FavoriteLoadingAjouter aux favoris

image_pdf

Après deux mois passés sous les platanes à écouter le chant des cigales, un verre de Châteauneuf du Pape à la main, un cigare à la bouche, mon ordinateur ou un livre sur les genoux, un chien à mes pieds, et mes petits enfants s’agitant dans le lointain, le temps est revenu de regagner les brumes du « Noooord » et de cesser d’être bêtement heureux.

 

Tout d’abord, je veux remercier ceux qui ont répondu à mon billet « Travailler, comprendre, partager ». Il semble bien que le consensus soit que l’IDL doive se mettre à créer et éditer des vidéos, courtes, éducatives et si possible amusantes pour toucher un plus large public. Voilà qui est acquis. J’ai déjà pris un certain nombre de rendez-vous avec des lecteurs spécialistes de la chose et qui ont gentiment proposé de nous aider à mieux comprendre comment nous pourrions faire. A suivre donc…

 

Plus sérieusement, je me suis interrogé sur le sujet de cette première chronique de rentrée qui souvent donne le ton à l’année qui va suivre. Devait-elle porter sur le coup d’Etat larvé contre le Président Trump, qui continue de plus belle au moment où j’écris ces lignes ? Devait- elle porter sur le terrorisme Islamique qui continue à frapper à l’aveugle autour de nous ? Ou encore, me fallait-il décrire la nouvelle donne monétaire qui s’annonce avec la Chine, manœuvrant pour pouvoir payer son pétrole en monnaie chinoise et non plus en dollars, ce qui pourrait changer la face du monde ?

Toutes réflexions faites, je me suis dit que j’allais vous parler de la plus importante nouvelle des quarante prochaines années et cette nouvelle c’est bien sur la disparition quasiment certaine de la population « Caucasienne » en Europe.

 

Avant de me lancer dans cet exercice, o combien dangereux pour ma respectabilité personnelle et ma chance d’être entendue dans notre belle démocratie, je voudrais rappeler une fois encore une anecdote qui concerne Schumpeter. En 1919, Schumpeter et un ami tombent sur Max Weber dans un café à Vienne et se mettent à parler des communistes en Russie. Calmement, Schumpeter explique que le nouveau régime allait être à l’origine de dizaines de million de mort. Max Weber, qui trouve insupportable que l’on puisse faire une prévision comme celle-là et ne rien faire pour empêcher les massacres, se met à crier de plus en plus fort. Au bout d’un certain temps de ce dialogue de sourd, Schumpeter se lève, prend son manteau et sort. Son ami le rejoint pour lui demander ce qu’il pensait de la dispute. Et Schumpeter fort calme de répondre « Je ne comprends pas qu’un homme aussi bien élevé puisse crier si fort dans un café… »

Pas plus que Schumpeter, je n’aime ce que je vais dire. Mais la méthode scientifique consiste à publier les résultats de ses travaux, même s’ils ne sont pas en conformité avec les aprioris moraux de celui qui les a effectués. Aimer ou ne pas aimer n’a rien à voir avec l’esprit scientifique.

 

Pour une fois, je ne vais pas parler d’économie mais de démographie, la beauté avec cette science humaine étant que l’on n’a pas besoin de faire des prévisions : Ceux qui sont nés aujourd’hui seront là dans trente ans et ceux qui ne sont pas nés ne seront pas là. Cela est CERTAIN.

Dans cet article, je ferai abstraction de l’immigration nouvelle qui va continuer sans doute dans les trente ans qui viennent, et donc je ne prendrai en compte que les réalités connues aujourd’hui c’est-à-dire les naissances.

 

Commençons par une petite remarque anecdotique.

Pour la première fois dans l’histoire la quasi-totalité des dirigeants européens n’ont pas d’enfants.

Madame Merkel, madame May, monsieur Macron, les premiers ministres Italien, Suédois, Néerlandais, Luxembourgeois, Irlandais aucun n’a d’enfants. Seuls le Belge, qui vient de remplacer le précédent premier ministre Belge (sans enfant) et l’Espagnol en ont deux chacun…

Ma première remarque est que je ne peux pas m’empêcher de penser que celui qui n’a pas d’enfant n’a pas la même notion du futur que celui qui en a eu. Pour celui qui n’a pas d’enfants, le futur s’arrête sans doute à la prochaine élection ou à sa mort. Après moi, le déluge…

Continuons.

 

En Allemagne, 30 % des femmes de plus 45 ans et 40 % de celles qui ont eu des diplômes universitaires sont sans enfants et le taux de fécondité (nombre d’enfants par femme) des populations locales hors immigrants est d’environ 1.4. La situation est la même en Italie, en Espagne, en Grèce au Benelux…

Ainsi, en Italie ou en Grèce, 100 grands-parents ont en moyenne 42 petits enfants, offrant ainsi l’exemple même d’une pyramide démographique inversée reposant non pas sur la base mais sur la pointe. Et tout le monde sait que si l’on met une pyramide sur la pointe, elle a une fâcheuse tendance à se casser la figure.

Ce qui m’amène à ma deuxième remarque : les grands parents et les parents ont émis une dette étatique gigantesque lorsqu’ils étaient cent. S’imaginer que leurs petits enfants seront capables de rembourser cette dette alors même qu’ils ne seront plus que 42 relève de l’optimisme le plus béat, à mon humble avis.

Poussons plus loin : ces 100 grands-parents sont tous logés, et parfois fort bien. Penser que l’immobilier va monter quand il n’y aura que 42 acheteurs pour 100 vendeurs est une idée intéressante mais dont j’ai du mal à comprendre la logique. Et c’est tout aussi vrai des voitures, des frigidaires, des chambres d’hôtel, des places de professeurs ou d’obstétriciens, ou que sais-je encore…

 

Venons-en maintenant aux calculs actuariels.

Imaginons que dans un pays les femmes liées à la population de « souche » aient en moyenne 1.3 ou 1.4 enfant/ femme tandis que la population d’origine immigrée (ce qui veut dire en Europe : musulmane) ait taux de fécondité de 3.4 à 4 enfants par femme.

Postulons qui plus est que cette population nouvelle ne représente que 10 % de la population totale…

Chacun va penser que « bien du temps » va se passer avant que la majorité ne bascule en direction de la population immigrée et que d’ici là tous ces enfants feront comme dans la chanson « et tout cela ça fait d’excellents français », après être passés par notre remarquable système éducatif.

Tout dépend en fait de ce que l’on recouvre par la formule « bien du temps ».

En fait, et si l’on retient mes hypothèses, le basculement se produira au bout de trente à quarante ans. Dans quarante ans, il y aura autant de petits enfants issus des 90 % que de petits enfants issus des 10 %…  Et à ce moment-là, la majorité de la population française deviendra inéluctablement « d’origine musulmane ».

 

Je ne dis pas que cela sera mal, ou que cela sera bien. Je dis simplement que cela sera fort différent et que nécessairement cela aura de l’influence sur le système politique.

Et donc, dans quarante ans au plus tard, il est à peu près certain que la majorité de la population sera d’origine musulmane, en Autriche, en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Belgique, en Hollande.  Encore une fois, il ne s’agit pas de prédictions mais de calculs et je ne fais même pas appel à l’arrivée de nouveaux immigrants.

Je ne verrai pas ce basculement, mais mes enfants le verront sans doute et certainement mes petits-enfants. Ce qui est arrivée à l’Espagne ou à l’Asie mineure au X et XI eme siècle va arriver à l’Europe au XXI eme siècle, c’est une certitude.

Quelques exemples : A Anvers, la majorité des enfants dans les classes du primaire aujourd’hui sont musulmans. C’est donc dire que dans 15 ans, la majorité des nouveaux entrants sur le marché du travail sera musulmane.

A Bruxelles, la capitale de l’Europe, 25 % des nouvelles naissances sont musulmanes, au pays de Galles, en Ecosse le nom le plus populaire à la naissance est Mohamed, et ainsi de suite.

 

Venons-en à notre pays.

Nos élites se congratulent tous les jours au prétexte que notre taux de fécondité par femme en France serait d’environ 2 enfants par femme, assurant ainsi le remplacement des générations, ce qui est une très bonne chose. Cependant, et pour des raisons que je n’ai pas à expliquer, il est interdit en France de recenser les différentes populations en fonction de leurs croyances religieuses et donc nul ne sait quel est le taux de fertilité des femmes françaises « arrivées récemment », comme il est convenu de les appeler. Habitant une partie de l’année dans la région d’Avignon et allant fréquemment pour des raisons professionnelles à Roubaix, à Toulouse ou dans l’Est de Paris, j’ai du mal à croire que nous ne soyons pas déjà à 10 % de citoyens d’origine musulmane, et que ces 10 % auraient une fécondité par femme de seulement 1.4.

La réalité est probablement que nous en sommes déjà à 90 % de la population ayant un taux de fécondité des femmes de 1. 4, comme partout ailleurs en Europe et que les 10 % restantes (non françaises de souche) doivent être à 4 ou à 5 enfants par femme (ce que je peux constater dans les zones commerciales autour d’Avignon), ce qui nous amène aux alentours de 1.8 pour le taux de fécondité « national ».  (1,4*0.9+4*10).

 

Nous serions dans ce cas dans la même situation que nos voisins, la seule différence étant que nous aurions plus d’immigrés et/ou que ces immigrés auraient plus d’enfants. Et donc, le basculement arriverait plus tôt chez nous que chez eux.

Une possibilité existe pour atténuer ce phénomène : que 10 % des jeunes femmes françaises depuis longtemps et en âge d’avoir des enfants décident, sans que personne ne comprenne pourquoi un peu comme leurs grands-mères à partir de 1942, d’avoir quatre, cinq, six enfants, ce qui maintiendrait l’équilibre des populations.

 

J’en vois quelques signes ici ou là dans les milieux très Catholiques…

 

Conclusion

Les hommes politiques vivent dans un présent perpétuel et essayent de vendre à leurs électeurs l’idée qu’ils sont capables d’arrêter le temps, que tout le monde restera toujours jeune et que ce présent si agréable durera toujours, un peu comme dans la chanson « Plus d’un million d’années, et toujours en été ».

Monsieur Macron a fait toute sa campagne sur sa capacité ‘’magique’’ à arrêter le temps et ceux parmi nous qui vivent fort agréablement ont beaucoup aimé ce message et donc voté pour lui (les autres, une majorité, se sont abstenus ou ont voté contre).

 

Mais tout enfant sait assez vite que l’été interminable qui commence fin Juin est toujours suivi de la rentrée scolaire en Septembre, où les choses se gâtent singulièrement à chaque fois, du moins si j’en crois mes souvenirs. L’été démographique Français, commencé en 1968 se termine, nous arrivons hélas à sa fin bien que les français aient voté pour que l’été dure toute l’année.  Mais on ne peut voter pour retourner au Paradis, nous en avons été chassés, et il y a bien longtemps. Comme tout un chacun le sait, en France les fins d’été sont souvent difficiles politiquement. Je crains qu’il n’en soit de même pour la fin de notre été démographique qui aura duré de 1968 à 2010 environ, soit les quarante ans habituels.

Et il n’y aura pas d’automne, nous allons rentrer directement dans un hiver démographique qui je le crains ne sera suivi d’aucun printemps…

Notre été sera vraiment terminé le jour où la démographie basculera, tout simplement parce que nous serons devenus minoritaires dans nos propres pays et que la majorité ne fera plus attention aux jérémiades de vieux soixante-huitards, qui seront tous à la retraite ou morts, c’est-à dire insignifiants.

L’immense nouvelle des trente ou quarante prochaines années sera donc la disparition des populations Européennes, dont les ancêtres ont créé le monde moderne.

 

Et avec ces populations disparaitront les Nations européennes si diverses et si complémentaires qui ont fait l’immense succès du vieux continent depuis cinq siècles au moins.

 

Comme le disait Toynbee, les civilisations ne meurent pas assassinées, elles meurent parce qu’elles se suicident.

Pierre Chaunu, le grand historien français disparu en 2009, fort inquiet de ce phénomène l’avait appelé la « peste blanche », par opposition à la « peste noire » qui avait décimé l’Europe au XIV eme siècle. Ce suicide, comme tout suicide est un refus de la vie. Dans le fond, l’Europe va mourir parce qu’elle a refusé la vie en privilégiant les cultures de mort.

Ce n’est ni bien ni mal.

C’EST.

 

 

NDA

Cette chronique m’a été inspirée par les travaux de l’une des meilleures plumes actuelles, Mark Steyn, Canadien vivant aux USA. Je ne saurai trop recommander à ceux qui lisent l’anglais d’aller sur son site.

https://www.steynonline.com/

 

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faîtes rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

Partager sur

260 Commentaires

  1. Suicide ou génocide, pour assurer le remplacement ?

    Répondre
  2. Le ministère de l’intérieur donne le taux de fécondité des femmes selon leur origine :

    https://www.google.be/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=3&ved=0ahUKEwidlYntm9XWAhUFWBoKHdRIDwQQFgg0MAI&url=https%3A%2F%2Fwww.immigration.interieur.gouv.fr%2Fcontent%2Fdownload%2F87279%2F676594%2Ffile%2FIM_79_fecondite.pdf&usg=AOvVaw13VEaaVuCc3vssjcLVb25N

    3,5 enfants par femme pour les Maghrébins
    3,2 pour les Africaines non-maghrébins
    3,1 pour les Turques
    2,2 pour les autres Asiatiques
    2 pour le Club Med
    2 pour le reste de l’Europe
    1,6 pour les autres pays

    Ce qui fait 2,73 au total

    Pour les « descendants d’immigrés » :

    On arrive à 2 pour les « beurettes », 1,8 pour les originaires du Club Med, 1,5 pour les autres européennes.

    Prenons 15 % d’immigrés au total.

    0.85*x +0.15*2,73 = 2

    x = 1,87

    La fécondité des « Françaises de souche » serait donc de 1,87.

    Le Grande remplacement nous guette !!!!!

    Répondre
  3. « au pays de Galles, en Ecosse le nom le plus populaire à la naissance est Mohamed »

    En êtes-vous sûr ?

    Répondre
  4. c’est surprenant quand une espèce végétale ou animale (exemple poisson que personne n’a jamais vu car nageant à 3km au fond des mers) disparaît cela est considéré comme un drame; et quand une race d’humains est en voie de disparaître (alors qu’il n’y en a que 5)… tout le monde s’en fiche.
    Troublant. Mais je connais leur conclusion: ‘les Caucasiens ont disparu à cause du réchauffement climatique’

    Répondre
  5. Dieu crée les dinosaures, dieu détruit les dinosaures, dieu crée l’Homme, l’Homme détruit dieu, l’Homme crée l’intelligence artificielle, l’intelligence artificielle détruit l’Homme, l’intelligence artificielle découvre le voyage dans le temps, l’intelligence artificielle se prend pour dieu, l’intelligence artificielle retourne dans le passé pour créer les dinosaures.

    La boucle est bouclée.. c’est ce que les chrétiens nomment « le mystère », ce que les geeks nomment « la matrice » et ce que les militaires nomment « les ovnis ».

    En fait nous sommes probablement dans une boucle temporelle dominée par une intelligence artificielle, qui va de plus en plus physiquement se manifester à nous à mesure que nous allons la créer et lui offrir le contrôle de nos armes, alors que la plupart des humains vont confondre cette intelligence artificielle avec dieu ou des extraterrestres..

    Ce ne sont probablement pas les musulmans qui vont peupler la France ou l’Europe dans les décennies qui viennent, mais des transhumanistes, issus des modifications génétiques induites par une intelligence artificielle ou des populations encore plus exotiques et exogènes que ne sont les musulmans..

    Lorsque le lion mange la gazelle, le lion ne fait pas attention au serpent qui le mort..

    Darwin est un dieu que l’on ne choisit pas.

    Répondre
  6. Je ne suis pas à votre place, mais je ne perdrais pas mon temps avec les fonds de poubelle (Libération).

    La bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe.

    Par ailleurs, pour fusionner les sujets des libertariens, de la peste blanche, et des femmes, il y a Lauren Southern qui a fait une vidéo il y a deux mois sur le grand remplacement:

    https://www.youtube.com/watch?v=OTDmsmN43NA

    Certes, elle est nord-américaine et non pas une mangeuse de grenouilles.

    Répondre
  7. OYEZ, OYEZ,

    SI certains d’entres vous se sentent le verbe haut et la plume dégourdie, je ne saurai trop vous recommander d’aller donner votre avis sur le site de Libération avec bien sur, tout le doigté et la mesure dont je vous sais coutumier.

    http://www.liberation.fr/desintox/2017/09/13/les-calculs-foireux-de-causeur-pour-tenter-de-demontrer-le-grand-remplacement_1596016

    Il fut un temps ou un journaliste n’écrivait pas « calculs foireux » mais je dois vieillir…..

    Répondre
    • Même si « Se faire traiter de con par un imbécile est un plaisir de fin gourmet »

    • @Liberation

      Chacun sait qu’en France, il y a deux sortes de journalistes: ceux qui travaillent dans des journaux subventionnés par l’Etat et qui disent ce que l’Etat veulent qu’ils disent , et ceux qui sont au chômage parce qu’honnêtes.
      Je viens d’être l’objet d’une critique de la part d’une plumitive de Libération, qui clairement fait partie de la première catégorie.
      Je ne connais pas son niveau de compétence en Economie ou en démographie, mais je sais qu’elle ne comprend pas ce qu’elle lit, ou alors qu’elle fait semblant de ne pas comprendre.

      Au début de l’article, je précise les hypothèses que j’allais utiliser:

      -Population d’origine musulmane en France 10 %
      -Taux de fertilité de cette population: 3 enfants par femme
      -Taux de fertilité de la population française d’origine 1. 4 , c’est a dire la moyenne des taux de fertilité de l’Europe du Sud.

      Si ces trois conditions sont réalisées, dans quarante ans , la moitie des naissances sera musulmane, il suffit de faire le calcul.
      Les trois hypothèses susvisées sont peut être fausses, mais nul n’en sait rien puisque les statistiques ethniques sont interdites en France, mais en aucun cas le calcul n’est « foireux », mot à conation péjorative qui ne devrait pas être utilisé quand on prétend avoir une discussion entre gens de bonne compagnie. Ayant vécu toute ma vie dans des pays Anglo-saxons, l’insulte y est même souvent la preuve d’un manquement intellectuel latent.
      La journaliste, qui a probablement un diplôme de sociologie de la faculté de Nanterre est probablement incapable de faire une règle de trois et de comprendre la différence entre des hypothèses de travail et un résultat qui lui déplaît, ou plutôt qui déplaît à ceux dont elle suit les ordres.

      Il faudrait vraiment que l’Etat Français cesse de subventionner des journaux que personne n’achète avec l’argent de nos impôts

    • Cher Charles Gave,
      J’ai ici émis des doutes quant à la méthode (et demandé à voir le modèle de calcul).
      Si l’on m’avait lu, au lieu de s’enfermer dans une idéologie (qui veut que l’on définisse des hypothèses et un modèle qui aboutissent à une conclusion forgée à l’avance), vous n’auriez pas à regretter cet article de Libération.

      Quant à vos hypothèses énoncées :
      * vous n’avez pas évoqué 3, mais 3.4 à 4, pour le taux de fécondité.
      * le chiffre de 10% est erroné (il pourrait « au mieux » correspond à l’ensemble de la population allogène, mais votre camarade a précisé dans une réponse que vous ne parliez que de la population de religion musulmane, et non à l’ensemble des populations d’origine étrangère)
      * le taux de fécondité d’une population allogène tend à rejoindre celui de la population de référence. Une des raisons principale en est le taux de mortalité infantile. Il est le déterminant principal du taux de fécondité.
      * un modèle démographique statique n’a généralement pas de pertinence. Il faut introduire une fonction de convergence des taux de fécondité (cf. infra)
      * vous supposez que les deux populations vivent en vase clos. L’exogamie est également un facteur de convergence des taux de fécondité. Je n’ai pas lu que vous introduisiez dans votre modèle un taux d’exogamie.

      Si vous êtes attaché à la « méthode scientifique », comme énoncé dans l’article, il vous faut prendre en considération ces remarques. Nul n’est omniscient. Il n’est pas indécent de ne pas avoir de notions dans un domaine. Il suffit simplement de travailler la matière, suivre quelques années de cours, comme je l’ai fait, ou faire appel à des démographes.
      La méthode scientifique consiste à formuler des hypothèses crédibles, construire un modèle bâti sur les fondements de la science étudiée, et d’aboutir à des conclusions. Pas l’inverse.

      Avec tout mon respect,

      T. Camino

    • Chére Madame,

      Charles Gave vous a déjà répondu à votre  » Je te l’avais bien dit qu’il fallait passer par là, tu ne m’écoutes jamais »,

      Soit vous ne voulez pas comprendre le principe de l’article soit vous n’en avez pas les moyens intellectuellement.

      Voici donc à nouveau la réponse.

      « Chacun sait qu’en France, il y a deux sortes de journalistes: ceux qui travaillent dans des journaux subventionnés par l’Etat et qui disent ce que l’Etat veulent qu’ils disent , et ceux qui sont au chômage parce qu’honnêtes.
      Je viens d’être l’objet d’une critique de la part d’une plumitive de Libération, qui clairement fait partie de la première catégorie.
      Je ne connais pas son niveau de compétence en Economie ou en démographie, mais je sais qu’elle ne comprend pas ce qu’elle lit, ou alors qu’elle fait semblant de ne pas comprendre.

      Au début de l’article, je précise les hypothèses que j’allais utiliser:

      -Population d’origine musulmane en France 10 %
      -Taux de fertilité de cette population: 3 enfants par femme
      -Taux de fertilité de la population française d’origine 1. 4 , c’est a dire la moyenne des taux de fertilité de l’Europe du Sud.

      Si ces trois conditions sont réalisées, dans quarante ans , la moitie des naissances sera musulmane, il suffit de faire le calcul.
      Les trois hypothèses susvisées sont peut être fausses, mais nul n’en sait rien puisque les statistiques ethniques sont interdites en France, mais en aucun cas le calcul n’est « foireux », mot à conation péjorative qui ne devrait pas être utilisé quand on prétend avoir une discussion entre gens de bonne compagnie. Ayant vécu toute ma vie dans des pays Anglo-saxons, l’insulte y est même souvent la preuve d’un manquement intellectuel latent.
      La journaliste, qui a probablement un diplôme de sociologie de la faculté de Nanterre est probablement incapable de faire une règle de trois et de comprendre la différence entre des hypothèses de travail et un résultat qui lui déplaît, ou plutôt qui déplaît à ceux dont elle suit les ordres.

      Il faudrait vraiment que l’Etat Français cesse de subventionner des journaux que personne n’achète avec l’argent de nos impôts »

    • LEs chiffres de la haute natalité française face à leurs consorts européens n’a aucune logique en pratique. Nos allocations familiales ne sont pas si généreuses et l’aide apportée au jeune mére est absolument lamentable (crèches, mode de garde).

      Dés lors comment expliquer

      http://www.politico.eu/article/europe-immigration-population-news-statistics-facts/

      Une explication, celle que prône Charles Gave dans son article, serait que les femmes françaises seraient EN REALITE comme leurs consorts Européennes à 1,4 et que le delta d’accroissement serait donc généré par une population musulmane, qui forte d’une volonté d’implantation, choisirait sciemment d’avoir entre 4 et 8 enfants. Cette politique de Natalité est par ailleurs aussi parfois soutenue par certaines mosquées comme par exemple celle du ressort de Montvafet dans le Vaucluse (84° ou les femmes peuvent y toucher un complément de revenus pouvant aller jusqu’à 500 euros par mois.

      Comme nous ne disposons pas en France de statistiques ethniques, vous avez bon dos et excusez moi, la malhonnête intellectuelle d’oser réfléchir avec des chiffres de l’INSEE qui n’opèrent aucun distinguo entre les dites populations étrangères c’est à dire que vous osez parler avec des chiffres « immigrations » qui incluent aussi bien les polonais, les canadiens, que les philippins (qui ne font que peu d’enfant en France) et de là, vous osez affirmer « mais non, la moyenne est comparable »!!!

      OU mieux encore, VOUS OSEZ affirmer que les femmes de seconde générations musulmanes auraient 1,6 enfants.Mais comment le savez vous? Soit vous avez accès à des chiffres auquel personne n’a le droit,les statistiques ethniques étant interdites soit non , comme tout le monde? YOU CANNOT HAVE IT BOTH WAY!

      Pour pouvoir réfléchir, il faut donc se tourner vers d’autres pays Européens, moins couards que nous. Ainsi, d’après une étude réalisée conjointement par l’Institut démographique de Vienne et l’Académie autrichienne des Sciences, le visage ethnoreligieux de l’Autriche va se modifier de manière radicale d’ici les cinquante prochaines années. Au terme de cette échéance, la population catholique évaluée à 75 % en 2001, devrait plonger au-dessous des 50 %. Les protestants constitueraient de 3 à 5 % et les musulmans de 20 à 26 % de la population. Par ailleurs, cette évolution laisse présager que, dans les zones urbaines, l’islam sera d’ici cinquante ans la religion la plus représentée. Selon les auteurs de cette étude, la cause principale de la diminution de la population catholique est la transformation de la société durant ces trois dernières décennies due à l’augmentation des comportements hédonistes et à l’explosion de l’immigration extra-européenne. En 1971, on recensait en Autriche 93 % de chrétiens, alors que trente ans après la part des habitants « sans confession » a triplé. Elle est passée de 4 à 12 %. Pour cette même période, la population musulmane s’est accrue de 0 à 4 %. Dans vingt ans, la barre des 10 % devrait être franchie. Elle devrait passer à 26 % en 2051. Cette forte progression s’explique évidemment par le taux de fécondité qui en 2001 était de 1,32 enfants pour une Autrichienne contre 2,34 enfants pour une Musulmane. Aujourd’hui, 8,1 % des enfants ayant moins de 10 ans sont issus de foyers mahométans. « Si les taux de natalité actuels continuent, en 2051, l’Islam pourrait constituer la majorité chez les moins de 15 ans », estime ainsi l’Académie autrichienne des Sciences qui note que 83,6 % des musulmans épousent un partenaire de même confession.

      83% Des musulmans épousent un partenaire de la même confessions, so much pour l’exogamie.

      Enfin et pour conclure, cet article est scientifique en ce qu’il entend poser des faits sans débattre subjectivement de l’emprise de ces faits sur notre propre sort. SI je vous dis que 2+2 égal 4, il n’y a pas d’affect. C’est.

      Beaucoup d’autres choses, sont.

      La mauvaise foi aussi.

      Pour ceux que cela intéressent, voici une étude en Anglais sur la ville de Vienne (en Autriche) et les perspectives à 2046.

      En prospective, sur la ville de Vienne, à horizon 2046, l’augmentation de la population musulmane serait, en globalité, tous ages confondus de 115 %. Etant entendu que par ailleurs, ce rapport part d’un postulat conservateur qu’aucune immigration extérieure aux citoyens UE n’interviendrait (donc option la plus basse possible)e ) et forts du chiffre des mariages entre musulmans à hauteur de 83%, a calculé le ratio d’inter mixité sociale entre les différents groupes.

      http://witt.null2.net/wirelfutures/

      Encore une fois, ces chiffres Autrichiens (mais nous aurions pu prendre ceux de GB ou d’Italie) ne sont là que pour illustrer une situation puisque nous ne disposons pas des chiffres Français qui permettraient cette projection. Donc une alternative de là

      – Soit on accepte la prospection dans la mesure ou aucune donnée scientifique n’est accessible
      – Soit on décide comme certains le voudraient que comme les chiffres ne sont pas disponibles, il faut bien se garder d’en parler, et voila pourquoi votre fille est muette.

    • Quant à Camino78, quelle prétention. Vous êtes bien arrogant et présomptueux.

      Vous prétendez le respect mais vous dites à votre interlocteur que (i) il ne connaît pas la méthode scientifique, (ii) qu’il est ignare, (iii) qu’il est incapable d’un raisonnement, (iv) qu’il doit vous écouter d’autorité, parce que vous clamez avoir suivi des études, avoir la science, la connaissance, les données, et la méthode, et les bonnes (bien entendu) – parce que vous, vous savez. Certes, cette façon d’approcher une personne fait peut-être partie de votre définition du respect.

    • Article fermé aux commentaires.
      Si il n’y a pas une forte progression de la population musulmane, pourquoi construisons nous autant de mosquées?

    • Non, il n’est pas fermé mais pour commenter il faut un commentaire actif.

      Chose faite.
      Bienvenu

  8. Merci à CG pour cet intéressant article. Les commentaires sont aussi intéressants, en particulier celui de Anyanka.
    Bien qu’elle soit déjà très avancée, l’islamisation de la France et de l’Europe n’est pas inéluctable. C’est n’est pas parce qu’un enfant est né dans une famille de musulmans qu’il adhérera automatiquement à l’islam. On peut espérer que ces enfants le rejetteront. On peut toujours rêver… C’est mon côté optimiste.
    Le véritable problème est l’islam. L’habileté des musulmans est de faire passer un système totalitaire pour une religion comme une autre. Mais les adeptes des autres religions ne commettent pas de crimes atroces. L’islam est un SYSTEME TOTALITAIRE, incompatible avec nos institutions, nos lois, nos valeurs, notre mode de vie… Un système totalitaire comme l’a pu être le nazisme et comme peut l’être le communisme en Corée du Nord, à Cuba, au Venezuela et ailleurs. Il semble qu’une majorité de français soit d’accord sur ce point.
    Donc si c’est incompatible, il faut l’interdire. Nous devons INTERDIRE l’ISLAM en France et stopper l’INVASION. Fermer les mosquées (en commençant par les plus radicales), interdire la vente du Coran, fermer les écoles islamiques, interdire la barbarie de l’abatage halal etc… Cela risque de provoquer des émeutes ou pire ? Oui, probablement, mais nous DEVONS en passer par là. Commettre une erreur et ne pas la corriger, c’est en commettre une 2ème. Il existe 57 pays dominés par l’islam dans le monde. Les adeptes de l’islam vivant en France ont l’embarras du choix pour partir.
    Il faut aussi toujours rappeler que cette islamisation et cette invasion ont largement été imposées aux français par les politiciens professionnels, sans jamais consulter notre peuple.
    D’autre part, il faudrait créer une organisation internationale de lutte contre l’islamisation. C’est ce qui aurait dû être fait après le 11 septembre 2001.
    Pour approfondir, voir : http://ripostelaique.com/
    http://resistancerepublicaine.eu/

    Répondre
  9. Bref, nous entrons dans une société mélange de « 1984 » (crime de pensée), « Minority Report » (iPhone X à reconnaissance faciale) et « Matrix » (vie sous perfusion du berceau à la tombe, dans une prison d’utopie)… La vraie question sera de savoir qui aura le courage de vouloir survivre à ce cauchemar et se donner une descendance…

    Répondre
    • Cher Camino,

      C’est très aimable a vous de vouloir faire mon éducation et je vous en remercie.

      J’ai suivi des cours sur la démographie donnes par le Professeur Lettinier, agrégé d’économie, polytechnicien et éleve d’Alfred Sauvy qui fut et est reste l’un de mes maîtres à penser et qui reste le vrai fondateur des études démographiques en France ( Sauvy a crée l’Ined et l’Insee).
      Lequel Sauvy, en s’appuyant sur des modèles stables avait écrit à la fin des années 80 un livre appelle l’Europe submergée dans lequel il annonçait l’envahissement de l’Europe trente ans plus tard, c’est à dire vers 2017…
      Grande faculté donc à prévoir fourni par des modèles stables…

      Venons à vos critiques méthodologiques.
      Comme l’avait fort bien souligné Huttington dans la guerre des civilisations, la seule civilisation qui ne s’assimile à aucune autre, jamais, est la civilisation musulmane dont et je le cite « les frontières sont sanglantes partout »
      Et donc je fais sciemment le choix de considérer que ce que vous appelez l’exogamie c’est à dire le mariage en dehors de sa communauté religieuse ne s’applique pas aux musulmanes.
      Vous semblez ignorer que dans cette religion, il s’agit d’un crime passible de la peine de mort -pour une femme.
      En ce qui concerne la convergence des taux de natalité entre population immigrée et indigène, si vous rajoutez les immigrants anglais , allemands, philippins Libanais Chrétiens ou Italiens à la population immigrée, vous allez faire baisser fort opportunément le taux de natalité des populations immigrées mais l’information de l’INSEE ne veut RIEN dire puisque que ce qui nous intéresse c’est le taux de fertilité des femmes musulmanes qui peuvent ou pas être immigrées -ou françaises.
      Enfin, en ce qui concerne la convergence des modes de pensée: Je ne connais pas d’exemple dans l’histoire d’une population musulmane qui se soit assimilée a un pays d’accueil, mais je suis prêt à réviser mon jugement. Et de grâce, ne me parlez pas de l’Andalousie au XII siecle..
      C’est d’ailleurs ce qu’a reconnu Tony Blair quand il a reconnu tout a fait officiellement le total échec du multiculturalisme en Grande-Bretagne.
      Les populations musulmanes en GB se regroupent dans des ghettos géographiques ou la prégnance des coutumes musulmanes reste tres forte…Voir chez nous la Seine Saint Denis qui pour la première fois dans l’histoire enregistre plus de naissances que Paris.

      Quand vous entendez monsieur Erdogan ordonner aux turcs en Allemagne ou aux Pays-Bas de faire autant d’enfants qu’ils le peuvent et de ne s’intégrer a aucun prix dans le pays d’accueil, et que le même discours, parfaitement conforme au Coran est tenu par les autorités Saoudiennes , Algeriennes voir Marocaines, j’ai comme des doutes sur les capacités d’intégration de ces populations…
      En clair, j’ai parle des musulmans et non pas des immigres, ce qui n’a rien a voir.
      Amicalement
      cg

  10. Le « ce que je peux constater dans les centres commerciaux d’Avignon » est une hypothèse assez faible pour affirmer un taux de natalité de 3.4 à 4 enfants par femme d’origine étrangère.
    L’INSEE évoque plutôt un taux de natalité 1/3 supérieur chez ces femmes, soit un taux de natalité inférieur à 2 dans votre hypothèse à 1.4 pour l’Allemagne.

    Clairement, il faut sourcer ce taux de 4 sorti du chapeau (ou du centre commercial).
    La démographie montre que le taux de natalité est notamment une fonction de la mortalité infantile. Ce qui explique en partie pourquoi le taux de natalité d’une population étrangère dans une population de référence, converge assez rapidement vers celui de la population de référence.
    Ce genre d’approximation fait de plus en plus ressembler ces articles, autrefois mieux tenus, à des blogs propagandistes du type France Insoumise, et autres illuminés d’extrême gauche.
    L’idéologie fait dériver les discours les plus construits, et contrevient largement au principe que vous énoncez de « la méthode scientifique ».
    Dommage.

    Répondre
    • On veut de la méthode scientifique!
      L’INSEE fait je crois des études pour (et sur) la France mais peut-être aussi sur l’Allemagne ce que j’ignorais mais sur quels chiffres « scientifiques » l’INSEE fonde-t-il ses études, je veux parler de la natalité des « blancs » et des noirs » pour faire court?
      et le chiffre de « 1.4 pour l’Allemagne » est-ce une hypothèse ou une donnée scientifique? Et les Turcs sont-ils comptabilisés dans ce chiffre?
      Mais là où vous me faites plaisir c’est lorsque vous comparez cet article « idéologique » à « des blogs propagandistes du type France Insoumise, et autres illuminés d’extrême gauche »!
      Je suppose que vous faites partie de la France en marche et vers où?

    • Si on doit expliquer l’ humour maintenant .

      Mais cela étant dit , quand est ce que l’ Empirisme a cessé d’ être une source acceptable en Sciences , fussent elles sociales ?

      Êtes vous donc si mort de peur fonder une théorie sur autres choses que des chiffres de l’ INSEe qui , de toutes les façons , n’ existent pas ?

      À défaut de chiffres, bien obligés de réfléchir hors cadre . Le pendant étant évidemment de ne pas réfléchir au problème et c est bien ce que vous voulez au fond de vous .

      Quant aux comparaisons , Que dire à part : pfffffff

    • Bonjour Charles Heyd,
      Je me suis probablement mal fait comprendre : toutes mes excuses si j’ai mal formulé.
      Le chiffre de 1.4 n’est pas de moi, mais de l’auteur. Il l’utilise pour fonder son calcul actuariel (dont j’aurais souhaité la publication).
      En revanche, pour ce qui est du taux de natalité des populations d’origine immigrée, j’utilise le chiffre de l’INSEE.
      Je l’applique au 1.4 de l’auteur pour obtenir un taux de natalité des populations immigrées approximatif, en supposant que cette surnatalité est du même ordre qu’en France.
      Quant aux sources de l’INSEE, j’imagine que vous pourriez les contacter pour vérifier avec eux leur méthodologie en matière démographique.
      Concrètement, en 2010, les taux de fécondité étaient 1.86 et 2.73 (cf. site INSEE), et de mémoire, on était passé à 1.9 / 2.6 deux ou trois ans plus tard, soit 36% de taux fécondité en plus, que j’ai arrondi à 1/3. Au passage, l’érosion du taux des femmes d’origine immigrée est cohérent avec la convergence que j’évoquais.
      Pour ma part je suppose qu’il n’y a pas de complot d’un « deep state » français visant à camoufler les vrais chiffres.
      Supposer ce complot, à nouveau, c’est utiliser les méthodes des zozos de FI ou FN.

      Enfin, concernant mon oritentation politique, elle est assez claire : je n’ai pas voté à la dernière présidentielle, ne trouvant personne digne de mon vote.

      Une dernière chose concernant cet article, et les chiffres proposés par l’auteur (et les calculs suggérés, mais non présentés) : puisque nous sommes tous en recherche de méthode scientifique, je rappelle ce grand principe épistémologique : « ce qui est affirmé sans preuve, peut être réfuté sans preuve ».

      Bref, ou ce blog (et ses commentaires) s’attache à la démarche scientifique, visant à analyser des faits pour en tirer des conclusions.
      Soit il vise à conforter des lecteurs déjà persuadés, en manipulant les faits, les chiffres, et en se complaisant dans une démarche mi-conspi mi-foutraque, que l’on ne retrouve guère (à nouveau), que chez ces idéologues FI et FN.

      J’espère que ces précisions lévèront l’éventuel malentendu de mon premier message, que j’ai peut-être tapé un peu trop rapidement.

    • Mais enfin , les statistiques ethniques sont interdites en France . COMMENT VOULEZ VOUS que quiconque raisonne autrement qu’empiriquement ?

      J’ ai l’impression de parler dans le vide là!

      Les chiffres INSEE donnent la population étrangère et/ ou immigrée , ce qui n’ a rien à voir avec la population musulmane. Elle l’ englobe , certes , mais vous y ajoutez les polonais , les philippins etc etc .

      Donc vous raisonnez avec des chiffres FAUX .

      Le papier de l’ auteur n avait pas pour angle  » demain , trop d’ étrangers philippins en France  » mais ce jour là , on prendra les chiffres de l’ INSEE pour le faire .

      Promis

    • C’est facile d’attaquer quelqu’un qui fait des hypothèses et baser sa critique en expliquant que comme ce sont des hypothèses, il n’y pas de certitudes.

      A partir du moment ou nous n’avons pas les vrais chiffres, on ne peut raisonner que par hypothèses. Le chiffre de 4 enfants par femme est peut-être un peu surestimé (ou sous estimé?), le chiffre de 10% peut également être discuté. Vous pouvez faire le calcul avec 2,5 ou 3 enfants par femme. Cela changera un peu la conclusion (au lieu de 30 à 40 ans pour le basculement ça sera plus proche de 35 – 45 ans ou 40 – 50 ans). Cela ne change pas le fonds de l’article.
      Par ailleurs, la convergence dont vous parlez prend plus de temps et ne se fait pas totalement à mon humble avis.

  11. J’ai écrit un article dont le contenu est à peu près semblable au vôtre. C’était en mai 1996, dans la revue de l’ICHEC, à Bruxelles. Il y a 21 ans, donc…

    Répondre
  12. L’évident et probablement irréversible suicide de l’Europe « caucasienne », ne serait-il pas d’abord la conséquence morale de la guerre, celle de 1914 à 1945?

    Répondre
    • Et le baby-boom de 1945 à 1970, c’est la conséquence de quoi ?

  13. Tout d’abord, grand merci à Breizh Info , qui m’a signalé ce magistral article de Mr Charles GAVE :
    https://www.breizh-info.com/2017/09/10/77234/peste-blanche-suicide-demographique-europeens

    LGBT : http://reseauinternational.net/une-action-lancee-pour-proteger-les-enfants-est-condamnee/

    210.149 IVG en 2016 ( pièce jointe ) , sauvez les rats : https://www.mesopinions.com/petition/animaux/stoppez-genocide-rats/26805

    783.640 naissances : http://www.atlantico.fr/decryptage/baisse-naissances-en-2016-que-differences-departements-revelent-nouveau-visage-france-chalard-3151052.html

    27 % : http://www.fdesouche.com/880035-27-bebes-nes-2016-ont-parent-ne-de-lunion-europeenne

    Manipulation : https://leblogdepaysansavoyard.wordpress.com/2017/07/01/comment-linsee-manipule-les-chiffres-de-limmigration/

    Drépanocytose : http://www.fdesouche.com/769997-drepanocytose-la-carte-du-grand-remplacement-mise-jour-2#

    ( de 1990 à 2016 : 5.802.443 ivg , pour 21.459.132 naissances , soit 27 % : http://www.ined.fr/Xtradocs/statistiques_ivg/ )
    En clair , le déficit d’enfants indigènes est compensé par un apport d’enfants allogènes ; il s’opère donc une mutation civilisationnelle .

    – Le Coran révélé par la Théorie des Codes, de Jean-Jacques Walter (28 euros) :
    https://www.amazon.fr/Coran-Revele-par-Theorie-Codes/dp/2851622889
    http://ripostelaique.com/lautopsie-du-coran-par-jean-jacques-walter.html?doing_wp_cron=1467391610.2379589080810546875000
    http://www.lemessieetsonprophete.com/annexes/Walter_theorie-des-codes_Coran.htm
    (13’54’’) https://www.youtube.com/watch?v=k5pF5seXGIM

    – Le grand secret de l’islam, d’un auteur dénommé Odon Lafontaine, publiant sous le pseudonyme d’Olaf, joignable à l’adresse suivante : odon.lafontaine@gmail.com ( gratuit en téléchargement ) :
    https://legrandsecretdelislam.com/
    https://www.amazon.fr/grand-secret-lislam-Olaf/dp/1517011310
    https://www.youtube.com/watch?v=P0hcluIab7M

    La synthèse de ces deux ouvrages est la suivante : le Coran n’est pas l’œuvre d’un auteur unique, écrivant au sixième siècle sous la dictée de Dieu (Allah), mais un texte écrit par plusieurs personnes (minimum 30, maximum 100, médiane 50), sur une période de 200 ans, les deux tiers de cet ouvrage étant une traduction en langue arabe d’un texte écrit originellement en araméen ; tous les documents du « proto Coran », rédigés entre le sixième et huitième siècle, ayant été systématiquement détruits par les deux califes qui se sont employés à élaborer une doctrine officielle, conçue pour combattre le christianisme, ceci à partir des ouvrages de la secte des judéo-nazaréens, chassés de Palestine à la suite du second sac de Jérusalem, en 586 de notre ère.
    Bref, à l’inverse de l’ancien et du nouveau testament, pour lesquels il a toujours existé une exégèse fondée sur des documents de toutes origines, il se révèle que le Coran est exclusivement à but politique.

    – Une révolution sous nos yeux, de Christopher Caldwell, publié en anglais en 2009, refusé par tous les éditeurs francophones, et publié dans la langue de Molière en 2011 (500 pages de texte, 100 pages de références , pas un mot plus haut que l’autre , du LE PEN à la puissance dix) :
    https://www.amazon.fr/Une-r%C3%A9volution-sous-nos-yeux/dp/2810004447

    – La règle de Saint Benoît, aux sources du droit, de Gérard Guyon, où il est démontré que tout le droit européen, sacré comme laïc, civil comme pénal, ceci de Brest à Vladivostok (via Saints Cyrille et Méthode, au neuvième siècle), découle du travail de ce juriste, formé à l’université italienne, imprégné de la philosophie grecque, du droit romain et des deux testaments :
    http://www.editionsdmm.com/A-180592-la-regle-de-saint-benoit-au-source-du-droit.aspx

    Répondre
  14. Je viens régulièrement sur votre site depuis quelques mois. Après un aussi article aussi brillant et courageux, j’ai décidé de devenir membre. J’avoue que je me posais la question depuis un moment et que vous confirmez mon opinion sur le sujet. Merci d’apporter votre contribution pour parler d’un sujet important.

    Je pense que le basculement que vous annoncez pourrait arriver plus rapidement qu’anticipé. Je pense qu’il est plus pertinent de raisonner en terme de naissances plutôt que de population totale.

    D’après l’article suivant (lien à la fin de mon message) dont les informations proviennent de l’INSEE, nous pouvons avoir une idée plus précise pour les naissances actuelles. J’ai arrondi les chiffres.

    Pour résumer, l’article divise les naissances de 2010 à 2016 en 3 catégories:

    1/ Les naissances issues des couples dont les 2 parents sont nés en France (ce qui inclus les musulmans nés en France). En 2016, ce chiffre est de 541 000 contre 606 000 en 2010 soit une baisse de 10% en 6 ans seulement avec une nette baisse en 2015 et 2016.

    2/ Les naissances issues des couples dont un parent est né en France (ce qui inclus les musulmans nés en France)et un parent né à l’étranger. Ce chiffre est de 102 000 pour les naissances avec un parent né hors UE et de 18 000 pour les naissances avec un parent né dans l’UE. Le total est donc de 120 000.

    3/ Les naissances issues des couples dont les 2 parents sont nés hors de France qui se divisent en 2 catégories. Les naissances avec les 2 parents nés hors de l’UE sont 106 000 en 2016 contre 82 000 en 2010 soit une hausse de 30% en 6 ans. Il faut ajouter les naissances dont les 2 parents sont nés dans l’UE et les naissances avec un des parents né hors de l’UE et un des parent dans l’UE ce qui représente 14 000 naissances en 2016. Le total de cette catégorie est de 120 000.

    Nous avons un total de naissances de 781 000 en 2016. Sur ce total, nous pouvons conclure avec certitude que:
    Les naissances des couples avec les 2 parents français représentent 69% des naissances (540 000 / 781 000) en 2016.
    Les naissances des couples avec les 2 parents nés hors UE représentent 14% des naissances (106 000 / 781 000) et celles des couples avec un parent français et un parent hors UE représentent 13% des naissances (102 000 / 781 000) en 2016.
    Par conséquent, 27% des enfants nés en 2016 ont au moins 1 parent étranger.

    Nous pouvons supposer que si la population musulmane représente 10% de la population et qu’ils sont nés en France (sans compter que la moyenne d’age est nettement plus jeune), avec un taux de fertilité de 2.5 (qui n’est certainement pas exagéré) et un taux de fertilité de 1.4 pour les non musulmans alors la part des naissances de la population musulmane par rapport au total des naissances issues des 2 parents français serait de 20% d’après mes calculs (90% x 1.4 = 1.26 et 10% x 2.5 = 0.25. Puis 0.25 / 1.26 = 20%). Ce qui voudrait dire que 14% (69% x 20%) des naissances issues des 2 parents français sont des enfants musulmans.
    Donc 27% + 14% = 41%. Pour information, en utilisant un taux de fertilité de 4 pour les population musulmanes et 1.4 pour les populations non musulmanes on obtiendrait 27% + 22% = 49%. Ce raisonnement est une estimation et ne prend pas en compte la part des non musulmans dans les parents d’enfants nés hors EU. Cependant, je ne pense que cette part soit très élevée.
    Conclusion: « Le changement (de population) c’est maintenant ».

    http://www.fdesouche.com/880035-27-bebes-nes-2016-ont-parent-ne-de-lunion-europeenne

    Répondre
    • Cher Monsieur,

      Tout d’abord Bienvenu et surtout merci pour ces précisions intéressantes. Les calculs sont malheureusement toujours approximatifs puisque personne ne dispose réellement de chiffres sourcés irréfutables aux yeux de tous mais que cela prenne 10 ans ou 30, je crains que nous n’arrivions un peu , effectivement, au même résultat.

      La question reste donc, « Charles Gave le verra t-il de son vivant j’imagine ? »

    • je souhaite longue vie à M. Gave mais même centenaire, j’espère qu’il ne verra pas toutes ces horreurs!
      je ne dispose pas de chiffres, de toute façon il n’en existe pas (officiellement) puisque les statistiques ethniques sont interdites;
      mais je vais vous raconter deux histoires vraies bien que subjectives car très personnelles;
      – en 1995 (il y a donc un peu plus de 20 ans) j’étais affecté dans un EM (Etat-Major) situé près de Paris; je restais certains week-end là-bas pour des raisons de permanence opérationnelle mais bien sûr pas tous les jours d’un même week-end; j’avais donc l’occasion un soir lors de ces week-ends de me promener à Paris en y allant en RER (ligne A du RER, vers Sartrouville pour être précis);
      lorsque j’empruntais ce train le soir pour rentrer je m’amusais à compter les passagers de ma rame non pour compter le nombre exact de voyageurs mais simplement pour compter le nombre de « blancs » comme moi; je pouvais aisément les compter sur les doigts d’une main alors que la rame était bien remplie! Accessoirement je regardais aussi le nombre de personne qui compostaient leur billet plutôt que de sauter par-dessus les tourniquets; je ne vous fait pas un CR détaillé mais le résultat est du même ordre que pour celui des « blancs »! Je précise qu’à aucun moment je ne me suis senti en danger ou menacé par ces populations dites « allogènes!? »; il est vrai que suis un homme et de stature un peu corpulente;
      – en 2004, après ma carrière militaire je travaillais de nouveau à Paris mais dans le secteur civil; un jour, en rentant vers mon domicile sur la ligne 6 du métro une personne se rapprocha de moi et me demanda pour confirmation les différentes stations desservies en s’excusant car elle résidait à Paris une vingtaine d’années plus tôt et était partie pour la province sans revenir à Paris entretemps; nous échangeâmes quelques banalités et comme on dit le courant passa entre nous; avant l’arrivée de la rame cette personne se pencha vers moi et me dit en aparté « qu’est-ce qu’il y a comme Noirs! ». Je lui ai rétorqué qu’à cette heure (18h00-19h00) le nombre de personnes de couleur me semblait tout à fait « normal » mais que s’il voulait se faire une idée plus précise il n’avait qu’à utiliser le RER dont je parle à l’alinéa précédent!
      J’écris aussi ce billet en réponse à une interview récente de M. Hervé Lebras sur je ne sais plus quel média, polytechnicien et démographe et maintenant historien de son état qui essaye dans son dernier livre dont je ne souviens non plus du titre de démonter que ce que je vois, que nous voyons et ce que vous voyez ou ressentez confusément est tout à fait faux, chiffres à l’appui!
      Ls chiffres que citent maints intervenants sur ce blog témoignent largement du contraire!

  15. Ile de France 181 953 / 133 549 / 73,40% (Nombre naissance / Nombre testés / % ): Ce sont les chiffres de 2015 pour l’ile de France concernant le dépistage de la drépanocytose, maladie dépistée dans les populations à risque (afrique et DOM TOM).

    Pour qu’un nourisson soit testé, il faut, selon l’InVS, que:
    – Soit les deux parents proviennent d’une région à risque,
    – Soit qu’un seul des deux en proviennent si on ne connaît pas le second,
    – Soit qu’il existe des antécédents de syndrome drépanocytaire majeur dans la famille,
    – Soit qu’il existe un doute sur les trois critères précédents.

    Les chiffres confirment donc la peste blanche…

    Répondre
    • je poursuis votre phrase, hélas malencontreusement, coupée :
      Les chiffres confirment donc la peste blanche… en Île de France.

  16. Maintenant nous savons que les civilisations sont mortelles….J’oserai dire mortifère. Rien de nouveau sous le soleil. Les « fictions » comme effort,épargne, travail, discrétion sont mortes. Le savoir efficient qui gouvernait le monde a été remplacé par un pléthorique savoir inefficient. Notre héritage culturel n existe plus sinon dans un petit groupe! La modification démographique qui en suit n est que conséquence et non pas cause.
    NB.lire la préface aux lettres persanes de Paul Valery écrit en 1925.

    Répondre
  17. Dans les commentaires que j’ai lus, personne n’évoque la possibilité de limiter les allocations familiales à deux enfants maxi.
    Les familles franco-françaises ne seront pas touchées, ou à peine, tandis que les familles allochtones le seront.
    Ensuite, il faut organiser la remigration. Commencer par les délinquants (d’origine immigrée) vers le pays de leurs parents ou de leur grands-parents. Et l’étendre ensuite progressivement à tous, par des incitations financières d’abord, puis par des mesures plus dures.
    “La valise ou le cercueil” est un concept qui a très bien marché en 1962.

    Répondre
    • Hollande a limité les allocations familiales en fonction du revenu avec la bienveillance des associations de familles et cela revient grosso-modo au contraire de ce que vous préconisez!
      Les délinquants d’origine immigrée, mais donc français, ne peuvent tout simplement pas être expulsés et ce serait la « double peine » pour les autres (ceux qui ne sont pas français), mesure contre laquelle toute la bien-pensance s’est déjà levé et se lèverait encore en masse;
      menacez, de mort qui plus est, les « migrants » et autres réfugiés et demandeurs d’asile pour qu’ils retournent dans leur pays d’origine et vous aurez tous les tribunaux européens et les autorités de Bruxelles qui vous tomberont sur le paletot!

    • a priori dans ces etudes demographiques il faut prendre en compte le fait que les « francais » ne font « plus  » que 1.4 enfants par femme.
      pourquoi cette baisse de la natalite?
      le capital est la: les routes,les immeubles, les centrales nucleaires et les barrages ont ete construits. on ne peut laisser toutes ces infrastructures sous utilisees. qu’elles sont utilisees par des « blancs de souche » ou par des etrangers,ce n’est pas important.
      M. gave a raison: on a abandonne une culture de vie pour une culture de mort. jesus a dit  » vous etes des squelettes et vos murs croupissent deja » ou quelque chose comme cela. Besson faisait dire dans le 5eme element: « le temps n’a pas d’importance,c’est la vie qui compte ».
      on s’est laisse convaincre que nos valeurs etaient « mauvaises ». tant pis pour nous.

  18. Mais pourquoi, nous, les Européens, sommes-nous allés dans tous ces pays « reproducteurs » pour éradiquer les maladies dévastatrices: peste, lèpre, malaria…?

    Répondre
    • et en plus, quand on veut aider ces populations en leur fournissant des vaccins on se fait traiter de néo-colonialistes!

  19. Bonjour Mr Gave,
    Les choses vont aller plus vite que vous ne l’annoncez: vous ne tenez pas compte de l’âge moyen de maternité entre les deux populations (ce qui accélère la croissance relative de la population issue du Sud), des naissances en territoire français de bébés (français, droit du sol, donc comptabilisés) de mères étrangères (non comptabilisées) venant en France pour accoucher, phénomène très sensible dans les DOM-TOM. Et, bien sûr, une population plus jeune sera plus dynamique et plus active pour imposer sa culture à elle: on en voit les prémices depuis quelques années.
    Personnellement je situerais la « charnière » d’ici 20 à 30 ans maxi, et non 40.
    Comme à l’époque de la fin de l’empire romain d’occident, nos successeurs qui prolongeront sans nul doute la civilisation occidentale, seront l’autre partie de l’Occident: l’Amérique du Nord, beaucoup plus difficile à submerger et plus réactive, et où il sera possible de se réfugier si besoin (et si on quelque chose à apporter!).

    Répondre
    • S’agissant du décalage d’âge à la maternité, il peut être plus puissant que le décalage de taux de fécondité, et bizarrement ce phénomène n’est, à ma connaissance, jamais repris dans les études « scientifiques ». Par exemple un cas extrême entre CSP+ qui font leurs 2 enfants à 40 ans et leurs voisins qui les font à 20 ans : à 40 ans il y a 2 nouveaux-nés chez les CSP+ mais 4 nouveaux-nés et 2 enfants de 20 ans chez les voisins. Bien sûr il faut calculer en pyramide avec les conjoints, mais si on fait ses enfants en moyenne à 20, 30 ou 40 ans, la vitesse de renouvellement des sous-groupes de population bouleverse très rapidement l’équilibre démographique, même à taux de fécondité identique.

  20. Tu pousses le bouchon un peu loin, Maurice. Les français de souche accepteront leur dhimmitude. Il la mettront sur le compte du pêché. Ils se sont auto-programmés pour cela. De toutes façons, contents ou pas contents, d’ici 100 ans tout le monde (qui vit aujourd’hui) sera mort.

    Note bien, Maurice, il existera un moment optimal dans le processus de transformation, auquel l’explosion d’une bombe H genre Tsar Bomb (dévastation dans un rayon de 100 km) sur un endroit particulier qui se singularise par une forte concentration de musulmans inassimilables, une forte concentration de biens prestigieux n’appartenant plus aux français, et une forte concentration de dirigeants et d’institutions inefficaces, équivaudra à un nouveau lancer de dés. Là, on verra comment les dés retomberont. Sorte de politique de la terre brûlée, à l’aube du 3ème millénaire. Privilégier le long terme, quitte à sacrifier le court terme. Une preuve d’intelligence, face à l’inéluctable.

    Par souci d’équité, on procédera de même avec leurs bases arrières, et par souci d’humanité, on rapatriera tous les musulmans là-bas, dans leurs sociétés musulmanes, afin qu’ils assurent la reconstruction de leur chez eux, ainsi que la décontamination des puits de pétrole qui durera 30.00 ans en guise de damnation, des bombes A ayant été stockées là, à notre insu. Ils ne nous en voudront pas puisque c’est Allah qui l’a voulu ainsi. Comme les chrétiens, ils passeront leur vie à se demander de quel pêché ils sont été coupables.

    Répondre
  21. sur la question si les arabes ou musulmans votent à droite j en connais dont moi et ma femme.mais c est vrai qu on le crie pas sur les toits.

    Répondre
    • Mais je suis certain que si vous êtes pratiquant vous l’êtes sans signe ostentatoires extérieurs 🙂 ?

    • Mais quasiment aucun Français n’assume voter à droite ! De ma vie je n’ai vu que des gens de gauche qui disait publiquement leur vote.

    • Oh et bien si, içi on vote à droite tranquillement.
      Ou pas du tout.

    • Je suis assez d’accord avec Dos Santos, personne n’avoue voter à droite, ni d’ailleurs à gauche;
      mais déjà en 1981, excusez de la date mais je ne suis plus tout jeune, personne n’avait voté Mitterrand, dont les militaires dont je faisais partie (mais je n’ai pas voté pour lui!) et il est passé!
      personne non plus n’a voté Hollande en 2012 et il est passé, presque comme une lettre à la poste!
      enfin, et je pense pas que la série soit close, personne ou peu de gens, en tout cas moins que de la majorité des Français comme on aime à le dire, mais seulement une majorité des bulletins exprimés, n’a voté Macron et il a fait un véritable triomphe!
      Cependant, en 2017 je tenais un bureau de vote et comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire ici, les Arabes (ou les Beurs si vous préférez) ont voté (en masse); je ne sais pour qui ils ont voté mais l’alinéa juste au-dessus ne laisse planer aucun doute!

    • oui pas de signes meme dans ma famille.c est une question d éducation.

  22. Cher Monsieur Gave,
    Merci pour ce billet de rentrée.
    La démographie permet en effet de connaître de manière sûre, ou presque sûre, à l’avance, un certain nombre de choses. Et nous avons bien tort, nos dirigeants en tête, de ne pas plus en tenir compte. Michel Debré, pour ne citer que lui, mais il était bien seul, était attaqué, moqué, vilipendé, chaque fois qu’il parlait de démographie. C’était stupide ! Car il est vrai que notre faiblesse démographique est grosse de tous les dangers. Nos princes sur ce sujet sont muets, et hautement coupables d’être muets.

    Je me permets cependant de faire quelques remarques.
    – Vous vous basez sur une hypothèse : 90% contre 10%, taux de fécondité 1,4 contre 4 ou 5. Cette hypothèse est-elle juste ? La conclusion que vous en tirez est-elle donc juste ?
    – Comme l’a montré Emmanuel Todd tout se passe comme si les lieux gardaient et transmettaient la culture de ceux qui les habitent où les habitaient, autrement dit les étrangers qui s’installent quelque part adoptent les mœurs de l’endroit, même après que la population d’origine a disparu. Les Français de culture musulmane deviennent ou deviendront des Français comme les autres, je le crois. Là n’est pas le problème même si, vous avez raison, mieux vaut être conscient de ce qui se prépare.
    – Ce qui nous pend au nez, en France et dans le reste du monde, est un tsunami « neo-protestant », ou évangélique. Il est en cours. Il va déferler. Lire à ce sujet Regis Debray ou Olivier Abel. N’y a-t-il pas lieu, à ça aussi, de réfléchir et de se préparer ?

    On en revient toujours aux mêmes questions : nous Français, en quoi croyons-nous ? que voulons-nous ? qu’attendons-nous de l’avenir ?

    Répondre
    • Cher monsieur,

      1/ Oui, les calculs lui/nous semblent juste (sinon, il n’aurait pas écrit cela. 90% de la population qui 1,4 le nombre d’enfant réel sera 1,26

      Si 10% en ont 4, alors cela fait 0,4

      Donc la natalité totale sera de 1,66

      La géneration d’aprés , les 4 enfants vont en faire 4, donc 1,6

      Et les 1,26, il feront 1,3 donc 1,6

      Donc la moitié des enfants de France seront musulmans dans 20 ans.

      A la louche bien sur, il faudrait faire des calculs plus savant mais voila l’idée.
      2/ la réflexion d’Emmanuel Todd est cohérente quant on pense à Rome ou l’on faisait comme les romains mais le monde musulman n’intègre pas la culture d’autrui, bien au contraire, donc à la différence d’immigration antérieure, vous avez un rejet et donc un affrontement de fait entre deux cultures.

    • 1/ Je ne critique pas le calcul mais l’hypothèse de départ (90%-10% ; 1,4-4 ou 5), chiffres dont Charles Gave dit lui-même qu’ils les a estimés puisque de telles statistiques sont interdites.
      2/ Sa conclusion est que ce n’est bien ni mal mais que c’est ainsi, ou que ce sera ainsi. Vans votre réponse à ma remarque vous dites que c’est mal. S’il pense lui aussi que c’est mal, cela ne nuit-il à l’objectivité de sa démonstration ?

    • Je crois qu’un matheus, comme Charles, peut avoir un avis mais réussir à démontrer l’inverse si tel est ce que la Science induit. Il n’y en qu’en France avec Piketty et consorts que l’on se sert des chiffres pour instruire un propos désiré alors qu’ailleurs on regarde ce que les chiffres racontent et on cherche à l’illustrer.

      En Europe, les femmes sont à un 1, 4 . En Italie, en Espagne, etc. Pourquoi les françaises seraient elles plus hautes? grâce à notre formidable aide à la petite enfance et son réseau de crèches formidables?
      D’autre part, allez dans des régions du Sud, comme Avignon, vous croisez désormais des familles de 7 enfants marocains, superbes au demeurant sur les places. Même remarque dans les centres aérés, ou dans les attractions diverses. Donc, qui fait le différentiel entre 1,4 et 1,8?

      10% de la population. Il faut donc un gros ratio aussi dans cette logique.

    • Nous connaissons tous autour de nous des musulmans parfaitement intégrés. Ils ont fait de bonnes études, ils ont l’accent de la région d’où ils sont originaires. Leur pratique de la foi musulmane est discrète et privée. Tout irait bien dans le meilleur des mondes et Todd aurait pour une fois raison ou presque…

      Quand je leur demande pourquoi ils votent à gauche alors qu’ils sont contre le mariage homosexuel etc j’ai toujours une réponse vaseuse. En la modifiant en fait un jour j’ai eu droit à un « mais moi voter à droite, je ne peux pas ». Et pourquoi? Ce serait intéressant d’avoir la réponse mais généralement la conversation s’arrête là hélas. Les seuls qui votent à droite autour de moi son ouvertement athées.

      Ensuite il y a l’histoire et le texte fondateur. Pourquoi avons nous cette arrogance de nous croire plus malins que les gens qui nous ont précédé? Tous les pays où démographiquement les non-musulmans sont devenus minoritaires ont gentillement souffert. Notre naïveté et notre vanité a déjà commencé à nous péter au nez. J’ai plus que des doutes sur la solvabilité de l’islam dans les démocraties occidentales et ceux qui pensent que c’est de la xénophobie ou de l’entre-soi socialiste feraient bien d’ouvrir un bouquin d’histoire et d’écouter les discours des prédicateurs des pétro-monarchies qui financent.

    • « tout se passe comme si les lieux gardaient et transmettaient la culture de ceux qui les habitent où les habitaient, autrement dit les étrangers qui s’installent quelque part adoptent les mœurs de l’endroit, même après que la population d’origine a disparu. »…

      Mmh… Si je me rappelle bien mes lectures, notamment des récits de voyage de Naipaul en pays islamiques non-arabes, au contraire, les référentiels changent du tout au tout, le passé non-islamique vilifié (« le temps de l’Ignorance »…) et ses souvenirs laissés à l’abandon (dans le meilleurs des cas!) … et il parlait de contrées peuplées surtout d’indigènes islamisés (Iran, Pakistan, Indonésie, …). Il a des exemples pertinents pour soutenir cette hypothèse, Mr Todd??

      Une dizaine d’années et plus que je potasse le sujet de l’islam, et je ne peux que me rallier à Duff lorsqu’il demande « Pourquoi avons nous cette arrogance de nous croire plus malins que les gens qui nous ont précédé? »

    • Todd dit des choses justes quand il analyse le type de familles nucléaires exogames en Occident, mais il se plante aussi très souvent quand il s’improvise commentateur.
      J’apprécie particulièrement la perspicacité d’un Alexandre del Valle quand il parle de « Totalitarisme islamique », car l’expression est parfaite intellectuellement et sémantiquement.
      L’Islam est un totalitarisme, et il faut bien prendre le mot pour ce qu’il veut dire : non pas méchant-pas-bô mais système TOTAL. Tous les totalitarismes, outre le fait d’être ennemis de la liberté, se distinguent par le fait qu’ils effacent les sphères publique et privée (et je ne parle pas de laïcité), la sphère privée étant celle de la propriété privée mais aussi de la liberté de conscience.
      L’Islam a eu très largement le temps de faire ses preuves : 15 siècles de mahometantismes, actuellement 57 pays musulmans au minimum à 90 %, des centaines de molenbeeks gangrenant les pays européens où on voit les mêmes caractéristiques politico-économico-sociales déprimantes, et ça ne crève toujours pas les yeux que l’islam est un totalitarisme auto-bloquant empêchant la libération des forces productives, et un roulant compresseur exterminateur pour les cultures qui lui sont allogènes. Même l’URSS on ne lui a donné « que » 70 ans pour faire ses preuves…

      @CG, bien sûre que vous avez la permission, c’est très gentil de votre part

    • Bonsoir,

      Ne pensez vous pas que cela pourrait être le propre aussi d’une religion qui conçoit le livre comme une parole fixe, sans aucune interprétation humaine possible (dans l’acceptation sunnite qui a primé).

      Si le verbe est fixe, il n’y a plus de place pour la discussion et sans discussion ou est la tolérance?

      Comment imaginer un système tolérant quand Dieu lui même impose quelque part?

