Jean-Jacques Netter

image_pdf
La France d’Emmanuel Macron risque d’être ingouvernable
Avr26

La France d’Emmanuel Macron risque d’être ingouvernable

Le fait que le scénario Le Pen/Mélenchon ait pu être écarté et que les chances de voir Marine Le Pen gagner au second tour soient faibles a fait réagir positivement les marchés. Après le rejet du populisme aux Pays Bas et en Autriche, le premier tour des présidentielles marque un certain retour à la normale. D’ailleurs, dès l’annonce des premières estimations à 20h, l’Euro est reparti à la hausse pour atteindre 1,09 contre dollar en...

En savoir plus
Mode d’emploi de l’élection présidentielle
Avr19

Mode d’emploi de l’élection présidentielle

 Si vous n’avez pu assister à tous les débats de cette campagne et si vous n’avez pas lu avec attention les programmes des candidats il vous faut un mode d’emploi. Nous avons essayé d’en établir un pour vous. Si vous voulez du poujadisme new look, n’hésitez pas à voter Marine Le Pen Vous aurez droit à une grande bataille constitutionnelle sur l’opportunité d’utiliser l’article 11 de la constitution (référendum d’initiative...

En savoir plus
Le mouvement c’est Macron en marche …arrière
Avr12

Le mouvement c’est Macron en marche …arrière

Jamais une élection présidentielle n’aura  volé aussi bas. La campagne a été prise en otage par des donneurs de leçons de petite envergure qui font partie du petit monde médiatique parisien. Ils ont décidé très tôt que la présidentielle serait un duel Le Pen/Macron, à moins que ce ne soit finalement un duel Le Pen/Mélenchon…Les indécis pourraient bousculer ces scénario écrits d’avance. Ce ne serait pas la première fois. Ce qui est sûr...

En savoir plus
Il y aurait sous estimation du vote Le Pen… comme du vote Fillon…
Avr04

Il y aurait sous estimation du vote Le Pen… comme du vote Fillon…

Soixante ans après le Traité de Rome le décalage entre les nations en Europe et les institutions européennes est devenu immense. On ne peut plus enthousiasmer « les membres » de l’Union avec une commission technocratique qui souhaite que tout le monde adhère aux dogmes bruxellois.  Ce constat a été très bien développé dans un livre de Hans-Magnus Enzenberger « Le doux monstre de Bruxelles ou l’Europe sous tutelle ».On ne peut...

En savoir plus
La balance des risques est en train de redevenir favorable à l’Europe
Mar29

La balance des risques est en train de redevenir favorable à l’Europe

Cela fait huit années que les marchés actions montent sans que cela se produise avec une croissance significative des bénéfices des entreprises. Une très grande partie de la hausse a eu lieu grâce à la baisse des taux d’intérêts provoquée par des politiques de « quantitative easing » pratiqué par toutes les banques centrales. Elles ont consisté pour l’essentiel à racheter dans le marché des obligations souveraines et privées.La Banque...

En savoir plus
La mesure de l’émotion des électeurs est un exercice difficile
Mar22

La mesure de l’émotion des électeurs est un exercice difficile

 Le corps électoral est plus sensible aux émotions qu’aux arguments. C’est pourquoi il est très difficile de mesurer par des sondages l’évolution et la traduction électorale de ces émotions. Le débat sur TF1 et les commentaires qu’il a suscité montre bien que les sujets ne peuvent être traités que de façon superficielle à la télévision.Marine Le Pen aura un groupe parlementaire fortMarine Le Pen est pratiquement sûre d’atteindre...

En savoir plus
La grande illusion du centrisme
Mar14

La grande illusion du centrisme

  Dans une vie politique rythmée par les petites phrases, les fausses nouvelles,  « la post-vérité », « le gouvernement des juges », « la révolte du peuple contre  le politiquement correct » est difficile à mesurer avec la technique classique des sondages. C’est bien ce que nous avons vu récemment dans le vote sur le Brexit en Grande Bretagne et dans l’élection présidentielle aux Etats Unis. Malgré un monde des media qui lui...

En savoir plus
Les électeurs ont maintenant besoin de régler leurs comptes avec leurs élites.
Mar07

Les électeurs ont maintenant besoin de régler leurs comptes avec leurs élites.

Pratiquement tous les marchés actions sont au plus haut alors que le niveau d’incertitudes dans tous les domaines n’a jamais été aussi élevé. Les marchés se comportent comme s’ils considéraient que le risque politique n’est pas aussi important qu’on ne le pense. Regardons la réalité. Dans une démocratie qui fonctionne normalement, pendant une campagne présidentielle, il y a débat sur le bilan de celui qui a dirigé la France...

En savoir plus