Jean-Jacques Netter

image_pdf
La France est coupée en trois
Oct27

La France est coupée en trois

La France contrairement à ce que l’on nous raconte à longueur de journée, n’est pas divisée entre gauche et droite, mais elle est coupée en trois : 1/ une France qui vit dans la mondialisation, qui accepte l’économie de marché et qui a confiance dans l’avenir. Toutes les enquêtes d’opinion se recoupent pour estimer que cela représente environ un tiers des français.  2/ une France qui vit protégée par l’Etat à l’ombre de statuts...

En savoir plus
Le niveau des retraites va baisser significativement
Oct18

Le niveau des retraites va baisser significativement

Notre système de retraite par répartition est en faillite, mais il est aussi opaque et fonctionne comme un système « à la Madoff ». On promet des retraites qu’on ne pourra pas honorer. C’est un système injuste et intenable pour les raisons suivantes :Nous sommes partis pour au moins dix ans de croissance molle. Il faut se préparer à la répression financière de l’Etat,  c’est-à-dire  la captation par l’Etat de l’épargne des ménages et...

En savoir plus
La pensée magique a pris le pas sur la pensée rationnelle
Oct12

La pensée magique a pris le pas sur la pensée rationnelle

On est entré dans une zone de forte incertitude pour les marchés. Elle risque de durer plusieurs mois car la liste des événements susceptibles de perturber les marchés est longue : politique monétaire, conséquences du Brexit, élections à haut risques qui ont un fort potentiel de déstabilisation…  La politique monétaire des banques centrales est devenue inefficaces puisque nous ne vivons plus avec des prix qui sont fixés par...

En savoir plus
La dollarisation de l’économie mondiale menace l’Europe
Oct06

La dollarisation de l’économie mondiale menace l’Europe

L’effondrement du cours de la Deutsche Bank a le mérite de confirmer que le ménage n’a pas été fait dans les comptes de toutes les banques européennes. Compte tenu du montant de l’amende qu’elle devra payer aux autorités américaines, celles-ci ont le droit de vie ou de mort sur toute banque étrangère qui concurrence un peu trop les banques américaines. Le prochain établissement touché serait Royal Bank of Scotland. Plus que...

En savoir plus
Le retour à la réalité est remis à une date ultérieure
Sep28

Le retour à la réalité est remis à une date ultérieure

 En France, il est vraiment curieux de constater l’écart entre les propos de François Hollande, les déclarations de ses ministres et la réalité. Le Président de la République est fier de son « bilan compétivité ». La réalité est que l’industrie française ne représente plus que 12% du PIB avec une gamme de produits qui n’est pas supérieure à celle de l’Espagne. A partir de cette constatation Patrick Artus, chef économiste de...

En savoir plus
L’assurance vie est menacée par la remontée des taux et les changements de réglementation
Sep21

L’assurance vie est menacée par la remontée des taux et les changements de réglementation

La remontée des taux commence à angoisser les investisseurs et les gouvernements. Un tiers de l’encours de la dette émise par les gouvernements des pays de l’OCDE se trouve à des taux de rendements négatifs. On ne peut pas vivre longtemps dans des économies où des sociétés comme Henkel ou Sanofi empruntent à un taux négatif, puisque cela revient à demander à l’épargnant de payer pour prêter son argent. Les banques centrales vont donc...

En savoir plus
Le capitalisme démocratique est menacé
Sep13

Le capitalisme démocratique est menacé

Cela fait quatre ans que la Banque Centrale Européenne multiplie les mesures pour essayer de relancer l’activité avec un programme d’achat de 80Md€ mensuel de dettes publiques et privées, le fameux « quantitative easing ». Aujourd’hui elle se trouve à la tête de 1026Md€ d’obligations. Au début, il s’agissait d’obligations souveraines, puis on est passé aux obligations émises par des sociétés, avant comme au Japon, de procéder à des...

En savoir plus
La France est en état d’urgence économique
Sep08

La France est en état d’urgence économique

Le monde est toujours confronté à un ensemble de problèmes sur lesquels il est difficile de trouver rapidement une issue. Cela n’empêche pourtant pas les marchés financiers de se retrouver pratiquement au plus haut, tant la foi des investisseurs dans l’action des banques centrales reste grande. Tout le monde connaît la fin du film (peu réjouissante) , mais pour de nombreux investisseurs « il faut continuer d’être investi pour ne pas...

En savoir plus