      Autre point, article du jour de Chantal Delsol qui expliquait aussi cette montée de l’intolérance par le fait que nos cultures Européenes étaient devenues honteuses de ce qu’elles étaient. Ce que Jean François Paoli appelait aussi la haine de l’homme blanc.
      Une certaine caste de musulmans haïssent visiblement l’Occident que nous sommes mais nous avons aussi oublié de protéger et d’aimer notre propre culture.

      Dans « Aime ton prochain comme toi même » il y a AUSSI l’idée de devoir commencer à s’aimer soi même ce qui n’est pas du tout une évidence pour tout le monde, loin de là. Comment « aimer » l’autre si nous nous haïssons nous même et si nous ne sommes pas fiers de nos racines et de notre culture?

    • @idlibertes Je suis athée mais de culture catholique, je précise. D’un côté un prophète guerrier aux faits d’armes pas très catholiques pour faire un jeu de mot quasi-oiseux, une parole incréée directement issue du Tout Puissant. De l’autre côté un ancien et un nouveau Testament avec un homme né dans une étable qui meurt en martyre dont les récits des apôtres mettent l’accent sur des points différents racontant les mêmes événements.

      Je ne tombe pas dans le piège évident de « Pour ces raisons Religion A > Religion B ». Qui avait la civilisation la plus raffinée, avancée techniquement avant l’achèvement de la Reconquista en Espagne? De poches en occident peut être, mais quel monde fascinant partant de l’Espagne en passant par Astrakhan jusqu’à la Chine?

      L’histoire est tragique, je reviens sur mon idée de vanité des hommes, ils ne s’en rendaient que difficilement compte du temps où l’histoire était encore enseignée, alors aujourd’hui…

    • Certes mais avant le schisme. Avant que la vision sunnite ne prenne le pas sur le monde arabe musulman.

    • @idlibertes oui au delà de considérations purement démographiques, l’autre volet préoccupant c’est qu’on a laissé faire (et laissons toujours faire, malgré une lente et poussive prise de conscience) s’implanter en France les conséquences des schismes musulmans sur notre sol tout comme la haine des musulmans envers les juifs. Aucun chiite en vue chez nous pourtant, les sunnites se défoulant sur ce qu’ils peuvent en quelque sorte.

      Haine qu’il me semble possiblement séculaire mais bien attisée par la fondation de l’état d’Israël alors que ça ne devrait en rien concerner les français sur le papier. Par provocation, je dirais que la fondation d’Israël est la Reconquista la plus récente… Dire que les chrétiens d’Orient était là avant l’apparition de l’Islam au proche-Orient…

      Mon intuition, ce n’est pas un vœu – je le précise – c’est que l’ami Zemmour qui a vu l’expulsion de colons (sa famille étant devenue française depuis le décret Crémieux) puis lui-même « chassé » encore en Seine Saint-Denis, n’a pas être pas tort en disant qu’une nouvelle péripétie historique est possible. La polémique avait surgi suite à une traduction un peu libre à journal italien si je me trompe pas.

      En gros, beaucoup de gens d’extrême droite rêvent d’une guerre d’Algérie à l’envers où les gens repartiraient. Compte tenu de l’état des pays du Maghreb, ça reviendrait à une guerre civile, je ne vois pas comment des gens mal vus là bas puissent songer subitement quitter la France. Mais nous en sommes là en terme de défiance, d’hostilité larvée, contenue mais profonde. On a cité le Liban ou les Balkans, on y va tout droit mais j’espère n’être qu’un pessimiste qui tend l’oreille à des horreurs.

    • Oui oui, une guerre d’Algérie à l’envers pour regagner notre espace de paix, je plussoie. Quant est-ce qu’on prend les armes? Qui est avec moi?

      Après, il nous resterait le gros morceau: libérer la France de son administration et des cancrelats qui nous dirigent.

    • La guerre d’Algérie à l’envers, j’ai pas dit que je la prédisais mais j’ai bien noté ce qu’il s’est déjà passé sur un territoire très attaché à son identité : la Corse. Avant goût?

    • Régis Debray … c’est bien l’homme qui ne se trompe jamais ?

    • Lui même , lol de l’année

    • Emmanuel Todd n’a pas prouvé que c’est le sol qui capte les structures familiales pour les transmettre dans le temps. Il dit seulement que si vous voulez le suivre dans ses raisonnements, il faut admettre cette idée. Moi je m’y refuse.

  23. Merci pour cet article que je trouve extrêmement anxiogène.
    Et vu l’ineluctabilité des faits annoncés me fait penser qu’il faut être bien fou ou égoïste pour donner naissance a des enfants caucasiens et chrétiens avec une telle promesse d’avenir.
    Et même si j’en fait deux de plus à ma femme cela n’empêchera en rien l’inexorable…
    Autant tenter de stopper la marée montante en batissant une digue de sable.

    Que nous reste-t-il à faire? nous préparer à nous convertir? (la vie vaut bien une psalmodie de sourate…) fuir? (ou?) se préparer à mourir en martyr sans renier ça foi? (Bof, et il y a déjà un saint qui portait mon prénom)

    Ne peut-on espérer un monde ou les religions et croyances cohabitent sans vouloir s’imposer comme unique vérité ? J’ai souvenir d’un article dans lequelle vous décriviez la cohabitaion harmonieuse entre les peuples en Syrie avant que l’occident ne vienne semer le trouble.

    Je ne pense pas que la diffusion de cet article puisse convaincre les couples sans enfants d’en faire, bien au contraire.

    Répondre
    • « Ne peut-on espérer un monde où les religions et croyances cohabitent harmonieusement? »
      Vous voulez dire un monde où ça se passe tous les jours de mieux en mieux comme depuis 30 ans?

    • Le Liban fonctionnait très bien. Jusqu’à ce que que certains Syriens en décident autrement.

    • La guerre du Liban a pour origine l’accueil de « réfugiés » Palestiniens, musulmans dans un pays chrétien, ce qui a déclenché logiquement la guerre, comme au Kosovo où l’ONU a finalement créé une enclave musulmane, comme en Birmanie en ce moment où la propagande présente comme d’habitude les musulmans comme les gentils, les victimes. Comme les massacres des Hindous par les musulmans à la partition de l’Inde. Comme les « rebelles » Syriens, où on accuse Bashar Al Assad de « tuer son peuple » alors qu’il neutralise les éléments qui doivent l’être.
      Les conclusions de tout cela sont assez évidentes.

  24. La France s’est suicidée le jour qu’elle a collaboré avec Hitler, depuis elle ne peut plus accepter son identité. Ainsi, elle se détruit pour se racheter, soyons ouverts, soyons tolérants. L’unique solution est une alliance nationale avec Israel, une alliance sincère. Les juifs ont depuis des millénaires beaucoup à transmettre. Il faut les écouter. Ils vous expliqueront comment ils ont reconstruit leur pays face à l’empire ottoman, britannique, aux états panarabes, survécus à l’extermination allemande. Il faut reconnaître qu’ils sont les seuls maîtres de l’Ancien testament, les seuls à le comprendre et qu’ils ont pour les 71 nations du testament, bien des réponses pour vivre. Même pour un siou pensant que sa terre est définitivement perdue. Alors, Charles, aller à Jerusalem, il y a beaucoup de rabbins francophones qui n’attendent qu’à réaliser le commandement d’être un phare pour les nations authentiques.

    Répondre
  25. Le plus grand bonheur est d’avoir des enfants. Ca occupe énormément et c’est la meilleure façon de vieillir sereinement. Cela donne un sens à sa vie, même quand elle se rapproche sensiblement de l’inexorable fin. Les enfants sont une part de soi qui survivra, un peu d’éternité. Les hommes et les femmes sans enfant sont terriblement tristes et aigris, finissent souvent dans une épouvantable solitude. Ces simples choses sont rarement inculquées. A tous les célibataires : il n’y a pas d’autre forme de bonheur que les enfants, la vie de couple n’est pas non plus très folichonne. Trouvez-vous quelqu’un d’éthique, et si possible plutôt appétissant, et puis faites des gosses.

    Répondre
    • J’étais d’accord avec vous avant de rencontrer mon ex, maintenant j’aime mieux être seul que mal accompagné…

  26. Enfin de retour de vacances 😉
    Avec un billet grave, dont je partage les constats. Je précise que je suis ce qu’on appelle française issue de l’immigration, mais en ce qui me concerne, je fais mienne la si jolie formule de Romain Gary (autre français assimilé) : je n’ai pas une goutte de sang français, mais la France coule dans mes veines.

    Vous parlez plus bas d’un désastre civilisationnel sans précédent mais il y en a un dans notre propre continent, c’est la chute de l’Empire romain d’occident. Comparaison n’est pas raison, mais on ne peut s’empêcher de trouver des analogies très perturbantes (notamment la question des barbares). Les causes de la chute sont multiples, mais personnellement, je m’en tiendrai à une vision matérialiste : un système économique (basé sur l’esclavage) à bout de souffle, qui a précédé la perte des vertus romaines (pietas et fides).

    Notre système économique actuel est basé sur 2 maux : les manipulations des banques centrales sur la monnaie et la déflation salariale en occident. Les capitalistes d’aujourd’hui ont oublié une bonne leçon de M. Ford à savoir que ce dernier n’oubliait jamais que l’ouvrier américain devait pouvoir se payer sa voiture Ford (sur la base de son salaire et son travail, non des allocations). Je trouve que l’espoir dans l’émergence d’une classe moyenne stable dans les puissances (ré)émergentes type Bric afin de prendre le relais de la consommation atone des pays européens et de l’Amérique du Nord très naïfs, car on n’en voit pas réellement le bout de nez. Si une classe moyenne de plusieurs dizaines de millions de chinois devait réellement se stabiliser en RPC, je compte sur les dirigeants chinois pour qu’elle ne profite qu’à la consommation chinoise endogame.

    L’Occident ne vient aujourd’hui que dans le grignotage du capital immatériel et social inestimable que nous ont laissés nos aïeux. Tout ce capital est en train d’être bouffé, et le défi des hommes de bonne volonté sera d’en recréer un, ce qu’on ne peut faire que si on impulse la créativité (le génie de l’Occident). Je vous ai souvent entendu parler du défi de stockage à long terme de l’électricité, qui pourrait être un bon technologique extraordinaire, or qu’est-ce qu’on fait ? On subventionne des éoliennes et des panneaux solaires made in China.

    Le problème avec cette immigration massive insensée et non qualifiée qui est organisée depuis 40 ans c’est qu’espérer, avec eux, une re-création d’un capital du calibre de celui que la génération après guerre nous a légué (en France, le nucléaire, la fusée Ariane, le TGV, et j’en passe) revient à croire au Père Noël. Dans leurs propres pays d’origine, la décolonisation a souvent livré des pays clés en mains (avec administration, agriculture prospère, infrastructures, etc, bref un capital quasi tombé du ciel), que les « libérateurs » ont absolument été incapables de faire fructifier. Le problème c’est leur anthropologie de « chasseurs cueilleurs » (je me permets de réutiliser un terme que vous utilisez souvent) et le fait de venir de cultures qui sont structurellement rentières. Donc à l’image des algériens, incapables de faire tourner leur pays et déjà en guerre civile 25 ans après les accords d’Evian, on subit une contre-colonisation mortifère.
    On sous-estime le problème de la « gratuité » qu’ont eu les africains à leurs indépendances : les immenses campagnes de vaccinations, les innombrables ONG, les pays livrés clés en mains, l’immigration et les allocations. Ça n’a fait que renforcer leur caractère rentier et faire perdurer la mentalité de chasseurs-cueilleurs (surtout quand un gloubi boulga de gôche a justifié cela comme un dû au nom de la morale). Je l’ai déjà dit ici, mais si j’ai une telle méfiance de tout ce qui peut s’approcher de près ou de loin de l’islam, c’est bien parce qu’elle fait perdurer ces maux.

    Un dernier coup de gueule envers les bobos si attachés à la
    diversité : les caucasiens (comme on dit aux US) doivent à peine 15 % de la population mondiale, donc où est la surpopulation de leur part ?
    J’essaie de rester positive sur le long terme, car la France a déjà traversé des périodes terribles, mais si on peut toujours sortir d’une crise financière, d’une crise énergétique, d’une guerre, mais je me souviens qu’on l’a fait en restant dans la même civilisation (celle qui est née à Athènes et à Rome, et a fait un détour à Jérusalem pour inonder tout le continent). C’est cette civilisation qui a permis le patient développement d’un capital immatériel et d’une discipline sociale au cours des siècles permettant l’innovation et la créativité. Un pays comme le Japon défait et ayant reçu 2 bombes H dans la gueule en 1945 devient une des 5 puissances mondiales en 30 ans car il dispose d’un capital social qui le permet. Or le problème inédit que posera à moyen terme les descendants de cette immigration délirante n’ont pas cette discipline sociale, d’une part parce que la culture de leurs aïeux ne le permet pas, mais aussi et surtout parce qu’il y a eu une rupture de transmission de la part des 68ards, qui ont fait baisser de 10 crans la pression sociale à l’assimilation. Notre grand drame en Europe c’est cette rupture de transmission, notre continent est devenu celui où toutes les cultures allogènes sont autorisées, promues et valorisées, sauf la culture historique.

    Répondre
    • Chere Madame
      Que vous dire, sinon que votre billet me fait un plaisir immense.
      Etant vous meme issue de l’immigration, vous pouvez dire des choses que je m’interdis a moi-meme, comme par exemple « que la France coule dans vos veines »
      Si vous m’en donniez la permission, j’aimerais beaucoup reprendre votre texte pour le porter a la connaissance de nos lecteurs.
      Je sais, les plus assidus l’auront deja lu, mais bien d’autres visiteurs du site ne l’auront pas repere, ce qui serait dommage.
      Vous voyez, cette missive de votre part justifie et au dela tout le mal que nous donnons a l’IDL.
      Croyez en ma profonde admiration, votre cheminement a du etre long et douloureux
      Charles Gave

    • OUi, tout à fait.

      je crois aussi savoir que cette personne était venue à une conférence de Charles aussi. Mais chacun son intimité.

    • Vraiment excellente prose, merci.

      Quand a la Chine, je me fais aucuns soucis (j’y vis), elle sait se protéger, la dernière mesure date de quelques mois.

      Il suffisait de se marier avec un citoyen Chinois pour pouvoir obtenir au bout de 5 ans de mariages les droits d’un Chinois. Ceci est fini, le regroupement familiale (mariage) n’autorise plus un droit automatique de pouvoir travailler en Chine au bout de 5 ans. Ils ont mis en place un système de points, suivant les compétences, le salaire, la locution en Chinois …. qui fait que beaucoup d’expatriés européens râlent, par leurs manques de compétences, je vous parle même pas des compétences des gens qui viennent du continent africain, la chine se protège, et elle a raison.

    • Merci pour ce commentaire très intéressant madame. C’est ce que je recherche en venant lire les commentaires des articles de l’IDL.

    • Anyanka – commentaire puissant qui donne à réfléchir. Vous omettez un facteur déterminant. Quid de la langue française qui n’est plus la langue véhiculaire de la connaissance, des sciences, et de l’informatique?
      Faut-il instaurer en France et partout ailleurs en Europe, le globish en tant que langue de la connaissance, des sciences, des affaires (business), de la politique, et de la défense (armée)?
      Les caucasiens nés en Europe, feront-ils alors – solidairement ou non – des enfants en suffisance, et reconnaîtront-ils alors les envahisseurs pour ce qu’ils sont?
      Tenez compte du fait qu’actuellement, la pleine (re)connaissance du phénomène d’envahissement, est empêchée par la diversité des langues. La situation sera mieux gérée le jour où tout le monde dira « invader » plutôt que migrant, réfugié, Wanderarbeiter, Flüchtling, migrante, rifugiato, migrant, refugee, migrator, refugiat. On mettra en place une politique d’accueil temporaire qui stipule un retour encadré au pays d’origine, dès qu’un des enfants atteint l’age de 12 ans, dans des villes nouvelles construites là-bas, en plein accord avec les pouvoirs locaux là-bas, que nous infiltrerons ou que nous renverserons au besoin.
      Idéalement, partout en Europe : interdiction de la polygamie, fin du regroupement familial, interdiction des prêches en langue autre que la langue officielle locale, suppression de tous les lieux de cultes établis après 1939, et construction de lieux de culte multiconfessionnels identifiables comme tels ouverts à tous. Les croyants pratiquants de tous horizons devront interagir positivement pour se partager les lieux de culte multiconfessionnels selon une tournante. Les lieux de culte ancestraux antérieurs à 1939, réservés à un seul culte, devront obligatoirement conserver leur spécificité.

  27. Bonjour,

    J’ai découvert ce site récemment à la suite de vos vidéos sur youtube.
    Je suis en pleine lecture et vous remercie pour tout ces brillants articles!

    Je me permet une remarque qui j’espère contribuera à votre recherche d’une plus grande visibilité sur la toile: la « custommer experience » est assez pénible pour qui veut comme moi se gaver (sans mauvais jeux de mots) d’articles.
    Il faut en effet chaque fois cliquer sur les fleches successives pour atteindre les articles plus anciens. Et quand on a fini un article et qu’on revient à la page précédente, il faut chaque fois recommencer.
    C’est encore plus pénible en version mobile sur smartphone.

    Je suis convaincu qu’il s’agit là d’un changement nécessitant un développement mineur et qui rendra d’autant plus agréable le temps passé sur ce site.

    Bien à vous,

    Répondre
  28. Zut… je viens de perdre un texte qui visait a remercier encore une fois l’auteur de ce bon billet, et a soumettre deux textes (note de lecture, interview d’un sociologue allemande) traitant du meme sujet…

    Un peu plus en vrac, revoici les liens:

    Sociologue allemande commentant il y a 10 ans deja:
    https://insoumission.wordpress.com/2007/06/22/gunnar-heinsohn-un-continent-de-perdants/

    Note de lecture de Mme Tribalat sur le dernier livre de D. Murray:
    http://www.micheletribalat.fr/435549315

    Répondre
  29. Bonjour Monsieur,
    Certains évoquent une proportion d’immigration en France de plus de 9% correspondant à la vague actuelle, avec 20% en tout en prenant les gens issus d’une origine ethnique exterieure au continent européen. Sur ce point,on peut trouver comparaison avec le déclin de l’empire Romain. L’une des problèmatiques de ces phénomènes est celle de l’intégration culturelle sous entendant celle des replis communautaristes. A ce titre, on ne peut qu’en constater l’échec en France. Maintenant, à quelle mayonnaise tout ceci va tourner? Bien malin celui qui pourra répondre.En tout cas, ce n’est pas en poursuivant les politiques d’épiciers européens actuelles que les choses pourront s’arranger
    A court terme, je vois venir un conflit générationnel qui serait précipité par une poussée demographique.

    Répondre
  30. Bonjour Mr Gave,

    Vous parlez « d’origine musulmane », je vous informe que la Musulmanie n’est pas un pays!

    Répondre
    • Formidable. La « Caucasie » non plus, mais j’imagine que cela vous gène moins?

    • Et d’origine chrétienne ? Où se trouve la Chrétiennie ?

    • Vous êtes bien sur la planète terre…

  31. Comme ca sert quand meme d’avoir des chiffres (Gapminder.org) pour ne pas parler dans le vide… On voit tres bien la corrélation taux de richesse / taux de natalité sur l’animation suivante (bonne idée pour un article cela dit en passant). Et pour info en 2015, Maroc/Algérie sont a 2.7 enfants par femme, Turquie/Tunisie sont a 2 (donc parler de 4-5 enfants pour les femmes venant de ces pays qui vivent en France est tres probablement incorrect).

    http://bit.ly/2eZ3lOk

    Répondre
    • En Tunisie, les femmes ont 2 enfants certes. Les tunisiennes en France en revanche, je suis moins certain.
      Le but de l’article n’était pas de dire que les femmes tunisiennes ou autres seraient plus fertiles mais bien que la politique familiale menée en France depuis 60 ans fait que

  32. Article très pertinent, comme toujours !

    Après, je serais peut-être un peu moins pessimiste que vous (même si vous prétendez que ce n’est « ni bien ni mal » ;))

    En effet, une autre facteur important est que le nombre d’enfants est inversement corrélé au niveau d’études, ce que certains d’ailleurs appellent « l’idiocratie ».

    Actuellement, les populations d’origine immigrée musulmane sont en moyenne beaucoup plus représentées dans les couches populaires que dans les couches CSP+, ce qui contribue aussi à expliquer leur propension plus forte à faire des enfants. Lorsque ces populations « s’élèvent » socialement – même si ça ne concerne pour l’instant qu’une minorité – je ne suis pas sûr que la même propension à faire des enfants perdure.

    Il faut noter aussi que, pour beaucoup d’entre eux (même si une minorité croissante se met à pratiquer de plus en plus le repli sur soi), le « graal » en matière de couple reste de se marier avec un(e) blanc(he), symbole de réussite sociale et d’intégration. En effet, être « blanc » reste perçu comme un avantage pour accéder à différentes situations. Et lorsqu’ils y parviennent, ils adoptent en général le même minimalisme en matière d’enfants.

    Du coup, je me demande s’il ne faut pas être encore plus inquiet de « l’idiocratie » que du remplacement ethnique. Car s’il y a bien une chose très préoccupante, c’est de voir l’élite intellectuelle et sociale devenir stérile et se complaire dans un hédonisme de court terme : voilà peut-être le vrai facteur d’effondrement de notre civilisation.

    Je serais bien plus rassuré de voir autour de moi une bourgeoisie catholique traditionnelle avec ses 5-6 enfants par famille, plutôt que le spectacle affligeant de ces célibataires de 40 ans, accumulant bêtement de l’argent pour se payer toutes les distractions leur permettant d’oublier le vide sidéral de leur existence. Quant aux rares cas où il y a des enfants, on se retrouve aujourd’hui majoritairement avec des familles recomposées et des gamins complètement paumés. On se dirige droit vers le « Brave new world » d’Aldous Huxley, dans lequel les enfants sont « fabriqués » par l’Etat et où la famille n’existe plus. Voilà peut-être une préoccupation encore plus grave.

    Répondre
    • Imaginez, simplement imaginez la France avec une immigration 10 fois moindre. Avec une classe moyenne qui aurait pu se payer de jolies maisons à des prix raisonnables dans une banlieue qui aurait n’aurait pas été infestée.
      Oui, clairement les gens auraient eu moins peur de perdre leur emploi, auraient été beaucoup moins dociles, auraient demandé plus. C’était un choix qu’une poignée ont fait.
      L’immigration, c’est une histoire d’économies d’échelle.

    • @Xavier

      Vous voulez dire que l’invasion a été organisée et planifiée par des ploutocrates??

    • Evidemment, depuis les accords d’Evian. Je n’ai jamais croisé un arabe ou un musulman qui votait à droite et vous?

    • http://www.fdesouche.com/845641-37-des-musulmans-ont-vote-melenchon-24-pour-macron-5-pour-marine-le-pen

      Musulmans : 27 % d’abstention, le reste :

      37 % des Musulmans votant pour Mélenchon
      24 % pour Macron
      17 % pour Hamon
      10 % pour Fillon
      5 % pour Le Pen

      Comme d’habitude vous assénez des arguments sans source et sans preuve.

      J’en conclus que vous n’avez pas du croiser une dizaine de musulmans dans votre vie d’où vos préjugés totalement déconnectés de la réalité.

      Macron obtient un vote neutre des Musulmans, c’est Mélenchon (le plus laïcard) qui en profite.

      Si on avait la distribution de revenus, on se rendrait compte que les Musulmans sont en bas de l’échelle sociale et votent donc majoritairement pour des candidats « flattant la canaille » mais comme Le Pen a l’option hostile aux immigrés et à l’Islam, ils se rabattent sur Mélenchon.

      Les Musulmans de classe moyenne votent Macron et ceux de classe plus aisée votent Fillon … comme partout non ?

      Contrairement au délire de Houellebecq, les Musulmans n’ont pas un candidat religieux à eux et le facteur religieux n’entre pas alors que les Catholiques votent Fillon, les athées Mélenchon et les Protestants Macron.

      Il reste les Juifs, ah oui chut, on est pas antisémite … On se rendrait compte que chez eux aussi c’est une dispersion totale et qu’il n’y a pas un « vote juif » si ce n’est qu’ils ne doivent pas voter Le Pen en masse, je pense plutôt qu’ils voteraient comme les Protestants, c’est-à-dire légèrement plus pour Macron.

    • En France, la population juive a toujours été plutôt Jauressienne c’est à dire avec une grosse composante quand même de gauche républicaine.
      Se rajoute l’influence pied noir qui tendrait elle vers la droite.
      De mon expérience toutefois, on doit avoir 65% à Gauche, le reste à droite.

      Les Catholiques ne votent pas pour Fillon parce qu’il serait catho. Juste parce qu’il représentait un corpus de valeur et qu’il avait une famille.

    • 罗马

      bien sûr!
      le problème pour leur agenda est qu’Hillary n’est pas passée!
      donc l’europe (hors pologne hongrie…) se retrouve prise dans un contrepied de 30ans pour la france, belgique… et de 3ans pour l’allemagne (preuve que merkel est une abrutie, elle n’a aucun sens du timing! ni aucune vision)
      https://twitter.com/StefanMolyneux/status/904949582504890368

      =>guerre de sécession en Europe

    • @Nolife : où avez-vous vu que Mélenchon était un laïcard ? Comme beaucoup de gauchistes français, il n’est pointilleux question laïcité que quand il s’agit de Cathos tradis, mais est d’une grande mansuétude avec les musulmans, ces pseudo-damnés de la Terre.

      @IDL : vous oubliez une certaine Malika Sorel-Sutter, qui a soutenu Fillon jusqu’au bout. Mais je vous rejoins sur le fait que des d’origine maghrébine ou arabe ne voteraient conservateur/à droite que si ce sont de réels apostats de l’islam (ou des… chrétiens d’Orient).

    • C’est vrai. Au temps pour moi 🙂

    • Mais je croyais que les accords d’Évian était un truc-machin pour officialiser la fin de la guerre en Algérie? On m’aurait encore menti à l’insu de mon plein gré?

  33. CQFD… Mais il s’agit d’un plan mondialiste ( à ne pas confondre avec la mondialisation) sur le long terme, qui a débuté il y a fort longtemps…. tout le monde , du moins une grand partie, j’espère , a lu un livre qui est classé dans la catégorie « science-fiction », « le Meilleur des mondes », paru en 1932, par Aldous Huxley, dont le CV assez lourd parle pour l’individu…. alors que ce livre est plutôt à ranger dans la catégorie « Programme politique »… on peut y trouver l’administrateur de l’Europe Occidental qui s’appelle ‘Mustapha Meunier » dont le nom est un mélange de musulman et de français, on ne sait pas si il est l’un ou l’autre mais on se doute…..la prophétie de Aldous , si j’en lis l’éminent Charles Gave dans sa chronique ci-dessus, se réaliserait-elle? A priori oui, mais est ce l’effet du hasard? Non car il n’y a rien d’hasardeux dans la vie.

    Merci à vous Monsieur Charles GAVE, après vos livres , il faut que je me consacre à vos chroniques que je trouve, quand j’ai le temps de les lire, toujours fort pertinentes et pleines de bons sens, comme il se dit dans ma campagne le BSP (bon sens paysan) ce qui n’a rien de péjoratif à votre égard bien au contraire.
    Merci à vous sincèrement.

    Répondre
  34. Au risque de répéter un argument déjà cité dans les très nombreux commentaires, il y a un élément que vous semblez écarter dans votre analyse, c’est la question de la survie de l’Etat providence dont sont nettement bénéficiaires les populations immigrées. Imaginer un peu la situation d’une famille sans emploi avec 5 enfants et sans chèque de la CAF, vous verrez une situation dramatique très peu propice aux familles nombreuses et sans ressources qui mettra un terme assez brutal a cette tendance démographique. Les Européens de souche, plus qualifiées, avec un ou deux enfants seront beaucoup plus resilientes en période de vaches maigres. Il est à peu pres certain que la prochaine grande crise financière mettra un terme définitif à ces politiques keynésiennes et aux carrières politiques de ceux suivront responsable de ce chaos démographique.

    Répondre
    • Cher Monsieur,

      Nous n’avons pas du lire le même article.

    • L’État providence, c’est l’État spoliateur !

  35. Un billet magistral pour cette rentrée, en plein dans le mille une fois de plus, le livre de Stéphane Perrier « La France au miroir de l’immigration » permet peut-être d’approfondir le sujet (pas encore lu) ; pour ceux qui font un mauvais procès aux libéraux, dans le libéralisme il n’y a pas un Etat hypertrophié qui encourage et organise une immigration massive inemployable à bon compte, dans le libéralisme le droit de l’état ne se substitue pas à l’état de droit pour détruire la Nation au nom d’une idéologie nauséabonde.

    Répondre
  36. Ce n’est sûrement pas le libéralisme qui est la cause du changement de population auquel nous assistons. L’homme est un être doué de raison. Un homme doué de raison sera donc incité à émigrer s’il pense qu’il a de bonnes chances de jouir de meilleures conditions de vie dans un autre pays que le sien. Les hommes de l’Etat doués de raison lui offriront ces meilleures conditions de vie en spoliant les populations autochtones, donc en violant leur droit naturel de propriété. Les hommes de l’Etat agissent eux aussi rationnellement : ils souhaitent augmenter leur cheptel d’esclaves d’une part, et d’autre part ils savent que les immigrés doués de raison auront tendance à être très étatistes car ils ne sauraient mordre la main qui les nourrit. Les hommes de l’Etat comptent donc sur les suffrages des nouveaux arrivés.

    Répondre
    • embrasse la main que tu ne peux pas couper serais plus juste je pense …

  37. Le problème en soi n’est pas la faible natalité des populations européennes de souche (on peut penser que le continent est suffisamment peuplé) mais la surnatalité sur notre sol des populations allogènes (qu’elles soient « musulmanes » ou non d’ailleurs). La politiqu d’immigration massive des 40 dernières années est une folie criminelle, et l’une des plus incroyables de toute l’histoire de notre civilisation.

    Répondre
    • Nos écologistes (et d’autres partis ou plutôt groupuscules) soutenaient encore peu que la terre peut facilement nourrir 10 milliards d’habitants et que la surpopulation n’est pas un problème; là où effectivement existe une surpopulation actuellement (en gros l’Afrique) et où règne la guerre (l’Afrique et le Moyen-Orient) les gens tout simplement émigrent; c’est ce qu’on fait les européens tout au long des siècles passés notamment vers l’Amérique.

  38. question toute bête : ou habiter dans 40 ans ? (je pense surtout à mes enfants) .

    Répondre
    • J’aurais dit la Haute-Savoie pour le ski et le fait que nos immigrés préfèrent le Soleil à la neige mais vu le réchauffement climatique j’ai bien peur que cela ne soit suffisant.

    • la montagne j’y suis déjà… Mururoa c’est pas mal non ?

  39. Matteo Renzi a 3 des enfants.

    Répondre
    • Oui mais Paolo Gentiloni n’a en aucun.

      Bel alignement de planète, le G4 européen (Merkel, Macron, May et Gentiloni) n’en ont pas, on peut rajouter le Japon (Abe).

  40. Monsieur
    Mon grand père ,grand médecin et féru de mathématiques disait cela dans les années 60 en Algerie
    Déjà presque vieux médecin je retrouve dans vos propos ce qu il disait il y a plus d un demi siècle
    La suite de l histoire je l ai déjà vécue
    Vos calculs sont tout de même optimistes car pour la France .. ».c est toujours plus tôt que tu ne crois »
    Cordialement

    Répondre
  41. Bonsoir
    Les fondements de l’islam ne sont pas très éloignés de ceux de l’arianisme…. Distinguer de qui ressort du monothéisme et les éléments d' »arabitude » que le Prophète a bien été obligé d’accepter pour survivre, permettrait d’acclimater l’islam en Europe en le séparant nettement des cultures de l’Arabie. Le voile, la djellabah etc.beaucoup de coutumes ne sont pas des éléments de l’islam mais de l’arabité pré-islamique.
    S’en tenir à des « principes », cad à des dogmes présupposés idéologiques, empêche le pragmatisme qui est seul porteur d’une solution pour le futur.
    Mais il y faudrait beaucoup d’intégrité, de courage et de détermination politique.
    Hélas, c’est là qu’est l’os!
    Cordialement

    Répondre
  42. Cher Monsieur Gave,
    Votre argumentation est sans faille, toutefois, vous chrétien, ne semblez pas tenir compte de la Providence ; et pourtant elle existe et est même à l’oeuvre sous des formes différentes. Voyez par exemple celle-ci :

    solutionspourdemain.blogspot.fr

    J’approche de votre âge et ne suis donc plus un rêveur : j’y crois fermement.
    Avec tous mon respect. Sincères salutations.
    Pierre Audabram

    PS : et encore merci pour votre conseil éclairé concernant les actions japonaises.

    Répondre
  43. Excellent billet.

    Une nuit sur deux je rêve que les libéraux comprennent que sans sujet, sans identité toutes les théories ne servent à rien …

    L’autre je rêve que les identitaires arrêtent de croire que le socialisme est une solution.

    Répondre
    • Bob

      Je ne suis pas favorable au socialisme mais dans une société homogène comme le Danemark, qui a un taux de prélèvement obligatoire identique au notre, ça fonctionne.

      Je ne sais pas ce que vous appelez « libéraux » mais j’ai l’impression que vous parlez de la droite experte comptable (orléaniste).

    • :-)))

    • « je rêve que les libéraux comprennent que sans sujet, sans identité toutes les théories ne servent à rien »

      J’avoue ne pas comprendre où vous voulez en venir !

    • Charles me dit qu’il ne comprend pas la question

  44. un indicateur renseigne sur l’origine des naissances : le dépistage de la dépranocytose. 200000 avortements plus 200000 immigrés légaux par an = remplacement de population. Rien à voir avec un suicide de civilisation.

    Répondre
    • Il n’y a aucun rapport entre les deux.

    • Je ne dirais pas « rien à voir avec un suicide de civilisation », disons que c’est un suicide accompagné.
      On ne peut pas nier qu’une partie de la population occidentale fonce vers le suicide avec envie.

    • @bob il n’y a aucun lien entre immigration et les 200 000 entrées légales et l’avortement. Le remplacement suggère étymologiquement que les populations blanches européennes seraient déplacées, elles ne le sont pas, elles ne font juste plus de gosse. J’ai bientôt 38 ans et suis sans enfant quoiqu’en couple. Même avec un bon job MAIS préférant vivre dans des banlieues chères, comment élever des gamins, plus que un ou deux et qu’on doit balancer un bon tiers de ses revenus pour résider dans ces banlieues dépourvues (ou presque) des conséquences du vivrensemble et autres fadaises socialistes dont personne ne veut (y compris les gens de gauche dès qu’ils en ont les moyens)?

      Avec une inflation à 2 chiffres en 1980 les revenus de mon père suffisaient et ma mère est restée seule au foyer à élever ses deux fils, inconcevable aujourd’hui sauf à cumuler les aides dans un logement HLM d’une banlieue pourrie. Je passe sur le fait que je trouve positif que les femmes travaillent mais on sait qu’une des causes de l’absence de crèches ou de facilités pour les couples avec enfants jeunes arrangent pas mal de maires notamment de droite, sujet à creuser entre parenthèse.

      Le suicide c’est l’alternance entre socialistes officiels et ceux de dits de droite qui non seulement a subventionné l’immigration mais a encouragé la déresponsabilisation des gens qui ne voyaient plus clairement que pour améliorer sa condition, il valait mieux se retrousser les manches. 6 M de chômeurs et pourtant tant de métiers occupés par des travailleurs détachés (ou non) ne parlant qu’à peine français. Étonnant non?

  45. @nolife , …

    je ne sais pas si laurent alexandre (% latribune) a des enfants mais en tous cas il faisait des enfants d’une façon qui ne permet pas d’en avoir.

    je le signale car c’est la même chose que Merkel Macron Bruxelles…
    ce sont des anti-monarchistes puérils.
    pour être crédible il faut avoir des enfants qui sont ducroire sur leurs biens ou leur réputation en ce qui concerne votre passif.
    Je note que c’est aussi je pense la raison pour laquelle Wauquiez, au demeurant sympathique, est choisi par le système
    (de même la dirigeante afd en allemagne, ex GS)

    Vous devez admettre que Trump est la quintessence de ce qu’il faut pour gouverner

    Répondre
    • Pour Laurent Alexandre, je ne connais pas sa situation familiale, je m’intéresse plutôt à ses délires sur l’IA. (le truc toujours pas capable de traduire un paragraphe malgré les masses de données et de puissance de calcul disponibles.

      Pour les dirigeants sans enfants il y a aussi Shinzo Abe !

      Je pense au contraire qu’on a les élites qu’on mérite, comme nous sommes seront nos dirigeants.

      Pour ce qui est de la gestion « patrimoniale » ou pas, je pense que oui avoir des gosses influence mais ce n’est pas toujours le cas, en tout cas ce que je constate c’est que le « sens de l’Etat », de l’intérêt commun … a légèrement diminué au profit du bien personnel, encore une fois, merci aux 68ards et autres libéraux.

      Pour Wauquiez, vous m’excuserez mais ce n’est rien, ni lui, ni Pécresse, ni Baroin, ni NKM, ni Bruno Lemaire … la dernière génération d’hommes de droite ayant un peu de personnalité c’est Sarkozy avec Fillon dans une très moindre mesure, le reste il faut remonter à Chirac, Pasqua, Séguin …

      Pour le FN, en dehors du couple Le Pen et Philippot, il n’y a rien, Collard et Ménard qui n’y sont pas dedans ne pourront pas y faire grand chose, Louis Alliot ce n’est rien, Laurent Wauquiez a bien raison de tenter l’OPA sur la carcasse nationaliste.

      A noter aussi qu’à gauche, c’est mort, les derniers à avoir une personnalité sont Mélenchon, Chevènement, Le Drian, Jospin, le reste …

      Quant au centre, Macron semble être le baroud d’honneur, Napoléon dans une autre mesure avait été le chant du cygne de la puissance française sur l’Europe, Macron toute proportion gardée, c’est pareil avec un centre en déliquescence.

      Le sujet de fond de la politique française, et qui pourrait expliquer mieux que tout le reste le problème de la natalité française, c’est l’absence de couilles chez les nouvelles générations, il y a vraiment un avant et un après 1968.

      Pour ce qui est de Trump, il est de l’ancien monde, il y a donc encore un peu de bon sens populaire et de personnalité, mais comme les USA sont « une merveille juridique » au niveau de leur constitution et ne sont pas un « machin bonapartiste », il ne pourra pas faire grand chose tout seul.

    • Pourquoi « merci aux 68 huitards et autres libéraux ».
      Si vous pensez que Cohn Bendit est un « libéral » il va falloir qu’on redéfinisse!

    • Il y a vraisemblablement une coquille et peut-être faut-il lire : merci aux soixante-huitards et aux autres liberals.

      Le mot « liberal » en anglais ne peut bien sûr pas être traduit par le français « libéral »

    • @Noname,
      Je traduirais « liberal » en anglais par « progressiste » en céfran.

  46. Vous terminez votre billet, plutôt apocalyptique, par « Ce n’est ni bien ni mal ». C’est de l’ironie, ou vous êtes vraiment sincère ?

    Répondre
    • S’il admet que c’est mal, il admet que controler les frontières c’est bien, ce qui est proscrit par la doxa suicidaire pseudo-libérale.

    • Pseudo libérale ???

    • Cher lecteur,
      Tout mon papier se veut un papier scientifique. c’est a dire un papier ou je fais abstraction de mes préferences personelles pour décrire une REALITE
      Et donc je décris ce que sera la situation dans une trentaine d’années
      Personellement, je pense qu’il ‘agit d’un désastre civilisationel sans précedent, mais cette opinion n’a rien a voir avec l’analyse.

      Amities
      cg

  47. Ce billet ne m’a pas surpris et je ne suis pas tombée de haut. Il suffit de regarder dans la rue ou de lire la chronique des naissances dans le bulletin mensuel de sa commune. J’irai encore plus loin. Les musulmans seraient 64% à vouloir la charia dans notre pays d’après un sondage. Ne croyez pas que nous allons vivre tous ensemble dans le meilleurs des mondes. Les musulmans ont un réel désir de conquête, d’ailleurs n’ont-il pas conquit 56 pays en 1 300 ans ? L’Europe est leur prochaine cible. Ils s’installent partout avec la bénédiction des gouvernements et pas que pour des raisons genre trouver une main-d’oeuvre à bas coup, non, ça c’est dans l’idéal… Les raisons sont bien plus graves, mais je ne voudrais pas passer pour conspirationniste… Nous sommes beaucoup, donc Malek Boutih à estimer la population musulmane à 20 millions environ en France. Et il suffit de parcourir les grandes villes pour s’apercevoir que c’est du 1 sur 3… Pour l’instant ils tissent la toile, mosquées, écoles coraniques etc et nous nous réveillerons un jour, dans une trentaine d’années, peut-être moins avec le drapeau croissant sur nos mairies. Et d’après ce que je les entendus dire, nous serons TOUS musulmans, pas question de chrétiens sur la terre d’islam que sera devenue la France. Mon seul espoir c’est que des pays d’Europe tombent avant la France et qu’ainsi nous puissions enfin nous réveiller et réagir. Je pense à l’Italie, mais surtout à la Grande-Bretagne et à la Suède. Ou alors, étant devenus pour beaucoup d’entre-nous ethno-masochiste, bien-pensants, politiquement corrects, envisagerions nous un suicide collectif en continuant à somnoler ? Et qui croyez-vous que sont les gentils migrants ? Je ne pensais pas le français si naïf. Il est nourri à BFM et France-Inter, il croit encore les médias MDR ! le pire dans l’histoire, c’est d’assister impuissant à l’islamisation progressive de notre pays, de l’Europe. Un autre espoir, les élites mondialistes laisseront-elles aller les choses jusqu’au drame. Pour l’instant, ces élites oeuvrent dans le sens des musulmans, mais qu’en sera t’il pour l’avenir ? Je regrette d’avoir fait des enfants. Il est sûr qu’à l’heure actuelle, j’éviterai d’en avoir. Je me demande même ce qu’on dans la tête les français qui en font, ça manque de lucidité.

    Répondre
    • Madame,
      C’est justement ce credo -ne pas faire d’enfants- qui a amené l’ Europe dans la situation qui est la sienne face au monde musulman en particulier !

    • Robert,
      je ne pense pas que ce soit la démographie qui a conduit a l’invasion que nous avons en Europe et aux USA, mais aux socialo-communiste qui veulent se maintenir aux pourvoir partout dans le monde.

    • Les turcs ont régné sur les Balkans pendant près de 4 siècles ans après la chute de Constantinople et le souvenir de l’islamisation forcée y est beaucoup plus vivace que chez nous autres qui nous nous rappelons à peine de Charles Martel. L’espoir de la culture européenne est à l’est de Danube, pour la France et l’ouest c’est déjà foutu.

  48. Bonjour,

    /…Mais on ne peut voter pour retourner au Paradis, nous en avons été chassés, et il y a bien longtemps…/

    Ça c’est ce qu’on nous a formaté à l’esprit! Nous avons plutôt été piégés et empêchés d’y retourner!

    Heureusement, cela touche bientôt à son terme, et la Libération de la terre et des hommes est déjà en cours de processus et en plein accentuation actuellement!

    Mais passons…

    Je vous remercie pour votre démonstration très logique et qui s’appliquerait sans doute si des évènements d’un ordre cette fois-ci intemporel ne viendraient mettre à bas nos calculs terre à terre s’inspirant d’une continuité passé-présent-futur.

    Trop de signes révélateurs, climatiques, financiers, politiques, géopolitiques, religieux, et aussi démographiques bien sûr, et j’en passe, nous indiquent en accord avec les prophéties de nos anciens, qu’aujourd’hui nous vivons la fin des temps et que nos logiques cartésiennes et nos projections, valables peut-être autrefois, s’effondrent maintenant avec cette civilisation moribonde!

    Je constate que le retour de l’Esprit dans notre monde qui a perdu la carte, et que la hausse de conscience de tous qui va avec, viendront mélanger les cartes de nos croyances et de nos valeurs, et ultimement les dissoudre absolument.

    Il faut s’attendre à vivre d’ici peu un choc gigantesque qui remettra les pendules à l’heure intemporelle, nos priorités à l’Essentiel, c’est-à-dire au Cœur et à l’Esprit retrouvé!

    Que pourrait être ces évènements-chocs…

    Une conflagration mondiale et la disparition de plusieurs villes sous le feu nucléaire!

    Une tempête géomagnétique puissante qui viendra mettre hors-fonction nos réseaux électriques, et les transports, et les serveurs, et les services, et les conditions de vie, et à peu près tout…

    Et il va de soi aussi un écroulement boursier et financier

    L’apparition dans notre ciel d’un jumeau à notre soleil qui créera une surprise à la majorité des hommes!

    Et le constat que notre civilisation terrestre n’est pas la seule dans la Galaxie!

    Devant ces évènements, l’immigration, la démographie, deviennent secondaires, et même caduques!

    Bon retour parmi nous, en tout cas pour le temps qui nous reste!

    Un lecteur du Québec

    Répondre
  49. Des plus intéressants au niveau du constat.
    Même si je me méfie des projections démographiques à long terme, une certaine tendance de fond restera.

    Qu’alors y faire?
    (Citation d’un célèbre chauffagiste.)

    Accepter, refuser ou fuir…

    Fuir, c’est abandonner maintenant ses parents, son pays et sa culture, pour le bonheur (éventuel) de sa progéniture.
    Pas réjouissant.

    Refuser, c’est avoir 5 ou 6 enfants.

    Faire autant d’enfants pour les mettre dans un monde à 10 – 12 milliards d’habitants avec des conditions de vie dégradées et un risque de conflit meurtrier par centaines de millions de morts n’est pas forcément un service à leur rendre.

    Surtout quand on pense que l’Europe est en paix sur une durée qu’elle n’a presque jamais connu depuis 1000 ans… Après le beau temps, la pluie, voire le déluge?

    Accepter, c’est refuser de faire des enfants. J’ai longtemps hésité.

    Le déclic pour moi a été à la lecture du livre de Strauss et Howett. Generations: the history of America’s future, qui met en perspective des cycles générationnels.

    Mon côté optimiste a été de conclure qu’ils trouveront une solution, qui ne peut être que collective.
    J’ai fait deux enfants… …mais pas trois.

    Je leur ai quand même appris le maniement des armes et la confrontation à la violence physique. Au cas où…

    Répondre
  50. Merci à M. Gave de diffuser ces reflexions, brillamment développées par Mark Steyn depuis de nombreuses années.
    Derrière cet effondrement de la natalité occidentale, on trouve un tas de raisons comme le dénigrement de la famille traditionnelle, l’envie de carrière des femmes, l’hédonisme des nouvelles générations qui ne veulent pas les contraintes d’avoir des enfants… Tout cela est surtout culturel et dépend du libre arbitre de chacun.

    Mais il y a aussi le choix politique du système de retraite collectif actuel, par répartition. L’étude de la démographie nous montre que ce système de retraite va de plus en plus devenir un système Ponzi: avec la hausse du nombre de retraités et la baisse des actifs, le système sera de moins en moins équilibré sauf à baisser les pensions, à importer plus d’actifs de l’étranger (=suicide civilisationnel) ou à assister à une croissance hors norme de la productivité des actifs (= la voie du Japon, cf un de vos articles précédent).

    Un passage à un système de retraite par capitalisation ne permettrait pas de sauver la natalité (elle est très basse aussi à Taiwan, pays très libéral où la plupart des retraités vivent grâce à leur capital). Mais au moins on aurait plus de justice: ceux qui n’ont pas eu d’enfants doivent vivre de leurs économies et non en creusant la dette des générations actuelles et futures.

    Répondre
  51. M. Gave joue les Cassandre.

    La conclusion pourrait être améliorée en
    C’EST AINSI

    Répondre
  52. Billet absolument fantastique, je crois que je ne vais pas en dormir de la nuit.
    Je diffuse partout.Merci encore

    Répondre
    • A parce que vous réalisez seulement maintenant ? Il faut que vous le lisiez pour comprendre ? Vous marchez dans la rue les yeux sur le sol, ou peut-être habitez-vous dans un coin perdu de campagne ? Cordialement.

    • même au fin fond de la campagne du loiret, à Pithiviers… ça s’islamise.

    • Madeleine,
      Ça fait longtemps que je m’en suis rendu compte, j’ai d’ailleurs fuis la France socialo-communiste en 1995 pour aller dans le même pays que Mr Gave : Hong kong.

      Ce que je veux dire, c’est que cet article de la part de la plume Mr Gave a plus de valeur que n’importe quel pingouin faux-économiste (piquetty, atalli, minc, bhl par exemple) qu’on entends sur la pravda française, et que cet article doit être diffuse partout. (Une traduction anglaise serait souhaitable).

  53. Et pourquoi personne ne file le sujet des enfants de ces « Nations européennes si diverses et si complémentaires » qu’affectionnent tous les commentateurs de l’article ?

    Les parents « soixante-huitards » ont scié la branche sur laquelle ils auraient du s’asseoir, ils en mourront.

    Mais leurs enfants ont toujours le choix de faire l’inverse. On peut agir.

    Sauf qu’avoir un, deux, … 7, 8 enfants, ce n’est rien. L’éduquer, les éduquer, c’est autre chose.

    Aussi, plutôt que de regarder le spectacle démographique, chercher à émigrer ou simplement constater que « l’Europe va mourir parce qu’elle a refusé la vie en privilégiant les cultures de mort », ceux qui veulent aider les familles, nombreuses ou pas, « Très Catholiques » ou pas, « volkisch » ou pas, à avoir des enfants utiles à la société peuvent aller voir ce qui se fait ici : http://www.fondationpourlecole.org/

    Et pour les vieux caucasiens inquiets : « Va, vends ce que tu possèdes, … » et investis dans l’éducation (la bonne).

    Répondre
    • Chers lecteurs,

      Décidément le libéralisme a bon dos
      La réalité est toute simple.
      Toutes les mesures prises par nos gouvernements depuis quarante ans visent à empêcher la natalité, car tous les politiques savent que les familles nombreuses et Chrétiennes votent à droite.
      Je cite l’écroulement des allocations familiales et de l’école républicaine, les faveurs données aux écologistes dans les media expliquant qu’avoir des enfants est un crime contre l’humanité, les faveurs fiscales aux familles mono parentales etc. etc.
      Avoir des enfants est devenu hors de prix pour des familles normales et le cout de cet investissement le plus important de tous pour une nation est supporté par les familles et par elles seules
      Une vraie politique libérale taxerait à mort ceux qui n’ont pas d’enfants et détaxerait ceux qui en ont. Nous faisons exactement le contraire…
      Nous avons bâti une société qui discrimine de façon épouvantable contre les enfants et appeler cette politique « libérale » est purement et simplement un mensonge
      Amicalement
      cg

    • Pour une fois j’approuve et j’irais plus loin, accorder une pension en fonction de ce qu’on a cotisé avec une pondération pour ceux qui ont plus d’enfants qui travaillent et vice-versa.

      Pas de raison de payer une pension de 62 ans à 86 ans à un égoïste épicurien qui ne s’est pas foulé à dépenser pour assurer la relève mais qui voudrait que les gosses des autres payent la sienne.

      Pour ce qui est des allocs, la droite n’en veut pas non plus car cela aiderait les familles maghrébines et africaines, il faut choisir !

    • Mr Gave , je ne comprends plus, je cite:

      Une vraie politique libérale taxerait à mort ceux qui n’ont pas d’enfants et détaxerait ceux qui en ont. Nous faisons exactement le contraire…

      Moi j’appelle ça du communisme, vivre avec l’argent des autres s’appelle du communisme.

      Chez moi un libéral est responsable de ses actes et assume seul l’éducation de ses enfants.

      je pense plutôt que le problème vient de notre système de retraite. En Chine, les Chinois font des enfants parce que les enfants vont prendre en charge les parents, et l’absence de droit de succession font que les enfants auront tout.

  54. Merci pour ce condense de bon sens. Mark Steyn discute de ceci depuis pres de 15 ans, Christopher Caldwell en a lui aussi tres bien parle, mais sans trop guere de relais dans la presse francophone… On fait plus de bruit pour les ours polaires 😐
    Juste un detail. Le chiffre de 25% de naissances musulmanes pour Bruxelles me parait ou ancien, ou tres sous-estime. Il y a une dizaine d’annees, lorsque j’habitais en Belgique et travaillais dans cette ville, devant l’absence de chiffres officiels credibles (face a ce que je pouvais constater tous les jours), je m’etais essayee a un petit exercice statistique: Statbel rend disponible le registre des prenoms attribues « 2 fois ou plus » aux enfants de chaque region, annee par annee.
    Sur base de l’aire d’origine du nom, avec quelques precautions pour ceux potentiellement utilises par differentes communautes d’origine et en tenant compte d’orthographes ‘flottantes’ (Maryam / Myriam, Rayan / Ryan, Adam, Ines / Inesse etc), bref en sous-evaluant a coup sur la part de ceux provenant de la culture islamique, on arrivait deja, alors, a un bon 35% d’enfants d’origine musulmane pour la region de Bruxelles-Capitale…

    Répondre
    • Le Belge a une « brique dans le ventre », il préfère aller au salon Batibouw, se faire construire une maison Thomas & Piron en périurbain et faire 2 heures d’embouteillages plutôt que d’habiter en centre ville, que ce soit à Bruxelles ou ailleurs.

      Si vous regardez Diegem, Strombeek, Zaventem, Grand-Bigard, Waterloo, Braine-l’alleud … vous ne trouvez qu’assez peu de « marloufs ».

      Et c’est pareil dans les autres villes, c’est le modèle « Los Angeles » (Banlieue blanche chic avec centres urbains basanés, un centre-ville laissé aux racailles après 19 h et une congestion routière monstrueuse).

      A noter qu’en Belgique, c’est surtout en Flandre qu’il y a urgence, quand je suis allé voir un match de foot, les seuls jeunes étaient sur le terrain, en tribune, il y avait des dizaines de vieux, impressionnant quand même, mais bon ils préfèrent bosser dur que d’avoir des gosses, c’est un choix de vie …

    • Pas tout a fait d’accord NoLife: certes le « modele » belge est different du francais en ce sens que les « allochtones » sont frequemment au centre des villes et non cantonnes a la banlieue. Mais ces dernieres sont parfois touches, et pas qu’un peu – je peux prendre des exemples plus proche de mon patelin natal, Liege… Ayant quitte le pays, maintenant, nous percevons plus clairement l’evolution a chacune de nos visites. Et cela n’augure pas grand chose de bon…
      Quant au choix de bien vivre ou de faire des gosses… je ne sais pas, j’ai l’impression qu’il y a un certain cercle vicieux.
      D’une part il est relativement difficile, ponctionnes comme le sont les jeunes travailleurs celibataires en Belgique, de tout mettre en place pour accueillir une famille nombreuse a la fleur de l’age… D’ou parfois la Thomas-Piron et les 2h de route… L’autre choix etant, pour rester dans des prix raisonnables, et en etant aventureux, de tenter le « vivre ensemble » dans les quartiers qui ne sont deja plus tout a fait belges ;)…
      D’autre part, quand la plupart de vos copains / collegues vivent eux aussi en « kidultes » a la mi-trentaine, ca devient votre normalite…
      La difference nous a particulierement frappes lorsque nous avons demenage ici (Irlande). Et nous frappe, a nouveau, dans l’autre sens, lorsque nous mettons les pieds en Belgique et en France!

    • Génial, pour une fois que je ne me fais pas lynché …

      Pour Liège, effectivement, comme partout ailleurs, ceux qui étaient enfants il y a 20 ans sont adultes et ont leur propre ménage … avec parfois des enfants.

      Mais une chose qu’oublie beaucoup de non-musulmans, c’est qu’il y a aussi des « célibataires endurci(e)s » chez les Maghrébin(e)s et que ceux qui font 4 gosses compensent leurs frères et soeurs restées célibataires. Sinon dans mon entourage principalement belge, beaucoup ont déjà leur gosses.

      Pour ce qui est des infrastructures, oui on ne peut construire un centre-ville à la campagne …

      Bon, le simple fait de vouloir habiter à 2 km de la ville pour être hors de portée des nuisances sonores, dans son petit confort en dit longtemps sur la mentalité égoïste de la population (on remerciera le libéralisme qui a fait miroiter à chaque individu qu’il était super important).

      Etant donné que la classe moyenne habite en-dehors des villes, celles-ci sont délabrées et donc cela crée un cercle vicieux comme vous le dites mais par exemple le quartier des Marolles a été rénové.

      Pour ce qui est de Bruxelles, les immigrés d’origine marocaines restent sur la ville car ils y ont leurs repères et contrairement aux belges de leur âge qui acceptent mieux la mobilité géographique, ceux qui sont nés à Molenbeek cherchent à rester dans les parages (car mosquée, quartier halal, épiceries orientales …) et donc les prix montent aussi dans ces quartiers ce qui fait que contrairement à il y a une vingtaine d’année, Uccle ou Woluwe n’est pas hyper cher par rapport à Anderlecht, Saint-Gilles …

      Ensuite, un reproche est le « communautarisme », oui mais quand tu arrives avec ta tête d’arabe chez les « barakis » (beaufs en belge) racistes non-assumés et que tu te fais foutre dehors du magasin dès que tu y mets le pied … tu finis par rester dans ton patelin d’origine.

      En-dehors de Bruxelles, pour la partie francophone, il y a quelques coins de Charleroi et de Liège mais c’est à peu près tout.

      Par contre en Flandre, là c’est différent en même temps si les Flammandes ne font pas de gosses :

      https://www.youtube.com/watch?v=vl5LoEw9mtQ

      Ensuite puisque Zemmour est à la mode :

      https://www.youtube.com/watch?v=r_LbjCeB6BI

      Il a entièrement, les expatriés sont des déserteurs.

      En France, c’est ceux qui ont fui à Londres, au chaud, qui sont revenus sur les tourelles des chars US qui sont vus comme les héros, les résistants …

      La France est soi-disant envahie et le mieux que trouvent à faire ces « résistants » c’est d’aller vivre pépère au Canada ou en Angleterre.

      Au passage, Jean-Marie Le Pen avait annoncé tout ça il y a plus de 40 ans … vous l’avez tous critiqué.

  55. Bonjour Monsieur Gave,

    Toute l’Europe n’est pas concernée par ce phénomène. Les pays orientaux sont bien plus réalistes qu’il s’agisse de la Pologne, de la Tchéquie ou de la Hongrie.

    Ce seront d’ailleurs les successeurs des peuples européens et les derniers dépositaires de l’esprit continental historique et de ses valeurs.

    A même cause, même effet, on peut sans mal s’imaginer qu’une fois la nouvelle majorité installée démographiquement et qu’elle aura dûment pris le pouvoir politique en France notamment, l’économie s’effondrera et cela deviendra des pays du tiers monde. Quel pays avec ce type de population parvient à se maintenir à flot sans ressources naturelles?

    Le poids relatif économique et politique des pays de l’est (pour peu qu’ils ne cèdent pas au remplacisme bruxellois) deviendra incommensurablement plus grand. Qui sait ce qu’il se produira alors?

    Répondre
    • Taux de fécondité :
      – Pologne : 1,3
      – Hongrie : 1,4
      – République Tchèque : 1,5

      Le « remplacement » à vitesse négative.
      Les pays de l’europe de l’est ont peut être refusé l’immigration mais ils n’ont pas appliquer de politique nataliste 🙁

    • @nolife, mais quelle condescendance, on dirait Macron. Prenez donc un billet d’avion et visitez Prague ou Varsovie. Après on reparle.

    • Vous oubliez une chose : l’arme nucléaire. La France sera Musulmane avec la bombe atomique ! Qu’en feront-ils ? du chantage bien sûr, comme maintenant avec le pétrole… Donc comme maintenant, pas besoin de produire des richesses, nous le ferons à leur place en échange d’un peu de liberté..

  56. Dans les quelques années à venir (10 ans, 20 ans?), nous allons franchir le point de singularité.
    Les machines seront plus efficientes que nous dans tous les domaines.
    La démographie sera un fardeau.

    Ceux qui détiendront les machines s’en serviront par tous les moyens, y compris les meutres de masse, à protéger l’accès aux ressources naturelles, dans un mondecapable de suporter peut être moins d’un milliard d’humains de manière durable.

    Toutes les projections basées sur le monde d’avant sont obsolètes.

    Les 1% vont gagner. Les autres mourir.

    Répondre
    • Bonjour ,
      sur quelles sources vous basez vous pour affirmer cela ?
      c’est un peu alarmiste non ?

    • C’est effectivement très alarmiste, on croirait lire du Laurent Alexandre mais quand même, on remarque que de plus en plus de tâches sont à portée de l’automatisation et que les gens ne retrouvent pas aussi facilement du boulot ou alors très précaire.

      On constate aussi une distribution des salaires en sablier avec des techniciens très demandé et des ouvriers en concurrence avec des machines, même les Chinois subissent cela.

      Les bataillons d’ouvriers autrefois indispensables sont presque désuets, sans ressources importantes, leurs projets de famille se retrouvent compromis et donc leur natalité baissera de manière darwinienne.

    • « le point de singularité » est une élucubration d’ahuri qui préfère croire en la magie que se sortir les doigts du cul.
      Je vous rapelle que l’occident, après avoir connu des révolutions industrielles, les maths et la Physique les plus poussées, l’invention de l’électricité, internet … est en train de se faire exterminer quasi-quotidiennement à coup de machettes par une bande d’abrutis régressifs.

    • Pas de soucis , avec mon job je suis déjà presque un robot !

  57. Bonjour M Gave,

    J’ai eu cette conversation avec un ami récemment. Nous remarquions que notre génération (j’ai 34 ans) ne fait plus d’enfants. En particulier tout ceux qui ont un niveau universitaire élevé. Et nous nous disions que notre égocentrisme, l’hyper-individualité qui caractérise la génération Y, en était largement responsable. J’ai autour de moi pléthore d’exemples de trentenaires/quarantenaires qui voient dans l’éducation des enfants une contrainte insurmontable qui remettrait en question tout le confort acquis de leurs vies.
    Or ces mêmes personnes sont les premières a hurler face à la montée de la culture musulmane. Il y là une contradiction que je ne peux expliquer. Quand je pense que ma mère a eu quatre enfants tout en travaillant et en reprenant des études, et que les hommes et les femmes de ma génération considèrent qu’il est déjà un exploit d’en faire un et de travailler en même temps, je me dis que c’est assez mal barré pour la suite.. Votre article est très juste, mais très angoissant. Bien à vous !

    Répondre
    • Le fait qu’ils soient les premiers à hurler face à l’islamisation est au contraire assez cohérent avec le fait de ne pas faire d’enfants: C’est avoir déjà intériorisé que l’on a perdu, qu’il n’y a pas d’avenir pour ces enfants potentiels.
      Quant à l’hyper-individualisation, c’est probablement dû à l’absence de vision d’un avenir commun, la volonté d’imaginer un « vivre ensemble ». Et il est vrai que c’est impossible d’imaginer un futur commun avec toutes les populations que l’on peut voir dans le métro, dont on sait très qu’elle vont faire sombrer le continent.

    • *dont on sait très BIEN qu’elleS* scheiße

    • @nolife.

      Le libéral n’est pas libertaire, ne confondons pas. Mais je vous rejoins sur un point capital, le problème de l’Europe est d’ordre moral, voire spirituel. Sans cette colonne vertébrale, rien ne peut tenir, nous en faisons l’amère expérience.

    • La liberté ne se divise pas, on est libéral et libertaire ou on est pas libéral, le « libéral-conservatisme » n’est pas du libéralisme, au mieux du paternalisme entrepreneurial.

      Pourquoi aurais-je le droit de licencier mon employé mais de rouler un patin en public ?

      La liberté c’est l’anarchie.

    • N’importe quoi. Encore le gros délire de libertariens célibataire qui vit avec sa boite de sardine dans sa cave avec Netflix , son chat et ses bitcoins.

    • Cher @idlibertes,
      Votre commentaire comporte une double pique, une à destination de @Nolife et une à destination des libertariens (à supposer que le commentaire était initialement destiné à etre une pique envers @Nolife). Certes, @Nolife vit peut-etre dans sa cave avec ses boites de sardines. À vrai dire, je n’en est rien à faire. En revanche, je ne comprends pas la raison de cette association entre les libertariens et le fait de vivre dans sa cave en se sustentant de sardines…????
      Si vos yeux saignent (et les miens également) à la mésutilisation du mot «libéral», les miens saignent également à cet amalgame bizarre et venant de nulle part. Tout du moins, cela ne correspond pas à ma connaissance du «libertarien». D’ailleurs, Jean-Claude Gruffat n’est-il pas libertarien? Ne fut-il pas parti de l’équipe de Rand Paul? Mange-t-il des sardines dans sa cave en regardant Netflix et en comptant ses bitcoins? Aux US, les libertariens se réclament les héritiers de Mises – Mises, un horrible mangeur de sardines dans sa caverne? Je suppose que c’est mieux que mangeurs d’enfants?
      Et, in fine, ces hypothétiques cro-magnons sardinovores sont-ils moins respectables, que, au hasard, une mère de famille divorcée qui s’épanouit dans son modeste hôtel particulier du 16e? Ces gens-là n’ont-ils pas le droit d’avoir leurs propres idées et de vivre leurs vies comme ils l’entendent? Pour ma part, ces éventuelles personnes me semblent bien plus respectables que des politiciens, les premiers achetant des bitcoins avec leurs propres sous et vivant selon leurs idées avec leurs propres sous – en cela, ils me paraîssent de honnêtes gens; alors que les seconds sont des parasites amoraux qui vivent de l’argent des autres, qui mentent, qui ne respectent rien, qui imposent l’utilisation de l’usufruit, et imposent la bonne façon de pensée, la bonne vérité. Je pense que j’aurais toujours une place à table pour un cro-magnon sardinovore alors que la seule place d’un politique est la guillotine.
      Je vous présente mes excuses pour mon incompréhension.
      Bonne journée.

    • Mes mots n’engagent que moi et sont basés sur ma stricte confrontation au maigre monde auto qualifié de « libertariens » français. Pour avoir passé un été au Cato institut, je n’ai aucun pb, bien au contraire avec les libertariens Américains; Je suis en revanche fatigué des déclarations de quelques libertariens très affairés qui déclament à longueur de temps que « il n’existe qu’une liberté », « que la liberté s’écrit avec un grand L, qu’il ne saurait exister de jardins public car toute chose par essence est privé de part son droit de propriété inhérent, et j’en passe et des meilleures (l’or, le port d’armes, la vie en société, le rôle de la monnaie) ». Ils sont de piètres interlocuteurs et la redondance des propos me fatigue.

      De plus, vos amis sardinovores que j’ai pu côtoyer ont tous des grandes idées sur la façon de refaire le monde, mais en revanche, dés qu’il s’agit de s’engager dans la vie de la cité, tiens, je rebondis à partir l’article susvisé, d’avoir des enfants, (et donc une femme avec qui les faire), là, on ne trouve plus personne. Je reproche aux libertariens de construire des châteaux en Espagne à longueur de temps aussi bien dans leurs vies personnelles en général que dans la vie de la cité qu’elle qu’en soit le niveau , drapés qu’ils sont dans la redoutable idée que « ce monde politique est pourri » (ce qui ne sera pas contesté ici)

      Du coup, si vous n’interagissez pas dans la réel, vie l’éducation, via la politique, je reconnais que lire dans sa cave a sa grandeur. Quant à discourir des soirées entières sur des forum underground de la nécessité d’un gouvernement imaginaire plus ou moins libéral, je ne sais pas, je n’ai jamais été doué pour les jeux en lignes.

      Le jour ou je croiserai des libertariens français mariés et père de famille, j’adorerai avoir une conversation constructive avec ceux là.
      En revanche, ce que vous autres libértariens décriez à longueur de temps en les targuant de libéraux conservateurs (qui ne sauraient être de vrais libéraux et patati patata, je vais pas vous faire les paroles et la musique) ceux là s’engagent. Non seulement ils ont des familles de 6 enfants mais ils organisent des événements, des marches, des réseau constructif qui débouchent sur l’éducation d’autre petit libéraux conservateur. Ils ne vivent pas dans le cynisme des libertariens constitué de « on a raison mais on est incompris »

      PS: trade lightly, you are on very thin ground young man.
      Introduire une composante sociétale n’a rien à faire dans ce débat, c’est bas et idiot.

    • @idlibertes

      Je ne suis pas libertarien, je mets simplement en évidence la contradiction de se servir du principe de liberté pour l’économie mais pas pour les moeurs.

      Personnellement, je fonctionne avec le principe tant que Dieu n’a pas interdit, c’est autorisé à moins de nuisances (haschich par exemple).

      La liberté, c’est l’absence de contraintes, hors comme tout cadre, une société a besoin de certaines limites et contraintes, la liberté est donc une voie sans issue selon moi, le débat est qu’est-ce qui est licite, illicite et déconseillé.

    • Et encore une fois, vous confondez liberté et licence.

    • Bientôt, les communistes-collabos s’auto-proclameront «libertariens».

      Pour ma part, je n’ai pas (encore?) croisé les gens que vous décrivez. Fort bien. En conséquence, je ne peux ni les attaquer ni les défendre. D’après votre description, je comprends que ce sont des personnes qui ne font pas correspondre les actes et les paroles. Resterait à en déterminer la raison pour chacun d’entre eux. Soit. Toutefois, émettez-vous une critique sur leur absence de volonté à construire ou sur leur incapacité à trouver une moitié?
      Pour ma part, je trouve le libéralisme conservateur très bien.
      Pour ma part, je trouve que nous avons de très sérieux problèmes, que je suis très pessimiste quant au diagnostic, et je cherche des solutions. D’où ma lecture de l’IDL, que je trouve riche.

      Quant à ceux qui choississent de ne pas avoir d’enfants, j’ai rencontré des fervents écologistes dans ce sens. Et aussi une hédoniste pur jus, qui, littéralement, m’a dit: «Des enfants? Beurk. Non mais tu te rends compte? Ne me parle pas de malheur.»; voilà une belle profession de foi. Mais je dois dire que c’est à peu près tout. Les autres, c’est subi, c’est par défaut, et non par choix. Aussi, nombre diffèrent cet évènement par ambition – d’abord la carrière; le problème est que le bon moment ne vient jamais ensuite.

      Et pour l’anecdote, six est le nombre que j’ai dit à mon patron quelques jours plus tôt, ce qui provoqua le rire et l’incompréhension des auditeurs (pour ne pas dire la consternation).

      D’ailleurs, quant à la vie personnelle, je pense énoncer une lapalissade en disant que ce n’est facile pour personne. Je suis très certainement sur un very thin ground, qu’il est évident que je ne soutiendrais pas la comparaison, ce n’est pas moi qui ai la plus longue sardine, très chère; cependant je fais ce que je peux avec ce que j’ai. La parabole des talents dit que le pire est de ne rien faire, de ne rien tenter. Je peux vous dire que je n’ai pas peur du jugement de Dieu, que je pourrai le regarder droit dans les yeux le moment venu, et que je serai grandement ravi d’avoir une conversation avec lui.

      Pour terminer, je suis certain que nous sommes du même camp, que nous battons pour les mêmes idées et les mêmes buts, que nos différences sont des nuances de grey (sinon je ne lirais pas l’IDL ni ne ferait sa promotion – je ne suis pas masochiste comme @Nolife; d’ailleurs on devrait peut-être commencer à l’appeler «Anastasia»). J’ai juste été surpris par la digression que je n’avais pas comprise.

      Mes sincères respects.

    • Evidemment, sur leur incapacité à construire mais si vous me demandez les deux sont liés car une femme va vous demander de lui construire un nid. Donc tout se recoupe. Du reste, si vous acceptez les libéraux conservateurs vous n’êtes pas , de facto dans la tranche des libertariens dont je parle qui n’accepte que leur libéralisme pur et 100% Hallal Von Mises.

      Je ne pratique l’intolérance qu’en miroir.

    • Sérieusement, cela existe encore ce type de femme?

    • J’ai la quarantaine et pas d’enfants et une des raisons principale c’est le boulot et les horaires qui ne permettent pas une vie sociale normale , en tout cas dans mon secteur. J’ai ete au chomage dans les années 2000, autre raison et certains de mes amis aussi (les patrons ont le choix ctuellement), on parle d’inge bac+5 avec 10-15 ans d’experience . Au debut de ma carriere dans les années 90 c’etait le paradis en comparaison. J’ai jamais ete au chomage meme un jour au debut de ma carriere.
      Hédonistes , oui nous le sommes un peu mais l’explication reside aussi dans la precarité grandissantes des classes moyennes et des jeunes qui ne trouvent pas de boulot et attendent pour fonder un foyer jusqu’à ce qu’il soit trop tard…
      Beaucoup de jeunes vivent chez leurs parents, meme aux US (nouveau phenomene dans cette société) jusuqu’a 30 ans, et par necessité, pas par plaisir.
      L’immo a aussi beaucoup progressé en prix et les jeunes peuvent plus payer Plusieurs que je connais se sont plaint. Il y a 20-30 ans l’immo Français etait bien plus abordable
      La degradation des conditions de la classe moyenne est d’ailleurs generalisée en occident.

    • Nous sommes tout à fait d’accord avec vous. Les enfants de cadres vivent aujourd’hui moins bien que leurs pères.

      A niveau, j’entend.

      Mais nos exigences en matière de Comfort et de sécurité de vie sont bien plus grands qu’une autre partie plus communautaire de la société.

    • @marc

      On a même inventé un terme « La génération boomerang » pour désigner ceux qui travaillent, quittent le foyer parental puis reviennent chez Papa-Maman quand ils retombent au chômage !

  58. Excellent billet sur un sujet glissant s’il en est.

    Face à cette certitude, les politiciens traditionnels sont actuellement challengés par des mouvements qualifiés de populistes. Les bouquets de fleurs, les bougies, les nounours et les manifestations « même pas peur » n’y feront rien, les européens font de plus en plus le lien entre l’immigration et la montée de l’islam politique dans nos sociétés avec le terrorisme et l’obscurantisme islamiste.

    Soit je prends mes désirs pour la réalité soit nous allons vers un retour des état-Nations et une étanchéité vis à vis du flanc sud de la Méditerranée. Les gouvernements des anciens pays communistes de l’est nous donnent des leçons en ce sens actuellement.

    Il est en revanche certain que la situation actuelle ne va pas durer 10 ou 15 ans de plus. Macron va peut être engager quelques réformes économiques mais son silence sur l’évolution démographique du pays et de ces conséquences va le rattraper bien vite.

    Répondre
    • M. Macron n’est pas du tout silencieux sur l’évolution démographique et culturel de notre pays mais il faut savoir l’écouter et surtout restituer son (ses) discours sur ces sujets!
      Rappelez-vous son discours de Marseille sur les Tunisiens, Algériens et autres peuples de (ou « en ») France;
      et je ne parle pas de sa conception de la culture (je cite de mémoire: « il n’y a pas de culture française, il y a des cultures en France »); bien sûr il ne parle pas de races; certes une culture n’est pas forcément liée à une ethnie comme du reste l’islam n’est pas non plus une caractéristique uniquement arabe mais les musulmans français, qu’ils soient des immigrés Indonésiens, Turcs, Algériens, Marocains, Maliens, Erythréens, Sénégalais, etc. ne sont pas des populations caucasiennes même s’il y a quelques convertis de « souche » française parmi eux.

    • Macron si il voulait vraiment que la France ait une natalité plus vigoureuse aurait pu épouser une dame plus jeune et avoir des gosses.

      Pour Renaud Camus, grand théoricien du grand remplacement, il est je crois homosexuel et sans enfants …

      Si les vannes migratoires avaient été fermées depuis le début, cela n’aurait pas changé tellement de choses, les jeunes se seraient quand même barrés en Angleterre, Suisse, Canada …

      Le Japon qui a refusé l’immigration a aujourd’hui une population très âgée, les robots ne pouvant remplacer tout le monde, ils sont en train de s’ouvrir finalement à l’immigration.

      Un peu comme quelqu’un qui a une dent fraisée mais qui ne veut de plombage pour reboucher sa carie, il n’avait qu’à se brosser les dents mais c’est trop tard, il fallait faire des gosses il y a 20 ou 30 ans …

    • NoLife je n’ai rien contre l’immigration du reste j’ai un bon job je vis dans les beaux quartiers de l’ouest parisien. Je constate que des gens venus du monde entier se sont bien intégrés. Ce qui me préoccupe c’est l’islam sur lequel j’ai quelques craintes en termes de laïcité et de libertés individuelles, publiques et politiques.

    • Sans compter la vision trés avancée de l’Islam sur le rôle de la femme .

    • Duff
      Prenez la ligne 4 le samedi. Prenez la nationale 7 en période de ramadan

    • Personnellement, ce sont les Maghrébins plus que l’Islam, il faut voir ça sous une analyse raciale etc on religieuse.

      Personne en Autriche ne se plaint des Bosniaques. Pour les Turcs, il y a parfois 2 ou 3 reproches sur un communautarisme important mais assez peu de problèmes, par contre les Arabes, c’est une plaie.

      Les Allemands découvrent ce que sont les « nafris » :

      http://lafriqueadulte.com/wp-content/uploads/1458.jpg

      Sans parler des attouchements de Cologne.

      Pour la Roumanie, l’Albanie, Serbie, Bosnie … ce sont en général des « Leonarda ».

      Les Turcs volent moins que les Vietnamiens.

    • Mais tant que la droite n’aura pas le courage (que n’a pas vraiment eu Fillon non plus qui faisait un pas en avant et deux en arriére) de faire face à cette question, il n’y aura pas de challenger mais simplement une sorte de consensus mou autour de la chose politique se résumant en des frottements intempestifs sur des questions accesoires qui occupent bien tout le monde sur les réseaux sociaux.

      Macron est un outil.

    • @xavier : je travaille à Bobigny depuis 8 ans. J’ai pris les transports en commun, partir du T2 vers la défense et finir en T1 ou au terminus de la 5, j’ai fait. J’ai craqué et je me suis racheté une voiture.

      En 8 ans j’ai vu une évolution, l’islam gagne du terrain, ça crève les yeux et comme dit plus haut, les femmes n’ont visiblement pas à s’en réjouir.

    • Perso je n’ai été à Paris que ce 14 juillet et je n’ai pas pu voir Trump mais dans le métro depuis le XIIIème arrondissement Italie-Tolbiac jusque Kleber car Charles de Gaulle c’était fermé pour cause de défilé, eh bien je n’ai quasiment pas vu d’Arabes, dans le XIIIeme j’ai vu pas mal d’Asiatiques, et aussi de noirs, et plus généralement, j’ai l’impression qu’il y a bien plus de noirs que d’Arabes sur Paris.

      Ensuite autre « biais », les riches ne prennent pas le métro, du coup, cela donne une vision faussée de la population parisienne.

      Les Parisiens blancs étant pour beaucoup des bobos, ils ont le vélo ou bien la voiture.

    • N’importe quoi encore. Bien sur que les quartiers ouest prennent le métro.

    • @nolife : « mais c’est trop tard, il fallait faire des gosses il y a 20 ou 30 ans » : on est d’abord vaincu dans sa tête et personnellement, j’ai la faiblesse de penser qu’il n’est pas trop tard, si au nombre de la réaction on allie la qualité, et que l’on se prépare à supporter quelques décennies délicates, car il y a bel et bien un retard.

      12 types la plupart mal dégrossis recrutés par un rabin juif mort jeune ont changé la face du monde en quelques siècles.

      Où est votre jeunesse ?

  59. Bonjour,

    Une question simple : sur quelles données vous appuyez-vous pour estimer le taux de fécondité des populations immigrées ? Je suis très dubitatif sur les chiffres avancés.

    Je m’appuie quant à moi sur deux livres parus il y a quelques années avec des chiffres très différents :
    – The Myth of the Muslim Tide de Doug Saunders
    – Le mythe de l’Islamisation de Raphaêl Liogier

    Si ma mémoire est bonne, les deux sortent des chiffres qui montrent une convergence progressive des taux de fécondité des populations immigrées avec ceux des natifs. Ils montrent également que le taux de féconfdité des pays d’origine des migrants est structurellement en baisse. C’est vrai en particulier pour le Maghreb.

    Bien à vous.

    Répondre
    • Sur la zone commerciale du Pontet et de Mistral 7, tous les Auchan inclus… :-))

    • D’après l’INSEE, les femmes originaires du Maghreb ont 3 enfants en moyenne en France, celles de Turquie 3,5, et celles d’Afrique subsaharienne 4.

      La fécondité du maghreb remonte depuis une dizaine d’année. Par exemple, en Algerie, elle est remontée de 2,1 à 2,8.

      D’après les statistiques du dépistage de la drépanocytose, nous étions à 38% de naissances dépistées en 2015. (càd originaire d’orient, d’afrique, de turquie, ou des antilles). Par extrapolation linéaire, cela donne 50% de naissances dépistées en 2026. Donc oui, il y a un remplacement de population autochtone par les naissances, et c’est indéniable.

    • @idlibertes

      Comme à chaque fois qu’on vous apporte du sérieux pour répondre à vos délires paranoïaques, vous répondez à côté de la plaque …

      http://www.coopami.org/images/pyramide/pyramide%20maroc%202017.jpg

      http://www.francetvinfo.fr/image/750bxrzp2-6533/578/384/3556063.jpg

      http://www.formassad.fr/blog/wp-content/uploads/2015/09/pyramide_age_france_2015.png

      Il n’y a pas de natalité « islamique » mais bon les préjugés de bistrot …

      La natalité des mexicains catholiques aux USA est supérieure à celle des Musulmans américains je pense.

      A noter que les pays du Maghreb se retrouvent eux-mêmes en première ligne de la poussée migratoire sub-saharienne.

    • Je n’ai pas à répondre à des graphiques qui ne sont même pas sourcés. Moi aussi je peux vous sortir une pyramide des âges de mes fesses.
      Non mais oh, c’est la rentrée, vous êtes prié de rester courtois.

      Je connais vos attachements amplement discutés sur le monde arabe. Permettez toutefois que d’autres s’expriment différemment.

    • @Jaedna pour l’Algérie, les Algériennes ont fait moins d’enfants pendant la guerre civile et ont « compensé » cela par après. La question sera de savoir si les générations nouvelles seront toujours plus nombreuses que les précédentes.

      http://www.coopami.org/images/pyramide/pyramide%20algerie%202017.jpg

    • Tres bonne remarque sur la convergence des taux de fécondité. Un autre point a prendre en compte est la corrélation taux de richesse / taux de fécondité qui doit etre assez intéressante.

      Je ne sais pas d’ou proviennent les chiffres de Mr Gave non plus, mais meme en admettant qu’ils soient corrects, on peut etre sur que la situation dans 40 ans sera différente que celle qui est prédite car ca ne sert strictement a rien de faire des projections linéaires (exemples en vrac: prédiction de population mondiale ou des réserves de pétrole en 1970, prédiction de marché des ordinateurs ou téléphones portables en 1980, marché immobilier US avant 2007).

      Donc perso, je ne suis vraiment pas inquiet, des histoires de fin du monde a coup de prédictions linéaires, y’en a eu et y’en aura encore…

    • @ Xavier :
      – Raphaël Liogier : je ne suis pas un inconditionnel, mais ce serait bien de répondre sur le fond plutôt que de l’insulter. Quant à Caroline Fourrest, je doute que ce soit une source plus sérieuse.
      @ Jaedna :
      – Regardez les statistiques de la Banque Mondiale : le taux de natalité des pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient est en baisse continue depuis des décennies et est aujourd’hui inférieur à 3 ; la fécondité a remonté au Maghreb ponctuellement à la fin des années 2000, mais est déjà repartie à la baisse.
      – Les taux sont plus élevés en Afrique subsaharienne, mais sont également en baisse continue. Ils varient en gros de 4 à 5 selon les pays pour ce qui est des ex-colonies françaises.

      Autant je partage les constats sur les problèmes que posent la baisse de la fécondité en Europe, autant je ne crois pas au scénario qui est décrit parce qu’il fait l’impasse sur la baisse de fécondité réelle des pays pourvoyeurs d’immigration.

      Bien à vous.

    • Liogier est intervenu au congrès de l’UOIF il y a quelques années. Il est très « islamocompatible »

    • @idlibertes : Je suis un anti-arabe hystérique car musulman d’origine berbère qui s’est fait « grandement remplacé » par les Arabes qui étaient venus profiter du confort andalou et maghrébin par rapport à la dure condition d’Arabie.

      Il n’empêche que le préjugé des Maghrébins qui pondent 7 enfants et dont les enfants pondent aussi 7 enfants est absolument faux, la génération née en France ne suit pas du tout ces schémas même chez les plus religieux qui font pâle figure à côté des cathos traditionnels ou des haredims et leur douzaine de mômes.

      https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/geos/mo.html

      Source ? La CIA.

      Je constate que vous ne contre-argumentez jamais, vous vous moquez, vous remettez en cause les sources et puis vous menacer de taper.

      J’en déduis donc que si « socratiquement » vous ne pouvez apporter de réponses c’est qu’il n’y en a pas.

    • Non, c’est juste que depuis les débats autour de Dieudonné, donc, cela remonte à Noel 2015 je crois, j’ai décidé de ne plus vous répondre autrement.

    • @idlibertes

      On ne va pas rouvrir le débat sur Diabledonné, je constate que la liberté d’epxression s’arrête dès qu’on critique ou moque les Juifs, ce que je trouve d’une hypocrisie sans nom, ou bien on est Charlie et Dieudonné ou aucun des 2, pour ma part aucun des 2.

      Et c’est d’ailleurs le seul sujet auquel j’ai eu droit à des arguments. Pour les autres faits économiques, je vous rappelle que le Sterling n’a cessé de chuter depuis le Brexit, ce n’est pas une opinion mais un fait et j’eus raison et je l’ai toujours :

      http://fxtop.com/php/imggraph.php?C1=GBP&C2=EUR&A=1&DD1=04&MM1=09&YYYY1=2007&DD2=04&MM2=09&YYYY2=2017&LANG=fr&LARGE=2&CJ=0&VAR=0&MM1M=0&MM3M=0&MM1Y=0&LOG=

      En ce qui concerne la place des femmes, malgré la libéralisation, en ce qui concerne la France, il s’agit d’avoir d’avoir des maîtresses potentielles sous la main.

      Les secteurs féminisés sont tous les secteurs malades de la société :

      – Santé
      – Education
      – Justice
      – Littérature
      – Médias
      – Art
      – Architecture

      C’est un fait, quand les femmes arrivent, c’est soit après la bataille soit elles font baisser le niveau même si on peut trouver des exceptions.

      Les secteurs qui se féminisent chutent (cinéma, musique, politique … ).

      Les secteurs masculins sont ceux qui fonctionnent encore (entreprise, défense, sécurité, recherche …).

      Le fait est le suivant, les hommes restent les créateurs, les femmes apprenant par coeur, les hommes osent transgresser et prendre des risques, malgré l’amour des femmes pour la mode, ce sont les hommes les créateurs, les femmes servent de mannequins.

      Et l’accession des femmes au travail a été une bénédiction pour les hommes qui y ont pu trouver une main d’oeuvre moins chère et qui leur permet d’avoir des jeunes femmes dans la fleur de l’âge je ne vous fais pas de dessins.

      Là où il y a encore réellement le pouvoir, il n’y a pas de femmes (Armée, finance, conseil d’administration des entreprises …) et quand il y a une femme, c’est souvent par promotion canapé ou alors c’est pour « cacher » certaines choses comme le fait de ne pas avoir de programme pour le PS en 2007 ou adoucir son image comme la Fed après les subprimes.

      Un chirurgien, une … infirmière … infirmiers n’existe qu’après soins.
      Une chef étoilé ou un cuisinier mais ça n’existe pas au féminin, tous les grands chefs sont évidemment des hommes.
      Tous les scientifiques, créateurs, entrepreneurs … que des hommes rien que des hommes, les hommes sont des conquérants c’est dans leur nature de se battre, de braver, d’innover … les femmes, elles sont très chanceuses, leur apparence permet de mettre les hommes en émulation et de recevoir dans faire plus d’efforts que de se faire coquette.

      Au passage, le Pakistan et la Turquie ont eu des Premières ministres plus longtemps qu’Edith Cresson n’est resté et c’était un pouvoir exécutif réel comme quoi les leçons de droits de la femme de la part de la France …

      Je ne déteste pas les femmes, je tourne simplement en ridicule les gens qui critiquent les sociétés patriarcales. Le patriarcat est la mode naturel de fonctionnement chez les Humains, on dit Hommes d’ailleurs non ? Ce n’est pas le cas chez les abeilles, fourmis, hyènes, anacondas …

      D’ailleurs puisque vous me parlez de Diabledonné, même l’humour reste une chasse gardée des hommes, heureusement d’ailleurs car si vous avez le pognon et l’humour, que resteraient-ils aux hommes ?

    • Mais ou est ce que vous trouvez le temps de lire et surtout d’écrire autant de conneries en une seule journée?

    • Je suis en vacances, la rentrée c’est dans 2 semaines.

      Pour ce qui est des « conneries machistes », c’est de la mise par écrit des logorrhées soraliennes et zemmouriennes.

      Pour le reste, c’est ma culture générale, je n’ai pas beaucoup de culture littéraire donc j’ai plus de places pour les statistiques, faits historiques … Puis bon j’attache autant d’importance à la démographie qu’aux gains de productivité pour juger l’économie.

    • @nolife

      La population du Maghreb n’a pas été « remplacée », cela est explicite dans le document de la CIA que vous mentionnez (Maroc, Algérie à 99% de Berbères).

      Voici un document allant dans le sens de C. Gave :
      https://www.immigration.interieur.gouv.fr/content/download/69640/508245/file/infosmigrations_66_.pdf

      « La population
      originaire d’Europe est quasi stable. En revanche, la population d’origine turque ou des pays d’Afrique hors Maghreb croît sur un
      rythme extrêmement rapide (qui conduirait à un doublement en moins de 10 ans s’il se maintenait) »

      Ce même document relève le fort taux de natalité des femmes immigrées provenant du Maghreb (3.5) face à leurs homologues provenant de Turquie (3) ou Afrique noire (3), ou Françaises (2).

    • @ Aurélien

      Merci pour le document qui contribue à clarifier le débat. Cela dit, il y a une phrase que vous n’avez semble-t-il pas relevée : « Si la fécondité des femmes
      nées au Maghreb et immigrées en France est relativement élevée, elle baisse assez rapidement ».
      C’est à mon sens la limite du rasionnement de cet article : la projection faite présuppose une stabilité des taux de fécondité sur un temps long, alors que l’histoire récente en France et dans les pays d’origine montre que ce n’est pas le cas.

      Cordialement

    • @ Aurelien, si les Maghrébins étaient à 3.5, les Africains et les Turcs à 3 et les Français à 2, on aurait un indice de fécondité supérieur à 2 ce qui n’est pas le cas …

      Pour ce qui est des Berbères ils sont minoritaires aujourd’hui d’où la déliquescence de cette région, on remarque que plus on est à l’Ouest (Andalousie et Maroc), plus c’était berbère plus il reste des bâtiments historiques, plus on se déplace vers les plaines d’Arabes, plus c’est désert architecturalement …

      http://www.amazighworld.org/history/index_show.php?id=1819

  60. Excellent. Merci.

    Répondre
    • Enfin, je ne sais pas grand chose et je n’ai pas la culture aussi étendue des uns et des autres mais par exemple comparez la population en Algérie en 1963 et celle de la France, ramenez la à celle d’aujourd’hui et faite un ratio…pas besoin de lire des bouquins de je ne sais qui ?

      http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?codePays=DZA&codeStat=SP.POP.TOTL

      Algérie de 10 à 40 millions : x4

      France de 46 à 66 millions (avec l’immigration et enfants et petits enfants…) : x 1.4

      L’histoire est là pour vous montrer ce qui va arriver, ce qui ce passe , mais non, on ne voit rien arriver…

      Alors les théories des uns ou des autres…. c’est sur que si vous faites de la spéléo le jour et la nuit vous ne risquerez pas de voir le jour…

      Si j’ai fait une erreur dans mon analyse, merci de me corriger.

  61. Bonjour Monsieur Gave,

    Juste un petit point : vous comparez des populations d’origine caucasienne avec des populations « musulmanes ».

    Or, être musulman n’est pas une caractéristique physique, et les populations immigrées musulmanes sont très diverses (arabe, turque, Afrique noire, etc …).

    Ce qui ne remet bien sûr pas en cause votre calcul sur le retournement démographique.

    Une seconde erreur, assez naturelle chez vous, notre civilisation n’est pas liée aux nations occidentales, mais aux respects des droits de l’Homme, qui sont apparus dans les nations occidentales.

    Ce qui veut dire que notre civilisation disparaitra bien plus surement du fait du non respect des droits de l’homme (cf ce qui se passe en France, ou le bloc de l’est pendant la guerre froide : nations occidentales mais sans respect des droits de l’homme donc disparition) que de la disparition programmée de la partie caucasienne de ces nations.

    Bien cordialement,

    Répondre
    • Certes, certes.

    • Etre musulman peut être englobé dans une caractéristique physique, avoir un QI moyen inférieur ou égal à 85.
      Ou on peut aussi résumer à être africain, c’est grossier mais vrai à sans doute plus de 90%.
      Enfin pinailler pour rien c’est le plaisir des commentaires je suppose.

      « notre civilisation n’est pas liée aux nations occidentales »
      Ah vous les aimez pas ces nations occidentales, hein ? Mais d’où vient cette haine ?

      Et au fait, ça ne vous choque pas que l’Occident passe d’expansioniste et créateur, à en déclin précisément quand ces « droits de l’homme » deviennent cette référence absolue? Etonnant non ?

    • @ Bob :

      Musulman, c’est une religion, caucasien, un type physique.

      « la perversion de la nation commence par la perversion des mots » Platon.

      « Mal nommé les choses c’est ajouter du malheur au monde » Camus.

      Où avez vous vu que je déteste l’occident ? c’est le seul endroit du monde où les droits de l’homme, cad le libéralisme, a été théorisé et où il a été appliqué, pour le plus grand bonheur de l’humanité.

      L’occident est à l’origine et le seul responsable d’avoir fait sortir l’humanité de la misère et de l’obscurantisme. En gros, e l’ombre à la lumière pour paraphraser un ancien ministre que je déteste 🙂

      Sinon, il faut réviser votre histoire, c’est justement parce que l’occident oublie les droits de l’homme en instaurant partout le socialisme qu’il s’écroule …

      Et si d’autres pays s’élèvent, c’est justement en découvrant ces droits de l’homme.

      Bien cordialement,

    • @ Bob.
      A quel niveau se situerait le QI moyen d’un chrétien africain?
      A quel niveau se situerait le QI moyen d’un « caucasien » qui croit que Jésus a marché sur l’eau?

    • Au même niveau puisque votre chrétien Africain par essence croit aussi que Jésus a marché sur l’eau.

  62. Bravo. Question, en effet, la plus importante du moment en dehors de l’outlier Kim Jung Un.

    Répondre
  63. Excellent article …
    Effectivement , ce changement démographique va également s’accompagner de phénomènes migratoires des populations caucasiennes , vers le continent américain ? vers l’Asie ?
    Et dans ce cas , ces populations garderont elles leurs actifs en Europe ?
    Une bonne journée à tous

    Répondre
  64. Voila une « rentrée » revigorante! Bravo M. Gave!
    Même si on peut, et certains ne s’en priveront certainement pas, contester à la marge et pour des raisons purement statistiques certains chiffres sur le taux de natalité en France par « race » je suis particulièrement frappé par la baisse (récente) de ce taux en France; il n’y « officiellement » pas à ma connaissance de statistiques (fiables) sur l’origine ethnique ou religieuse des mamans et je mets « race » entre guillemets car chacun sait que ce mot n’a pas (ou plus) d’existence légale puisqu’il ne veut rien dire, sinon qu’il est employé uniquement par des racistes ou les lepénistes!
    En effet, ce taux est maintenant tombé bien en-deçà des 2,1 enfants par femme (1,9 ou même 1,8 actuellement) pour assurer le renouvellement des générations; taux qui nous plaçait encore sous le précédent quinquennat en pole position (peut-être derrière les Irlandaises) en Europe; la récente politique de la famille (possibilité de faire garder ses enfants pour les femmes qui travaillent, baisse du quotient familial, etc.) y serait-elle pour quelque chose? Par contre il est évident que nous devons ouvrir grand nos portes aux « migrants » qui, comme chacun peut le constater tous les jours grace aux médias et … à sa propre observation de la couleur de la peau de notre population et du comportement social et culturel des nouveaux arrivants, modifient justement la composition ethnique et culturelle de notre pays; c’est d’ailleurs ce qu’a fait Mme Merkel en Allemagne et apparemment cela lui réussi, il faut attendre tout de même les résultats des toutes proches élections législatives la-bas, même dans un pays dont le passé relativement récent pourrait laisser penser que cela n’allait pas de soi. J’attends aussi avec impatience la « grande » réforme des retraites de Macron avec sa retraite par points, qui reste une retraite par répartition c-à-d. que ce sont nos enfants qui paieront nos retraites, et les débats qui s’en suivront! Il est vrai que nous avons en France un organisme compétent et totalement indépendant (de fonctionnaires!?), le COR (Conseil d’orientation des Retraites si je ne trompe pas), qui nous éclaire tous les jours sur l’avenir de nos retraites!

    Répondre
    • Vous mettez « race » entre guillemets parce que vous êtes mort de peur. Et la tétanie concomitante vous maintient en reptation.

    • Il y a les chiffres de l’INSEE, qui en filigrane, sont assez clairs. Il faut les recouper avec les données des ministères sur les pays d’origine des immigrants.

      https://insee.fr/fr/statistiques/2381382#tableau-Tableau2

      2016: 784 000 naissances dont 215 000 dont au moins un des parents est né hors UE.

    • 2 parents de nationalité Française ne veut strictement rien dire. Ou plutôt si. Mohamed Merah était Français par exemple, né en France, de nationalité Française.

    • Il y a déjà des débats sur les retraites qui seraient à en croire le Président, l’occasion pour des retraités de se goberger sur le dos des jeunes générations en oubliant que c’est la logique de la retraite par répartition, si encensée par ailleurs, et quel que soit le montant de la retraite… Les politiciens sont déjà en train de dresser les jeunes contre les vieux pour mieux les diviser et faire qu’ils s’occupent entre eux plutôt que d’aller demander des comptes, justement, aux politiciens…

    • La race humaine existe, de la même manière que pour toutes les espèces présentes dans différents écosystèmes pendant suffisamment longtemps.
      Vous niez la science, la réalité tangible, parce que vous êtes faible, et préférez rejoindre les gauchistes que de lutter pour la vérité.

    • je réponds à #Xavier et #Bob qui visiblement n’ont pas compris ce que je voulais dire car la phrase à propos du mot « race » c’était de l’humour (noir); à l’avenir je vais tacher d’être plus clair ou moins cérébral, c’est selon!
      j’emploie ce mot sans aucun problème et encore moins avec un sentiment de reptation ou de négation de la science y compris pour les humains mais c’est le politiquement correct qui tente de nous interdire de l’utiliser; si vous trouvez une vidéo récente ou un intervenant a utilisé le mot race pour parler d’une ethnie ou d’un groupe humain quelconque faites-le moi savoir, cela me fera certainement un divertissement!

  65. Sans attendre quarante ans on peut constater que les « nouveaux français » ont permis l’élection de Hollande.

    Répondre
    • Les français sont suffisamment idiots pour voter pour un démagogue sans l’appui d’électeurs récemment naturalisés. Charles Gave l’a écrit d’ailleurs dans un papier de cette année si je me souviens bien, c’est le cas depuis 1981.

    • @duff,

      Les Musulmans ont fait penché la balance en 2012, sans eux, Sarkozy gagnait paraît-il.

      Pour 2017, Macron a eu un score « neutre », celui qui a profité du vote Musulman est Mélenchon, le plus laïc de tous …

    • @Nolife : Sarkozy a surtout été battu parce que son bilan l’exigeait.

    • Oui bien sûr mais le « vote musulman » a été décisif, en s’aliénant les étrangers pour plaire à l’électorat du FN il a eu contre lui des tas d’électeurs qui n’auraient pas voté sinon.

    • @nolife Je connais des centristes fortement courroucés par le discours identitaire de Sarkozy notamment en 2012. Il a probablement limité la casse avec ses 27% mais s’est aliénés bon nombre d’électeurs potentiels aussi. Si les reports de voix avaient les mêmes qu’au second tour de 2007, Sarkozy aurait été réélu d’un cheveu. Il a perdu des voix FN aussi. Légitimer ses thèses comme dans le discours tenu à Grenoble sans action derrière c’était se tirer une balle dans le pied.

      Expliquer à la France périphérique que son problème c’est le halal et n’avoir aucun résultat tangible sur le chômage et le pouvoir d’achat en terminant par une dernière année de hausses d’impôt, il a scellé son sort. Tout comme Hollande a tenu 5 ans grâce à la BCE sans qu’on n’ait le moindre doute qu’il ne rempilerait pas.

      Crise ou pas crise, Sarkozy a trop trompé ses électeurs pour espérer quoi que ce soit. Voilà un exemple qui me rappelle une des premières phrases des mémoires de guerre du général. L’universalité de la France repose à sa terrible capacité à s’infliger régulièrement des « malheurs exemplaires ». L’échec des Sarkozy et Fillon doivent servir de leçon. Le parti LR ne semble toujours pas disposé à l’entendre.

    • Entièrement d’accord sur les « renoncements » de Sarkozy et je trouve aussi que les campagnes à la Copé-Zemmour, c’est-à-dire prendre les électeurs pour des cons en agitant un pain au chocolat et en parlant du halal est très loin d’être suffisant, le « problème » c’est qu’il est devenu difficile de concilier les Français hostiles au discours identitaire et ceux favorables. On se rapprochant de l’un, on perd l’autre.

      https://www.delitdimages.org/wp-content/uploads/2017/06/cauchemard.jpg

  66. Bonjour,

    Je tiens tout d’abord à vous dire que je suis totalement aligné avec vos propos. Malheureusement dirais-je…

    J’ai été surpris par ce que vous avez écrit sur le prénom Mohamed et, en vérifiant, je n’ai pas exactement les mêmes résultats:
    https://www.nrscotland.gov.uk/files//statistics/popular-forenames/2016/babies-names16.pdf
    https://www.ons.gov.uk/peoplepopulationandcommunity/birthsdeathsandmarriages/livebirths/bulletins/babynamesenglandandwales/2015
    Qu’en pensez-vous?

    Bonne journée à tous les lecteurs!

    PS: pinaillage final et amical, votre formule du calcul du taux de fécondité est erroné (mais le résultat est correct!)

    Répondre
    • @ Nolife
      Etes vous bien sûr d’avoir étudié correctement le fichier dont vous donnée le lien?
      Sur l’onglet récapitulant les naissances entre 1995 et 2016, pour la région « Brussels », Mohamed apparait comme donné 4058 fois. Le deuxième prénom est « Adam » à raison de 2803 occurrences. Vien ensuite « Rayan » avec 1476.
      Les rangs 5 et 6 (Ayoub et Mehdi avec 1366 et 1280 occurrences) semblent confirmer l’assertion de Charles Gave quant à la « peste blanche » selon Pierre Chaunu.

    • @ Popeye oui j’ai bien lu, par contre j’ai peut-être mal exprimé ce que je voulais dire, le prénom Mohammed est effectivement passé 2ème derrière Adam depuis 2012, mais peut-être pas pour l’ensemble des 20 dernières années.

      Par contre en rajoutant les 2 variantes de Mohamed et Mohammed on repasse numéro 1.

      Alors savez-vous pourquoi Adam est le premier ? Parce que c’est un prénom « bi-culturel » comme Rayan, Kamila …

      Pour la Wallonie, Mohammed arrive 44ème prénom …
      Pour la Flandre, 26ème

      et au total 9ème.

      Les Marocains et Africains sont en général plus citadins que campagnard vu que pour eux la campagne, c’est la misère, il y a donc un biais énorme sur la ville, mais rapporté aux campagnes, c’est tout à fait relatif.

      C’est comme si on limitait Paris à Paris intra-muros, qu’on faisait un recensement ethnique et qu’on disait à part Barbès, le XIXème, XXème et le XIII dans une moindre mesure, il n’y a pas d’immigré sauf qu’un prenant la proche banlieue, on constate d’autres choses …

  67. Bonjour M. Gave, j’avais hâte de vous retrouver en lecture !

    Avec cette tendance de fond, ne faut-il pas s’attendre à ce que les français deviennent finalement peu à peu une sorte de diaspora qui s’installera partout ailleurs qu’en France ?

    Quel continent offrirait alors selon vous la meilleure terre d’asile ?

    Répondre
    • Bonne question à laquelle je m’associe pour mes petits enfants.
      Je propose Mexique, Argentine, Chili, Australie et Nlle Zélande (ces deux derniers plus risqués car faible population)

    • Si les Français partent c’est surtout à cause des peu d’opportunités qu’offre le pays.

      Puis bon, sauver son pays en se sauvant …

      Vaudrait peut-être mieux rester au pays, faire des enfants courageusement et mieux voter.

    • Fuir la doulce France ?

      Mais pourquoi diable presque personne ne parle de faire des bébés, plein de bébés ?

      Un enfant équilibré et formé c’est un trésor pour un pays.

  68. Merci pour ce bel article comme d’habitude Monsieur Gave

    Je réagis juste sur les deux dernières phrase:
    « Ce n’est ni bien ni mal.
    C’EST. »

    J’aurais préféré que vous écriviez
    « Je ne dis pas que c’est bien ou mal.
    C’EST. »

    Mais c’est probablement car je ne suis pas d’accord avec les libéraux qui considèrent la liberté comme un absolu, alors que pour les classiques /contrerévolutionnaires, c’est une faculté de faire le bien, donc ce n’est pas un absolu…

    Cordialement,

    Répondre
    • Je plussoie. Il n’est que naturel de vouloir se préserver, donc par extension vouloir préserver son peuple.

      Je suppose que M Gave a pensé s’éviter un peu de polémique, ce qu’on ne peut pas lui reprocher.

      Mais je pense que c’est inutile, les (pseudo-) libéraux gauchistes n’accepteront jamais aucun argument qui supporte l’existence de l’Occident. Par nature ils haissent l’occident (haine de soi, conditionnement gauchiste, etc).

    • Alors , juste un point de terminologie. Je sais que la mouvance actuelle bouffe du « libéraux » à toutes les sauces mais est ce qu’on pourrait se mettre d’accord ici à tout le moins, d’employer le terme libertaires pour parler en gros des gauchiasses, parce que sinon, j’ai les yeux qui saignent à chaque fois ?

      Ce serait vraiment sympa bob.

  69. Bonjour M Gave,

    heureux de vous retrouver après cette trop longue absence (de mon point de vue…)

    J’avais, il y a quelques mois, fait le constat qu’on ne pouvait empêcher une civilisation de se suicider. Vous aviez répondu en rappelant Saint Jean-Paul II, « n’ayez pas peur ». Ce que vous avez vu dans les milieux catholiques ou les familles nombreuses réapparaissent, je le constate aussi. C’est encore marginal, mais en recrudescence, avec un changement d’état d’esprit.
    « la démographie, c’est le destin » disait Auguste Comte. Athée, mais pas aveugle.
    La bataille n’est pas encore perdue.

    Répondre
    • … mais elle ne sera gagnée que par des soldats fatigués. Aidez-les, ces familles, à faire de leurs enfants des gens équilibrés et soucieux du bien commun …

  70. C’est bien d’aborder enfin la démographie après les nombreuses critiques que j’ai formulées.

    Premièrement, si les mamas arabes et noires font 7 gosses, ce n’est pas le cas des leurs filles qui ont grandi en France.

    « Imaginons que dans un pays les femmes liées à la population de « souche » aient en moyenne 1.3 ou 1.4 enfant/ femme tandis que la population d’origine immigrée (ce qui veut dire en Europe : musulmane) ait taux de fécondité de 3.4 à 4 enfants par femme. »

    Les Congolais en Belgique et les Ivoiriens, Camerounais … en France ne sont pas musulmans, les Indiens (2ème communauté après les Polonais en Grande-Bretagne) dans leur grande majorité non plus.

    « Et donc, dans quarante ans au plus tard, il est à peu près certain que la majorité de la population sera d’origine musulmane, en Autriche, en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Belgique, en Hollande. Encore une fois, il ne s’agit pas de prédictions mais de calculs et je ne fais même pas appel à l’arrivée de nouveaux immigrants. »

    Pour l’Autriche, il s’agit de Turcs principalement ainsi que de bosniaques qui ont une natalité supérieur à celle des Autrichiens « volkisch » mais pas exubérante non plus, au total on compte 600 000 musulmans soit à peu près moins de 10 % en étant très large.

    Pour l’Allemagne, scénario similaire si ce n’est que Merkel a fait venir beaucoup d’Arabes ces derniers temps et la majorité sont des familles mais moins nombreuses que les Maghrébines ou Africaines.

    Pour l’Espagne, les Marocains sont rentrés après la crise du bâtiment, des Marocains d’Espagne qui envoyaient de l’argent à leur famille restée au bled ont du demander de l’argent à leur famille, nul besoin de Reconquista.

    Pour l’Italie, il y a quelques Marocains, mais il s’agit surtout d’immigrés mâles noir-africains entre 15 et 45 ans, célibataires.

    Pour la Belgique, il n’y a que 6% de Musulmans qui sont en général en centre ville et les bourgeoisies en périphérie comme aux USA et contrairement à la France, donc les statistiques sont parfois biaisées.

    Pour la Hollande, il y a des Marocains qui évidemment font des problèmes, des Turcs un peu plus discret et une bonne part d’Indonésiens provenant de l’ancien empire néerlandais (Indes néerlandaises) qui, en bon asiatiques, sont discrets.

    On peut rajouter la Suisse, où il y aurait 200 000 albanais et 60 000 bosniaques issus des guerres balkaniques.

    Le Maghreb n’est plus le pourvoyeur d’immigrés (sauf Tunisie à cause de la révolution mais le Maroc et l’Algérie connaissent un développement qui garde temporairement leurs habitants), c’est dorénavant l’Afrique noire entre le Sénégal et le Ghana qui fournit les contingents de Migrants.

    L’effet impressionnant de la démographie immigrée a d’autres sources que son nombre, en particulier le fait que les immigrés ne vont pas en campagne mais restent en ville et aux abords des villes, il y a aussi le fait qu’ils « sortent » plus que les « Blancs » qui restent au bistrot ou devant leur TV mais surtout, ce qui est trop peu pris en compte, c’est le pourcentage par génération, si il y a 15 % d’immigrés chez les -35 ans mais 5 % chez les plus de 65 ans et que la population est majoritairement vieille, on restera avec 7 à 10 % pendant un long moment avant de basculer brutalement à 12 ou 13% du fait de la mort de ces vieux.

    Autre fait concernant la démographie, c’est la difficulté pour la jeunesse de trouver un emploi, un logement … ce qui retarde la venue du premier enfant et limite parfois leur nombre, c’est en particulier le cas dans le Sud de l’Europe (Espagne, Italie du Sud, Grèce …).

    Concernant les pays Musulmans, les pays connaissant un essor économique voient leur natalité baisser (le Maghreb est à peu au-dessus de la France et en-dessous d’Israël).

    La situation est dramatique pour les peuples du Nord (Flammands, Néerlandais, Allemands, Autrichiens, Suisses Alémaniques, Suédois …) qui eux ne font quasiment plus de gosses.

    Au fait, vous ne parlez pas des USA où les WASP ont quasiment la même démographique les Allemands, le tout étant couvert par les Mexicains (leurs arabes), l’Arizona avait 5 % d’enfants chicanos en a maintenant 95 %.

    Ou bien vous ne parlez pas de Londres qui risque de devenir non-blanche à majorité, ça a déjà commencé avec leur nouveau maire.

    Comme toujours, vous êtes très indulgent avec les Anglo-Saxons et très dur avec la vieille Europe …

    Mais note positive pour eux, ils ont voté Trump (contre les Mexicains entre autres) et Brexit (contre l’invasion des Polonais entre autres).

    Répondre
    • Et si vous arrêtiez tous les deux de débattre de la manière dont le malade meurt puisque vous êtes d’accord dans les grandes lignes ? N’y a-t-il pas mieux à faire ?

    • Non, les falsificateurs sont les pires car ils injectent leurs poison sur un met délicieux en apparence pour pousser à une guerre civile où je serais une cible.

    • Quand on vous jètera à l’eau, vous n’aurez que deux options, nager ou couler. Vos idées ne vous seront d’aucun secours.

Répondre à Alri Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *