FavoriteLoadingAjouter aux favoris

image_pdf

Ainsi donc nous allons avoir un deuxième tour Le Pen/ Macron, et pour moi c’est de loin le résultat le pire parmi la palette des possibilités.

Tout d’abord, il entérine la disparition des partis politiques classiques qui avaient dominé la vie politique française depuis 1975. Gaullistes, Sociaux Démocrates, Chrétiens Démocrates… tout ce beau monde  est en train de rejoindre dans les poubelles de l’histoire les royalistes, libéraux, radicaux, communistes qui avaient dominé le paysage avant que ne naisse cette nouvelle «élite» qui à  son tour est en train de passer à la trappe.

Certes, je ne vais pas pleurer sur l’implosion de ces deux partis, devenus de remarquables ramassis d’incapables, mais néanmoins,  cela laisse le pays dans un vide institutionnel quelque peu inquiétant. Certes nous aurons un Président, mais avec quelle majorité va-t-il gouverner ?

L’inquiétant est que  dans ce vote vont s’affronter deux camps que tout oppose.

D’un coté, nous avons les partisans du retour de la notion de la «France d’abord» et l’on a déjà constaté la puissance de cette idée  aux USA, en Grande-Bretagne voir en Chine, et de l’autre nous avons le représentant quasiment caricatural de l’homme de Davos pour qui la France n’existe pour ainsi dire pas tant il est enamouré de son rêve européiste et internationaliste.

De plus, cela laisse et les partisans de monsieur Fillon et ceux de monsieur Melenchon en complète déshérence de candidats … ce qui veut dire qu’à peu prés un Français sur deux va être dans un état de fureur totale.

Et la colère est mauvaise conseillère.

Honnêtement, je ne vois pas les électeurs de l’extrême gauche voter pour un ancien employé d’une banque d’affaires aussi prestigieuse soit elle et qui de plus aurait «essayé de casser le code du travail au profit des grandes multinationales » avec la Loi El Komry.

Qui plus est sa gestion des affaires Numéricable et Alstom les a déjà amené à se poser des questions sur qui en cas de conflit le Président favoriserait . La réponse ne semble pas être : «les petites gens».  Enfin, les «candidats sérieux» n’ont cessé de dire que les programmes de monsieur Melenchon et de Madame Le Pen étaient les mêmes. Voila un commentaire que certains risquent de regretter.

Ce qui veut dire que je doute que l’évocation du danger fasciste ait le même succès que par le passé et cela d’autant plus que les candidats d’extrême gauche vont s’opposer partout aux candidats  Macronistes lors des législatives. Il sera difficile d’expliquer aux électeurs que de mortels ennemis ils sont redevenus «camarades».

De même, je vois mal les électeurs de monsieur Fillon voter pour celui qui aura été le grand bénéficiaire du coup d’état juridique contre l’ancien premier ministre, monté de toutes pièces comme chacun sait par ceux la mêmes qui ont fait monter Macron au zénith (messieurs Holland, Jouyet etc.…) .

Je vois mal en fait les électeurs provinciaux en manteau de loden vert se précipiter pour voter en faveur du représentant des «bobos»  gauchisants qui n’ont que mépris pour eux.

Cela veut dire que prés des deux tiers de la population française va rejeter -et de façon souvent violente- le nouveau Président à peine sera-t-il élu.

Aux supporters déçus des battus du premier tour vont s’ajouter en effet ceux qui verront leur candidat battu au deuxième tour.

Le nouveau Président va donc commencer son mandat avec plus des deux tiers des Français violemment opposés à lui (ou à elle), ce qui est sans exemple dans l’histoire de la Vème République.

Et juste derrière, nous avons les législatives.

L’organisation gaullo –centriste va voler en éclats. Personne ne va vouloir suivre des généraux qui depuis des années vont de défaite en défaite.

Une partie de la droite va rejoindre Macron en suivant monsieur Juppé, mais une autre partie risque de négocier avec le FN pour se présenter en candidats indépendants « d’intérêt local ».

Ce qui veut dire que dans chaque circonscription nous allons avoir cinq candidats

  • Un Macroniste
  • Un de la gauche romantique
  • Un FN (ou intérêt local soutenu par le FN)
  • Un socialiste essayant de se maintenir.
  • Un candidat de la droite classique.

Je ne suis pas sur que la « discipline Républicaine « puisse fonctionner dans ce cas là .

Cela marchait quand il n y avait que trois candidats, un socialiste, un gaulliste et un FN, et que les appareils des partis avaient la haute main sur les candidats mais tout cela est fini et bien fini.

Qui plus est, à cinq, le jeu devient très, très compliqué surtout avec la présence de candidats d’intérêt local.

En conclusion, je remets ma casquette de financier pour dire que les marchés ont horreur de l’incertitude.

Ce premier tour a considérablement accru ces incertitudes.

Je ne sais pas comment le marché va réagir dans les jours qui viennent, mais s’il montait en Allemagne par exemple, j’en profiterai pour vendre.

Et je ferai le même raisonnement pour l’Euro et pour les obligations françaises.

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faîtes rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

Partager sur

143 Commentaires

  1. Macron ( clone de Hollande ) EST le nouveau PS , Hamon lui a joué les figurants sur ordre de Hollande. La presidentielle est déjà a Macron . Fillon a indiqué a ses electeurs , qu’il faut avant tout sauver leur patrimoine, donc ils voteront Macron au 2e tour . Ceci dit aux législatives , ce sera 1/8 Melenchon (45 sieges ) 1/3 Macron ( donc 130 sieges ) , 1/5 Fillon (110 sieges ) , 1/3 LePen (130 sieges ) .Donc cohabitation forcée avec 240 sieges , c ‘ est insuffisant pour gouverner , d’ ou le recours permanent au 49.3. Cela va tanguer .L euro risque de prendre un coup , face au $ et a la GBP.

    Répondre
    • GOuverner par le 49.3 a ses limites.
      1/ L’article 49-3 ne peut être utilisé que sur un projet de loi budgétaire, ou une fois par an seulement, s’il s’agit d’un autre texte. Le Premier ministre ne peut y recourir qu’après délibération du Conseil des ministres.

      2/ La motion de censure;Si la motion de censure est votée, le gouvernement doit démissionner.

      Donc, je pense que l’Assemblée va surtout s’averer ingouvernable avec une probable dissolution à un point ou un autre.

  2. Vous écrivez : « Cela veut dire que prés des deux tiers de la population française va rejeter -et de façon souvent violente- le nouveau Président à peine sera-t-il élu ». Mais alors peut-on se demander : pourquoi a-t-il été élu si deux tiers de la population est contre lui?

    Répondre
    • Parce que le suffrage universel à deux tours et les institutions de la 5 eme ? Rien de polémique, pour le coup, c’est juste factuel.

    • Parce que les 3/4 des Francais sont contre MLP ?

  3. La virulence des journalistes et politiques vis-à-vis de Marine Le Pen me laisse penser qu’il doit y avoir un fort risque qu’elle soit élue présidente de la république. C’est un véritable dechaînement !

    Répondre
  4. Les pro-Macron deviennent aussi teigneux que les pro- lepenistes et autres pro en tous genres. Hier, j’ai osé dire à un militant qui tractait pour Ken que Macron se montrait trop clivant à la différence de Chirac. J’ai eu droit à un magnifique retour : « Monsieur Macron connaît parfaitement le marketing politique. Et puis qui êtes vous pour dire cela ? Lui au moins sort des grandes écoles. » Et bien avec de tels propos, Macron va avoir droit à une belle planche savonnée. A croire que ceux qui ne sont pas sortis de grandes écoles n’ont pas le droit s’exprimer. Honteux…

    Répondre
    • moi aussi je suis abasourdi par les arguments des pro-macrons:
      – lui il a de l’expérience et de l’instruction; l’expérience et la réussite du quinquennat de Hollande! La visite chez des ouvrières « illettrées », une fine connaissance de l’histoire et des arts: les crimes contre l’humanité en Algérie, pas de culture française et donc c’est un vrai patriote, un mot redevenu à la mode!
      – le vote blanc ou l’abstention favorise Mme Le Pen (argument massue avancé même par les ténors des LR; pourquoi ne pas supprimer le vote blanc et forcer tout le monde à voter et tant qu’à faire pour celui ou celle désigné(e) par les élites!?
      oui Macron connaît parfaitement le marketing politique mais hélas c’est visiblement à peu tout qu’il connaît!

  5. Élection, rite du pharmakon

    Miséreux, crève-la-faim, va-nu-pieds, délinquants… ils étaient recueillis, nourris, logés, choyés puis, le jour venu, promenés sur des chars à travers la ville, exposés ainsi aux lazzis, injures, crachats, coups et cailloux que leurs lançaient les habitants unanimes, et enfin jetés hors de la cité, emportant avec eux toutes ces fautes – les fautes de tous – dont ils avaient été accusés.

    Notre élection présidentielle ressemble de façon troublante à ce rite du pharmakon en vigueur pendant des siècles dans les cités grecques antiques, avec le FN dans le rôle du pharmakos.

    Entre deux élections il participe à la vie de la cité, a des élus, profite de financements publics, etc. Et puis, quand la date du rituel est venue, promené de plateau télé en plateau télé, il est la cible des pires accusations, l’objet du pire mépris, l’occasion d’un formidable défoulement collectif unanime, avant de subir une cuisante défaite, au grand soulagement de tous…

    Jusqu’à la prochaine fois, jusqu’au prochain rituel.

    Mais c’est de moins en moins efficace.

    Et si nous retrouvions la raison ? Et si la détestation du FN cessait d’être l’alpha et l’oméga de la pensée politique française ?…

    Répondre
  6. Je voterai pour Macron. Non par rejet de Mme Le Pen.

    Possiblement un choix générationnel (j’ai 37 ans): j’en ai assez des candidats de droite qui veulent « revaloriser » les petites retraites!! Si le système de retraite est pourri, alors réformez-le! Comment distinguer ceux qui pleurnichent (femmes d’artisans/commerçants/indépendants) de ceux qui ont bossé au noir une grande partie de leur vie? Foutage de gueule clientéliste.

    Voir NDA rallier MLP, les gaullo-étatistes incapables de réformer le pays depuis 1995 voire 1986 si on veut être plus rude, nous expliquer qu’il faut tenir sans appeler à voter Macron (malgré la claque infligée par les français) en vue des législatives, j’en peux plus. Des gens très bien encartés LR ne comprennent pas que dans les semaines ou 5 prochaines années ils seront battus aux législatives par un boulanger ou un chômeur FN n’ayant aucune compréhension du monde. Et encore, je crois que les boulangers pigent ce que c’est que le business ce dont je doute depuis longtemps au sujet du parti dit de droite qui s’oppose par construction au progressisme sociétal et au socialisme égalitariste.

    Que les gens encore malins, s’il en reste à l’UDI (parti dont les français ignorent le nom du président pour 120% de la population) et à LR quitte ce nauffrage intellectuel et moral et vienne grossir les rangs de Macron dont la barque penche à gauche mais qui a clairement reçu le soutien dès le premier tour de centristes et des gens du centre droit. Qu’on clarifie les choses. NKM et Le Maire n’ont plus rien à foutre dans le même parti que de sinistres crétins sécuritaires du sud qui professent le même discours que le FN sans être au fond plus raisonnable sur le plan économique.

    On va vers une recomposition folle. Possiblement salutaire. Au fond on s’en tire bien: le ras le bol des français aurait pu accoucher d’un second tour MLP/Mélenchon. Au final, par dépis mais raison, une majorité de français ont placé en tête un centriste pro-européen vaguement libéral. Par rapport aux autres pays du sud de la zone €, la France fait encore figure d’exception et vraiment en bien.

    Douchez mon optimisme. Mais ne versez pas dans les accusations ad hominem sans piger le mouvement de fond derrière. Je prends un exemple hors fiscalité où Fillon était plus solide : réformer le marché de l’emploi avec flexi-sécurité, mobilité et formation, Macron était sur ce sujet le meilleur et de très loin. C’est pas un des sujets capitaux en France?

    cdlt

    Répondre
    • Moi ce sera un ni-ni. Je ne me reconnais dans aucun des deux candidats.

    • Tout à fait ! Et beaucoup connaissent maintenant Chomsky, et sont en train de se réveiller !

    • Ils ont oublié France 3, France 2, France info sous la coupe du pouvoir  » Hollande »

  7. Il y a quand meme une sérieuse différence de dynamique.

    Il doit vraiment avoir une énorme fracture de territoire (analyse de Christophe Giuly).

    «Sur les chaînes d’information en continu, le parallèle était saisissant : alors que Marine Le Pen se prenait en photo avec les ouvriers, Emmanuel Macron, lui, se trouvait dans une grande salle à moitié vide avec une poignée de représentants du personnel. Et, dans l’après-midi, c’est sous les huées qu’il a été accueilli sur le terrain.»

    http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/whirlpool-le-jour-d-apres-les-salaries-de-l-usine-peu-convaincus-par-les-deux-candidats-938663.html

    http://www.francetvinfo.fr/politique/marine-le-pen/presidentielle-en-visite-a-l-usine-whirlpool-d-amiens-le-pen-a-bien-joue-mais-macron-a-su-riposter_2163022.html

    Répondre
  8. Bonjour à tous et à toutes,

    Je partage cette analyse que peu d' »experts » ont développée dans les médias. Je trouve que vous mettez le doigts sur la vraie problématique de ce scrutin.

    Sachant que MLP avait réservé sa place depuis un bon moment. Je me demande alors quelle paire aurait vraiment fait l’affaire?

    Je voudrais saisir l’occasion de donner mon point de vue sur cette situation.

    Il me semble que la variable la plus clivante de cette élection est le désir de souveraineté (Sortie de l’UE, Euro, OTAN…).

    Il y a d’un côté ceux qui réalisent que la perte de souveraineté commence à être couteuse. Et ceux qui par complicité ou ignorance marquent leur désaccord avec un retour à plus de souveraineté nationale.

    Les mondialistes (Macron en tête) ont cet avantage de prôner la continuation. Ce faisant ils ne prennent aucun risque car ils n’innovent pas. C’est pour cela que Macron et Fillon n’auraient dans tous les cas eu que peu de mal à faire rallier une majorité de leurs électorats respectifs.

    En face d’eux, ceux qui prônent la rupture. En tête desquels MLP. Ce camps est plus divisé car justement il prône une nouvelle orientation politique. En effet, il est difficile quand on veut sortir d’un système aussi vieux de choisir une seule et même porte de sortie.

    C’est pour cela que bien qu’étant dans le camps des souverainistes, Mélenchon et Le Pen sont quasi inconciliables.

    En toute logique une majorité de ceux qui ont voté Fillon devraient se tourner vers Macron. Du côté de Melenchon rien ne dit qu’une majorité de son électorat choisira MLP. Alors même que ça serait le choix le plus logique à la vue du programme électoral de Melenchon.

    Pour rabâcher se que vous dites : le second tour va faire beaucoup d’insatisfaits. Nous sommes en face d’une multitude de blocs quasi incompatibles avec comme source de désaccord principale, la question de la souveraineté.

    Comme vous l’avez rappelé nous ne sommes plus dans un schéma d’alternance mais de rupture. Si cette rupture ne se matérialise pas au niveau institutionnel et politique, je pense qu’elle a déjà pris place dans le ceour d’une majorité de français.

    Si on tient compte du nouvel environnement socio-économique, le duel pour la véritable alternance serait un affrontement MLP VS Melechon. Deux candidats du souverainisme (nouvelle volonté du peuple), dont les programmes diffèrent sur certains points.

    Le duel Fillon VS Macron représente la potentialité d’une alternance classique, celle qui a prévalu jusqu’à présent et qui n’a plus le soutient du peuple.

    MLP VS Macron, n’est pas un duel républicain mais une confrontation pure et dure pour ne pas dire un combat à mort. Les déçus du scrutins, ne seront pas déçu par l’alternance mais bien par un changement radical qui contrevient profondément à leur souhaits.

    Pour conclure je dirais qu’irréconciliable avec elle même la France souverainiste (Mélenchon & MLP)n’aura su imposer la rupture. Avantage est encore donné au « système » de disposer du pouvoir.

    Répondre
    • Macron veut instituer le vote électronique pour 2022, vous imaginez le pouvoir socialiste avec ça dans les mains?
      C’est la dernière que l’on votait en fait.

  9. Bonjour

    tous les commentaires sont intéressants…..

    Pour ma part j’ai foutu le camp du pays…. Je n’ai pas vote a l’étranger….

    Je suis un « gaulois breton » qui a foutu le camp du pays fatigue de voir ses compatriotes se déculotter… et n’avoir aucune c…..lle

    Le General avait compris cela il y a bien longtemps….. Le français est un VEAU….. La France n’est plus la France…. nation en déclin multiculturelle qui a perdue son ame, repere.

    Donc je ne suis pas surpris par les résultats…. le français en bonne c…lle molle a voter pour Macron…. il a menti a ses proches, collègues ou etc….

    Répondre
    • D’accord à 100% avec M. Gave et avec vous, cher compatriote gaulois breton, je ne suis breton que de coeur, et moi aussi je suis parti depuis plus de 10 ans pour le Canada, avec famille et bagages…

    • je ne suis ni breton ni expat, juste frontalier. je pense par contre que vous pourriez etre plus poli dans vos propos; en outre, le fait d etre expat ne fait pas de vous un etre superieur.

  10. Bonsoir,
    Je travaille en tant que Commerciale, sur tout le territoire français, et ce que j’ai pu entendre de ci-de là, le midi dans les brasseries, le soir dans les hôtels, et même, parfois chez mes clients, est bien loin, très loin d’une macron-mania… J’y ai beaucoup prêté oreille, car je m’intéresse à la politique, suis encartée chez Mr Morin, et j’ai déja fait une campgne pour les Municipales en 2014, dans ma ville (où nous avons fait l’Histoire, ce 30 mars 2014 !!!! ) , cela dit, oui, à entendre ce que j’entendais, de partout, dans toutes les régions, je réitère, il n’y avait pas cette Macron Mania ; j’ai entendu du Le Pen : indéniable ! Du Mélenchon : indéniable ; du Fillon « mais quand même il abuse », mais pas tant de Macron que cela…. Alors je ne comprends rien…Et très franchement, il m’est arrivée, aux terrasses de restaus, de cafés, de me faire alpaguer par des « pros Macron », et sur le look, j’ai vu plus de has been pathétiques à qui on aurait filé 100 balles, que de jeunes cadres dans le vent. En revanche, sur les réseaux sociaux, j’ai constaté que bcp de jeunes se sont tournés vers Macron, la Fédération des jeunes UDI de mon département a clairement annoncé la couleur pour le suivre depuis 2 mois, malgrè les « consignes de l’UDi » … En tout cas, l’un comme l’autre, on est dans une belle mouise, et ce qui me fait bondir, c’est que hier matin, (lundi 24 avril), après l’annonce des résultats, encouragés par ce « joli vent », les actions bancaires ont pris en moyenne + 8% en bourse : CQFD….. Ils n’attendent même pas le 2ème tour !!!! Moi, pour info, je n’ai pas lâché Mr Fillon, que j’ai soutenu dès le début de la primaire… Je n’ai pas de rancœur : je regrette le pillonnage dont il a fait l’objet, et certes, son manque de gniak pendant sa campagne, cela dit, je l’admire d’avoir tenu contre vents et marées, malgrè tout ce qu’il a pris dans la figure : complots, trahisons, défections, etc, et là, je dis « Chapeau d’avoir assumé » , et honte à ceux qui l’ont mollement soutenu, et qui aujourd’hui, tels Juppé, lui crachent dessus…. Pour le 2ème tour, je respecte la démocratie, mais ce sera blanc, pour moi, quoique…. àse demander s’il ne faut pas mettre à tout ce petit monde le nez dans son caca, et leur coller les gars de la Marine, vu que de toute façon, ça arrivera un jour, autant le faire tout de suite, et que les médias la ferment ! Mais je manque encore de courage, et surtout, de convictions que je n’ai pas, pour le faire…. mais ça me démange ….

    Répondre
    • Bonsoir
      ni voyez rien de personnel…. Votre commentaire est touchant et lucide…. vous incarnez l’un des problème majeur du Français qui ont conduit la France au déclin et a une lente colonisation…..

      LE FRANCAIS EST UNE C……. MOLLE !!!!

      Si vous relisez ce que vous avez écrit p…. mais foncez voter pour MLP…. Son programme n’est pas parfait mais p….. il faut du changement…. Macron c’est hollande 2.0 c’est continuer a laisser la France devenir une décharge…… Macron c’est reculer pour mieux sauter….. et plus se sera douloureux !!!

      Cordialement,
      un « gaulois breton » qui a foutu le camp du pays fatigue de voir ses compatriotes des déculotter…..

    • Je suis exactement dans le meme esprit que vous ! Ca fait plaisir de ne pas se sentir seul. Je suis vraiment travaillé entre voter blanc et MLP…

      Torturé même…

    • Je vous comprends, surmonter 40 ans de lavage de cerveau en 2 semaines c’est difficile. Je suis fils d’immigrés et je me contrefous que Le Pen soit raciste, réac etc. ma seule hésitation concerne mes sous à la banque en cas de victoire de Le Pen (effondrement de l’euro sur les marchés).

    • @Agree to disagree
      L’€ est passé de 1.35$ en 2014 à 1.10 aujourd’hui. Si il était à 1$, ça serait probablement mieux.
      De plus, apparemment Dupont Aignan est en négociation avec MLP, elle adoucira peut être son programme éco

    • @Agree_to_disagree,

      Une des possibilites pour donner un peu de protection a son epargne est d’ouvrir un compte en francs suisses a la « Banque Internationale a Luxembourg ». Vous pouvez ensuite simplement faire un virement (transfert SEPA) depuis votre banque française. Et voila! Vos euros sont devenus des francs-suisses.

    • @Xavier
      C’est pas faux, de toutes façons même si l’euro n’explose pas il aura toujours des problèmes. Quant au « protectionnisme intelligent » de MLP peut être que ça pourrait être favorable aux petits entrepreneurs et artisans ?

    • Je trouve que le protectionnisme intelligent en tant que libéral est un peu comme le viol courtois.
      Difficile à appréhender quand même.

      Si vous voulez favorisez vos entrepreneurs, il est plus simple de la faire à la source en diminuant les impots sur les sociétés, en facilitant l’accès au capital et en allégeant les diverses strates administratives qui font de la vie de l’entrepreneur français un marasme administratif..

      Le problème du protectionisme est que si vous commencez, les autres peuvent aussi faire pareil. Et cela devient un jeu de dupe.

      De plus, cela sous entend que la compétitivité pourrait être résolue par l’Etat là ou nous savons tous que non. L’état est le problême pas la solution.

    • @ TMR

      J’en ai un peu assez de ces Français qui passent leur temps à traiter les autres Français de couilles molles. Vous êtes sûr d’être français ?

      Le comble du culot consiste à s’exiler (sans dire où, d’ailleurs), et à continuer d’insulter à distance les Français qui n’en auraient pas fait autant. Il me semble que lorsqu’on décide de quitter définitivement son pays, on fait preuve d’un minimum de décence et on s’abstient de donner des ordres et des directives à distance. Les oncles d’Amérique arrogants ne sont jamais bien vus, vous savez.

      Quand on s’exile pour faire fortune à l’étranger, on commence par revenir avec les bras chargés de cadeaux pour la famille. Vous, vous n’êtes pas encore revenu que vous hurlez sur le monde à distance. On sent bien que l’émigration est une chose toute nouvelle, pour les Français.

