FavoriteLoadingAjouter aux favoris

image_pdf

 

Le corps électoral est plus sensible aux émotions qu’aux arguments. C’est pourquoi il est très difficile de mesurer par des sondages l’évolution et la traduction électorale de ces émotions. Le débat sur TF1 et les commentaires qu’il a suscité montre bien que les sujets ne peuvent être traités que de façon superficielle à la télévision.

Marine Le Pen aura un groupe parlementaire fort

Marine Le Pen est pratiquement sûre d’atteindre le deuxième tour.

On a du mal à comprendre comment « la mise en place d’un protectionnisme intelligent et le rétablissement d’une monnaie nationale » peuvent constituer la base d’une stratégie pour redresser l’économie. Même si elle explique que le prix des produits importés sera taxé à 3% pour financer une prime de pouvoir d’achat…

Pour déclencher un « Frexit », soit une sortie de l’Euro , il lui sera très difficile d’ utiliser l’article 89 de la constitution  (= sur proposition du gouvernement réunion du Congrès sur un texte voté par les deux assemblées en termes identiques). Elle utiliserait plutôt l’article 11 qui est le référendum d’initiative populaire, dont on a du mal à voir comment sont récoltés et contrôlés les engagements des citoyens qui demandent le référendum.

Même l’Obs publie cette semaine un long papier sur « Les 100 premiers jours de Marine Le Pen à l’Elysée ». Dans tous les scénario, même si Marine Le Pen n’est pas élue, elle aura suffisamment de députés  dans la prochaine assemblée pour constituer la principale force d’opposition.

Geert Wilders  à la tête de son parti d’extrême droite aux Pays Bas n’est pas arrivé à remporter les dernières élections législatives. les sociaux démocrates naguère géants de la scène politique perdent d’un coup les trois quarts de leurs députés. Les marchés ont soufflé car les électeurs néerlandais ont clairement voté pour des partis pro-européens. Il y aura un nouveau gouvernement de coalition composé du centre droit VVD, des démocrates chrétiens conservateurs  et du parti libéral de gauche…

Emmanuel Macron fait figure de candidat idéal

Emmanuel Macron représente pour le moment le candidat  idéal. Il est le candidat raisonnable pour la gauche de gouvernement, le candidat idéal pour le centre et le candidat de remplacement pour la droite déstabilisée par François Fillon. C’est un peu l’homme de la « Grande Marche » une sorte de MAO français de 2017. La quasi totalité des médias bien pensant considèrent qu’il représente « le vote utile » pour la gauche.

Pourtant,  il s’inscrit dans le hollandisme le plus pur. Il a le même programme et quasiment les mêmes hommes pour l’ appliquer.

Son  programme pour relever la France, est un amalgame d’idées qu’il nous vend comme « l’alternance profonde que la France appelle de ses voeux ».

Comme la gauche se déplace vers le centre,  les « Hollandais » penchent pour Macron. Certains d’entre eux estiment que Hamon aura du mal à faire 10% au premier tour.

De toute façon, François Hollande apporte son soutien implicite à, Emmanuel Macron sans pour le moment prononcer son nom. S’il est élu, il lui faudra trouver une majorité parlementaire pour soutenir son projet présenté comme réformateur. Recomposer une majorité présidentielle n’est pas un exercice facile. D’autres que lui s’y sont essayés comme Valéry Giscard d’Estaing et Pierre Mendès France. Dans les deux cas l’histoire s’est mal terminée.

François Fillon a fait la prestation qui lui a déjà réussi

François Fillon a été digne dans un débat où les cadeaux de noël étaient distribués à tous les étages. Sa prestation s’inscrit dans celle qui lui a réussi dans les débats des primaires de la droite. Il est le seul candidat à vouloir supprimer totalement l’ISF.

Quand on voit le nombre d’exilés fiscaux qui sont obligés de quitter leur pays pour ne plus payer d’ISF progresse de 10 à 20% chaque année depuis 2011, il est curieux que ce phénomène économique majeur ne fasse l’objet de la art de nos économistes distingués d’aucune étude d’impact.  Il n’est pourtant pas très compliqué de chiffrer exactement le montant d’impôt qui n’est plus payé en France,  le nombre d’emplois détruits, la consommation réduite et surtout les investissements non réalisés….

Ce que les média appellent  « L’affaire Fillion » n’a pas été évoqué.

Si un candidat du camp du bien a  minoré  sa déclaration de patrimoine à la Haute Autorité de la Transparence de la Vie Politique, Jean-Louis Nadal,  son président, saura être impartial. Il a un parcours tout à fait clair. Il avait  requis en 2011, l’ouverture d’une enquête à l’encontre de Christine Lagarde devant la Cour de Justice de la République en marge de la contestation de l’arbitrage rendu en 2008 dans l’affaire Tapie. Il s’est exprimé à plusieurs reprises contre le gouvernement de Nicolas Sarkozy et s’est engagé politiquement aux côtés de Martine Aubry lors de la primaire présidentielle socialiste de 2011 en lui apportant son soutien public. En 2012, il soutient ouvertement le candidat François Hollande.

Si Bruno Le Roux, actuel ministre de l’intérieur,  a fait profiter ses filles de son enveloppe parlementaire, on peut être sûr qu’Eliane Houlette procureur du Parquet National Financier va invoquer la séparation des pouvoirs législatifs et judiciaires qui interdit au PNF de mener l’enquête, car les faits allégués contre le ministre n’entrent pas dans les chefs de compétence du PNF. Selon le droit parlementaire, c’est au bureau de l’Assemblée nationale de se saisir de ce type d’affaire et d’enquêter. Eliane Houlette nommée par François Hollande sur recommandation de Christiane Taubira saura faire preuve avec Bruno Le Roux de la même impartialité que celle qu’elle montrée avec François Fillon.

Les deux candidats d’une gauche rétrécie

Benoit Hamon patine. Il  est prisonnier de son alliance avec Yannick Jadot et les écologistes pro-Duflot. Il a emprunté à Arnaud Montebourg sa défense du « made in France ». Revu par lui cela devient  « poser des écluses aux frontières de l’UE ». S’in continue sur la même lancée il risque d’offrir au Parti Socialiste son plus mauvais score depuis Gaston Deferre en 1969.

Jean Luc Mélenchon nous a rappelé le Georges Marchais de la grande époque.

Il ne semble pas avoir bien compris que la chute des exportations était la démonstration du recul français. Avec 48 Md€ de déficit en 2016 ce déficit devrait sonner comme une alarme et éviter à un candidat à la présidence de la république de proposer des mesures comme « un droit opposable à l’emploi » et le partage du travail comme solutions pour faire baisser le chômage…

Allocation d’actif

Avant  le premier tour des élections présidentielles, il vaut mieux réduire  son exposition  aux banques européennes (BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale …). Les valeurs de défense vont continuer à bien se porter dans tous les cas de figure ((Dassault Aviation, Safran, Thales…) . Les valeurs de consommation domestiques  constitueront un bon amortisseur dans un scenario d’incertitude politique ( Danone, Carrefour, Casino …). Les obligations émises par l’Etat seront bien évidemment les victimes naturelles de toute remontée des taux d’intérêt.

Avant le déclenchement de la procédure de Brexit,  il faut réaliser que l’économie britannique  ne fonctionne pas si mal. L’idée d’acheter des sociétés qui deviendront plus compétitives avec la baisse de la Livre parait bonne notamment : Easyjet, IAG, Travis Perkins …

Auteur: Jean-Jacques Netter

Jean Jacques Netter est diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Bordeaux, titulaire d’une licence en droit de l’Université de Paris X. Il a été successivement fondé de pouvoir à la charge Sellier, puis associé chez Nivard Flornoy, Agent de Change. En 1987, il est nommé Executive Director chez Shearson Lehman Brothers à Londres en charge des marchés européens et membre du directoire de Banque Shearson Lehman Brothers à Paris. Après avoir été directeur général associé du Groupe Revenu Français, et membre du directoire de Aerospace Media Publishing à Genève, il a créé en 1996 Concerto et Associés, société de conseil dans les domaines de le bourse et d’internet, puis SelectBourse, broker en ligne, dont il a assuré la présidence jusqu’à l’ absorption du CCF par le Groupe HSBC. Il a été ensuite Head of Strategy de la société de gestion Montpensier Finance.

Partager sur

25 Commentaires

  1. Je vous livre une réflexion de Gilles Kepel, professeur à l’Institut d’études politiques de Paris, dans un entretien du Figaro, juste après l’attentat de Londres. Elle me semble n’être pas étrangère à votre propos:

    « La superficialité du débat présidentiel s’explique par l’explosion du clivage droite/gauche et l’émergence d’un clivage système/antisystème. C’est une recomposition très profonde dans notre paysage politique derrière laquelle se profile la fracture. »

    Répondre
  2. François Fillon a été digne dîtes-vous… Nous n’avons probablement pas la même conception de la dignité…
    Il emmène sciemment son camp à la défaite. Une attitude digne eût été de se retirer lorsqu’il en était encore temps, comme il l’avait (trop légèrement ?)affirmé en cas de mise en examen.
    Bien sûr qu’il a été victime d’une cabale, mais dans un pays où le revenu médian est à 1500 euros, l’énormité des sommes concernant ses diverses « affaires » ne peut que provoquer le dégoût du citoyen lambda.
    Bien à vous.

    Répondre
  3. Exercice de prédiction du futur :

    Macron Président, Baroin 1er Ministre avec une Assemblée majoritairement UMP.

    Marine réalise un succès de premier tour, mais un échec de second tour. Par la suite Marion prend la tête du parti et liquide autant l’aile communiste du FN (Fillipo etc.), que l’aile franc-maçonne, qui auront été la cause de la perte de ces élections.

    Puis en 2019 Macron annonce la restauration du franc et le Frexit, mais en ayant préparé la tutelle de la France par les Hommes de Davos (Bilderberg, franc-mac, satanistes cabalistes and co). Les comptes bancaires sont effacés, l’économie est mise sous tutelle par ces faux libéraux à leur seul profit, ils dépècent l’Etat pour eux au nom d’un faux libéralisme.

    Une ou plusieurs centrales atomiques explosent, il s’en suit un total déni et la censure.
    La première année 10000 morts supplémentaires, la seconde 40000 morts, la troisième année 150000 morts etc. Contamination irréversible de la chaine alimentaire.

    Il faut dit que la moitié des centrales atomiques françaises et européennes sont sur le point d’exploser, hors d’age et non techniquement réparables (les réacteurs notamment), les régimes d’Europe planifient leur exploitation jusqu’à explosion complète de tous les réacteurs.

    Tchernobyl fit 1 million de morts en bilan provisoire selon l’académie des sciences de New-York-City et Fukushima est totalement hors de contrôle (A Tokyo dans certains quartiers des hotspots sont à plus de 1 micro sievert / heure de radioactivité ce qui doit obliger à évacuer sous 3 jours maxi, un compteur geiger de type Radex par exemple en donne la preuve).

    Donc pour nous aider à réparer les centrales atomiques devenues un péril pour le biotope et l’Homme, comme elles le firent déjà à Tchernobyl (disparition du plutonium et présence d’aluminium) des puissances exogènes déjà en relation avec les Bilderberg et satanistes cabalistes déjà évoqués, nous proposent d’intervenir moyennant la généralisation des camisoles télépathiques à leur insu sur les civils. Le programme Blue-Beam se poursuit, le peuple expérimentera des « miracles » qu’il croira naturels pour l’intégrer à cette nouvelle théocratie.

    2022, Mélanchon est élu avec derrière lui les mêmes réseaux franc-mac, ODS, satanistes kabalistiques que Macron et Marine.

    2025 les USA et la Russie annoncent avoir développé la technologie du voyage interstellaire, issue de la théorie d’univers bi-métrique du physicien Jean-pierre Petit publiée en 2013 dans les plus grandes revues scientifiques mondiales à comité de lecture, mais des puissances exogènes nous interdisent de pouvoir explorer l’univers avant que nous ne connaissions au minimum 10 ans de paix mondiale et que nous renoncions mondialement à toutes les armes de destruction massive (bactériologiques, nucléaires, non conventionnelles etc.).

    L’avenir n’est pas écrit, il sera ce que nous en ferons.

    Que ce soit à l’égard des centrales atomiques, des armes de destruction massive, de la monnaie, des civilisations ou même des relations exopolitiques dont la masse des peuples ignore encore l’existence, l’avenir n’est pas écrit et il ne dépend que de ce que nous en ferons.

    Répondre
    • « Tchernobyl fit 1 million de morts en bilan provisoire selon l’académie des sciences de New-York-City. »

      Totalement fantaisiste. Avant de diffuser des fausses nouvelles, arrêtez-vous un instant et réfléchissez. Si Tchernobyl avait fait un million de morts, nous le saurions et on ne parlerait que de ça.

      Ensuite, examinez ce torchon que vous avez ramassé dans une poubelle où il est arrivé après avoir été copié 250 fois : l’académie des sciences de New York City, ça n’existe pas. Aux Etats-Unis, il y a une ville qui s’appelle New York. Elle ne s’appelle pas New York City. En français, New York City se dit New York.

      Le sous-abruti mono-neuronal qui a fait semblant de traduire le texte d’origine de ce morceau d’ordure n’est même pas capable d’écrire sa propre langue. Et il aurait le début de la queue d’une compétence pour exercer une évaluation critique d’une étude scientifique de médecine nucléaire ?

      Ensuite, faites une première recherche extrêmement rapide et grossière sur l’origine de cette pseudo-information, et sur le sujet des victimes de Tchernobyl en général. Il ne vous faudra quelques minutes pour apprendre que :

      a) Cette pseudo-étude n’est pas une étude de l’Académie des sciences de New York. Elle a été traduite en anglais par cet organisme, mais réalisée par un Russe de l’Académie des sciences russe ;

      b) Cette étude n’a pas été vérifiée par l’Académie des sciences de New York ;

      c) Cette étude ne prétend pas que Tchernobyl a fait un million de morts. Elle prétend, et c’est déjà terriblement sujet à caution, qu’un million de personnes mourront prématurément à cause de la catastrophe. Nous ne savons d’ailleurs pas, à moins de lire l’étude, ce que ses auteurs entendent par mourir prématurément : un décès à 70 ans au lieu de 70 ans et demi (décès virtuel, bien entendu, car modélisé mathématiquement dans le futur) serait comptabilisé comme un « mort de Tchernobyl » ?

      d) Enfin, les autres études (car évidemment, des foultitudes de gens se sont penchés sur cette question) concluent à des chiffres qui vont de 40 morts à quelques centaines, et seul un document issu d’une organisation au nom fort militant et gauchiste (l’Association des médecins contre la guerre nucléaire) prétend avoir comptabilisé plusieurs dizaines de milliers de morts (en encore, il n’est pas manifeste que tous ces gens-là soient morts des suites de la catastrophe).

      La conclusion de cette première recherche extrêmement grossière suffit à faire peser une forte présomption d’invraisemblance sur votre assertion, même si on la corrigeait pour modifier les morts constatées en décès présumés dans le futur (ce qui change déjà les choses du tout au tout).

      Donc : FAKE NEWS. Hoax de propagande écolo-gaucho.

    • Vous avez oublié de dire que Alexandre était un agent du département A de la Loubianka, directement mandaté par Poutine himself alors qu’ils faisaient de la pêche et de l’équitation dans sa nouvelle Datcha de Crimée.

      Je ne vois pas de différence entre Alexandre et vous: vous êtes autant fake news l’un que l’autre.

      À la différence que vous avez un track-record de désinformation, de malhonnêteté et de fake-news.

    • @Robert Marchenoir :

      Je vous remercie pour ces précisions et je constate que malgré la certitude pour ne pas dire la violence de vos propos, vous ne faites que confirmer le nombre de 1 million de morts en bilan provisoire rapporté par l’étude déjà citée !
      Les détails que vous apportez sont intéressants, mais je n’avais pas trouvé pertinent de les exposer et vous-même ne contestez pas la qualité de cette étude :

      https://en.wikipedia.org/wiki/Chernobyl:_Consequences_of_the_Catastrophe_for_People_and_the_Environment

      Néanmoins, je me demande quelles sont vos sources lorsque vous relatez un chiffre de 40 à quelques centaines de morts pour Tchernobyl, alors que les soviétiques eux-mêmes à la conférence de l’IAEA de Vienne évoquaient publiquement 600000 morts et alors même que cette organisation corrompue par nature qu’est l’IAEA évoque aujourd’hui officiellement 4500 morts.

      Par ailleurs, l’institut Belrad qui fut fondée par Andrei Sakharov ne constate pas aujourd’hui en 2017 de rémission des courbes de mortalité parmi la population humaine dans les zones contaminées par Chernobyl en Biélorussie, à tel point qu’à ce rythme la population humaine dans ces zones pourrait totalement s’éteindre d’ici 100 à 120 ans.

      http://www.belrad-institute.org/

      Par ailleurs, nous maitrisons si bien cette technologie militaire de production de plutonium (donc de bombes atomiques) que sont les centrales atomiques, qu’à Tchernobyl nous avons constaté une présence inexpliquée d’aluminium et une disparition tout aussi inexpliquée de plutonium, ce que le physicien Georges Lochak confirme notamment.

      Ce fait fut établi dans les jours qui suivirent Tchernobyl, non seulement par une équipe de physiciens directement mandatés par le Kremlin soviétique, mais aussi par une équipe indépendante de l’Université de Moscou (pour mémoire, mais l’université en question est à vérifier).
      Donc Tchernobyl incarne une technologie si bien connue et si bien maitrisée, qu’il s’y produit des phénomènes physiques que nous ne savons non seulement pas scientifiquement expliquer, mais qui de surcroit ne peuvent physiquement pas advenir selon toutes nos actuelles connaissances scientifiques !

      Quelle aurait été la mortalité et les conséquences sanitaires causées par Tchernobyl si ce phénomène inexpliqué n’était pas advenu ?

      Andrei Sakharov lui-même relatait que les retombées radioactives de la Tsar Bomba firent 4 millions de morts, ce qui est la raison pour laquelle il quitta ses engagements militaires pour devenir l’opposant au nucléaire que vous savez (au prix de tortures), alors qu’il avait lui-même été le concepteur de ces technologies. Il voulait dit-il protéger son pays, mais pas détruire l’humanité.

      La question de la toxicité de la radioactivité est toujours difficile à aborder, car il y a effectivement une absence totale de réelles études indépendantes, du fait notamment que les matériels radioactifs (plutonium etc.) ne sont pas accessibles à la société civile dans un but de recherche et du fait que les militaires partout dans le monde font régner par le force le secret.

      Seule l’IAEA fait référence, alors que cette institution fut historiquement fondée par les radiologues, c’est à dire ceux qui vivent de la radioactivité et aujourd’hui cette institution n’a même pas besoin d’être corrompue, puisque son objet, y compris dans ses statuts et ceci depuis la conférence de Vienne après Tchernobyl, est précisément de promouvoir le nucléaire sous toutes ses formes.

      Les physiciens atomistes qui en privé sont pratiquement tous sans exception opposés à un usage civil de l’atome, sont démissionés ou même suicidés (tel Alexandrov assassiné à Madrid), lorsqu’ils exposent les réalités de l’industrie atomique, ainsi que la réalité des conséquences pour le biotope, la chaine alimentaire ou l’Homme.

      Notamment, le directeur de la NRC aux USA (équivalent du commissariat à l’énergie atomique), démissionné pour avoir démontré que toutes les centrales atomiques présentes aux USA sont sur le point d’exploser (comme la plupart des centrales françaises et leurs 3500 accidents annuels) :

      https://youtu.be/kh7h7BahqEo

      A n’en point douter, comme l’affirme Bernard Bigot, « les déchets atomiques sont des cathédrales léguées aux générations futurs ».

      On nous prépare à vivre avec la radioactivité et on prépare une adaptation transhumaniste de l’Homme à la radioactivité.

      Obama a augmenté les seuils légaux maximums d’exposition pour les civils au niveau des doses d’exposition pour les travailleurs du nucléaires, soit 20 fois les doses de radioactivité naturelle qui sont elle-même déjà souvent préjudiciables pour la santé humaine (le radon par exemple..).

      C’est vraiment à croire que ces élites satanistes, cabalistes et ritualistes qui nous gouvernent (Bilderberg and co) souhaitent vraiment ritualiser la mort de l’humanité afin de provoquer la réalisation de leurs croyances astrologiques.. et apocalyptiques..

    • @Pivoine :

      Poutine étant un Homme visiblement possédé par les démons, je ne préférerais pas m’en approcher..

      D’ailleurs, la guerre en Ukraine est tout à fait intéressante au regard de l’instabilité qu’elle cause sur le parc atomique ukrainien.. c’est à croire que Tchernobyl ne suffit pas, non, il nous en faudrait une bonne dizaine selon Poutine.

    • A priori un bug ne permet pas de publier des commentaires avec des liens..

      J’avais pourtant apporté une réponse aux remarques intéressantes de Robert Marchenoir.

    • @ Pivoine

      « Vous avez un track-record de désinformation, de malhonnêteté et de fake-news. »

      Tiens donc ? Et lesquelles, s’il vous plaît ? Vous savez dénigrer, vous livrer à des attaques personnelles, faire de l’ironie idiote, de la provocation de bas étage, mais vous ne dites… rien. Vous êtes un troll du Kremlin ? C’est bien dans leurs méthodes.

      @ Alexandre

      J’ai arrêté la lecture de votre pataphar délirant à la phrase suivante (bien que le reste soit encore plus gratiné) :

      « Vous ne faites que confirmer le nombre de 1 million de morts en bilan provisoire rapporté par l’étude déjà citée. »

      Je n’ai rien confirmé du tout. Et cette étude ne rapporte certainement pas « un milion de morts en bilan provisoire », comme je viens de vous l’expliquer. Un bilan, c’est le décompte de quelque chose qui a eu lieu. Cette étude prétend prévoir que dans l’avenir, une fois leur décès survenu, un million de personnes auront vu leur vie écourtée par l’explosion de Tchernobyl.

      Vous avez écrit : « Tchernobyl fit 1 million de morts en bilan provisoire selon l’académie des sciences de New-York-City ». Cette assertion est totalement, entièrement fausse. Le comprenez-vous ? L’admettez-vous ?

      Comprenez-vous la différence entre des décès constatés, dont on peut établir sans l’ombre d’un doute qu’ils sont dûs à l’irradiation, et des spéculations totalement théoriques, visant à estimer le nombre de personnes qui mourraient peut-être prématurément à cause de la catastrophe, d’ici dix, vingt ou même quarante ans ? Qui vous dit même qu’une telle estimation soit possible ? Comment peut-on prévoir, des décennies à l’avance, des décès dont on pourrait assurer avec certitude qu’ils seraient dûs à l’irradiation ?

      Vous ne voyez pas le caractère extraordinairement hasardeux d’une telle évaluation ? Et vous ne voyez pas la malhonnêteté qu’il y a à se baser sur de tels « chiffres » pour réclamer l’arrêt de l’énergie nucléaire ? S’il y a une chose que Tchernobyl nous a apprise, c’est justement le contraire : même une catastrophe aussi grave que celle-là n’a fait qu’un nombre de morts limité.

      Je vous rappelle, d’ailleurs, que ces décès sont survenus prioritairement parmi les équipes d’intervention, qui étaient dramatiquement mal protégées. La centrale fonctionnait à la soviétique (raison pour laquelle elle a explosé), et les équipes de secours étaient équipées à la soviétique.

      Se baser sur une catastrophe survenue en pays communiste, sous-développé, pour réclamer la destruction d’un fleuron de l’industrie française qui est la production d’énergie nucléaire, c’est d’une malhonnêteté sans nom. Les normes de sécurité appliquées dans les centrales françaises, les moyens de lutte contre les accidents dont nous disposons, sont évidemment sans commune mesure avec ceux de l’Ukraine soviétique finissante.

      En revanche, je vois très bien en quoi la Russie aurait intérêt à affaiblir la production d’énergie nucléaire européenne, afin d’asservir davantage l’Europe au pétrole et au gaz russes, constamment utilisés comme armes de chantage politique. Là, c’est très clair. Et il se trouve que votre pseudo « étude de New York City » est, en réalité, d’origine russe… Si c’était vraiment une étude légitime et crédible, pourquoi en maquiller l’origine ? Les savants russes ont honte de leurs travaux ?

    • il est prévisible que de 30/40? ans nos métabolismes pourront subir plus de radiations sans dommage.
      Comme le signale Robert, outre la faune, il y a beaucoup de gens qui se sont réinstallés à tchernobyl depuis belle lurette , qui mangent de leur potager…

      En revanche, pour les végétariens anti viande, vous pouvez arr^ter de manger du poisson du pacifique (sachant que celui de la baltique récupère les munitions de WW2 plus les sous marins russes coulés et nos antibiotiques)

      : pas la viande qui provient de pâtures bios

    • @Robert Marchenoir :

      Je vous remercie de constater que vous n’avez aucun argument à opposer à l’ensemble des éléments que j’ai apporté et que vous n’avez pas pris la peine de lire.

      Vos propres affirmations à tous niveaux ne reposent sur rien, sauf votre croyance prométhéenne, votre suffisance et votre croyance que la technique pourrait éternellement compenser le manque de la vertu humaine.

      Pour oser qualifier les centrales atomique de fleurons technologique, à l’heure de la théorie d’univers bi-métrique, des centrales à fusion impulsionnelle aneutronique ou encore des travaux sur l’antimatière, il faut vraiment avoir 50 ans de retard sur la physique fondamentale actuelle..

      Une centrale atomique est une technologie militaire de production de plutonium pour la fabrication des bombes atomiques. C’est une technologie instable, non techniquement maitrisée ou maitrisable, qui fut développée pour gagner la guerre contre le Japon pendant une période ou la toxicité de la radioactivité ne fut pas découverte.

      Une centrale atomique n’est qu’une vulgaire machine à vapeur, inventée dès l’antiquité.

      @sassy2 :

      L’Homme transhumaniste que vous appelez de vos voeux ne serait plus un Homme, mais une machine.

      Par ailleurs dans mon précédent commentaire j’ai évoqué l’Institut Belrad qui ne constate pas de diminution de la mortalité et des maladies parmi les populations humaines dans les zones contaminées par Tchernobyl en Biélorussie.

      Comment pourrait-il en être autrement, puisque la radioactivité émise par Tchernobyl sera présente dans la chaine alimentaire ainsi que dans l’environnement pendant une durée encore très supérieur à la durée d’existence de l’espèce humaine ?

    • la région de Tchernobyl est devenu un parc naturel parmi les plus giboyeux au monde. c’est un fait incontestable

      c’est le métabolisme qui s’est adapté de lui même (sans eric shmidt google)

    • Dans ce tweet que vous sourcez, on trouve cette image

      https://pbs.twimg.com/media/C7eJbMgW4AA7o2O.jpg

      où CG est cité (n°63).

      En revanche, je ne partage pas votre point de vue sur le « very rare »… Il s’agit d’un journaliste de gauche… Rien qui ne sorte de l’ordinaire.

    • Oui je sais, j’avoue que c’est en tant que labrador que je rapporte ce tweet.
      Suis tombé dessus en suivant/espionnant ma (notre?) maîtresse

      very rare car c’est quand même une pépite:
      l’épreuve d’économie au bac du XXIième siècle en France (un sujet cher à M Netter)…

      Il est pourtant instruit et féru d’histoire, mais il démontre avec cette saillie, qu’il est autant à la ramasse en économie… qu’un journaliste du Monde
      comme 90%? de la classe politique française.
      Il ignore en effet que l’épreuve de bac en économie est équivalente à un examen d’entrée chez les khmers rouges. C’est donc sûrement un compliment d’échouer au bac économie

      enfin suis aussi tombé sur ce tweet
      https://twitter.com/IdLibertes/status/592564638438395906

      C’est une de mes idées clefs.
      Savez-vous que le siège de l’OTAN en europe (CIA) est toujours au même endroit?
      J’ai passé mon temps dans cet amphi, j’ai eu d’excellents professeurs et aussi des professeurs très néfastes, malgré eux. Comme certains agents de la CIA.

      la CIA est une entreprise comme les autres. la politique économique est une politique militaire comme les autres.

      Le graphique. Le débat que j’ai regardé 5min.
      Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement.
      Le débat ne devait avoir lieu pendant 3h que sur ce graphique.
      (plus tard on peut parler d’immigration ponzi mais après en avoir fini avec ce graph).

      Ce graph est la démonstration que des stukas ont bombardé, légalement, les usines du sud de l’europe (39/45 est légale aussi). Et que des français ont laissé faire (comme en 39/45).

      =>fillon le pen doivent refuser une durée de 3h
      trump l’a fait.
      en disant que les tirades de 7minutes de l’hystrion macron n’apportent rien

      =>ils doivent refuser de parler de certaines questions dilatoires ou stupides en arguant que ce n’est pas prioritaire. répondre en une phrase bien sentie de 140 caractère et se taire.
      trump l’a fait.

      Enfin j’ai parlé ici de Perot , qui avait prévu l’avénement d’internet dans la démocratie mais peut être pas twitter.
      Perot présentait des graphiques.
      j’avais 17ans cela m’avait marqué. aujourd’hui il devrait y avoir des tablettes powerpoint etc…

      =>il faut ressortir ce graphique et ne parler que de ça.
      Ignorer 90% des autres questions en séchant systématiquement l’auditoire.
      (même pour négocier une transition monétaire ou rénovation de l’euro)

      L’election de trump est malheureusement peut être plus importante pour la F que celle du Président francais.
      Nous pouvons juste perdre 5ans supplémentaire. L’Allemagne est coincée de toutes façons.

      Trump a changé les règles du débat et a su démontrer à l’électorat l’utilité et la rationalité de le faire à ce moment.
      Ce faisant il s’est révélé comme le chef d’Etat.
      Fillon et lepen n’ont pas encore envie de gagner.

  4. Personne ne parle du report des voix pour le deuxième tour..
    Fillion éliminé au 1 tour quelle vas etre la consigne de vote de LR???
    Voter Macron? Voter Le Pen? ou pas de consigne!
    Les « Hamonistes » se reporteront t’ils tous sur Macron, et les « Melanchonistes » et les « fillionistes »
    Je ne pense pas que MLP passe mais ce seras très serré

    Répondre
  5. Bonjour Monsieur Netter,
    j’apprécie beaucoup vos analyses mais peut-être vous faudrait-il éviter
    trop d’humour sacarstique qui vous fait parfois écrire le contraire
    de ce que vous souhaitez nous faire comprendre : par ex.
    « …Jean-Louis Nadal, son président, saura être impartial. » ou
    « …on peut être sûr qu’Eliane Houlette procureur du Parquet National Financier va invoquer la séparation des pouvoirs… ..(et elle)saura faire preuve avec Bruno Le Roux de la même impartialité… ».
    L’humour à propos de soi passe toujours très bien et il est susceptible d’être mal compris
    quand il s’agit des autres dans le cadre d’un propos sérieux, sauf pour initiés, ce que nous ne sommes pas tous
    ni toujours.
    Loin de moi l’idée d’être donneur de leçon. C’est simplement une suggestion amicale pour augmenter l’impact de vos chroniques.
    Merci pour vos analyses.
    Bien cordialement,
    Philippe Lecomte

    Répondre
    • il y a un bon sur les forums de latribune.fr: elu_ps
      tout en finesse, même très vicieux, on ne sait parfois pas vraiment dire si …

    • Idem. Bien qu’appreciant l’ironie, je n’etais pas sûr parfois.

  6. D’un coté ça sent le fric, de l’autre l’identification ethnique, et il y en a un qui souhaite changer les principes profonds de la République Française et même si le sujet économique n’est pas vraiment abordé dans le détail… ils se sont tous pris un claque en communication par Jean Luc …

    Cela ne reste que mon point de vu…

    les Français ne votent pas un programme car trop peu l’ont…, le lisent, le comprennent mais l’homme qui parle…

    Répondre
  7. « Jean Luc Mélenchon nous a rappelé le Georges Marchais de la grande époque. »

    Marchais avait plus d’humour !

    Répondre
    • C’est vrai, mais Georges Marchais s’était élevé contre l’immigration et ce sont ses successeurs, les apparatchiks progressistes, qui sous Mitterrand ont trahi « la classe ouvrière » pour un canapé chez les bobos. C’est là qu’ils ont perdu le vote populaire.

  8. F. Fillon à le programme le plus cohérent depuis 30 ans. C’est un fait. En revanche,en temps qu’homme c’est un bon lieutenant. Ce ne sera jamais un général. Face aux attaques multiples il eut dû adopter un comportement plus offensif et une posture de chef. Il s’est enterré tout seul à force d’excuses et a finalement créé seul son personnage de bouc émissaire. René Girard à parfaitement décrit ce phénomène et le candidat Fillon s’est parfaitement inscrit comme le bouc émissaire de cette campagne électorale délétère. Il n est pas exclu comme le soulignait – non sans humour et réalisme – Charles Gave, que finalement Hamon renonce et fasse un pied de nez aux socialistes qui l’ont laissé tomber avec fracas. Il donnerait alors un boulevard à JL Mélenchon qui viendrait sérieusement gêner E. MACRON. Peut-être assisterons nous à un duel Mélenchon – Le Pen : le duel des extrêmes. Mais pour le coup nous serons sûr d’une chose : la France pourra tomber plus bas. Sauve qui peut …

    Répondre
    • La France tombera plus bas. Je ne vois pas l’ombre d’un espoir nulle part. Chacun pour sa peau, et tant pis pour notre identité. Mieux vaut être vivant sans identité qu’être mort.

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *