pour réfuter chaque assertion au fond, il aurait fallu au moins une heure pour chacune. C’est le danger de la démagogie: une phrase percutante qui semble juste (ex. « taxer le capital comme le travail pour plus de justice ») alors que c’est la pire des imbécillités, est particulièrement sournoise. En effet, comment démontrer sa nocivité au bon peuple avec la même simplicité? Mission impossible.
    Vu le niveau moyen des français, surtout des jeunes, il faudra sans doute que le chômage atteigne 15%, ou que les taux remontent d’un point pour qu’il soit incontournable de faire enfin les bonnes réformes qui passent par une refonte totale des missions de l’état et ramène le montant de la dépense publique de 57% du PIB à 47%, soit 220 milliards d’économie.

    Répondre
    • Le capital sont les fruits du travail que l’on a réussi à épargner, taxer le capital c’est taxer une deuxième fois le travail.

  34. Capsule Youtube à intervals réguliers AVEC sous-titres en Anglais et interviews accordées à des gens actifs sur youtube.

    Répondre
  35. A la manière de Ron Paul sur sa page FB, réagir en quelques lignes sur la page FB IDL à un thème économique qui fait le buzz en expliquant comment cela devrait être (ou serait) dans un monde libéral, étayé par une vidéo plus longue sur le sujet, type interview ou monologue d’une personne de l’équipe IDL.
    Cela mettrait de la dynamique sur la page IDL, tout en permettant d’avoir un éclairage pratique sur des sujets qui touchent chacun.
    Merci pour votre travail en tous cas, les articles sont toujours aussi enrichissants !!

    Répondre
  36. Capsule Youtube à intervals réguliers AVEC sous-titres en Anglais.

    Répondre
  37. Bonjour,

    En fonction de vos moyens et de votre temps, il serait bien de penser à faire une émission comme les américains savent si bien le faire à la manière du « Andrew Klavan Show » ou du « Ben Shapiro show » sur You Tube – Hebdomadaire ou mensuel. Cela permet de mettre en avant le charisme d’un « YouTuber », du texte (qui s’affiche quand il parle) et de l’image (extraits d’émission, etc…). Les gens réagissent beaucoup à l’actualité et utiliser des documents audio ou vidéo tirés des médias, les décrypter et en discerner les contradictions pourrait être très efficace. Après, tout dépend de votre temps et de vos moyens car l’investissement est sûrement considérable.

    Merci pour votre travail et bonne vacances,
    Un fidèle lecteur

    Répondre
  38. Des vidéos sur YouTube et autres (ne jamais dépendre que d’un réseau), des podcast radio,pour attirer des gens qui vous ne connaisse pas.

    Des papiers écrit aussi pour les gens qui vous suivent, l’écrit n’est absolument pas un problème pour qui vous suit.

    Vous n’êtes plus invite par les médias de la propagande officielle, ce n’est pas un problème puisque je ne les lis pas, ne les écoutent pas, ni les regardent. Je regarde uniquement par les réseaux sociaux, ceux qui ont les mêmes idées que moi, et donc je retransmet vos articles a mes cercles.
    bonne vacances.

    Répondre
    • Je suis tout à fait d’accord avec Marc et voudrais juste ajouter que le seul réseau que j’utilise à ce jour est LinkedIn et je voudrais pouvoir partager vos articles et d’autres liens avec mon réseau sur LinkedIn.
      Beaucoup de gens aiment toujours lire, et vous lire, cher Monsieur Gave, est un plaisir exquis. Merci beaucoup !

  39. Bonjour,

    Il me semble que le mieux pour amener un lecteur « amateur » à comprendre rapidement un savoir, une logique est un dessin.

    Ici, M. Gaves, vous partagez des diagrammes, des courbes .. bref des dessins logiques mais qui reste complexes à lire. Ce que je veux dire c’est que vous venez de la finance et non de l’éducation, alors naturellement vous partager les « dessins » que vous avez appris à utiliser dans votre métier. C’est bien mais si vous souhaitez élargir votre audience alors vous devriez concevoir des schemas, des dessins plus simples, plus clairs.

    Concernant les vidéos, à mon avis, ceux, dont je fais parti, qui regardent ces vidéos apprécient surtout le contraste entre vos propos et ceux tenus par les personnes présentes à ces émissions, ce qui revient à dire que ce n’est pas à proprement parler vous qui nous intéresse mais la discussion entre vous et les autres. D’autant alors que vous êtes peu invité car cela signifie que lorsque vous commencez à parler vous faites trembler tous ces sirs des chaines de TV qui habituellement ne sont jamais extirpés de leur zone de confort, et qui se permettent de mentir par négligeance, par idiotie ou par malhonnêté tout simplement.

    Donc les vidéos, non, c’est peu utile. En revanche des dessins expliquant les différentes logiques économiques que vous observez, oui.

    Je me permet une autre réflexion avec vous. Sachant que nul n’est prophète en son pays et sachant pourtant vous avez un savoir et sachant également que vous avez une notoriété à l’international, alors je vous recommanderais vivement de voir votre site comme une plateforme « internationnale » ce qui revient à proposer tous les articles en 5 langues: français, anglais, chinois, russe et arabe.

    Car si l’IDL se prend au sérieux, ce dont je sais être le cas, alors qu’il se voit comme un courant de pensée ce qui amènerai progressivement à la création d’une école ( au sens « l’école de Boston, l’école de Galbraith ..l’école des libertés ).

    Cordialement,
    Nod.

    Répondre
  40. Créer une page FaceBook qui pointe sur celle-ci, communiquer via Tweeter…

    Répondre
    • On le fait déjà depuis le début :-)))@idlibertes

  41. rejoignez les econoclastes, et organisez des débats avec Olivier Delamarche.

    vous attirerez les foules.

    Répondre
  42. Je suis un très grand fan des vidéos de Milton Friedman (« Free to choose »). C’est un support très pédagogique. Créer une chaîne Youtube dédiée faciliterait aussi le partage sur les réseaux sociaux. Editer des vidéos représente beaucoup de travail mais vous pourriez déjà reprendre les réflexions déjà couchées sur le papier, partager d’autres vidéos déjà existantes (Milton!!) et être ainsi plus « visible ».

    Répondre
  43. Faire passer un avion avec une banderole « Institut des libertés » sur toutes les plages de France et de Navarre.
    Avec un passage bas sur les champs Elysée ce vendredi, mais cela semble plus compliqué.

    Un grand merci pour cette saison et bonnes vacances à tous.
    Shalom.

    Répondre
    • On met tout le budget comm’ sur le Superbowl 2018 !!

    • On fait une pub avec Pepsi ?

  44. Queulque propositions:
    * Faites des vidéos sur Youtube avec vous-même en arrière-plan (et votre bureau) et présentez vos graphiques en temps réel. Ajoutez-y une pincé d’humour (que vous maîtrisez), quelques proverbes de grands penseurs et des histoires/fables de Bastiat ou autre.
    * Il y a 220 millions de personnes qui parle Francais à travers le monde, essayer de les attirer en augmentant le nombre d’articles non-centrés sur la France, et peut-être même centré sur ces pays-là.
    * Traduisez chacun de vos futurs articles en anglais afin d’élargir énormément votre audience.

    Répondre
  45. Bonsoir,

    Tout d’abord merci à toute votre équipe pour votre travail, votre persévérance finira par payer j’en suis convaincu !

    En ce qui concerne votre visibilité sur internet, je vous conseille le livre d’Olivier Andrieu « Réussir son référencement internet » ou ce cours en ligne https://openclassrooms.com/courses/ameliorez-la-visibilite-de-votre-site-grace-au-referencement si vous avez le temps de vous y pencher car cela constitue une bonne base.

    Etant développeur spécialisé dans le référencement je suis bien conscient de la complexité de la chose aussi je ne peux que vous conseiller de faire appel à un professionnel pour obtenir de meilleurs résultats.

    Multipliez les interventions vidéos sur Youtube avec d’autres acteurs qui parlent d’économie et de politique comme vous l’avez fait avec les Econoclastes pendant les élections présidentielles par exemple. Cela permet un échange de viewers qui s’intéressent à ces sujets et qui sont donc susceptibles d’êtres intéressés par vos propos.

    Cordialement

    Répondre
  46. Je crois que nous partageons tous des idées convergentes, et pour sortir de l’entre-soi, il faudrait trouver un public nouveau, avec des vignettes éducatives relatives à l’économie, la finance, la politique, et la culture/histoire. Certains textes sont trop longs, et le « one page article’ devrait être la règle et prendre la forme d’une fiche analytique telle qu’elle serait rédigée dans l’armée. Les vidéos aussi sont essentielles, 5 minutes pas plus. Il devrait y avoir également une analyse quotidienne des marchés pour fidéliser le « lectorat », et après tout, cela permettrait de parler de politique, de géopolitique, etc. Aucun conseil ne serait donné, mais simplement un éclairage sur ce qui se passe. En somme, moins de textes, plus de vidéos, et faire de l’éducation, encore et toujours.Les papiers de Gave sont essentiels parce qu’il nous restitue une culture classique qui ne nous a plus été enseignée. Et Netter donne des conseils sur des valeurs, et il faut admettre qu’il s’est rarement trompé. Tous deux pourraient fédérer une équipe, mais je ne suis pas sûr qu’ils aient le temps ni les moyens, à moins de rendre le site payant, ce qui serait contre-productif au départ. Cela dit, la formule actuelle me convient avec les RDV du lundi et du mercredi.

    Répondre
  47. Et les talents sont là, ils existent.

    Voyez ce qu’ont fait les libertariens américains:

    http://m.youtube.com/watch?v=GTQnarzmTOc

    Ne suffit-il pas d’être là, d’exister, et de laisser venir à vous ces talents?

    Répondre
    • M. de Villiers a réussi à faire venir Soljénitsyne en Vendée. Thomas Sowell acceptera peut-être votre invitation.

    • Autre exemple, il y a les vidéos que Judd Weiss pour la présidentielle américaine, qui sont, de mon point de vie, disruptives:

      https://m.youtube.com/watch?v=eeB0eA_vcoA

      Ma préférée (même si le mec a un peu craqué sur la fusée à la fin):
      https://m.youtube.com/watch?v=UfLz2Us4s4A

      https://m.youtube.com/watch?v=llpMnIulFuM

      La vidéo suivante est assez agressive:
      https://m.youtube.com/watch?v=KAjl-Gibm8c

      https://m.youtube.com/watch?v=B0oDBJPUzSQ

      https://m.youtube.com/watch?v=etppMdmU9OA

    • Parce que je crois que les valeurs que nous portons sont universelles. Elles ont un véritable soft-power. La question est comment le montrer? Comment exprimer?

      Nos valeurs sont essentiellement celles du collectivisme, sauf que nous disons que le gouvernement est incompétent voire malfaisant dans ces domaines. Aujourd’hui, nous pouvons montrer que la solidarité/charité verticale échoue systématiquement, que la soldarité/charité doit être horizontale. Nous n’avons pas besoin du gouvernement pour aider notre prochain.

      En particulier, nous défendons:
      a. Le fruit de notre travail nous appartient.
      Nous travaillons pour entretenir notre famille, pour rendre le monde meilleur. Et le gouvernement doit être le garant que le fruit de notre travail nous appartient.
      b. Nous sommes responsables pour la charité/solidarité. Ce n’est pas le rôle du gouvernement.

      Quelque part, nous faisons promotion du monde horizontal.

    • Blablater sur les théories économiques est très bien (je ne peux pas me jeter la pierre sur soi-même), mais ce n’est pas vendeur. Il n’y a pas de soft-power là-dedans. Surtout que cela crée une incertitude: «Ah bon? Il faut laisser faire? Mais c’est l’anarchie!»

      Je pense que il faut se mettre sur le champ des valeurs. Sur ce que nous défendons. Le libéralisme est un collectivisme horizontal. 🙂

      Et le gouvernement est le gardien de la paix.

      Entraide horizontale et création de valeur horizontale.

      C’est tout à fait vrai que le gouvernement est inepte à l’allocation du capital et à la création de valeur. Mais qui ne va pas s’endormir à la lecture de cette phrase?

      Il faut changer de modèle. Dire qu’aucun ne doit être restreint dans ses entreprises. Pourquoi untel serait restreint? Le gouvernement n’a pas à dire quel projet est bien ou mal. Un nouveau monde se dessine. Aidons-nous les uns les autres à réaliser nos visions pour rendre ce monde meilleur.
      Et aidons nous-même notre prochain dans le besoin.

      On ne peut pas balancer la théorie brutalement. Ça n’attire personne (ou moi, mais ce n’est guère rassurant). Il faut d’abord avoir une première couche qui montre la vision. Voilà qui nous, voilà ce que nous vendons. Comme dirait Raymond Queneau, il faut être un onion. Et chaque pellicule a son public. Et c’est la shiny première couche qui va se propager et attirer des gens. Avec cette première propagation, des gens réceptifs au couches profondes seront atteints et attirés, puis continueront à éplucher l’onion d’eux-même, et deviendront des libéraux, voire des évangélistes.

      Aujourd’hui, il faut rendre le gouvernement caduc dans les attributions où il n’a rien à faire. Il faut le disrupter.

      Et bien sûr, le message doit être positif. Et donc toutes les phrases «Le gouvernement ne doit pas aider les start-ups», ou «Le gouvernement n’a rien à faire dans l’action sociale», etc., sont à proscrire.

      Et la première campagne peut être l’école. Pourquoi ne pouvez-vous pas élever vos enfants comme vous l’entendez? Pourquoi ne pouvez-vous pas choisir l’école de vos enfants? Pourquoi ne pouvez-vous pas créer votre propre école, avec vos voisins? Ne pouvons-nous pas mettre en place un système horizontal comme en Suède?

    • En outre, les textes théoriques sont très biens, mais ça ennuie tout le monde.

      Il faut faire passer le message en créant des émotions. D’où l’image et le son. D’où le travail de Judd Weiss que je considère comme bon. Texte simple et court, porté par des émotions transmises au moyen de l’audiovisuel.

    • Quant à l’omerta, quitte à me répéter, nous vivons l’avènement de la société horizontale. Et la seule richesse est les êtres humains. Je crois donc que la solution passe par un réseau, un tissu de gens qui croient au libéralisme, et qui sont actifs, qui se servent de relais et de caisse de résonnance les uns aux autres.

      Si le message est positif, porteur, universel, soft-powered, simple, percutant, intuitif, porté par les émotions, alors l’omerta sera simplement irrelevant et disruptée.

    • En forme Olympique Mironton! 🙂

    • N’oublions pas que nul n’est prophète en son propre pays.
      Voyons René Girard. Voyons Bastiat.
      Une idée pourrait donc être d’avoir une traduction des articles dans la langue de Shakespeare. Ainsi, les articles pourraient éventuellement faire un détour sur le nouveau monde avant de revenir sur le vieux continent. (Il n’est pas impossible que certains articles soient repris sur Zerohedge par exemple [ceux qui critiquent l’euro et la nouvelle urss molle].)

      Voire d’autres langues. Un article/vidéo expliquant que les Grecs peuvent choisir leur destinée et n’ont pas à vivre sous le joug de Wothan pourrait faire un carton chez les Héllènes. («Le risque est que les Grecs sortent et que ça marche.» 🙂 )

      Et il me semble que l’important est que les articles soient diffusés et non la paternité. S.D.G. n’est-il pas. En cela, mon point de vue est qu’il faut enlever la règle de 7 jours avant de reprendre un article de l’IDL. L’important est de rendre ce monde meilleur, peu importe qui en est l’auteur. Sans compter que, comme disait Newton, nous sommes assis sur des épaules de géants.

      Et, pour ma part, quand je suis tombé sur un article expliquant qu’il fallait shorter à découvert les OATs, j’ai cherché à savoir qui en était l’auteur. Ce que je veux dire est que il y a de toutes façons une dynamique: lorsque nous rencontrons ce qui nous semble une vérité, nous avons tendance à rechercher la source qui l’a émise (et qui deviendra une référence, voire une autorité).

  48. J’écrirai des commentaires au fur et à mesure où les idées me viennent.

    Une première idée: faire une version Youtube des articles. Par exemple, avoir M. Prof avec une blouse blanche et des culs-de-bouteille qui raconte et explique l’article (avec des cartes, des graphiques, tout ça). Je sais, c’est énormément de travail. Ou simplement l’auteur de l’article qui raconte et explique son article. Lire n’intéresse plus que les intellos (argh, en serais-je un?!).

    Autre idée: faire une revue (article + youtube) de toutes les auteurs libéraux et de leurs idées. Je sais, c’est un travail colossal. Et ce n’est pas lié à la communication.

    Autre idée: essayer de recenser des partenaires libéraux et de se soutenir mutuellement dans le domaine de la communication. Par partenaires, je l’entends au sens large. Il faut, quelque part, recréer une communauté libérale. Des gens qui se regroupent pour dire «les idées libérales, c’est de la balle». L’idée est simplement que l’union fait la force. Et voir se recréer une communauté catho-libérale en France (qui existerait, ferait valoir son point de vue) ne serait pas pour me déplaire.

    Par ailleurs, il me semble évident que les grands médias officiels ignoreront toujours l’existence des think-tanks libéraux. Ou alors pour les classer dans «fake news». Ou poutiniste. Ou sioniste. Ou nazi. Ou pédophile. Au choix.
    Ipso facto, il me semble que seuls les médias horizontaux pourront servir de caisse de résonnance.

    Personnellement, je suis sur Telegram (vil poutiniste que je suis!), alors si l’IDL pourrait avoir un canal sur Telegram (à la façon de Sputnik News), ça me satisferait.
    Ajoutons WeChat également.
    Twitter + Telegram + WeChat, cela couvre une bonne population.

    De même, il me semble que vos futurs lecteurs, qui ne vous ont pas encore trouvé mais qui vous cherche, sont par essence hors des médias traditionnels. Ceux qui croient TF1/CNN seront de toutes façons sourds à une prêche libérale.

    Autre idée: créer un groupe de «évangélistes» (cf. Guy Kawasaki chez Apple).
    Par exemple, ces gens pourraient distribuer des flyers IDL à la sortie des églises et des synagogues (voire un petit stand). (Bizarrement, je suppose que les libèraux potentiels qui s’ignorent se trouvent dans les églises et les synagogues. Et pas dans les temples maçons ou les mosquées. Curieux.) Les universités sont aussi à éviter car on risque se faire tabasser les gauchos de service.

    Essayer de créer un petit festival, une petite convention à l’américaine, une petite université d’été, pendant une grosse après-midi, mi-juin, où les libéraux de France pourraient partager des merguez, un saucisson, du fromage, du cidre, bref, afin de se rencontrer et de se connaître. Avec éventuellement un thème de réflexion en fil rouge.

    Éventuellement, une petite application toute triviale, qui contient le contenu de l’IDL. Les chinois font beaucoup ça.

    Mettre en place un système de goodies. Pas pour faire de la tune, mais pour communiquer. De base, les trucs évidents comme des stylos ou des magnets pour le réfrigérateur ou des t-shirts ou des casquettes ou des bérets ou des jeux de carte ou un couteau à saucisson IDL. Ou aussi des évangiles sponsorisés IDL. Mais aussi trouver des trucs sympas qui fait que les gens l’ont et l’utilisent.

    Inventer un trivial pursuit avec des questions libérales.

    Autre idée: sponsoriser des thèses libérales.

    Faire des oscars des lois votées les moins libérales cette année. Et on mettrait la vidéo sur Youtube.

    À chaque proposition d’un politique, expliquer pourquoi elle est débile. Et rassembler dans un annuaire «Pourquoi nos petits hommes gris sont débiles?».

    Organiser des petites conférences. On ferait venir une personne (libérale) sur un sujet en particulier, qui ferait sa présentation. On pourrait inviter des hommes/femmes de l’élite, des cathos, et des jeunes.

    Les patrons des TPE/PME doivent être aussi sensibles à la prêche libérale. Inviter des gens de la CGPME pourrait être intéressant.

    Inviter des universitaires libéraux (si il en reste encore?).

    Inviter Philippe de Villiers.

    D’ailleurs, on pourrait pas s’incruster dans le Puy du Fou (mettre des flyers à l’entrée). M. de Villiers s’intéresse avant tout à la nation, il me semble tout à fait compatible.

    De façon générale, je crois que il faut construire ce que les Français ont perdu avec la centralisation: la capacité d’initiative, de s’association civilement.C’est-à-dire un réseau, des personnes qui se connaissent, et qui croient l’amélioration du monde passe par la diffusion des idées libérales. Car, comme le dit Jean Bodin, il n’y a de richesse que d’hommes.
    (Le réseau/association augmente le nombre d’idées, la portée, les débouchés, la puissance financière, etc.)
    Car ceux qui y croient vraiment n’hésiteront pas à (s’)investir.

    Répondre
  49. Mr Gave Bonsoir. Je vous suis depuis plusieurs années, 2011 il me semble. Pour répondre à votre question la meilleur manière de vous faire connaitre est à mon avis le rêve de tous patriote Mr Gave. Celui qui vous associerait au Général Didier Tauzin et à Madame Marie France Garaud , où vous seriez opposé à Mr Attali, Sarkosy et Hollande … Bien entendu il est peu probable que cette saloperie accepte un tel duel, leur lacheté est égal à leur compétence, mais sait on jamais…
    Dans tous vos livres,essai et parutions je n’ai pas grand chose à reprocher à vos analyses sauf une dont je me permet de vous faire part;
    Lors d’une émission sur BFM vous êtes opposé à deux économistes gauchistes, dont un plutôt brillant, vous fait une remarque plus que pertinente, qui de plus vous renvoie vers une contradiction avec vous même, comme un gauchiste que vous aimez tant d’ou mon affront…
    Je m’explique, dans cette vidéo vous faite allusion à l’exploitation du gaz de shiste en Ardèche et aux alentour que nous n’exploitons pas et ce dernier vous répond , « croissance courte plus destructif qu’autre chose…  » Ce dernier me semble avoir raison et je vais m’appuyer sur vos analyses pour étayer mon raisonnement. Tout les prix viennent de DEUX prix, le taux de change et le taux d’intéret qui place l’entrepreneur dans le temps et l’espace; ces deux prix sont faux comme vous le savez si bien, car nous sommes en dictature comme vous l’avez brillamment expliquer à plusieurs reprises, car le régime c’est emparé de ces deux prix , pour justement imposer son oppression sur la vie. Alors pourquoi voulez vous gaspiller ces réserves stratégiques qui pourraient devenir un jours vitale (je suis un éternel obtimiste et j’ai espoir que l’on se débarrasse de cette saloperie très prochainement et que la patrie reparte…) alors même quand faisant tourner n’importe quel logiciel Exel il n y a aucune chance que nous ne puissions remboursé nos dettes. Cette « croissance est morte née… » Je pense qu’il est préférable d’attendre le crach, continuer à acheter des énergie fossile que nous payons en faite avec de la monnaie de singe puisque nous allons faire défaut à un moment ou un autre… A ce moment là nous serons peut être obligé d’utiliser ces ressources et bien comptant de les avoirs (N’oublions pas Mr Gaves que si nous pouvions prévoir les choses, l’Urss serait le pays le plus développé du monde, malheureusement ce dernier à disparu, laissons donc LE PLAN de nos camarades troskistes dont nous connaissons les compétences de coté et faisons plutôt confiance au marché et à ses entrepreneurs). De plus les régions concernés sont gavé d’eau douce de très bonne qualité dont le monde pourrait manquer demain … Vous n’êtes pas non plus sans savoir qu’à partir du moment ou nous serons capable de stoker l’énergie nous n’aurons plus besoin du pétrole des pétro monarchie. Le gaz de schiste nous aidera peut être à financer la recherche du stockage de l’énergie de cette énergie dont nous avons besoin, qui nous vient du ciel tous les jours que dieu fait (1KW/HEURE au mètre carré et la terre est grande..), alors pourquoi voulez vous aller chercher cette énergie à des dizaines de mètres sous terres et polluer nos belles cuvées d’eau douces pétillantes naturel ? J’ai rarement été le premier de la classe, mais j’ai toujours vu et apprécier les hommes de talent Mr Gave, et je tenais à vous remercier pour tout ce dont vous m’avez enseigné à travers vos essaie livre et vidéo. Bonne vacances.

    Répondre
  50. Bonsoir,

    « Documents à mettre sur YouTube (5‘,10’ au maximum) enregistrés sur les principales notions économiques, les problèmes d’actualité »
    => Excellente idée, avec possiblement une nomenclature précise suivant les sujets, la date et la chronologie afin qu’il soit possible de resituer chaque sujet. Les thèmes sont nombreux et dans toutes les vidéos YouTube il est parfois compliqué de rentrer au coeur de la réflexion de l’auteur.

    Merci pour votre site,
    Bonnes vacances.

    Répondre
  51. Oui Youtube vous fera gagner en visibilité, surtout auprès des jeunes.

    Un format qui marche bien, c’est le principe de l’entretien. Tous les mois, vous sortez une vidéo où vous décryptez l’actualité du mois passé.
    Bien sûr, ça demande du temps, que vous n’avez peut-être pas. Donc peut-être vaut-il mieux cibler vos sujets.

    Éric Brunet avait des vidéo dans ce genre-là, mais il a visiblement arrêté. Dommage, ça marchait pas trop mal en plus. Je vous conseille pour vous en inspirer :
    https://www.youtube.com/user/MrEricBrunet

    Bonnes vacances^^

    Répondre
    • YouTube est aujourd’hui incontournable.
      Vous pouvez faire des « tables rondes » mensuelles façon TV Libertés (têtes à clash) ou econoclastes (vous aviez été invité une fois) ou des revues de presse pour démonter les inepties des médias façon TV Libertés avec I-media ou Pierre Jovanovic ou enfin simplement des entretiens en tête à tête avec des gens de qualité dont vous êtes proches (Pierre Sabatier – économiste membre des econoclastes) ou moins proche mais avec certains point de convergence mais surtout très vendeur médiatiquement (Michel Onfray)

  52. 5 à 10 minutes pour les jeunes générations c’est déjà beaucoup.
    le mieux c’est autour des 2 minutes. Etre clair précis. Faire des petits modules à thème permettant de picorer…

    Répondre

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *