Charles Gave

image_pdf
Parlons à nouveau de l’Asie
Mai15

Parlons à nouveau de l’Asie

Il y a quelques semaines j’écrivais que le temps était venu de revenir sur la bourse de Paris qui était dans une situation du style « Pile je gagne, face je ne perds pas » ce qui est toujours confortable.  En effet, ou bien Emmanuel Macron gagnait, et la bourse allait monter « de façon Pavlovienne», ou bien il perdait, et avoir des actions en France était la seule chose qu’il fallait faire.Six semaines plus tard, l’indice est en...

En savoir plus
Réflexions sur la notion de Peuple
Mai08

Réflexions sur la notion de Peuple

J’écris ces lignes en ne connaissant pas le résultat du deuxième tour des élections françaises.Dans les deux dernières années, je me suis rendu à quelques « diners en ville » fort intéressants qui avaient lieu chez des amis de ma fille ainée, Emmanuelle.Le principe en était simple : avant de passer à table, nous écoutions un conférencier qui nous parlait d’un sujet qu’il avait travaillé et qui lui tenait à cœur. Et après, nous dinions...

En savoir plus
Quand un rocher tombe dans un torrent.
Mai01

Quand un rocher tombe dans un torrent.

Imaginons une réunion qui se serait passé il y a quelques années d’un cabinet noir qui parait il n’existe pas. Quel était le but de nos conspirateurs hypothétiques se demandera un lecteur un peu naïf ?  Se maintenir au pouvoir bien entendu. Pensons à la phrase de Maurras (que je n’aime guère) : « A quoi songe un élu ? A être réélu ».Ce point étant acquis, il fallait que nos conspirateurs envisagent deux scenarios. Hollande peut se...

En savoir plus
Commentaire à chaud : Le plus dangereux des résultats.
Avr24

Commentaire à chaud : Le plus dangereux des résultats.

Ainsi donc nous allons avoir un deuxième tour Le Pen/ Macron, et pour moi c’est de loin le résultat le pire parmi la palette des possibilités.Tout d’abord, il entérine la disparition des partis politiques classiques qui avaient dominé la vie politique française depuis 1975. Gaullistes, Sociaux Démocrates, Chrétiens Démocrates… tout ce beau monde  est en train de rejoindre dans les poubelles de l’histoire les royalistes, libéraux,...

En savoir plus
Elections: Comment Hollande and Co risquent de se prendre le pied dans le tapis.
Avr17

Elections: Comment Hollande and Co risquent de se prendre le pied dans le tapis.

Je vais partir d’un certain nombre de présupposés qui seront-ou non- confirmés Dimanche prochain.Les voici. Le premier est que Marine Le Pen sera au deuxième tour. Le deuxième est que la classe politique et journalistique attend cela avec impatience pour nous refaire le coup de la nécessité pour les forces de progrès (?) de s’unir pour empêcher qu’elle ne soit élue au deuxième tour, l’idée bien sur ayant toujours été que celui qui...

En savoir plus
Le seul sport conforme aux Evangiles
Avr10

Le seul sport conforme aux Evangiles

J’écris cette chronique hebdomadaire du jardin de mon hôtel à Hong-Kong, où je suis arrivé il y a une semaine.La ville n’a pas changé et reste l’un des endroits les plus improbables du monde.Mon bureau non plus n’a pas changé et y voisinent des français, des anglais, des chinois, des indiens, des russes, des suédois et un norvégien. J’avais pourtant prévenu mon fils que si nous louions des bureaux trop grands pour nous et qu’il y...

En savoir plus
Pas de problème de compréhension en ce qui concerne l’économie; gros problèmes à comprendre les économistes.
Avr03

Pas de problème de compréhension en ce qui concerne l’économie; gros problèmes à comprendre les économistes.

Comme les lecteurs le savent, j’ai soixante-treize ans et j’étudie l’économie et les marchés financiers depuis plus de cinquante ans. Tout en étant persuadé que j’ai encore beaucoup de choses à apprendre, j’ai la conviction que j’ai déjà assimilé un certain nombre de choses et en particulier que l’économie n’est ni une branche de l’astrologie ni une branche des mathématiques. Nous avons affaire tout simplement à une branche de la...

En savoir plus
Et qu’est ce qu’on fait avec nos sous ?
Mar27

Et qu’est ce qu’on fait avec nos sous ?

Je sens monter une inquiétude chez les lecteurs de l’IDL qui se trouveraient être aussi des épargnants. Pourtant, le premier débat présidentiel aurait du atténuer leurs craintes, tant les sommets de la pensée humaine y furent atteints. En fait, non seulement les solutions présentées pour remédier aux maux de notre pays furent toutes plus originales les unes que les autres mais aussi l’intérêt du débat ne s’est jamais démenti et ce...

En savoir plus