      Enfin, vous franchissez une frontière supplémentaire dans le culot, si c’était possible, en engueulant les gens à distance au prétexte qu’ils ne voteraient pas pour Marine Le Pen. Vous êtes gentil : ce n’est pas vous qui subiriez les conséquences d’une victoire de Marine Le Pen, il me semble… Les conseilleurs qui hurlent le plus fort sont ceux qui n’ont pas de billes dans l’affaire.

      Quant à votre affirmation selon laquelle voter pour Marine Le Pen serait le signe qu’on a des « couilles », il vous reste à en faire la preuve. Pour l’instant, vous vous contentez de déclarations péremptoires et méprisantes. Votre attitude me paraît directement à l’origine du « déclin » de la France que vous faites mine de déplorer. Au fait, fuir son pays, c’est un signe de « couilles » ? Vous voyez, les « couilles », on peut les retourner dans tous les sens.

    • @ TMR

      Je complète mon commentaire : ce que je dis est valable à condition que vous soyez réellement celui qui vous prétendez être, et non un troll venu ici pour semer la dissenssion et monter les Français les uns contre les autres. Un troll russe, par exemple.

      Car ce que vous venez d’écrire obéit scrupuleusement aux pratiques des trolls du Kremlin : insulter les Français pour les démoraliser, attiser leurs querelles, les dresser contre leur gouvernement, et finalement affaiblir la France au profit de la Russie.

      Russie pour laquelle travaille Marine Le Pen. Marine Le Pen pour laquelle vous nous ordonnez de voter, faute de quoi nous serions réputés de « ne pas avoir de couilles ». Oui, vous parlez exactement comme un troll professionnel du Kremlin. Même si vous n’en êtes pas un.

  11. Bonsoir,
    je pense que Macron sera élu par crainte des Français dans une sortie de l’euro.
    En occident, il existe une inadéquation entre le vieillissement inattendu de la population non budgétisé et la chute des bénéfices des entreprises en rapport avec des réglementations crées pour garantir la sécurité des consommateurs.
    Cela ne tient pas sur un plan investissement avec un système santé/retraite âge moyen décès 80 ans et un bénéfice qui part de 1 pour finir après charges à moins de 0,2, le tout se dégradant progressivement avec le temps.
    Les Allemands ont trouvé temporairement la solution en taxant la consommation sans toucher aux réglementations. L’étape suivante sera une régression des droits, afin de réduire les coûts liés aux réglementations. On aurait préférer voir des gens moins libres d’une certaine manière mais mieux payés. Je crains qu’au final, on obtienne des gens mal payés avec pas beaucoup de droits. Si j’ai raison, on se dirige vers une dictature et la vraie liberté dans les jours à venir sera à ceux qui auront les moyens de l’acheter.

    Répondre
    • Certes. Mais si il fait un mauvais score (moins de 60) ca pourrait etre quand meme interessant

  12. Macron a été élu grâce aux Français de l’étranger et aux étrangers de France. Voilà sa caractéristique.

    Répondre
    • Apprécions aussi la campagne de presse sur le thème « les ploucs et les culs-terreux votent Le Pen, les gens instruits et cultivés et distingués votent Macron »…
      J’ose espérer que vous vous identifiez à ceux-ci et non à ceux-là ? Vous voterez donc comme eux ?
      On ne nous épargnera aucun boniment…

    • Ficelle déjà usitée pour le Brexit et surtout Trump. ie les électeurs de Trump sont des culs terreux etc etc

    • Et pourtant elle tourne …

      C’est un fait, électeur urbain vs rural, diplômé vs non-diplômé …

      Aux USA, le mode de scrutin favorise la répartition géographique, en France c’est suffrage universel.

      Curieux de voir ce que Macron pourrait donner comme « Président de la République »

    • Qu’est qu’on en a foutre d’être des ploucs et des culs-terreux. C’est sûr qu’aucun de ces germano-pratins qui veulent l’ouverture des musées le dimanche mais la fermeture des magasins de bricolage ne s’est jamais levé à 5h du mat’ pour mettre leurs mains de princesse dans la terre.

      Nous avons le droit d’être et d’exister, même si ça ne plaît pas à ces gens hors-sol, perchés et intolérants.

      Quant au fait d’être cultivé, c’est parfaitement relatif. De mon point de vue, ces gens sont incultes et ignares. Mais dans leur prétention et arrogance sans limite, ils pensent détenir la vérité unique et universelle. Ce dont je me contre-ficherais si ces idiots intolérants ne détenaient pas le pouvoir.

  13. Une remarque en passant

    Les résultats finalisés qui sortent une heure après la fermeture des bureaux de vote, et qui sont en plus identiques aux sondages, il n’y a que moi qui trouve ça très suspect ?

    Répondre
    • +1

      Tout de suite, j’ai trouvé cela suspect.
      En plus, ils sont en contradiction avec les analyses big-data que l’on peut trouver ici et là.
      Et aussi avec le fait que les macronistes sont bien cachés et que les gens quittent les meetings de Macron, et que les chiffres des meetings de Macron ont toujours largement été sur-estimés.
      Et que la jeunesse vote Marine.
      Et il resterait les vieux qui sont tellement atteint par Alzheimer qu’ils voteraient Macron…
      Et bien sûr le fait que les sondages sont toujours complètement bidonnés.
      C’est vraiment pour ça que je suis resté sur le c** à l’annonce des résultats.

      On sait que bcp de gens se sont faits rayés des listes électorales (de communes de droite).
      Dans les communes de gauche, ils ont eu droit à des bulletins doubles.

      Mais de là à ce que Macron arrive premier…
      Ou que les résultats soient si bidonnés qu’ils sont capables de choisir le pourcentage de votes… Il y a un pas que je n’ose franchir (je ne vois pas comment ils feraient, et ce serait vraiment faire si peu de cas de la démocratie…!), bien que je partage votre suspicion et votre incrédulité.

    • @Boudin,
      Merci de confirmer mes doutes, je n’étais pas au courant de cette histoire de radiations avant de parcourir les commentaires sur ce post. Le site de France Désinfo liste les résultats par département, quand j’aurais un peu de temps libre j’aimerais bien compter moi-même…
      http://www.francetvinfo.fr/elections/resultats/

    • Moi je revendique être plutôt sceptique et complotiste que béat mais j’avoue que planifier le score je n’y crois pas par contre je pressens aussi que les bulletins de vote doubles ont été distribués aux bonnes personnes et que comme par hasard c’est en Alsace qu’on radie à la louche.

      Et puis surtout l’acharnement médiatique est bel et bien piloté depuis l’Elysée comme Sarko avait prévu de le faire contre DSK.

      Pour ce qui est des sondages, le score Macron est celui attendu par contre Le Pen c’est une déception, sans doute que Dupont-Aignan et Mélenchon lui ont sucré quelques voix.

      Par contre je me demande bien qui a voté Macron, ils se cachent bien, appartement ce serait en ville et à l’Est du pays et aussi à l’étranger.

      Au fait, c’est étrange, je ne connais personne qui vote Macron, ses meetings au départ, c’était des milliers de gens, puis après ça a été un bide.

      Tout le monde dit qu’il ne connaît AUCUN électeur de Macron et pourtant le mec claque 24 %.

      J’avoue qu’il y a plusieurs pays dans un pays avec des gens qui ne se fréquentent plus …

    • Et tous les evts positifs concernant Macron ont été sur-médiatisés, diffusés et amplifiés. (C’est dire si il y en avait peu.)
      Au contraire de Fillon dont les evts étaient minimisés, et la moindre mauvaise nouvelle diffusée et amplifiée.

      Une caisse de résonnance déformante.

      Quant aux expats, je pense que si ils ont quitté la France, ce n’est clairement pas à cause d’un ultra-néo-libéralisme mangeur d’enfants. Et pour s’expat à Londres ou à HK qui sont bcp plus liberaux que la France. Bref, les expats qui votent Macron, ça n’a pas de sens.

      Et aussi l’analyse de Christophe Giuly doit prévaloir: aujourd’hui le facteur principal est le territoire. Donc effectivement, il est bien probable que les deux populations ne se rencontrent pas.

      À voir…?

    • Ce ne serait pas la première fois en Europe. En Autriche ils ont dû revoter pour des « irrégularités ». Le score de Wilders aux Pays Bas est étonnamment bas. Et là, c’est très étrange aussi. Le camp du bien peut se permettre beaucoup de choses.

    • @nolife,
      J’ai un ami d’enfance qui a voté PS toute sa vie et s’est décidé (« sans conviction ») pour Macron au dernier moment car il savait que Hamon allait prendre une gamelle. Je pense que vous sur-estimez le nombre de gens qui lisent les programme des candidats au lieu de voter à la gueule du client.

      Quand on y réfléchit bien la victoire de Macron au premier tour allait de soi. Hollande a été élu par défaut en 2012, il n’a fait qu’appliquer la même recette en faisant le vide autour de Macron. Hamon sera la brebis sacrificielle qui va conduire le PS disgracié à sa demeure finale, on s’arrange pour faire exploser Fillon en plein vol, Le Pen est à sa place habituelle d’épouvantail (remember 2002), Mélanchon et Poutou continuent d’amuser la galerie. Quelques lignes rapidement sur le patrimoine de Macron ou ses meetings à moitié vide, histoire de faire taire les critiques sur les médias partisans, et le tour est joué, Macron a un boulevard devant lui. Au deuxième tour il suffit de jouer sur la peur viscérale du FN qu’ils ont bien pris soin d’implanter depuis 40 ans, et voilà ! L’UE et l’euro sont sains et saufs, les marchés flambent, et avec même Trump qui a fini par se coucher, on pourra même continuer à vider le Moyen Orient de sa population pour préparer le Grand Israel !

    • En outre, les fervants gaucho anti-CPE blabla ont voté Merluchon. Donc que Merluchon fasse 20% ne m’étonne guère.

      De l’autre côté, il est certain que la bande à Ruquier a voté Macron. Macron est clairement un vote bobo.
      Idem que un vote vert. D’ailleurs, EELV a disparu et personne ne l’a remarqué. Tout le monde s’en fout des verts (et pourtant, ils étaient au gvt!!! Et ils ont sévit contre la France). Les pastèques sont partis votées Merluchon et les bobos verts pour Macron.

      À propos de ruquier, de la France bobo, macroniste, déracinée, multiculturaliste et mondialiste, je pense que cet article de Nathalie MP est pertinent et représentatif:

      https://leblogdenathaliemp.com/2017/02/28/poutou-un-lutteur-reveur-chez-les-bobos-rieurs/

    • @Xavier

      Tout à fait d’accord que le vote pour Wilders fut étonnament bas. Mais je ne connais pas suffisamment le pays des moulins et des tulipes pour m’exprimer sur ce sujet.

      Idem pour l’Autriche. L’extrême-droite avait gagné, mais la gauche bien-pensante a refusé le vote en trichant elle-même et en dénonçant leurs propres irrégularité (la gauche a toujours refusé la démocratie). Et comme par hasard, un second vote fut organisé et le candidat vert passa… Curieux.

      Cela me rappelle les bouffons de Bruxelles qui disent que les anglais n’ont pas compris le Brexit et qu’il faut les refaire revoter… 🙁

      Mais c’est exactement ça. Les jacobins sont prêts à tricher tant que le peuple ne sera pas rééduqué et continuera à voter mal.

    • Et n’oublions pas les parrainages. Macron n’a eu aucun pb de parrainage. Quid des autres? Rama Yade? Tauzin? On veut me faire croire que l’ectoplasme est plus légitime que Tauzin???? 🙁 🙁 🙁

      Qui est banquier? Qui s’est battu pour la France, littéralement, au sens propre?

      On marche sur la tête. Et pas qu’un peu.

    • Pour les Pays-Bas, Mark Rutte s’est opposé avec force et spectacle à Erdogan quelques jours avant le jour du vote et a donc pu montrer qu’il ne se laissait pas faire comme au bon vieux XVIIème siècle.

    • En passant…
      Au moment de mettre l’enveloppe dans la boîte, je remarque une étiquette : « Secours ».
      Je demande alors à la préposée si il s’agit bien de l’urne de vote, ou d’un extincteur ou d’une trousse première urgence…
      Et la dame de me répondre, en désignant le sol, qu’il y a eu un souci avec la première urne, et que l’on en mis une seconde.
      En regardant la chose, j’ai effectivement vu que la première urne par terre était toujours cadenassée, et qu’il y avait des bulletins dedans.
      Je me garderai bien d’en tirer une conclusion hâtive, cependant, j’aimerais savoir si d’autres personnes ont aussi vécu la chose.
      Autrement, même si j’entends parfois le terme de « bourrer les urnes », physiquement, je ne vois pas trop comment faire, à moins de trouver un moment dans la journée avec juste quelques personnes complices dans le bureau. Ensuite, les résultats affichés correspondent :
      on compte les bulletins, on compte les emmargements, on compte les dépouillements, on relève le(s) compteur(s), difficile de tricher à ce stade.Mais c’est vrai que je trouve quand même curieux ces résultats, les sondages « non officiels » d’avant vote donnaient macron troisième plutôt que premier.

  14. Bravo pour l’analyse du 17 courant, cas n°I donc. Il reste que la démocratie est un étrange univers. La moitié des votants ne paye pas l’impôt et peuvent voter pour la meilleure offre sans aucune limite puisqu’il y a bien des riches. L’autre moitié est issue d’une volonté farouche d’avoir et d’être un patrimoine qui la rend débiteur « logé » taillable à merci. Elle va voter contre l’autre. La caste « des oints du seigneur » en permanence à la passerelle et aux machines, grâce à l’inceste constitutionnel du fonctionnaire politique, règne sans partage et navigue entre les écueils les deux contestataires si français, le papiste blanc et le jacobin rouge. Sans aucune honte la caste promet tout et son contraire depuis 40 ans secondée vilement par les marionnettes des médias pendues au fil des subventions et du statu fiscal. Toutes les largesses de la caste dont son train de vie, égalent toujours des charges décidées à crédit. Les dettes sont telles -et personne n’en parle- que n’ayant plus aucun capital propre il suffira de tirer sur « I.O.U. » pour que l’éventualité d’une incartade personnelle d’un ‘oint du seigneur » et à fortiori d’une victoire blanche ou rouge rappelle la caste au son de ses bardes « gauchistes » pour faire le nécessaire. De Gaulle payait même son électricité au cas où EDF serait hackée.

    Il avait de l’expérience!

    Répondre
  15. Bonjour, M. Gave. D’accord avec vous. Les marchés ont réagi de manière émotionnelle et pourraient changer d’humeur. De plus, le deuxième tour sera difficile. Micron sera affaibli par les abstentionnistes et La Peine sera renforcée par les coléreux.
    Pour la suite, le parti des furieux (La Peine, Méluche, Marteau, Ducon-Teigneux etc) représentant la moitié de l’électorat au moins, je ne vois pas comment le couple Micron-Trognon pourra gouverner et faire des réformes. Attendons-nous à des manifestations bloquantes à répétition. Quant aux législatives, attendons-nous à des salades et des combinaisons multiples qui aboutiront à on ne sait quoi sauf à une division des forces politiques dont rien de constructif ne sortira. Prudence donc….

    Répondre
    • Il va reformer par ordonnance et 49.3 il l’a dit donc il s’en tape de la majorité, Macron sera là pour faire passer les réformes par la force que l’UE souhaite puis s’en ira une fois le job effectué pour aller chercher son cadeau …

      Les Français méritent vraiment macron, faut vraiment être très *** pour n’avoir donné à Lepen que 21% … quant à fillon bon débarras, au moins macron va supprimer le rsi et autre mesure ce qui sera à mon avantage vu que je ne suis plus salarié et vais passer 95% de mon temps en asie, désormais je vais penser qu’à moi les français sont désespérants avec leur morale à la con.

  16. Il m’apparaît que la frénésie anti-Fillon (de connotation libérale) et anti-petits candidats souverainistes (ASSELINEAU et DPA que la presse a couvert de ridicule) nous montrent bien que Marie-France GARAUD et d’autres avaient raison; les médias ont réussi à anéantir les deux idées forces qui peuvent s’opposer à la mondialisation politique (à distinguer de la mondialisation économique et financière laquelle est souhaitable et qui au demeurant existe depuis la nuit des temps). L’Europe dirigée par les « gens de Davos » comme le dit si bien Mr Charles GAVE est bien mise en coupe réglée et « rien ni personne » comme l’avait soutenu Sarkozy n’entraveront cette Marche que l’on nous prépare depuis 70 ans…Il me semble donc qu’un mouvement libéral et souverainiste doit absolument éclore dans les semaines et mois qui arrivent pour Libérer la France.

    Répondre
  17. Je propose une lecture differente:
    Le PS est sur le point de remporter magistralement cette election. Et meme mieux: ils se separent en plus de leur aile gauche (Aubry, Montebourg & Co) qui les enquiquine souvent.

    Pour ce faire, ils ont juste du abandonner leur nom, ca s’appelle En Marche maintenant. Mais c’est un mince sacrifice compare au gain. Tout cela deroule d’un magnifique coup de maitre de Hollande (probablement). Fin politique, il a compris que seules les forces politiques qui ont su proposer une alternance en leur propre sein on reussi a se maintenir au pouvoir dans les 30 dernieres annees. En 95 Chirac s’opposant a Balladur. Puis en 2007 Sarkozy s’opposant a Chirac.
    Cette fois je pensais que Valls allait s’opposer a Hollande mais ca a pris la forme de Macron qui cree son propre mouvement, puis est rallie par tous les cadres majeurs de l’aile sociale-democrate du PS, plus ou moins officiellement.

    Si cette theorie est vraie, on devrait voir pour les legislatives les rangs de EM gonfler avec tous ces ex-cadres du PS.

    Répondre
    • J’abonde dans votre sens. J’ai d’ailleurs écrit à tous mes proches avant les élections en utilisant le même raisonnement, à savoir que voter Macron c’était voter pour Hollande bis, notamment au vu de la majorité qui pourait soutenir Micron au parlement.
      Les français, qui ne réfléchissent souvent pas plus loin que le bout de leur nez, se sont fait avoir. Ce n’est ni la première ni la dernière fois.
      Vous avez aimmé Hollande saisons 1. Vous allez adorer Hollande saison 2.

  18. Voyons ce qui se passe en Espagne et Italie:meme problème,impossible d’élire une majorité gouvernante.Le résultat:on survit en l’état,et on augmente la dette (publique et privée)pour cacher le marasme

    Répondre
  19. mr GAVE : si vous comptez les abstentionnistes alors MACRON ne représente plus que le 1/4 ( et c’est bien payé) des français et le reste contre lui…
    son quinquennat explosera bien avant la fin …

    Répondre
  20. 21.5 % Le Pen à cela on ajoute :
    5 % NDA
    8 % de Fillon
    5 % de Mélenchon
    1 % d’Asselineau
    —————
    42.5 % Au total

    24 % Macron
    7 % Fillon
    3 % Mélenchon
    5 % Hamon
    ———-
    39 %

    Comme le dit le modérateur, en faisant des simulations on se rend compte que Macron n’a pas d’électorat de réserve.

    Je vois mal les électeurs de Poutou, Arthaud … voter l’un des 2 candidats.

    Je vois bien une partie des électeurs de Fillon dont a saboté la campagne se venger et aussi faire passer leur identité avant leur compte en banque.

    Le barrage républicain fonctionnera-t-il ?

    Ce n’est pas acquis et certains risquent de tirer un sale tronche au second tour, tout dépendra aussi du débat.

    24 % c’est bien mais c’est moins que Sarkozy et Royal en 2007 et Sarkozy et Hollande en 2012.

    Son image de banquier lui colle à la peau, la gauche n’ira pas voté aussi facilement pour lui que pour Hollande en 2012.

    La droite est donc « faiseur de Roi », si les Républicains négocient avec le FN pour les législatives, ils peuvent sauver des meubles et apparemment les électeurs de Fillon sont enragés contre le croche-pied qu’on a fait à leur candidat et sont prêts à renverser la table par vengeance.

    Je pense que Fillon aurait du avoir les couilles d’appeler à voter FN et de négocier.

    Répondre
    • Oui, j’ai fais un calcul similaire, partant des hypothèses suivantes :
      Electorat de Fillon : 1/3 abstension, 1/3 Macron, 1/3 Le Pen.
      Idem pour Mélenchon
      1/2 abstension, 1/2 Macron pour Hamon.
      Bon report de Dupont-Aignan et d’Asselineau.
      Ces hypothèses sont certes fragiles, mais pas totalement absurdes à la lumières des commentaires que j’entends depuis 2 jours.
      Dans ce schéma favorable, MLP vire en tête…

    • Fillon à appelé a voter macron car c’est un vendu, il s’en fout de la France, il espère ainsi que ses problèmes de justice soient stoppés, il va sans doute tout vendre et partir vivre en angleterre avec Pénélope vu que lui n’aura pas besoin de visa malgré le Brexit.

  21. Le principe de la séparation des pouvoirs n’a pas respecté durant la campagne présidentielle pour le premier tour, avec la fuite organisée des informations de la justice vers les media sous l’oeil complaisant de l’exécutif.

    La conséquence est que les français qui ont voté Fillon au premier tour devraient protester contre cette situation en n’allant pas voter au second tour.

    Décevant que Fillon n’ait pas dit cela plutôt que de se rallier pathétiquement à E. Macron cinq minutes après les résultats!

    Répondre
    • Je suis tout à fait de cet avis;
      la manière dont les principaux « chefs » des Républicains, ex chefs plus exactement et sans aucune légitimité dorénavant (Fillon, Juppé), se rallient à Macron est indécente;
      militant des LR et de la prise en compte du vote blanc comme suffrage exprimé, je n’irai pas voter dans quinze jours et … je ne renouvellerai pas mon adhésion à ce parti si rien ne change, à supposer que ce parti existe encore dans quelques mois.

  22. Bonjour M. Gave,
    Malheureusement, je pense que les gens sont endoctrinés par la propagande médiatique et ils n’ont pas la possibilité de penser par eux même. Nous allons probablement subir encore 5 longues années similaires au mandat de M. Hollande. Tout ce que nous pouvons faire, c’est voter tout les 5 ans et même si les résultats ne nous conviennent pas, essayons de nous en sortir personnellement. Vous parlez assez souvent des monnaies et de leurs taux de change. Il y a pas si longtemps, vous évoquiez l’achat de livre sterling par de l’euro. Il y a aujourd’hui une hausse de l’euro par rapport au dollar. Selon vous, que faut-il faire, jouer sur le marché des changes (Forex) ce qui est très risqué avec les effets de levier? Y a t-il un autre moyen?
    Merci

    Répondre
  23. Question pour M. Gave ou autres spécialistes des marchés:
    La perspective d’un éclatement de l’Euro est-elle haussière ou baissière pour cette devise ?
    Si ce sont les pays « du club med » qui le quittent, peut-on s’attendre à ce que l’Euro monte ?

    Répondre
  24. La démocratie, je croyais que tout le monde devait en être content puisque par principe c’est tout le peuple qui a le pouvoir et maintenant vous me dites qu’à cause de la démocratie, plus personne n’est satisfait. La démocratie, ce D-ieu qui a échoué écrivez un libéral américain.

    Répondre
    • La démocratie représentative est délétère. Faites un tour d’horizon des démocraties représentatives. Partout les politiciens de gauche divisent pour régner, attisent les tensions et les haines, détruisent les cultures et la liberté.
      Un pays isolé semble résister. Bien que sa classe médiatico-politique ne vaille guère mieux, la Suisse semble résister à la pourriture. Sa potion magique ?
      La démocratie directe.
      Le débat politique n’y consiste pas à parler de Macron, Fillon, Le Pen, Mélenchon etc, mais des sujets politiques.
      Quand le parlement Suisse passe une loi, ceux à qui elle déplaît, s’ils sont assez nombreux, demandent un référendum contre cette loi (référendum-véto).
      Avec deux fois plus de signataires, on peut même faire rédiger une loi et la faire soumettre à référendum.
      Dans un tel contexte, les personnalités politiques importent peu.
      C’est une révolution sans tambour ni trompette ni effusion de sang. Quelques amendements à nos institutions.
      Mais comment nos politiciens se saborderaient-ils ?
      Marine Le Pen s’y est engagée. Je la crois honnête.
      S’il y a 10% de chance pour qu’elle y parvienne, cela vaut la peine de l’élire – foutu pour foutu…

  25. Dans un pays où environ 40% des parlementaires sont membres de la fonction publique, il ne faut pas espérer pouvoir faire des réformes dans la sérénité.
    La France n’a jamais procédé à des réformes que dans la violence (1789, 1830, 1848, 1870, 1945, 1958, 1968…….)
    Il n’y a plus qu’attendre un drame.
    C’est triste pour un beau pays comme le nôtre
    Il suffirait de décréter, comme dans d’autres belles démocraties, qu’un membre de la fonction publique qui veut exercer son mandat d’élu doit démissionner définitivement; comme les militaires…….

    Répondre
  26. Nous constatons que l’histoire de France a forgé des atavismes qui expliquent encore très bien les différences territoriales des votes.

    Les guerres entre protestants et catholiques expliquent la dominante Macron dans l’Ouest de la France.

    Fillon est sur l’Axe Lutèce (Paris) Lugdunum (Lyon), soit les deux premières villes gauloises puis romaines qui constituent l’axe atavique réel du peuple galo-romain autochtone dont le vote confirme encore l’existence + le Val de Loire terre de flux, orléanaise et Britannique + l’Auvergne qui fut un des premiers royaumes des gaules.

    Marine le Pen domine l’axe français (Paris-Lyon) normalement dévolu à l’UMP, mais il ajoute aussi l’axe occitan (ce que l’UMP a toujours peiné à réaliser)

    Mélenchon domine le Sud de la France, terres des templiers et des franc-maçons.. donc rien de plus normal que le discours de Mélenchon raisonne ici plus qu’ailleurs + le Limousin marqué par le communisme depuis la seconde guerre mondiale et une vraie précarité économique.

    Le vote ethnique profite à Mélenchon (Marseille..), Hamon (Trappes dans les Yvelines..), mais bien moins qu’attendu à Macron, preuve que le vote musulman et africain se développe pour le FN du fait de la convergence relative des moeurs (contre le mariage homo etc.) et pour l’indépendance nationale des pays d’Afrique…

    Par ailleurs il y a tout de même des résultats étranges, notamment dans les Hauts-de-Seine, à Paris ou en Vendée.. qu’il faudrait recouper avec l’usage des machines de vote électroniques.. qui semblent avoir encore été utilisées pour 1 million d’électeurs et par lesquelles le soupçon de fraude électorale est évident, puisque c’est la seule raison de dépenser des millions pour installer ce type de machines…
    De Villiers les avait dénoncé en Vendée, mais cela ne l’a pas empêché de continuer lui-même à voter sur ce type de machines !
    La Vendée basculerait pour Macron, ce qui démontre soit le recule des atavismes issus du génocide vendéen par la république et l’intégration atavique de la Vendée à la métropole nantaise, soit un trucage des votes..

    Dans le contexte électif actuel à deux tours nous aurons aux législatives une explosion des triangulaires et quadrangulaires, puisque le FN dépasse les 12.50% des voix nécessaire pour un maintien au second tour, dans un nombre impressionnant de circonscriptions.
    Notamment en Ile-de-France où le FN n’était jusque là jamais parvenu à dépasser les 12.50%.
    Dans les Yvelines par exemple nous aurions une quadrangulaire qui ferait élire En Marche de Macron au deuxième tour avec 28% des voix seulement.

    Avec 25 ou 30% des voix au second tour l’Assemblée Nationale serait donc dominée par En Marche avec une opposition FN. La disparition de l’UMP serait possible.

    Nous vouons donc bien que le peuple vient d’instaurer la proportionnelle intégrale et que la république doit maintenant en prendre acte en modifiant immédiatement la constitution.

    Ce cirque anti-démocratique n’a que trop duré et les oligarques de l’UMP (Sarkozy, Juppé, Fillon) qui ont par orgueil empêché Hollande d’instaurer la proportionnelle intégrale, en paient maintenant le prix par leur propre disparition.

    Que les députés UMP prennent une étiquette En Marche (notamment en Ile-de-France) ne changera rien au problème et ne garantirait même pas qu’ils soient élus (puisque on a bien vu le report de voix du FN sur l’UMP aux régionales au second tour en Ile-de-France).

    Il faut cesser les calculs politiciens et instaurer la proportionnelle intégrale sans seuils ni prime majoritaire.

    Ainsi l’UMP et le FN pourront fusionner, en expurgeant de ces deux partis les oligarques socialistes(Juppé, Estrosi, NKM,) qui n’ont rien à y faire et qui peuvent rejoindre Macron, tout en expurgeant du FN tous les mouvements extrémistes que seule le régime électif actuel oblige à conserver au sein du parti pour éviter qu’ils ne créent des partis politiques dissidents..

    Et à la présidentielle, le deuxième tour illégal car illégitime n’est pas lui-même nécessaire, il faut forcer Mélenchon, Macron, Fillon et Le Pen à travailler ensemble à l’Elysée avec une Assemblée du pouvoir exécutif et une présidence annuelle tournante comme en Suisse, car la proportionnelle intégrale est aussi possible et nécessaire à l’Elysée.

    Répondre
  27. 2007, les médias étaient pro Sarkosy : Sarkosy élu
    2012, les médias étaient pro holland : Holland élu
    2017, les médias sont pro Macron : Macro sera élu.

    Le grand Charles avait raison, les français sont des veaux.

    Répondre
    • « La télévision (…) fait courir un danger très grand aux différentes sphères de la production culturelle, à la vie politique et à la démocratie.  »
      Pierre Bourdieu, sociologue

      « Au cours delà 2eme moitié du XX eme siècle, la TV est devenue le processus d’individuation psychique et collective de référence, et c’est ainsi que s’est installée la télécratie »
      Bernard Stiegler, philosophe

    • Les médias n’était pas dans un tel état de déliquescence lors de ces précédentes présidentielles. On leur reconnaît très peu de pertinence ces jours-ci. Je doute que la petite bande médiatique mainstream se la joue aussi allègrement cette fois.

    • Les médias n’étaient pas dans un tel état de déliquescence lors de ces précédentes présidentielles. On leur reconnaît très peu de pertinence ces jours-ci. Je doute que la petite bande médiatique mainstream se la joue aussi allègrement cette fois.

    • En 2007, les médias étaient pro-Ségolène. Sarko était conparé à Pétain.

    • Boudin

      25 avril 2017

      En 2007, les médias étaient pro-Ségolène. Sarko était conparé à Pétain.

      ———-

      2007, plus grosse (large) audience : TF1.
      Souvenez-vous des relations entre Sarko et TF1 à l’époque.

    • Vous êtes en train de dire que, en 2012, TF1 n’était pas pro-Sarko??…..

      Les supermarchés ont toujours financé la gauche et le BTP la droite. Nous sommes donc à iso-conditions.

      Quant à 2007, il faut se rappeler de l’agressivité dont Sarko était l’objet. Pas uniquement verbal – il était même physiquement agressé par les gauchos sur les plateaux télés. C’était sidérant.
      Rappelons-nous aussi de Yasmina Reza qui publia «L’aube, le jour, le soir ou la nuit», qui était la Mehdi Meklat de l’époque (mais avec de vraies aptitudes), se faire lyncher et violemment ostraciser (de façon proche à celui de l’auteur du «Livre noir du communisme»); elle-même n’en revenait pas et ne s’y attendait pas.

      Quant à Ségo, je me souviens très bien que la campagne de propagande en sa faveur a commencé au cours du premier semestre 2006. Je me souviens des couvertures des journaux, avec sa photo en couverture, avec écrit en dessous «Et si c’était elle?», ou «Et si c’était une femme?», etc., et en train de me dire «Mais c’est qui??». Ah, la femme du premier secrétaire du ps. Énarque. Et quoi d’autre? Ministre de l’éducation? Je ne l’avais pas vue passer. Et ce fut la première campagne Obama-Macron: après une occupation de la scène politico-politicienne par des animaux politico-politiciens (Chirac, Mitterrand, VGE…), nous assistions à la naissance du premier ectoplasme. Elle ne dit rien pendant toute la campagne. Elle fut portée au nue, pendant que Sarko était villipendé. Et voilà une inconnue candidate du ps… Et vint le débat…. Elle l’a ouverte et s’est mise à parler. OMG. C’est clairement là que Sarko l’emporta. Toutes mes connaissances gaucho n’en menaient pas large après. Sauf pour marmoner avec dépit «Ségolène…. euh oui… bon…».
      En 2007 Sarko a gagné en mobilisant des abstentionistes de droite, et grâce à Sego qui a créé de l’abstention à gauche.

      En 2012, avec sa trahison (un peu moins visible que celle de Trump, mais quand même nette et bien réelle), une partie de la droite s’est démobilisée, et une autre partie s’est portée sur Hollande par mécontement. Et la gauche se mobilisa bcp plus avec un candidat à peine meilleur que sa femme.
      Bref.

    • ce qui est particulièrement cocasse est que le CAC se comporte comme si nous sortions de l’euro (fuite devant la monnaie)

      en fait je pense que c’est aussi lié à un acheteur de volatilité dont on a parlé la semaine derniere qui est en train de déposer le bilan

    • En tout cas l’€ remonte, je pense plutôt qu’on avait eu peur d’un Le Pen – Mélenchon et que par l’ampleur de l’avance de Macron les marchés jubilent et donc les marchés actions remontent, les marchés obligataires aussi, la devise aussi !

      A noter que quand le « Mélenchon teuton » avait quitté le gouvernement Schröder, la bourse de Francfort avait pris 6 %.

  28. Nous constatons que l’histoire de France a forgé des atavismes qui expliquent encore très bien les différences territoriales des votes.

    Les guerres entre protestants et catholiques expliquent la dominante Macron dans l’Ouest de la France.

    Fillon est sur l’Axe Lutèce (Paris) Lugdunum (Lyon), soit les deux premières villes gauloises puis romaines qui constituent l’axe atavique réel du peuple galo-romain autochtone dont le vote confirme encore l’existence + le Val de Loire terre de flux, orléanaise et Britannique + l’Auvergne qui fut un des premiers royaumes des gaules.

    Marine le Pen domine l’axe français (Paris-Lyon) normalement dévolu à l’UMP, mais il ajoute aussi l’axe occitan (ce que l’UMP a toujours peiné à réaliser)

    Mélenchon domine le Sud de la France, terres des templiers et des franc-maçons.. donc rien de plus normal que le discours de Mélenchon raisonne ici plus qu’ailleurs + le Limousin marqué par le communisme depuis la seconde guerre mondiale et une vraie précarité économique.

    Le vote ethnique profite à Mélenchon (Marseille..), Hamon (Trappes dans les Yvelines..), mais bien moins qu’attendu à Macron, preuve que le vote musulman et africain se développe pour le FN du fait de la convergence relative des moeurs (contre le mariage homo etc.) et pour l’indépendance nationale des pays d’Afrique…

    Par ailleurs il y a tout de même des résultats étranges, notamment dans les Hauts-de-Seine, à Paris ou en Vendée.. qu’il faudrait recouper avec l’usage des machines de vote électroniques.. qui semblent avoir encore été utilisées pour 1 million d’électeurs et par lesquelles le soupçon de fraude électorale est évident, puisque c’est la seule raison de dépenser des millions pour installer ce type de machines…
    De Villiers les avait dénoncé en Vendée, mais cela ne l’a pas empêché de continuer lui-même à voter sur ce type de machines !
    La Vendée basculerait pour Macron, ce qui démontre soit le recule des atavismes issus du génocide vendéen par la république et l’intégration atavique de la Vendée à la métropole nantaise, soit un trucage des votes..

    Dans le contexte électif actuel à deux tours nous aurons aux législatives une explosion des triangulaires et quadrangulaires, puisque le FN dépasse les 12.50% des voix nécessaire pour un maintien au second tour, dans un nombre impressionnant de circonscriptions.
    Notamment en Ile-de-France où le FN n’était jusque là jamais parvenu à dépasser les 12.50%.
    Dans les Yvelines par exemple nous aurions une quadrangulaire qui ferait élire En Marche de Macron au deuxième tour avec 28% des voix seulement.

    Avec 25 ou 30% des voix au second tour l’Assemblée Nationale serait donc dominée par En Marche avec une opposition FN. La disparition de l’UMP serait possible.

    Nous vouons donc bien que le peuple vient d’instaurer la proportionnelle intégrale et que la république doit maintenant en prendre acte en modifiant immédiatement la constitution.

    Ce cirque anti-démocratique n’a que trop duré et les oligarques de l’UMP (Sarkozy, Juppé, Fillon) qui ont par orgueil empêché Hollande d’instaurer la proportionnelle intégrale, en paient maintenant le prix par leur propre disparition.

    Que les députés UMP prennent une étiquette En Marche (notamment en Ile-de-France) ne changera rien au problème et ne garantirait même pas qu’ils soient élus (puisque on a bien vu le report de voix du FN sur l’UMP aux régionales au second tour en Ile-de-France).

    Il faut cesser les calculs politiciens et instaurer la proportionnelle intégrale sans seuils ni prime majoritaire.

    Ainsi l’UMP et le FN pourront fusionner, en expurgeant de ces deux partis les oligarques socialistes(Juppé, Estrosi, NKM,) qui n’ont rien à y faire et qui peuvent rejoindre Macron, tout en expurgeant du FN tous les mouvements extrémistes que seule le régime électif actuel oblige à conserver au sein du parti pour éviter qu’ils ne créent des partis politiques dissidents..

    Et à la présidentielle, le deuxième tour illégal car illégitime n’est pas lui-même nécessaire, il faut forcer Mélenchon, Macron, Fillon et Le Pen à travailler ensemble à l’Elysée avec une Assemblée du pouvoir exécutif et une présidence annuelle tournante comme en Suisse, car la proportionnelle intégrale est aussi possible et nécessaire à l’Elysée.

    Répondre
  29. Je ne vois pas en quoi le FN serait une faillite, en quoi en angleterre et au USA ça se passe mal au contraire.

    La France est un pilier en Europe avec l’Angleterre, ce qu’ils feront les autres devront suivre si les 2 sont en phases, l’allemagne ni pourrait rien, tout le reste c’est du bla bla.

    Dans n’importe quel pays le programme du FN est appliqué, même en australie, les français sont vraiment des ****.

    Macron va tout siphonner, il utilisera le 49.3 a fond donc la majorité il s’en fou et il l’a dit.

    Vous vous posez des faux problèmes, celui qui a compris vote FN, le reste bonne chance.

    Répondre
    • « Macron va tout siphonner, il utilisera le 49.3 a fond donc la majorité il s’en fou et il l’a dit. » Le 49.3 ne peut être utilisé que sur un texte par session (sans compter les lois de finances certes) donc ça limitera le truc.
      En revanche ses demandes de soutien inconditionnel à ses « députés-internet » me semblent très inquiétantes dans une démocratie dont la constitution affirme que « tout mandat impératif est nul ».
      Par ailleurs, l’effondrement économique induit par le programme de MLP ne m’inquiète pas le moins du monde puisqu’il ne sera pas mis en oeuvre (s’il y a de grosses incertitudes sur la nature et la composition de la majorité parlementaire que pourrait réunir EM, il n’y a pas de doute que MLP n’en aurait pas de toute façon).

  30. Bonjour M Gave,

    je partage une fois de plus votre analyse (je devrais dire, je fais mienne votre analyse). Il n’y a pas de quoi pleurer sur des partis moribonds car en décalage complet avec leur électorat.

    Pour le second tour, nous sommes dans une configuration assez simple, qui n’est rendue compliquée que parce que la ligne de fracture n’est pas celle des décennies précédents.
    Il s’agit ici d’un bloc souverainiste contre un bloc mondialiste. Si on fait abstraction des éléments de langage classique anti-FN, les deux blocs sont d’un poids comparable, le 65-35 prévu pour le second tour n’en rend pas compte.
    Le bloc mondialiste, les ODS, hommes de Davos ou parasitocratie, haïssent les peuples et les nations, ainsi que toute forme de groupe constituer qui peut leur faire obstacle (religions, par exemple). S’il parvient à ses fins, la civilisation française en tant que telle disparait. Le dommage est irréversible.
    Le bloc souverainiste, sous l’égide du FN, propose un programme économiste que l’on peut qualifier de fantaisiste. Le crash économique est probable. Mais plaie d’argent n’est pas mortelle, le risque est donc moindre.

    Je rallierai donc MLP au second tour, entre deux maux, il faut choisir le moindre.

    Répondre
    • Le programme du FN c’est ce qu’applique l’australie, le japon et pas mal d’autres pays qui se portent pas mal, le terme fantaisiste est une plaisanterie.

    • @Tom,

      je ne critique que le programme économique du FN, pas le volet souverainiste de son projet.
      Sur le plan économique, le Japon stagne depuis 20 ans et n’est donc pas un modèle. L’Australie, pour sa part, est beaucoup plus libérale, pour son plus grand bonheur.

  31. Le jour de gloire est arrivé! On est sauvés! Tout redeviendra comme avant. Les salariés de la classe médiatique ont bien fait leur travail. Les pouvoirs régaliens restent à Bruxelles, hors de portée des électeurs. Le Gauleiter élu président de la République pour la France d’en haut, gérera l’impôt, distribuera les aumônes à la France d’en bas et pourra poursuivre le remplacement avec une population étrangère qui coûtera moins cher.

    Plus sérieusement, votre analyse semble tout à fait pertinente. Quand les egos seront bien usés, nous assisterons probablement à une recomposition avec une droite nationale dure, un gros centre bobo sciences-po et une gauche marxiste pour pouvoir rêver éveillé.

    Répondre
  32. Fou que personne, sur ce site, ne commente sur le faite que sans l’Euro nous ne serions certainement pas dans cette situation.Vous n’avez donc rien compris people!!!Une bonne dévaluation nous aurait gardé la paix et la prospérité …. Voila pourquoi les gens de Davos sont des criminels

    Répondre
    • Mais vous avez raison . Que voilà une question JAMAis abordée :-))

    • Si l’euro est effectivement un problème, il n’existe que depuis 1999, et les maux français datent de bien avant l’existence de la monnaie unique.

      Si la dépense publique dans ce pays tant en nominal qu’en pourcentage de PIB n’a cessé de croitre depuis 1974 ainsi que les prélavements obligatoires, la dette et le chômage ce n’est pas à cause de l’euro, mais bien à cause des socialistes qu’ils soient de « droite » ou de gauche qui se sont succédés et la prise de pouvoir par l’énarchie.

      Alors oui l’UE est un problème, l’euro est un gros problème, et le plus gros problème de l’euro pour les français ce n’est pas la disparition du FRF mais celle du DM et de la Bundesbank qui était le régulateur de l’ensemble des monnaies européennes et qui par sa gestion orthodoxe empêchait bien des dérives des autres banques centrales.

  33. Pourquoi vendre les marches ? a court terme le rally pourrait continuer. Macron est l’eleve modele de Bruxelles, et Merkel doit etre satisfaite. C’est bon pour les marches Europeens. C’est beacoup trop tot de se positionner en vue d’un bloquage eventuel ou de deceptions sur les reformes qui ne se feront pas.

    Si le marche US ne se retourne pas on a quelques bons mois devant nous.

    Répondre
  34. Bonjour
    Merci M. Gave pour votre analyse !
    J’ai voté alors que je n’avais pas reçu de carte d’électeur mon épouse elle s’est retrouvée radiée sans raison ??? Et n’a pué votée ?
    Que de hasard 😉

    Répondre
  35. Cher Charles,
    Je rejoins votre analyse.
    Le Pen contre Macron, c’est intégrisme nationaliste contre intégrisme supranationaliste, conservatisme radical contre modernisme radical.
    Ça va en faire, des mécontents !!…
    Où cela va-t-il nous mener ?

    Le pire n’est jamais sûr, mais nous sommes mal partis.
    À moins que ce ne soit l’occasion d’un peu de lucidité…
    « Là où croît le péril, croit aussi ce qui sauve. »

    DMB

    Répondre
  36. En fait
    les gens ont eu peur que Fillon ne fasse des réformes Sécu en particulier, les affaires leur ont donnés une excellente excuse pour ne pas voter pour lui, les spin doctors ont fait le reste.
    Macron aura sa majorité mais comme l’expliuque si bien notre hote avec les 2/3 contre lui.
    La France est irreformable pour le moment, tant que les retraires et la secu paieront rien ne se passera (cf. article halluscinant sur contrepoint ce jour)

    Répondre
    • Non mais jamais la France n’a été aussi clivée de mon vivant, ce n’est plus je vote Chirac et avant j’avais voté Mitterrand ou Barre ou Giscard …

      On a une France dans la mondialisation et une autre en-dehors.

      Il y a désormais plusieurs Frances en une et rien ou presque ne les rassemblent politiquement.

      Le centre mou d’une classe moyenne oscillant entre gauche, centre et droite est finie.

      C’est quasi 50-50 entre une France ouverte et une autre fermée et qui ne sont d’accord sur absolument RIEN.

  37. Les institutions permettront à Emmanuel Macron de « diriger » la France. Sinon de la « gouverner ». Théoriquement, selon les intentions prêtées au Général qui, pourtant, de Mostaganem à l’Oural, en passant par la Tchécoslovaquie et le Cambodge, s’est trompé sur à peu près tout.

    Mostaganem en 1958 :  » Le Général s’éloigne du micro. La foule scande : « Algérie française ». Le Général revient au micro et dit : « Vive l’Algérie française « 

    Répondre
    • Quatre ans plus tard,Référendum d’avril 62 à propos de l’indépendance de l’ Algérie:quasiment 91% de oui, favorable…
      Il était donc loin de se tromper tout seul…

    • Le « je vous ai compris » non?

    • Sur tout ?
      Sur l’Europe ? non il avait raison.
      Sur l’Algérie ? non il avait raison, bon débarras.
      Sur La Défense ? Non, il a évité à la France d’être un valet US.
      Sur la ligne Maginot ? non plus
      Sur les divisions blindées ? non plus
      Sur la réconciliation franco-allemande ? non plus
      Sur la Vème République ? Non c’est le seul régime stable.
      Sur les indépendances africaines ? non plus.
      Sur la dissuasion nucléaire ? non plus

      Ca fait quand même beaucoup de points où il fut visionnaire, par contre ses ennemis du style OAS ou libéraux n’ont jamais rien fait si ce n’est se plaindre et ils sont déjà oubliés par l’Histoire alors qu’on cite encore le Général toutes les semaines à la TV.

  38. Merci Monsieur pour vos analyses toujours aussi précises. Pour être dans une équipe locale de campagne de François Fillon je vous confirme le désarroi de nos électeurs qui pour l’instant ne se reportent pas sur Macron mais plutôt sur l’abstention et le FN. Terrible situation, explosive pour notre pays. Et toujours pas de réformes sérieuses en perspective.

    Répondre
    • @un_patriote.
      Fillon qui se rallie à ses assassins, il y a de quoi être désarçonné. Plus que « l’affaire » Pénélope, le décalage entre l’électorat de droite et les états-majors politiques a sans doute pesé lourd.
      Personne n’a l’air de vouloir comprendre que la différence entre les électeurs FN et LR est plus sociologique qu’idéologique.

  39. Je suis très content de la claque que s’est prise Fillon.
    L’emploi fictif de son épouse était moralement archi-condamnable, ses propos sur la justice inadmissible et son entêtement à se maintenir coûte que coûte complètement ubuesque.
    Les électeurs de Mélenchon et Le Pen se repaissent de ce genre de comportement qu’il ne faut tolérer sous aucun prétexte.
    Il a fait perdre son parti et ses idées, et le pays va aussi malheureusement pâtir de son égoïsme.
    Quel gâchis et quel honte pour lui et ses proches soutiens..!
    Macron va être confortablement élu mais effectivement les législatives s’annoncent incertaines pour son mouvement.
    Je lui souhaite de réussir à dégager une majorité claire à l’assemblée, car le défi à relever est immense, à commencer par s’attaquer aux vrais raisons des votes contestataires.
    En cas d’échec, un 2ème tour Le Pen – Mélenchon pourrait très bien être la réalité de la prochaine présidentielle.
    Rien de réjouissant en perspective…

    Répondre
    • Et d’où est venu la torpille qui a coulé la marionnette Fillon ( sans le défendre pour autant ) pour mettre en scène la nouvelle marionnette Macron récemment sortie des ateliers Rothschild ?

    • C’est une blague Le Pen est tout aussi empêtrée que Fillon dans des affaires d’emplois fictifs d’assistants parlementaires.
      Mélenchon lui a été condamné pour détournement de fond public (à un simple rappel à la loi faut pas déconner il est de gauche), il a œuvré à placer sa fille d’abord au CG de l’Essonne puis du Jura, quant à Macron lui il a été redressé à l’ISF tellement la sous-estimation de son patrimoine était patente et il pèse sur lui de lourd soupçon de détournement de fond public pour avoir financer sa campagne avec l’argent de Bercy, et personne ne sait ou sont passés les revenus gagnés chez Rothschild.

      90% des exprimés se sont portés sur des pourris (on peut rajouter à la liste le candidat du PS et NDA employant sa femme comme assistante parlementaire) qui sont juste capable de taper dans la caisse et qui n’en ont rien à battre des français et vous vous focaliser sur le seul Fillon et ses soutiens c’est juste pitoyable.
      On voit bien l’effet de la propagande de nos médias sur nos candidats ou les pourris de gauche sont adoubés par le système quand ceux prétendument de droite sont vous aux gémonies.

      Que ferait donc Macron avec une majorité?
      Il n’a pas de programme autre que de se servir de son passage à l’Elysée pour capitaliser pour son avenir.

    • @bibi Vous avez tout dit. Ils ont voulu la peau de Fillon, ils l’ont eu.

    • Il y a des centaines de parlementaires qui emploient ou ont employé leurs conjointes.
      Par exemple il y a quelques années un certain Hollande avec sa femme Ségolène !!!
      Mais il faut toujours regarder au delà du rideau ! Il y a ce qui se voit et ce qui ne se voit pas ! 😉

    • Ségolène n a jamais été légalement l épouse car l assemblée ne permet pas mari et femme . Fyi

    • « Il a fait perdre son parti et ses idées, et le pays va aussi malheureusement pâtir de son égoïsme. » vous plaisantez, comme si l’ump alias les ripoublicains aurait redressé la France, la bonne blague.

      ps: intéressant la raison du non mariage de hollande avec Ségolène, ça se tient.

  40. Ce qui était réjouissant était, sous couvert de ‘ sursaut républicain’ la galope vers la gamelle tous les politiciens laissés en plan par le résultat. C’était une ruée jusqu’à la semaine dernière, c’est devenu une avalanche hier soir.
    Ca ajoute beaucoup à leur crédibilité et à l’estime qu’on peut avoir pour eux.
    Les Républicains auraient pu et du se mettre en ordre de bataille pour les législatives derrière le programme de M.Fillon, et se projeter dès le début des manipulations vers cette élection quel que soit le résultat des présidentielles. En somme avoir un plan B parlementaire. Trop tard. La culture du chef et l’obsession présidentielle va les couler.

    Répondre
  41. Au passage comment se fait-il que 500 000 ont eu des doublons, étaient-ce des électeurs Macron ?

    Comment se fait-il qu’autant de gens ont été radiés ?

    Comme par hasard en Alsace …
    Grâce aux technologies on peut bien évidemment se « douter » pour qui voteront les gens …
    La France devient une République bananière …

    http://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-ville/2017/04/23/radiations-frustrations-en-mairie

    http://www.dna.fr/edition-de-strasbourg/2017/04/23/les-couacs-des-radiations

    Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine et malgré vous, nous resterons Français, vous avez pu, macroniser la plaine mais notre vote, vous ne l’aurez jamais !

    Et dire que la France DONNE des leçons aux Turcs, aux Iraniens, aux Africains … pour leur démocratie imparfaite …

    Répondre
    • Moi aussi je m’étais fait radier sans aucune raison et de façon unilatérale,
      mais j’ai réussi à me réinscrire en temps et en heure.

      C’est pire qu’une république bananière.

    • Quand vous dites « la France », de quel régime parlez-vous ?

      Sinon, je peux témoigner : j’ai reçu une seconde carte d’électeur dans mon village natale qui n’est pas en Alsace et où je n’habite plus depuis plus de 20 ans.

      Du coup, je songe à poser un recours pour faire annuler le scrutin.

      ET ne faudrait-il pas augmenter les moyens de l’Administration pour avoir un service publique de qualité ?

  42. no life:

    le vote sanction/rébellion de premier tour cette fois-ci a été de voter fillon et DPA (et melenchon)
    car on savait que le Fn était au 2ieme

    Répondre
  43. C’est avec beaucoup d’affection que je vous le dit M. Gave car je ne pourrais jamais vous rendre tout ce que j’ai pu apprendre et m’enrichir en vous lisant mais … vous êtes bien français malgré tout. C’est marrant comme vous sautez à pieds joints quand ça se passe en angleterre ou aux etats unis, mais quand ça se passe en France vous refusez l’évidence. Nous avons une opportunité unique d’en finir avec la dictature européenne, la Fn ayant à de multiples reprises exprime sa preference pour revoir les relations européennes dans le cadre d’accords nouveaux avec des pays similaires. Si nous repassons au franc on risque d’augmenter les taux d’intérêts à 6% ce qui va forcer la mise en faillite de l’état ce qui est bien mieux que tout ce qu’aurait pu proposer fillon.

    D’ou vient cette idee saugrenue que le parlement doit être acquis et soumis. Que la pluralité s’y exprime est une bonne chose par les temps qui courent et surtout pour temperer les positions extremes qui se présentent. Il est grand temps que le peuple qui a depuis longtemps été exclu du parlement y siège à nouveau.

    Et puis cette campagne a été une mascarade. maintenant on va écouter ce que le FN a à dire.

    Marine Le pen est une avocate ce qui après les fonctionnaires et les médecins reste la profession la plus ignarde de l’économie. maus elle va dans le bon sens.

    Répondre
    • Je vous rejoins, Bruno_B. Tout arrive dans une vie. «Ne jamais dire jamais» comme dirait Rastapopoulos dans vol 747 pour Sydney.

      Marine go go go!

      L’ectoplasme, hors de question.

    • L’ectoplasme est en train de dire que il veut devenir le président d’un pays qui n’existe pas.

      ….

      Quatre grands-frères de mon arrière-grand-mère ont donné leur vie pour la France lors de la seconde guerre. Le cinquième avait été envoyé sur la ligne Maginot et donc il en revenut vivant (il fut prisonnier et envoyer dans une ferme de travail en Pologne, où il fut bien traité – les autres étaient dans la marine et ont été tué par Albion – dans la famille, c’est Albion que nous n’aimons pas, et non les Teutons). Son cinquième gand-frère est revenu fou de la guerre d’Algérie. Seul son petit-frère a véritablement survécu du fait de son jeune âge.

      Et tout ça pour quoi? Pour nous dire que la France n’existe pas?

      Le projet jacobin explicité par Robespierre à la Convention arrive à son terme. Ils ont bientôt gagné. L’acte de décès de la France Éternelle arrive dans deux semaines. Ainsi que l’acte de naissance de la France Nouvelle, de la France Ectoplasmique, et du peuple nouveau, déraciné, multiculturel et mondialiste.

      Le pire est que la France était un rempart contre la véritable menace du monde (libre ou pas): la classe dirigeante américaine (qui est de nature ploutocratique). Et nous avions (avons?) un devoir de nous lever contre elle. D’être et représenter un espoir, comme elle l’a toujours été. D’être l’étendard de la liberté, de la bienveillance, et de l’exigeance envers soi-même. La fille aînée de l’Église. Mais son cancer vient de l’emporter.

      Hope?… Where?

    • L’Europe est une dictature mon cher Boudin. Il faut liquider l’Europe avant que cette dictature ne nous liquide.

  44. Avouons ensemble que les hommes de Davos sont d’une intelligence supérieure et que si le coup préparé de longue date a fait quand même mouche c’est qu’il semble que les Français soient des veaux non ?? Au moment où la finance est soi disant notre ennemi qu’un Banquier de Rotschild puisse devenir président en dit long sur l’intelligence moyenne de nos concitoyens. Magnifique

    Répondre
    • « Le peuple a toujours raison »

      Charles Gave

      C’est étonnant de voir les gens traiter le peuple de veaux quand il ne veaute pas comme on le veut et de se réjouir de la perfection de la démocratie quand le peuple vote conformément à ses souhaits.

      Soutenir Chirac face à JMLP allait de soi, mais Macron …

      Les autres vont-ils se bouger pour faire barrage, à priori rien n’est moins sur …

    • Faire barrage , espérons ensemble que notre société puisse se fédérer sur autre chose que sur cette construction humaine qui n’a malheureusement qu’une durée de vie somme toute courte (surtout quand ça se fissure)

      l’expression « Les français sont des veaux » est une formule attribuée à CDG (je n’aurais pas osé traiter quiconque c’est une allusion milles pardons) mais rien n’est moins sur qu’elle ait été prononcé par ce dernier , je fais comme l’ensemble des candidats je m’y referre sans avoir rien vérifié et en beuglant comme l’animal rétif qui donne des coups de corne à ceux qui veulent le faire avancer , c’est normal je suis Français.

      La démocratie est belle et le coup est beau rien de plus , comme il l’était sous Chirac , le peuple veaute et vive la démocratie

    • Des boeufs pas des veaux, ceux-ci peuvent avoir un avenir….

    • Je dirais qu’il n’y plus de France et je rejoins le commentaire de Boudin; ce qui reste c’est la francophonie.

    • @thibs :

      Dans son livre « De Gaulle, mon père « , Philippe de Gaulle indique que le général à prononcé ces mots en 1940 à Londres, après la signature de l’armistice entre la France de Pétain et l’Allemagne. Le général aurait dit : « Ce sont des veaux. Ils sont bons pour le massacre. Ils n’ont que ce qu’ils méritent. »

      Chaud quand même 🙂

  45. Bonjour
    Ce matin les bourses sont toutes en hausse grâce à Macron en tête.
    Ce qui pourrait se dessiner, après coup hélas, c’est le plan utilisé:
    Hamon est là pour empêcher Mélenchon d’accéder au 2nd tour. C’est fait
    Dupont Aignan est là pour prendre des voix à Fillon à droite. C’est fait.
    Les charges énormes retenues contre Fillon et son épouse sont là pour l’obliger à se renier et se maintenir candidat de manière à être encore plus repoussoir vers Macron pour les centristes.C’est fait.
    le boulot fait, les charges contre Fillon et son épouse seront petit à petit requalifiées à la baisse sinon vidées et abandonnées. Un simple petit rappel à la loi peut être….

    Tout le monde sait que MLP, même si elle était élue serait obligée de prendre le premier ministre désigné par le parlement et qui ne serait pas Front National, elle l’a elle même dit mais qu’importe: l’épouvantail fonctionne très bien pour envoyer les moutons à l’étable.
    « Que gran peccato, ma que bella combinazzione! »
    Emmanuelli, qui soutenait Hamon et tenait Macron pour un imposteur ( dixit R. Romero un proche collaborateur d’Emmanuelli) est décédé, de nombreux députés et ministres de gauche comme de droite ont décidé d’abandonner la politique et de se retirer.
    La droite façon affairisme est à bout de parcours, le Bygmalion est mort ce soir.

    Une nouvelle ère s’ouvre, , l’Europe pseudo libérale est en bonne voie.
    Vous souvenez vous de la fin des aventuriers de l’Arche perdue? Eh bien la France est mise en caisse, et va être mise dans l’entrepôt des archives de l’histoire.
    Bonjour chez vous

    Répondre
    • +1

  46. Bonjour monsieur Gave,

    Toujours très intéressantes vos analyses. Celle d’aujourd’hui rejoint un peu la précédente, laquelle n’a pas vraiment été suivie par les français.
    Vous ne voyez pas untel ou intel suivre les consignes et voter pour un banquier : moi si, mais sans être devin, j’ai quand même un « certain âge », à peu près le vôtre ou un peu plus… et j’ai maintes fois constaté la versatilisté, le grégaire, l’impensable conduite des gens. J’ai coutume de dire que l’intelligence n’est guère utilisée au quotidien, cela ne veut pas dire que les gens en sont dépourvus, non, cela veut dire que cette faculté – que tout le monde possède à des degrés divers, nécessite, pour être mise en œuvre, un effort, une attitude, en un mot, un réel travail que beaucoup de gens ne sont pas prêts à fournir, recrus déjà de fatigue pour la plupart d’entre-eux.
    J’ai beaucoup aimé votre analyse pour l’élection américaine, je l’ai appliquée hier, tout au long de la journée :
    « Si la participation est importante, les pauvres se seront déplacés, et Trump sera élu. Si la participation est normale, Clinton sera élue ». Soit : hier, j’ai constaté une participation « normale », tout au long de la journée, le résultat estimé vers 18 h ne m’a donc pas surpris, par contre les chiffres m’ont laissés totalement abasourdi…
    Sur la plupart des sites, je lisais parfois des commentaires disant que les choses progressaient, que les peuples se réveillaient : c’est un manque de lucidité, voyons le vote en Autriche, voyons le vote aux Pays-Bas, cela montre bien que ça n’avance que vraiment très très lentement. Et il est probable que l’Allemagne suivra la même voie.
    Pour revenir aux legislatives :
    Votre jugement me paraît hasardeux, les faits montrent que les français donnent systématiquement la majorité au président qu’ils ont élus. Il s’agit là d’un trait particulier des personnes, voyez quelqu’un qui est dans l’erreur, plus vous lui prouvez qu’il se trompe, plus il s’accroche et s’enfonce dans son raisonnement, c’est quelque chose que j’ai maintes fois constaté.
    De là, j’en conclus que le nouveau président aura SA majorité, fut-elle hétéroclite, mais majorité quand même… En 2012, j’avais aussi naïvement pensé que les français avaient élu un clown, mais qu’ils allaient réagir aux législatives : on a vu le résultat, alors, pourquoi voudriez-vous que ça change 5 ans plus tard ?..
    Je suis profondément écœuré, pas tellement par les résultats en eux-mêmes, mais par la médiocrité des individus (ce qui ne me rend ni meilleur ni supérieur pour autant) Je veux bien que les mondialistes ont mis les moyens les plus gigantesques qui soient, car en réalité, ils ne pouvaient pas perdre cette élection.
    A mon sens, cette élection est plus importante qu’aux US. Je pars du principe que là-bas, le président n’a pas vraiment le pouvoir, il est à la solde de l’oligarchie, des mondialistes, et il ne peut pas faire autrement, quelqu’il soit, et les revirements du Donald sont assez significatifs. Par contre, même si en France le président n’a que peu de pouvoirs (c’est Bruxelles qui dirige en réalité), un élu anti-UE aurait eu un impact catastrophique pour l’europe, et donc, pour eux.
    En conséquence, ils ne pouvaient plus se permettre de perdre une seconde fois, après UK, et ma foi, hélas, ils ont bel et bien gagné.
    Malheur aux perdants…
    Madame Le Pen sera lourdement condamnée,
    Monsieur Fillon classé « sans suites »…

    Répondre
  47. A cours terme je ne vois pas d’incertitude.

    On peut même avoir des certitudes: le statu quo sur les 3 prochaines années. Rien ne bougera, aucune réforme possible.
    Après cette période Macron fera un coup de poker (dissolution de l’assemblée) pour essayer quelque chose…

    Donc qui sera les gagnants de ce statu quo? Drahi et ses médias
    les perdants: l’industrie (sans aucun doute!)

    Répondre
    • les medias de drahi ne servent plus à rien
      valaient -x valent -x2

      drahi n’existe pas ce sont ses créanciers

  48. le gagnant de cette pantalonnade est:Nicolas Sarkosy qui va etre premier ministre d’un gouvernement de cohabitation.

    christian

    Répondre
  49. « Le nouveau Président va donc commencer son mandat avec plus des deux tiers des Français violemment opposés à lui (ou à elle), ce qui est sans exemple dans l’histoire de la V eme République. »
    Je partage votre avis à ceci près que votre « plus des deux tiers des français » est en fait réduit à pas plus de 10% des français. En effet, Mr Macron a recueilli 18% des voix des inscrits (24% des votants et 24% d’abstentions). Quand on voit ses soutiens qui vont de Robert Hue à Alain Madelin en passant par Cohn Bendit, Bayrou et Attali, on peut imaginer qu’au moins la moitié de ses soutiens et de ses électeurs sera cocue au bout de trois mois de présidence… Donc 18% divisé par deux = 9% ou 10% pour faire simple.

    Répondre
    • Madelin a dit qu’il soutenait simplement la réforme des retraites pas le candidat je pense … comme quoi les médias réuississent bien à induire en erreur les gens.

  50. Macron : 0 député à l’heure actuelle
    Le Pen : 2 députes à l’heure actuelle

    Trump aussi gouverne avec 2/3 du peuple contre lui.

    Enfin admettons que tout ceux qui avaient vu Macron comme une baudruche se sont trompés et que les sondages n’ont pas failli.

    Répondre
    • La baudruche Macron reste une baudruche, la seule question est la date de son explosion.
      La puissance de ses soutiens ODS, hommes de Davos, médias, bobos, justice dévoyée etc. a permis d’éviter qu’elle éclate avant l’élection, mais ça arrivera bien avant la fin de l’année en cours et nous connaitrons un quinquennat bien plus calamiteux que celui du pignouf actuel…

    • oblabla nolife

      oui oui

      Quand j’avais 25ans j’ai shorté le nasdq2000
      j’ai donc payé pour savoir que c’était l’exercice le plus difficile

      Mais le score de macron est pour l’instant ridicule : 3-ième sauf dans les villes avec des immigrés.
      Pour combien de milliards mobilisés (presse + argent + cies)? (on peut parler en Trillions en incluant les QE)

    • oui Trump gouverne avec 2/3 du peule contre lui;
      mais qu’a t’il fait de ce qu’il a annoncé depuis qu’il est au pouvoir (Obamacare, réforme fiscale, et j’en oublie notamment le revirement en politique étrangère)? et les cents jours sont passés …

    • En attendant, il a gagne le 1er tour avec 24 % contre 21.5 pour Le Pen et 20 pour Fillon.

      Et si … Nicolas Dupont-Aignan aimait tellement la France, il se retirerait pour laisser son électorat se reporter vers Le Pen ou Fillon, mais évidemment il pense à sa boutique et à son égo avant de penser à sa cause, mais heureusement il ne se fera pas rembourser sa campagne …

    • fillon fait 50.80% au touquet
      symétriquement à gauche:
      à evry (valls y soutenant macron) macron est battu par melenchon

      dans ma ville natale macron est 3ième
      (fillon+le pen+ DPA= majorité absolue au premier tour)

    • Ce qui est inquiétant est surtout la fracture géographique, économique, culturelle, raciale …

      L’Est de la France et les grosses villes ont voté Macron, l’Ouest a voté Le Pen ainsi que le péri-urbain, Fillon fait de bons scores sur Paris et dans la Sarthe et Mélenchon fait un tabac dans les banlieues.

      Sans parler de guerre civile, je me demande comment ce pays autant éclater peut gouverner.

      A l’époque, le PCF pouvait rallier de.Gaulle et une partie du centre aussi, tout le monde a été, est et sera Gaulliste, mais aujourd’hui
      aucun candidat ne peut rassembler.

      Comme aux USA (Californie, Seattle, New York, Boston …) ou d’autres pays, la partie côtière intégrée à la mondialisation et les villes votent pour le candidat de la mondialisation, le pays profond vote conservateur.

      Qu’en Jean-Baptiste Noé ? Est-ce qui Giuliy a raison ?

    • oui, tout ceci à un prix

      hollande a sacrifié le ps les députes et les electeurs qui vont avec

      même les banques & le Tresor, la presse.. mais c’est un autre sujet

      Et si on continue dans la gradation…

      Mais le plus beau est ceci (garant de la propre securité du president… et tombeur d’HRC…):
      l’armée et cie va être à mon avis >>80% red-pilled

    • Macron n’a pas gagné le premier tour, il arrive deuxième derrière abstention.
      23.86% de 78.23% de votants de 97.43% d’exprimés ça fait seulement 18.2% des inscrits c’est largement inférieur à 21.77% d’abstentionnistes.
      On remarque que nos médias toujours si prompt à donner les résultats en pourcentage des inscrits quand les gens votent mal comme pour le Brexit se gardent bien de le faire quand un ODS arrive en tête.

    • Nous nous sommes livrés à des simulations en Interne et en gros, si on part du constat réaliste que sur les 19 % de Mélenchon, 10% , chez les plus agés se reporteront sur le pen plutôt que Macron (le grand capital Rotschild) et que les électeurs d’hamon considèrent qu’il est préférable d’aller pêcher. La messe est loin d’être dite et je ne reporte dans cette simulation que la moitié de l’electorat Fillon sur Le pen sachant que les Jupéistes voteront Macron mais que la droite catho va voter le pen pour renverser la table.( et par punition de s’être fait voler cette élection)

      Bref, je pense que des scores serrés sont à attendre et la perspective des législatives derrière va accélérer bien des processus de décision.

    • Aux législatives c’est Macron largement gagnant avec les quadrangulaires, puisque le FN dépasse presque partout les 12.50% des voix nécessaires au premier tour pour être qualifié au second tour.

    • Il faut faire 12.5% des inscrits pour se maintenir au second tour d’une législative (quand on n’est pas dans les 2 premiers).
      Il faudrait regarder les résultats du premier tour de la présidentielle par circonscription et il m’est avis qu’il n’y a quasiment pas de quandrangulaire vu qu’il faut que celui qui arrive 4ème fassent 17% des exprimés et que comme le taux de participation aux législatives est inférieur et de beaucoup à celui de la présidentielle on peut tabler qu’il faudra à minima entre 20% et 22% pour que celui arrivé 4ème puisse se maintenir.
      Rajouter à cela que le pays est coupée entre l’ouest Macroniste-Mélenchoniste et l’est Le Peniste-Filloniste le risque de quandrangulaire est écarté et je pense qu’il y aura au final peu de triangulaire.

      Je pense que LR est loin d’être mort et qu’il va y avoir un retour de d’électeurs du centre droit ayant voté Macron vers les candidats LR-UDI aux législatives (10% d’électeurs de Macron suffisent à faire la bascule).
      Ma prévision est que sur tout le front de l’est on aura des duels droite FN, alors que sur le front de l’ouest on aura des duels EM LR-UDI ou des triangulaires EM LR-UDI FdG.
      Le problème de Macron c’est que si il s’allie au PS il perd et que si il ne s’allie pas au PS il ne peut pas gagner les législatives.

Répondre à Fredlam Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *