Ruptures, Frictions, Fractures et Évolution

image_pdf
Ruptures, Frictions, Fractures et Évolution
Juil13

Ruptures, Frictions, Fractures et Évolution

Régulièrement, Jean Jacques Netter, Vice Président de l’Institut des Libertés, publie les notes de son cahier concernant les ruptures économiques, les frictions géopolitiques, les fractures idéologiques et les évolutions technologiques de notre société. Cela peut permettre, essentiellement à partir de livres qui ne s’inscrivent pas forcément dans le court terme ou le politiquement correct, de regarder la réalité telle qu’elle est...

En savoir plus
Le déni français sur son modèle social est pathétique
Juin14

Le déni français sur son modèle social est pathétique

Le débat sur la loi travail est devenu surréaliste en France, avec entre autre, des manifestants non concernés par la loi, qui s’affrontent aux forces de police.On ferait mieux d’expliquer encore et encore, qu’il y a encore 943 branches en France contre une cinquantaine en Allemagne. Ne pas vouloir reconnaître que l’accord d’entreprise est le lieux le plus efficace pour organiser le travail, revient à rester dans le « Centralisme...

En savoir plus
L’entrée en récession des Etats Unis est une mauvaise nouvelle
Juin07

L’entrée en récession des Etats Unis est une mauvaise nouvelle

Les mauvais chiffres de l’emploi aux Etats Unis (38 000 au lieu des 160 000 attendus)  ont fait baisser le dollar et le rendement des Bons du Trésor américains. Toute statistique économique mérite d’être interprétée. Les emplois créés dans le domaine de la consommation continuent de progresser, alors que dans le domaine de l’industrie ils reculent. Ce n’est pas une nouvelle pour ceux qui regardent de près l’économie US. Cela fait des...

En savoir plus
La machine à détruire les emplois poursuit ses ravages en France
Mai24

La machine à détruire les emplois poursuit ses ravages en France

Quand on parcourt les rues de Hong Kong, comme nous l’avons fait cette semaine, tout européen a envie de regarder les tableaux des changeurs qui vous proposent de vous vendre des Hong Kong Dollar contre des Euros. La maison Hui Brothers dans ses différentes échoppes propose de vous donner 8,42 HKD avec  un écart d’un peu plus de 5% entre le cours acheteur et le cours vendeur. En revanche la maison Kong Fung Exchanche ne vous offre que...

En savoir plus
Vendre en mai ?
Mai18

Vendre en mai ?

Il y a un vieux dicton boursier qui recommande « Sell in may and go away » soit « Vendez votre portefeuille en mai et partez en vacances ». C’est clairement la recommandation qui prévaut en ce moment parmi les stratégistes de Wall Street. Les sujets d’incertitude sont en effet nombreux: le niveau de valorisation des entreprises est historiquement élevé, les flux d’investissement ne se dirigent plus en priorité sur le marché américain,...

En savoir plus
Le risque de sortie de la Grande Bretagne de l’UE diminue
Avr27

Le risque de sortie de la Grande Bretagne de l’UE diminue

C’est le Brexit, qui après l’effondrement du prix du pétrole, était considéré comme la prochaine catastrophe qui pourrait déstabiliser les marchés. Barack Obama dans son discours prononcé la semaine dernière à Londres a expliqué que si la Grande Bretagne quittait l’Union Européenne, elle pourrait faire la queue pour obtenir des arrangements tarifaires en matière d’accords commerciaux. En réaction aux propos du Président des Etats...

En savoir plus
Si la France continue à ce rythme, c’est elle qui devra bientôt quitter la zone euro
Avr19

Si la France continue à ce rythme, c’est elle qui devra bientôt quitter la zone euro

Il est surréaliste d’avoir entendu dans la bouche du Président de la République que « La France va mieux ». Enoncer une telle contre vérité suppose que l’on a perdu totalement la compréhension de la réalité et que l’on pratique la pensée magique et les incantations. Au lieu de donner son interview à l’Elysée, il a préféré aller au Musée de l’Homme. Je passais place du Trocadéro au moment où il est arrivé.  Le déploiement de forces de...

En savoir plus
La gauche d’indignation proteste pour ne surtout rien changer
Avr05

La gauche d’indignation proteste pour ne surtout rien changer

En France, la contestation orchestrée sur la rémunération de Carlos Tavares, président du directoire de PSA Peugeot Citroën est une honte. C’est un homme qui a accepté de reprendre un groupe qui était au bord de la faillite. Il lui a fallu naviguer entre les salariés, les actionnaires, l’Etat et les chinois. Deux ans après, PSA Peugeot Citroën renoue avec les bénéfices en 2015 et verse à ses salariés une prime d’intéressement de...

En savoir plus